AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

De mauvaises nouvelles en mauvaises nouvelles (non jouable)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: De mauvaises nouvelles en mauvaises nouvelles (non jouable) Jeu 2 Sep - 21:37

HJ/ Voici le rp tant attendu (par certains membres) de ce cher petit pot de crème cheers
Réjouissez-vous et tremblez misérables mortels !!! Twisted Evil ^^"


Elvir avait trainé les pieds pendant tout le trajet. La perspective de revoir la fondatrice et les autres vampires ne lui plaisait guère, mais il revenait pour voir ses parents. Les seuls vampires de son Clan pour lesquels il portait un minimum d’estime. Vása se contentait de marcher silencieusement au côté du vampire. De temps à autre, il s’éloignait pour chasser un gibier (en général un chevreuil ou une biche) qu’il ramenait à Elvir après s’être servit. Bien que le vampire raffole du sang des hommes, il se contentait du sang animal quand le besoin s’en faisait ressentir (c'est-à-dire, lorsque les humains étaient introuvables).

Après plusieurs jours de marche, Elvir et le Loup arrivèrent enfin à destination. Les hautes remparts du Clan se dressaient devant eux, mais il y avait une atmosphère étrange : des flammes s’élevaient haut dans le ciel, et des cris se faisaient entendre. Des cris de terreur, d’agonie, mais aussi des cris de courage. Comme dans les guerres, quand deux troupes se faisait face : chaque clan hurlait afin de terrifier l’autre. Elvir se téléporta jusqu’à l’intérieur du Clan. Il ne savait pas ce qu’il se passait, mais si ses parents étaient en danger, il fallait qu’il y aille. Vása resta à l’extérieur. Il ne tenait pas à être mêlé aux affaires des vampires, aussi il s’éloigna et alla chercher un endroit où il pourrait boire tranquillement.

Retour sur Elvir. Le vampire avait atterri juste à côté d’un garde. Celui-ci s’était arrêté pour le dévisager puis avait reprit sa course vers l’endroit d’où les flammes semblaient provenir. Elvir courut à la suite du vampire, le rattrapa et lui demanda ce qu’il se passait. Bien entendu, l’autre ne répondit rien et, au détour d’une maison, s’arrêta net. Elvir l’imita et regarda avec des grands yeux la source des ennuis du clan.

Un monstre aux écailles sombres comme le ciel d’une nuit sans Lune, ni étoiles se déchainait. Sa puissante queue s’abattait sur les bâtiments, les faisant s’effondrer. Des blocs de béton tombaient sur les rues, et les vampires avaient beaucoup de difficulté à esquiver à la fois les blocs et les flammes que projetaient le dragon noir.

Elvir resta sur place, incapable de bouger pendant un moment. Jamais il n’avait vu de dragon, et celui-ci était plutôt du genre imposant.

"Elvir !"

La voix de son père parvint à lui faire tourner la tête. Wielcrig était sous le couvert du chêne bicentenaire du Clan qui s’était effondré. Elvir alla rejoindre en vitesse son père qui lui fit une brève accolade.

"Que se passe t-il ici ?!"

"Il faut aller ailleurs."

Un jet de flammes passa à quelques mètres de l’endroit où se trouvaient Elvir et son père, mais touchèrent tout de même le chêne qui commençait à s’embraser.

Wielcrig sortit de sa « cachette », puis fit signe à son fils de le suivre. Ensemble, ils coururent jusqu’à la maison la plus éloignée du vacarme. Pendant qu’ils reprenaient leur souffle, Elvir observa de loin une scène qui le faisait doucement rire. Le dragon noir continuait de démolir les maisons et apparemment, les vampires espéraient le tuer (ou au moins l’affaiblir) en lui lançant des attaques de Feu.
Elvir ricana.

#Comme s’ils pouvaient avoir un dragon avec du Feu.#

"Mon fils, écoute moi."

Elvir tourna un regard inquiet vers son père. Il avait une mine était soucieuse, cela ne présageait rien de bon.

"Il se passe une chose horrible. La fondatrice …"

"Elle est enfin morte ?" Coupa Elvir.

"Ne m’interromps pas !"

Wielcrig soupira. Décidément, son fils ne changerait jamais. Le vampire recommença ses explications.

"Non, elle n’est pas morte, mais le dragon … c’est elle qui l’a fait venir ici."

Sachant que son fils allait encore faire une réplique, il enchaina rapidement.

