AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez

L'Epervier... entravé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 7 Mar - 16:14

« Dave ! Tu te dépêches, oui ? »

Un garçon aux cheveux d’encre et aux yeux noirs releva la tête et adressa un regard furieux au jeune homme à l’air hautain, aux cheveux d’un blond sale, qui venait de l’apostropher.

- « Gavilán ! Je m’appelle Gavilán, pas Dave ! Cette information réussira-t-elle un jour à combler un tant soit peu le vide qu’il y a dans ta tête ? »

L’autre sursauta, piqué au vif. Il s’approcha et saisit le garçon au collet. Celui-ci ne broncha pas. Le jeune homme blond, devant cette absence de réaction, finit par le relâcher et lui jeta un regard méprisant.

« On a pas idée d’un nom pareil, lâcha-t-il avec dédain. Bouge-toi, l’Oiseleur, il y a un cheval qui attend d’être pansé. Et si j’étais toi, je ne la ramènerais pas trop. Un seul mot de ma part et tu es viré. »

Il s’éloigna. Gavilán le suivit des yeux et serra les poings de colère.
Le fils du gérant… Evidemment, il fallait que cet idiot prétentieux soit vénéré par son père. Il avait malheureusement raison. Un seul mot, un seul geste de lui, et le garçon serait viré.
Il se rendit à l’écurie en silence. Une femme à l’allure altière lui tendit les rênes de sa monture, une superbe jument bai cerise, aux grands yeux intelligents. La femme lui caressa l’encolure.

« Elle est assez difficile, mais je vous fais confiance. Elle a besoin d’avoine spéciale, vous en trouverez dans les sacoches de la selle. Il lui faut aussi de l’eau et un box très spacieux, avec de la litière de lin. Vous avez tout ça ? »

Gavilán hocha la tête.

« Parfait ! Je vous la confie. Je payerai bien. »

La femme s’éloigna. Le jeune homme attacha la jument, prépara le box puis l’y amena. Il la dessella et commença à la panser. La bête, d’abord réticente, se calma sous les gestes doux du garçon et sa voix apaisante.
Gavilán ne savait pas parler aux chevaux comme il savait parler aux oiseaux. Mais il était doté d’une présence discrète et réconfortante qui faisait que même le plus sauvage des étalons finissait par se calmer à son côté.
Le garçon aurait sans doute aimé se travail si le fils du gérant ne le traitait comme un chien, et s’il n’était pas payé un salaire de misère.
Il soupira doucement. La jument tourna sa grande tête baie vers lui et ronfla. Gavilán eut un sourire et lui flatta l’encolure.
Ce léger répit dura peu.

« Eh, toi ! On n’a plus besoin de toi par ici, va plutôt accueillir les clients devant la porte ! »

Gavilán sortit du box et se dirigea vers l’auberge en silence. Si le fils l’appelait communément « L’Oiseleur » ou Dave, le père, lui, ne l’appelait pas. Le garçon n’était même pas sûr qu’il faisait la distinction entre ses différents employés.
Il se posta près de la porte. Un personne s’arrêta devant l’auberge, puis entra. Gavilán s’avança vers elle, s’efforçant d’avoir l’air amical.

- « Bonsoir ! Vous désirez ? »
Gavilán
Gavilán


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 7 Mar - 16:32

Zahlen était toujours quelque peu bouleversé de la mort de Leara. Il en était choqué, et s'en voulait. Il avait réussi à s'attacher à la jeune femme. Mais elle avait bien subitement disparu. Il s'en voulait, il s'en voulait terriblement. Il avait erré, et le si avenant et charmeur être était devenu un être démuni, dépravé, vêtu de loques, aux cernes marquées, et il ne prenait même plus la peine de changer de forme. Il était devenu un rodeur, infâme, immonde, sans aucun mérite et sans aucune espèce de sympathie, d'humanité.

Durant un mois, qui lui sembla une éternité, il vécut seul, dans un coin reculé de la forêt blanche. Mais à présent il voulait retrouver une certaine stabilité. Il avait fait disparaitre ses cernes, ses signes de faiblesses, avait regalbé ses paumettes, sans pour autant sourire. Il alla dérober des habits dans une maison de campagne abandonné. Une simple tunique, un pantalon près du corps. Un ensemble assez simple qui allait bien avec ses cheveux blancs. Il récupéra sa bourse, qu'il avait conservé malgré sa détresse.
___________________________________

Il marcha longuement, tentant d'oublier l'évênement sombre qui marquait désormais son coeur et son esprit. Il reprit du poil de la bête, doucement. Il se fit quelques amis là où il passa. Son charme sympathique refit surface, il redevint cet amical être, si attachant que l'on connais. Mais au fond de lui, il était devenu fragile, terrorisé par le simple fait de s'attacher à nouveau à quelqu'un.