"Elle voulait une monture qui puisse faire ressortir sa puissance, alors quand elle a vu ce dragon noir, elle l’a immédiatement voulu. Elle l’a ramener au sein du clan, et c’est à ce moment que tout ceci a commencé. Le dragon n’a pas supporter de se retrouver dans un endroit remplit de vampires. Nous avons tous essayé de le maitriser, mais nous avons tous échoué. Lorsqu’elle s’est rendue compte que le dragon ne pourrait pas être maitrisé, elle s’est évaporée."

Devant l’air sceptique d’Elvir, Wielcrig eut un sourire en coin.

"Elle s’est vraiment évaporée. Elle s’est enfuie, personne ne sait où elle est à l’heure actuelle. A l’origine, tu as été appelé pour essayer de dompter le dragon puisque …"

"Personne n’y arrivait, alors ils se sont dit que je pourrais servir à quelque chose et pour une fois ils ne vont pas tenter de me tuer directement, mais par l’intermédiaire du dragon, c’est ça ?"

Wielcrig soupira. C’était exactement les intentions des vampires, et malgré l’opposition des parents de Elvir, ceux-ci n’avaient rien voulu entendre.
Un voile de tristesse passa dans les yeux de Wielcrig.

"Elvir, j’ai encore une chose à te dire."

Le jeune vampire fronça les sourcils. Décidément, il n’aimait pas la tournure que prenait les choses !

"Tu as été long à arriver. Je ne sais pas où tu étais, et je ne désire pas le savoir, mais pendant ce temps le dragon continuait à détruire nos propriétés. Ta mère a tenté de dompter le dragon."

"Comment ça « tenté » ?"

"Elle a réussi à le chevaucher pendant quelques minutes, mais il s’est braqué et il a réussi à la désarçonner."

"Et ensuite ?" Demanda Elvir à la fois impatient, inquiet et en colère.

"Ensuite, Raïssa à fini sous les pattes du dragon. Il l’a écrasé."

Un silence pesant suivit les révélations du vampire. Elvir avait tout compris maintenant. Sur un ton glacial, il demanda.

"Quand est-ce arrivé ?"

Le vampire soupira puis répondit, de l’émotion dans la voix.

"Il y a deux jours."

La gorge serrée, Elvir regarda en direction du dragon. Là bas, la bataille faisait rage. Certains vampires avaient réussi à blesser le monstre d’écailles au niveau des ailes. Il ne pouvait plus battre l’air qu’avec sa puissante queue, faisant s’effondrer les habitations.
Le jeune vampire reporta son regard sur son père. Ses yeux brillaient, et une larme coula le long de la joue de celui-ci.

"Avant de partir, elle m'a laissé une lettre à ton attention." Fit-il en lui tendant une enveloppe.

Elvir s'empara du bout de papier, déchira son contenant et commença la lecture d'une lettre assez courte.

"Misérable rejeton !"

Ça commençait bien ...

"Dompte le dragon et apporte le moi. Je t'attends aux grottes de cristal. Inutile de fuir, je te traquerais pour le restant de ta vie.

Le restant de la sienne oui !

C'est tout ce que contenait la lettre. Elvir releva son regard vers son père. Comme si un dragon noir obéissait à n'importe qui.
S'il ne s'était pas soumis à la fondatrice, c'est qu'elle ne le méritait pas.

"Comme si je pouvais dompter un dragon ..."

Wielcrig s'avança et posa une main sur l'épaule de son fils.

"Tu as apprivoisé d'un seul regard le dernier des loups géants de la contrée d'Endora. Tu es le seul d'entre nous qui puisses réussir cette tâche. J'ai confiance en toi, je sais que tu y arrivera."

"Apprivoiser" c'était vite dit. Le loup s'était juste dit qu'il aurait plus de chances de trouver de al nourriture en restant aux côtés d'un vampire, qu'en restant seul, traqué.
Et d'un certain côté, il avait eu raison.
Elvir soupira.

"Soyons réaliste voyons ! Je n'ai pas la moindre prétention, jamais je ne pourrais m'imposer à un dragon noir !"

Wielcrig posa son regard dans celui de son fils. Les deux vampire restèrent ainsi un instant.

"Je sais que tu en es capable."

Elvir dégagea doucement son épaule de la main de son père, puis murmura d'un air bougon :

"Va pas te plaindre si je meurs."

Bien sur, Elvir ne mourrait pas. S'il se trouvait en situation trop désavantageuse, il n'aurait qu'à se téléporter jusqu'aux grottes et régler le problème de la fondatrice une bonne fois pour toute.
Rien qu'à cette pensée, le jeune vampire sourit avec joie, et fit craquer ses doigts.