Il arriva à Windtora, grande ville du clan de l'air que, petit, il s'était promis de visiter. Essayant de s'accorcher à des rêves passés, il essayait d'oublier Leara. Il arriva devant une auberge à l'apparence charmante. Il se dit qu'il pourrait y rester un moment, alors qu'il découvrirait la capitale. Il acquiesca, se convaincant que son choix était le bon, et entra. Il fut immédiatement abordé par un jeune homme aux cheveux noirs. Surpris, Zahlen faillit tomber en arrière et l'espace d'un instant ses cheveux se teintèrent de rouge, symbole de peur. Il se redressa et dit en souriant

-" Bonsoir... Je... Vous auriez une chambre ? "
Zahlen
Zahlen


Nombre de messages : 103
Race : Humain
Clan : Terre
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 06/09/2009

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 7 Mar - 17:22

Illens arriva devant l'auberge. Y entra d'un pas précipité. Il avait déjà la clé de sa chambre, et heureusement : il ne se sentait pas vraiment en état de parler, mais plutôt de fondre en larme si jamais il tentait d'entrouvrir les lèvres...
Aussi s'excusa-t-il àpeine lorsqu'il heurta par mégarde un jeune homme près de l'entrée. Un 'excusez-moi' murmuré d'une petite voix, à peine un regard aux yeux rougis.
Il monta rapidement les marches menant à l'étage et entra dans la chambre qui lui été attribuée.

Illens s'effondra sur le lit inconfortable. Les yeux rivés au plafond, il tenta de faire le vide dans son esprit. Si fatigué, soudain... Dormir un peu l'aiderait peut être à faire le point, ensuite ?

Illens se releva, et hota son chapeau. La longue tresse aux reflets auburn se déroula s=dans son dos. Illena la défit, et brossa lentement ses long cheveux devant le petit miroire.
En fermant les yeux, elle pouvait presque imaginer sa mère dans son dos, chantonnant doucement.
Maman.
Tan.
Maman.
Mais dans la glace en face d'elle, le seul reflet visible était le sien.
Maman.

Elle était de nouveau seule.

La brosse heurta le miroir avec un bruit sourd, le décrocha brutalement, tomba sur le sol et éclata en dizaines de morceaux de verre brisé dans le silence.
Illena se recroquevilla au mileiu de la chambre, serrant ses genoux contre sa poitrine. Ses longs cheveux, détachés, masquaient presque complètement son visage en un rideau ondulé.
Illena laissa libre cours à sa tristesse.
Seule.


HJ/ désolée du rp pourri, je ne vois pas trop ce que vous pourrez répondre à cela ^^"
Illena
Illena


Nombre de messages : 672
Localisation : dans la grande forêt avec Isas
Race : humaine
.
Clan : terre
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 05/08/2009

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 7 Mar - 17:40

Gavilán, par sa question forcée d'un peu trop d'enthousiasme, avait apparemment surpris le jeune homme qui était entré dans l'auberge. Celui-ci se reprit cependant bien vite, et demanda si une chambre était disponible. Gavilán hocha la tête.

- "Suivez-moi."

Alors qu'il faisait demi-tour, il se fit bousculer par un jeune homme qui s'excusa brièvement, puis monta rapidement l'escalier amenant aux chambres. Gavilán le suivit de près, raflant au passage l'une des clefs accrochées au tableau.
Il dirigea le jeune homme à travers le couloir, s'arrêta devant une porte et lui tendit la clef.

- "C'est ici. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, appelez-nous."

Une bruit de verre brisé retentit alors. Gavilán fronça les sourcils en se tournant vers l'origine du bruit.
C'était la chambre dans laquelle le jeune homme qui l'avait bousculé était entré. Le garçon s'y dirigea, et après une hésitation frappa à la porte.

- "Excusez-moi... Y a-t-il un problème ?"
Gavilán
Gavilán


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 13 Mar - 14:02

Zahlen suivit le jeune homme jusqu'à la porte de bois d'une chambre de l'auberge. Il le remercia avec force sourire et entra. Il posa son frêle bagage sur le lit recouvert de lourds draps de coton et soupira en contemplant les murs délavés. C'était plutôt sinistre... Une simple fenêtre éclairait le lieu. Enfin, ça suffirait bien.

Il s'assit sur le lit avant de se rendre compte que son ventre grondait. Son visage se décomposa

-"Aaaah... Il manquait plus que ça... "

Il se leva et sortit en refermant la porte en douceur. Il appercut le jeune homme qui l'avait guidé à l'entrée d'une chambre voisine. Il sourit et s'avanca vers lui. Lui tapotant l'épaule pour qu'ilse rende compte de sa présence, il dit, souriant et charmeur, comme à son habitude

-" Excusez-moi... A quelle heure sont servis les repas ? "

Il dit cela tout en glissant un oeil curieux dans la chambre. Une jeune femme trembante était étendue sur un lit, apparement dévastée par le chagrin

-" Oups... Euh, excusez-moi, je ne voulais pas déranger... "
Zahlen
Zahlen


Nombre de messages : 103
Race : Humain
Clan : Terre
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 06/09/2009

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 14 Mar - 1:16

Illena sursauta.

"NON !!"

Elle eut à peine le temps de se redresser qu'un jeune homme lançait un regard dans la chambre. Elle se couvrit le visage d'une main avec un soupire, tentant d'effacer de ses yeux les traces de ses larmes.
Aurait-elle put passer à cet instant, avec ses longs cheveux ondulés détachés et encadrant son fin visage, pour le jeune homme qu'ils avaient vu entrer dans la chambre ?

Illena se leva, s'approcha, son regard noisette chargé de colère. Pas contre eux. Mais contre elle-même. Elle observa un instant les deux personnes, puis dit avec une grimace :

"Certains voient parfois, par mégarde ou malchance, des choses qu'ils n'auraient pas dû. Comme cela ne les concernent pas, ils ne peuvent apprécier l'histoire et la vérité. Ils n'y ont rien à gagner... Dans ce cas, n'est-il pas mieux qu'ils l'oublient ?"

Etrange façon de répondre à leurs regards supris ou curieux, elle ne savait dire. Mais elle savait qu'elle n'avait menti que sur un point : Son père avait laissé une belle récompense pour quiconque serait en mesure de donner des renseignements sur sa fille.
Illena
Illena


Nombre de messages : 672
Localisation : dans la grande forêt avec Isas
Race : humaine
.
Clan : terre
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 05/08/2009

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 14 Mar - 11:47

HJ : heu, Gavilán n'était pas censé avoir ouvert la porte ^^" bon, je vais m'arranger

Gavilán n'etendait plus rien venant de la chambre. Il se tourna vers le jeune homme qui venait de l'apostropher, appuyant de son coude sur la poignée. La porte s'entrouvrit, Gavilán n'y fit pas attention... Mais l'inconnu, si. Il jeta un coup d'oeil curieux à l'intérieur de la chambre.
Aussitôt, un cri retentit. Gavilán, surpris, se tourna. Une jeune fille -tiens ? N'était-ce pas un homme, qu'il avait vu entrer ?- aux longs cheveux bruns leur renvoyaient un regard brillant de colère.

"Certains voient parfois, par mégarde ou malchance, des choses qu'ils n'auraient pas dû. Comme cela ne les concernent pas, ils ne peuvent apprécier l'histoire et la vérité. Ils n'y ont rien à gagner... Dans ce cas, n'est-il pas mieux qu'ils l'oublient ?"

Heu... Auriez-vous l'obligeance de répéter, je vous prie ?
Gavilán était perdu. Il chercha en vain de comprendre de quoi elle voulait bien parler, finit par se résoudre à ne saisir que l'essentiel. Il braqua sur la jeune fille ses yeux noirs au regard vif, et fit d'une voix douce :

- "Je ne peux malheureusement pas me vanter d'avoir tout compris, mais si vous souhaitez que j'oublie, quel que ce soit, j'oublierais. Voulez-vous que je nettoie les bris de verre dans votre chambre... Monsieur ?"

Il avait hésité sur le dernier mot, par peur de s'être trompé d'interprétation. Mais tant pis. Il se tourna ensuite vers le jeune homme.

- "Les repas ? Eh bien... Quand vous voulez. Il vous suffit de descendre dans la salle principale."

Une voix grinçante retentit alors au rez-de-chaussée.

"L'oiseleur !! Combien de temps mets-tu à accompagner un client jusqu'à sa chambre ?"