Les vampires s'écartèrent en voyant arriver Elvir. Certains ricanèrent en le voyant : il allait se jeter directement dans la gueule de la bête.
Le jeune vampire snoba magnifiquement les membres du Clan puis, se dressa droit et fier devant le dragon. Plaçant ses bras en croix, il ferma les yeux et attendit.
Pendant une seconde infiniment longue, il n'y eut aucun bruit hormis les grondements du dragon. Les vampires retinrent leur souffle. Le spectacle serait stupéfiant, ou tout simplement décevant.

Puis, le dragon attaqua. Les vampires se mirent à hurler : comme dans un match de boxe, chacun soutient son champion ! Ici, il est inutile de préciser que les vampires soutenaient, non pas Elvir, mais le dragon.
Le jeune vampire ouvrit les yeux et évita de justesse les crocs de la bête. Au passage, il remarqua qu'il pourrait se servir des dents du monstre pour remplacer la lame de sa dague, qui commençait à fatiguer. Mais il ne fallait pas s'attarder sur ce genre de détail ! Il s'occuperait de ça plus tard. Pour le moment, l'important était de ne pas se faire déchiqueter par un monstre sanguinaire.

Pendant de longues minutes, Elvir évita les attaques du monstre, cherchant un quelconque point faible où il pourrait enfoncer sa lame.
La peau du dragon était trop épaisse pour être blessée par une dague. Continuant de tourner autour du monstre aux écailles couleur Ténèbres, Elvir se rendit compte que le ventre était peut-être la meilleure solution.
Le jeune vampire s'arrêta le temps de s'emparer de sa dague, puis, alors que le dragon faisait encore découvrir à Elvir l'intérieur de sa gueule de près (peut-être un peu trop d'ailleurs ... Elvir remarqua des restes de chair humaine coincés entre deux des dents pointues du monstre), il fonça, tête baissée pour éviter les crocs, jusque sous le corps de la bête.
Avec un sourire sadique, Elvir planta à plusieurs reprises sa dague (jamais au même endroit) dans le ventre du monstre, qui rugit à en faire trembler la terre elle-même.

Alors il fallait le mater hein ? Il avait tué sa mère hein ? Il avait voulu jouer n'est-ce pas ?

L'immense dragon noir s'agitait dans tout les sens, tentant de découvrir l'endroit où se cachait le vampire. Toutefois, son gros corps offrait beaucoup de surface au vampire. Celui-ci continuait de le piquer avec sa lame, tout en courant rapidement (HJ/bah oui, pas folle la guêpe ^^"). L'odeur du sang comblait Elvir, et il commençait à être un peu foufou sur les bords.

C'était lui le monstre sanguinaire !

Ce petit manège dura un bon moment, puis, lorsque Elvir fut en partie recouvert de sang, il se téléporta sur le corps du monstre, puis se laissa glisser jusqu'à son cou. Le dragon en question se débattait comme un diable, et Elvir eu beau essayer de s'accrocher où il pouvait (et surtout comme il pouvait), il tomba, et manqua de se faire écraser par les pattes puissantes du monstre.
Elvir roula sur le côté, se releva, et retourna vers le ventre du dragon pour y planter de nouveau sa lame, désormais ensanglantée.
Le jeune vampire se téléporta de nouveau sur le dos du monstre et courut jusqu'au cou de celui-ci. Cette fois, il s'agrippa solidement et dévoilant ses crocs, mordit la bête (HJ/ un peu, beaucoup foufou quand même ^^") dans une zone qui semblait moins épaisse que les autres. Le dragon poussa un rugissement furieux. Les vampires en bas étaient devenus silencieux.

"Ce gosse est fou ! Il est foutu !"

"Et alors ? On parle d'Elvir là je te rappelle. On s'en fout qu'il crève ! On en sera débarrassé comme ça !"

Le dragon s'agita un moment, puis se calma. Premièrement, il n'arrivait pas à faire dégager le moustique qui le piquait, deuxièmement, il était fatigué, et troisièmement le venin qu'injectait Elvir dans les veines du dragon commençait à faire effet. Le jeune vampire avait choisi un point proche de la tête, et donc du cerveau du monstre.
Elvir sortit ses crocs du cou du monstre, puis sauta à terre. Il atterrit légèrement et souplement au sol, le dragon derrière lui, les vampires en face de lui.
Ces derniers regardaient Elvir comme s'il s'agissait d'une bête de foire. Depuis quand les vampires mordaient-ils les dragons ?????
Le monstre s'était totalement calmé à présent. Ses blessures étant toujours ouvertes, Elvir fit appel au guérisseur du village.
Celui-ci ne se montra pas immédiatement. Après tout, la phase "calme" était peut-être une ruse du dragon pour pouvoir mieux manger les vampires du Clan après ...