Gavilán grimaça. Il se passa une main soucieuse dans la nuque, murmura imperceptiblement :

- "J'ai un nom..."

Puis descendit l'escalier, silencieux.
Gavilán
Gavilán


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 14 Mar - 14:00

Windtora, capitale d'un clan qui, n'étant pas ennemi avec celui du feu, avait évité le passage de Chane lors de ses missions, c'était donc "la première fois" qu'il y mettait les pieds depuis quelques centaines d'années. Le coin avait beaucoup changé, la ville ne semblait pas avoir de problème pour se développer et l'endroit était sympathique. Il n'était pas là en mission, loin de là, il était en "vacances" après que des têtes de la mafia eurent trouvé son ancien bureau... Paix à leur âmes...
Quitte à profiter du coin, il allait passer réserver une chambre à l'auberge la plus proche afin d'avoir un toit pour ce soir.

Il entra donc dans une auberge et salua une personne qui semblait bien connaître l'endroit.

"Bonjour, je souhaiterais avoir une chambre dans cette auberge, reste-t'il de la place?"

"Oui, bien sûr, si vous voulez bien patientez"

Il se retourna et cria en direction de l'escalier plus loin....

"L'oiseleur !! Combien de temps mets-tu à accompagner un client jusqu'à sa chambre ?"

Entre les deux phrases, l'homme sembla avoir changé de ton... D'après ce que Chane pouvait constater cet "oiseleur" ne semblait pas être très apprécié de ce monsieur...
L'homme qui descendait des escaliers était silencieux, avait des cheveux aussi noir que ses yeux d'ébène et malgré le fait qu'il semblait "sous les ordres" de l'homme rencontrer plus tôt, sa présence était plus forte et imposante. Chane s'adressa à lui :

"Bonjour monsieur, êtes vous la personne qui allez vous occuper de moi?"

La réponse semblait évidente mais Chane voulait engager la conversation...

HJ : Et hop! Voilà Chane^^
Oh My Yuki-sama, serait ce Riku que je vois sur ton avatar Zahlen (Je suis long à la détente^^)

EDIT : Nan mais oh! C'pas des manière ça Lilith...


Dernière édition par Chane le Mar 16 Mar - 21:15, édité 1 fois
Chane
Chane


Nombre de messages : 84
Age : 26
Localisation : Himitsu~
Race : Humain
Clan : Eau
Perso principal : Nagi
Date d'inscription : 27/02/2010

L'Epervier... entravé. Empty
http://mangasarchives.e-monsite.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyMar 16 Mar - 21:11

HJ/ Et voilà Envel, tu aurais dû te taire 8D

Lilith soupira. Elle avait mal aux pieds à force de marcher à travers Endora. Les filles ne s'étaient pas regroupées depuis une semaine, et la jeune femme commençait à s'ennuyer. Elle trottina dans les rues, à la recherche d'une proie éventuelle. Lilith fut rapidement blasée en apercevant aucun jeune homme potable. Elle entra alors dans une petite auberge. Ses yeux balayèrent la salle, et s'arrêtèrent sur un jeune homme : taille moyenne, cheveux noirs, plutôt mince. Elle esquissa un sourire et coin et fusa vers lui. Arrivée à sa hauteur, elle pila, passant devant l'autre homme qui parlait à sa 'cible'.

" Bonjour ! Excusez-moi, je voulais prendre un verre ici, mais je suis toute seule, alors je m'ennuie, ça vous dérangerait de me tenir compagnie? "

Elle le regarda avec de grands yeux et battit des cils, avant de lui adresser un grand sourire.
Lilith
Lilith


Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 14/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 20 Mar - 16:58

Zahlen commencait à trouver qu'il y avait beaucoup de monde dans l'auberge. Un jeune homme aux cheveux chatains s'était approché, et maintenant une jeune femme aux cheveux bruns. D'ailleurs, quand Zahlen l'avait appercue, il l'avait détaillée des pieds à la tête de son regard expert. Elle était jolie, bien habillée, et plutôt sexy. Un brin tros provocante à son goùt cependant, il préférait les diamants bruts. Le jeune aubergiste semblait bien désorienté de voir tant de monde tout d'un coup.

Zahlen soupira en silence avant de s'adresser au petit jeune homme, signe de la main et sourire étincelant accompagnant ses paroles

-" Merci bien ! J'y vais de ce pas. Je vous laisse en charmante compagnie. "

Il venait de lancer une pique à la pointe émoussée à la jeune femme, car la façon dont elle s'était addressée au jeune homme aux cheveux d'ébène allait à l'encontre de la douceur et au jeu habituel des séducteurs/trices. Elle avait foncé dans le tas, et aurait bien du voir que le jeune homme était timide. Et bien non ! Elle n'avait pas même pris la peine de les saluer. Il ne la connaissait pas et déjà elle était bien bas dans son estime. Au même niveau que cet homme d'âge mûr là-bas qui venait de s'asseoir à la table de trois jeunes femmes sans prévenir pour leur raconter anecdotes farfelues et récits romanesques, les faisant glousser comme des poules. Après s'être sorti de l'attroupement, Zahlen se retourna, fixa les personnes présentes de ses yeux devenus violets et les salua d'un signe de main, son sourire charmeur habituel toujours suspendu à ses lèvres

-" Messieurs, Dames ! "

Il dévala ensuite les escaliers et arriva dans la salle de réception de l'auberge...

HJ/ Oui c'est Riku ^^
Zahlen
Zahlen


Nombre de messages : 103
Race : Humain
Clan : Terre
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 06/09/2009

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 20 Mar - 18:10

Illena lança un regard reconnaissant au jeune homme.

"Non merci, je vais le faire."

L'autre ne répondit rien, et elle se mordit la lèvre. Pourvu qu'il n'y ai pas de problèmes à cause de cela dans le future...

"Bon et ben... bonne journée."

Elle referma brusquement la porte. Elle alla ramasser les débris du miroire en se maudissant de tous les noms.
Mais quelle cruche de s'être laissée prendre comme ça !
Les morceaux de verre finirent dans la poubelle avec quelques gouttes de sang.
Mais pourquoi diable n'arrivait-elle pas à se calmer ?! Passer de la colère aux larmes était... Epuisant. Et dangereux, au vue de ce qu'il venait de se passer.

Illena finit par se laisser de nouveau tomber sur le lit.
Dormir, dormir... Dormir, dormir, dormir ! Raaaah ! Impossible !

Telle une pile sans interrupteur, Illena se leva de nouveau. Elle tressa ses longs cheveux, les enroula sur son crâne, enfila son chapeau, sa veste, et redescendit dans l'auberge.
Finalement, marcher la calmerait surement mieux.
Illena
Illena


Nombre de messages : 672
Localisation : dans la grande forêt avec Isas
Race : humaine
.
Clan : terre
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 05/08/2009

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 20 Mar - 18:33

Le client qui venait d'entrer était un jeune homme d'environ l'âge de Gavilán, l'air avenant. Il engagea la conversation d'une voix enjouée, Gavilán eut un petit sourire.

- "Suivez-moi."

Il fit demi-tour, et manqua se cogner contre une jeune fille.
Laquelle lui adressa la parole d'un air enjôleur, sans dissimuler nullement ses intentions.
Gavilán écarquilla les yeux.
Une jeune fille. Très jolie. Trop. Habillée légèrement, et le regardant de ses grands yeux qu'elle avait vert et doré.
C'était trop pour le jeune homme.
Il se recula, gêné, vaguement effrayé même.

- "Je... suis désolé, je n'ai pas le droit de m'asseoir avec un client. Et qui plus est, je dois m'occuper de ce monsieur."

Il désigna le jeune homme qui attendait derrière Gavilán, affable. Celui-ci se dépêcha de s'éloigner de la trop entrepreneuse, saisit une clef au comptoir et monta l'escalier, sous le regard méprisant du fils du gérant. Il se demandait sans nul doute pourquoi une fille aussi attirante que celle qui venait d'entrer s'était intéressé à ce maudit oiseleur.
Gavilán parcourut les couloirs de l'étage. Il s'arrêta devant une porte, la déverrouilla, l'ouvrit et s'effaça pour laisser entrer le client.

- "J'espère que cela vous convient."
Gavilán
Gavilán


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 20 Mar - 18:42

Lilith regarda, les bras pendant, le jeune homme s'éloigner.

" Mais euh... "

Elle soupira, se redressa et remarqua alors que presque tous les regards masculins étaient tournés vers elle. Lilith leva les yeux au ciel.

" Rêvez pas messieurs, c'est pas vous que je veux. "

Elle rattrappa les deux inconnus.

" Excusez-moi ! "

Ils se retournèrent.