Elvir s'empara donc de l'onguent du guérisseur et avança d'un pas déterminé vers le monstre. Surtout ne pas montrer la peur. Si le dragon comprenait que le vampire avait peur, s'en était fini de lui. Après tout, même s'il était calme maintenant, il en restait toujours sauvage !
Les calculs du jeune vampire semblaient exacts, car le monstre se redressa afin de faciliter l'accès du ventre à Elvir.
Le vampire commença par cautériser les plaies du dragon. Puis, il appliqua l'onguent avec fermeté afin d'aider à la récupération.
Lorsqu'il eut fini sa tâche, il partit d'un pas lent de dessous le dragon (HJ/ je vois pas comment dire sinon ><) et fit une légère caresse au monstre.

Les vampires restèrent un instant sans voix, puis la déception générale fit surface. Pffff le dragon n'avait pas tué Elvir. Et Elvir avait réussi à dompter la bête. S'ils n'avaient pas essayé de l'affaiblir avant, jamais il n'y serait arrivé !
...
En attendant ils avaient un village à reconstruire.
Alors que les membres du Clan se dispersaient à droite à gauche, Elvir remarqua son père un peu plus loin, qui le regardait avec fierté. Il s'approcha de son fils et lui tapota l'épaule. Avec un sourire radieux, il lança :

"Je savais que tu en étais capable."
Son sourire disparut "Ta mère aurait été fière de toi."

Elvir se contenta de hocher la tête.

"On va dormir là ce soir, et demain je me rendrais aux grottes de cristal avec lui. Je doute qu'il obéisse à la fondatrice, mais on sait jamais."

Wielcrig ne dit mot, mais acquiesça d'un signe de tête.

"Ça m'étonnerait qu'il saccage tout de nouveau. Tu as un lit pour moi ?"

Le vampire acquiesça encore une fois par un simple hochement de tête, puis invita son fils à le suivre. Depuis le temps qu'il espérait le voir revenir à la maison.


HJ/ Voila, cette fois, c'est officiellement terminé !
Je fais un rp jouable avec le bonhomme dès demain \o/
(j'aurais surement pas le temps ce soir, et puis aujourd'hui c'est la rentrée \o/)


Dernière édition par Elvir le Ven 3 Sep - 10:19, édité 14 fois (Raison : pc qui bug, donc rp à faire en plusieurs fois >< !!!!!!!)
avatar


Nombre de messages : 552
Race : vampire
Clan : Feu
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 14/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De mauvaises nouvelles en mauvaises nouvelles (non jouable) Ven 3 Sep - 13:19

HJ/ Ouah tu t'y est reprise à 14 fois avant d'avoir pu le termnier ^^" chapeau XD
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De mauvaises nouvelles en mauvaises nouvelles (non jouable) Ven 3 Sep - 19:14

Quand je dis que mon pc redémarre sans me demander avant, ou que firefox plante et que rien n'est sauvegardé, je rigole pas ^^"

Nan mais hier soir, j'ai cru péter un câble >< J'aurais jeté le pc s'il n'était pas "neuf" ... (d'ailleurs on le ramène demain pour le faire déboguer \o/)
avatar


Nombre de messages : 298
Race : hybride : semi-chat, semi-humain
Clan : Lumière
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De mauvaises nouvelles en mauvaises nouvelles (non jouable) Ven 3 Sep - 20:40

Ma pauvre je compatis ^^"
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De mauvaises nouvelles en mauvaises nouvelles (non jouable) Ven 3 Sep - 21:43

Et là je peux enfin redémarrer Internet, depuis qu'il s'est totalement coupé il y a 3/4 d'heure ...
Je sens venir une histoire d'amour passionnée entre lui et moi ><

En tout cas, merci de compatir =)
avatar


Nombre de messages : 98
Race : Centaure
Clan : Terre
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 08/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De mauvaises nouvelles en mauvaises nouvelles (non jouable)

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

De mauvaises nouvelles en mauvaises nouvelles (non jouable)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: Clan du Feu-