" Désolée de vous importunez une seconde fois mais ma troupe de danseuse donne un spectacle ce soir, sur la place. Je serais ravie de vous y voir. "

Elle leur adressa un grand sourire ainsi qu'un clin d'oeil, avant de se retourner, et de sautiller jusqu'à la sortie. Mais arrivée dans la salle de réception, elle remarqua un autre jeune homme plutôt charmant, qu'elle avait noté quelques minutesp lus tôt.

#Oh, c'est mon jour de cahnce aujourd'hui !#

Elle sautilla jusqu'à lui.

" Bonjour ! " lança t'elle d'une voix enjouée.
Lilith
Lilith


Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 14/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 20 Mar - 19:01

Zahlen avait à peine eu le temps de s'asseoir à une table et de commander une boisson en regardant le jeune aubergiste dévaler les escaliers pour les remonter aussitôt, tétanisé, que la jeune fille de tout à l'heure s'approcha de sa table. Il haussa un sourcil intrigué. Il la regarda avancer, toute guillerette qu'elle était, la paille à la bouche, sirotant son verre avec classe.

Lorsqu'elle se pencha vers lui, il ne put s'empécher de remarquer ses yeux vairons. Se demandant ce que cela faisait d'avoir deux yeux différents, il changea la couleur des siens, l'un devenant bleu clair et l'autre vert pastel. Il continuait de fixer la jeune femme et lorsqu'elle le salua, il posa son verre et lui offrit son plus beau sourire, un sourire agréable sans aucune intention particulière. Le sourire de l'honnête homme, ce sourire accroché aux lèvres des petits garçons. L'expression la plus simple du bonheur. Il dit de sa voix accueillante aux sonorités parfois graves, attirantes

-" Bien le bonjour mademoiselle. Que me vaut ce sourire radieux ? "

Il rouvrit ses paupières sur deux yeux d'un bleu marin profond, des reflets bleutés se mettant à danser dans ses cheveux blancs, son visage devenant sans qu'on puisse expliquer comment ni pourquoi plus jeune et pourtant plus mature... Il était beau. Mais pas aussi démonstratif de ses atouts que la jeune femme au décolleté largement mis en évidence. Et pourtant tous deux attiraient également les regards: l'un était soit timidement suivi des yeux de prudes demoiselles soit avidement examiné par ces Dames aux maris attablés au Bar et l'autre était littéralement dévorée par les pervers regards de ces messieurs. Zahlen continua d'examiner la jeune femme sans pour autant quitter ses yeux. Elle était vraiment gâtée par la nature la petite. Un peu trop peut-être. En tout cas elle n'avait pas honte d'elle et le montrait volontiers. Il connaissait ce genre de femmes mais devait s'avouer que celle-ci était l'une des mieux proportionnée qu'il connaisse. Bien qu'il préférât les femmes aux cheveux de nuit.
Zahlen
Zahlen


Nombre de messages : 103
Race : Humain
Clan : Terre
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 06/09/2009

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 20 Mar - 21:09

Finalement cette auberge était assez fréquentée, deux jeunes hommes était descendu de l'étage et une jeune fille avait voulu aborder son "guide".

Ce dernier l'avait amener à une chambre, qui semblait fort suffisante pour lui.

"Bien sûr, cela me convient parfaitement, mais dites moi, cet endroit est il toujours aussi fréquenté?"

Bah de toute façon, il allait poser ses affaires et aller faire un tour donc peu importe qu'il y est du monde ou non. C'est alors que la jeune fille revint, elle parla d'un groupe de danseuse et Chane pensait qu'elle vouvoyait l'aubergiste et ne l'écoutât donc point.

HJ : Désolé de ce post minable mais je viens de voir qu'il me restait que 2 semaines pour faire mes 8 dossiers pour mes inscriptions à l'IUT... Donc je m'y met, je sais pas si je pourrais répondre ce soir à mes autres Rp...
Chane
Chane


Nombre de messages : 84
Age : 26
Localisation : Himitsu~
Race : Humain
Clan : Eau
Perso principal : Nagi
Date d'inscription : 27/02/2010

L'Epervier... entravé. Empty
http://mangasarchives.e-monsite.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 20 Mar - 22:03

Lilith se rendit compte que le jeuen homme pouvait changer d'apparence. Elle resta emerveillée devant ce pouvoir un instant, puis s'assit à sa table.

" Je suis toute seule et je m'ennuie. "

Elle arrêta une serveuse qui passait par là et lui commanda à boire. Puis se tournant de nouveau vers l'inconnu, elle continua :

" Alors je me promène pour faire de nouvelles connaissances ! Je m'appelle Lilith et vous ? "

Elle s'assouda sur la table, et continua à admirer le beau jeune homme qu'elle avait en face d'elle.
Lilith
Lilith


Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 14/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 20 Mar - 22:21

Zahlen s'amusait à voir la naïve innocence qu'affichait la plantureuse jeune femme. C'était comme si elle ne faisait absolument pas exprès que le moindre de ses mouvements exhibe son corps splendide aux yeux de tous. Lorsqu'elle lui demanda son nom, il sourit et ses cheveux se marbrèrent d'or. Il planta ses yeux bleu/vert dans les deux billes vaironnes de la dénommée Lilith et dit

-" Je me nomme Zahlen. Enchanté de faire votre connaissance, Mademoiselle Lilith. "

Il esquissa un sourire tendre, son regard s'adoucissant soudain. On eut dit un jeune homme éperdu regardant sa dulcinée. Mais ce n'était pas le cas. Zahlen cherchait seulement à savoir si la jeune femme était réellement une séductrice en observant sa réaction. Il s'accouda sur la table, le poing fermé, et posa sa tête sur celui-ci, plusieures mèches blanches tombant devant ses yeux, lui donnant un air malicieux. Il était ainsi plus proche de la jeune femme... Tout proche. Il murmura alors d'une voix grave irrésistiblement virile

-" Et que faîtes-vous, toute seule ? Vous n'avez pas peur, une belle jeune femme telle que vous l'êtes, seule dans cette grande ville ? "

Si quelqu'un d'autre avait employé ce ton, il serait surement passé pour un pervers accompli, mais Zahlen savait y faire...
Zahlen
Zahlen


Nombre de messages : 103
Race : Humain
Clan : Terre
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 06/09/2009

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 20 Mar - 22:55

Lilith eut un doux sourire lorsque le jeune homme se présenta. Elle resta silencieuse un instant après ses paroles, et éclata de rire.

" C'est gentil mais j'ai appris à me débrouiller et à me défendre seule, je ne suis donc pas inquiète du tout. "

La jeune femme lui adressa un grand sourire avant de boire quelque gorgée de son sirop à la fraise. Malgré son apparence sulfureuse, elle s'exprimait et agissait avec innoncence et désinvolture. Ses yeux ne pouvait quitter le jeune homme, comme si elle était hypnotisée.

" Vous avez un pouvoir extraordinaire ! Vous pouvez changer d'apparence à volonté ? "

Tout en parlant, elle faisait le tour du bord de son verre avec son index.
Lilith
Lilith


Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 14/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 20 Mar - 23:11

Zahlen souriait face au comportement à la fois si candide et si provoquant de la jeune femme. Il aimait les paradoxes, il était servi. Lorsqu'elle lui posa LA question à propos de son polymorphisme, ses cheveux rosirent de plaisir et se dressèrent, plus courts, sur sa tête en un élégant amas désordonné

-" Oh, vous avez remarqué ? "

Il fit mine de reprendre ses esprits et ses cheveux s'allongèrent et se raidirent, redevinrent blanc/bleuté avant de retomber souplement sur son visage.

-" Oui, je peux me changer d'apparence à volonté. Je peux ainsi changer selon mon humeur ou le temps dehors. Ca je peux dire que ceux qui me connaissent ne se lassent pas de me voir avec une coupe de cheveux identique tous les jours ! "

Il souriait amicalement en disant cela, ce qui rendait presque naturels les sous-entendus que pouvaient enfermer ses propos.
Zahlen
Zahlen


Nombre de messages : 103
Race : Humain
Clan : Terre
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 06/09/2009

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptySam 20 Mar - 23:13

HJ : hola, doucement ! Laissez-nous répondre ^^

A la question du jeune homme, Gavilán haussa les épaules.

- "Ça dépend de beaucoup de choses, en fait. Des fois il n'y a presque personnes, des fois c'est bondé. mais je ne pourrais pas vraiment vous dire pourquoi, cela ne fait pas longtemps que je travaille ici. Passez une bonne soirée."

Gavilán redescendit. En jetant un coup d'oeil dans la salle, il aperçut la jeune fille en pleine conversation avec le garçon à qui il avait donné une chambre auparavant.
La jeune fille... Danseuse, leur avait-elle dit. Gavilán savait qu'il n'irait pas au spectacle. Et de toute manière, il ne pouvait pas quitter l'auberge.
Une voix désagréable le sortit de ses réflexions.

- "Dave ! On ne te paye pas pour bayer aux corneilles !"

Gavilán jeta un regard furieux au fils du gérant. Puis, sachant qu'au moindre faux pas, il se ferait virer, il se saisit du plateau que l'autre lui tendait et s'éloigna vers la table à servir.

# Gavilán. C'est Gavilán, mon nom. Je suis l'Epervier, et toi, tu tiens la filière. #
Gavilán
Gavilán


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 21 Mar - 1:08

HJ/ Je vois pas pourquoi on attendrait les deux goujats qui ont refusé la gentille invitation de Lilith ! Evil or Very Mad Bande de malpolis va ! Razz

Lilith ouvrit de grands yeux, fasciné par la pouvoir du jeune homme.

" C'est vraiment merveilleux ! Je n'avais jamais vu ça auparavant ! "

Elle tendit la main vers Zahlen et fit glisser entre ses doigts une des mêches du jeune homme. Lilith sourit.

" Vous avez vraiment de jolis cheveux. "

Elle finit son verre et s'adossa à sa chaise.

" J'aime les garçons qui ont de beaux cheveux, mais malheureusement c'est de plus en plus rare. "

Lilith prit une mine boudeuse à la fin de sa phrase. Elle soupira en repensa à Will. Lui avait de superbe cheveux longs, noirs, dans lesquels elle adorait passer ses doigts fin. La jeune fille sourit.

" Je fais partie d'une troupe de danseuse, et nous faisons une représentation ce soir. Me feras-tu l'honneur de venir, Zahlen ? "
Lilith
Lilith


Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 14/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 21 Mar - 15:01

HJ/ Ouais d'abord ! Twisted Evil

Zahlen, toujours accoudé à la table, souriait. Il avait toujours aimé voir l'effet que produisait son don sur ceux qu'il cotoyait. Alors, lorsque la jeune femme montra l'innocent émerveillement qui était le sien, il ne put s'empécher de trouver la jeune femme attendrissante. Attention, juste l'espace d'un instant. Il ne serait pas venu à l'idée d'un séducteur tel que lui de s'attendrir face à une autre chasseresse, une proie potentielle qui plus est.

Cependant, quand la jeune femme, toujours aussi innocement, se saisit de l'une de ses mèches et commenca à jouer avec, un frisson agréable lui prit tout le cuir chevelu et envahit tout son corps d'une agréable chaleur. Qu'est ce qu'il aimait qu'on s'occupât de ses cheveux ! Sa gorge émit un inaudible ronronnement. C'était là son point faible. Il ne résistait pas à ce genre de caresses. Il se redressa, éloignant son visage, et donc ses cheveux, des mains joueuses de Lilith

-" Merci bien mademoiselle. J'accepte avec plaisir ce compliment, d'autant qu'il me touche au plus profond de moi. "

Il sourit en accompagnant ses paroles. Alors, elle lui formula une alléchante proposition. Zahlen, pour qui cette conversation était devenue un jeu, le jeu de cleui qui abdique le premier, répondit

-" Mais ce serait avec grand plaisir que je me joignerais à votre public ! Dîtes-moi, toutes les membres de votre troupe sont-elles aussi belles que vous l'êtes ? Si oui, vous ne devez pas avoir de soucis pour jouer à guichet fermé. "
Zahlen
Zahlen


Nombre de messages : 103
Race : Humain
Clan : Terre
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 06/09/2009

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 21 Mar - 15:21

HJ/ Haha x3 Le séducteur et la bombe, la rencontre fatale Razz

Lilith ouvrit de grands yeux, et sourit.

" Eh bien, la plupart de nos critiques m'ont qualifiée comme la plus belle danseuse de la troupe, même si je suis la plus jeune. Donc il semblerait que tu sois tombé sur celle qu'il fallait. "

Sans s'en rendre compte, la jeune fille tutoyait Zahlen depuis tout à l'heure. Mais cela ne semblait pas choquer ou déranger le jeune homme. Elle s'étira un instant, se mettant sans le vouloir dans une position exposant ses courbes avantageuses, et regarda dehors. Le soleil commençait à descendre, mais la représentation ne commencerait pas avant la nuit. Lilith se tourna de nouveau vers Zahlen et le regarda avec un grand sourire.

" De plus, pour une fois nous allons avoir un hôtel réservé rien que pour nous. Si ça te dis, on pourra se voir aussi après la représentation ! "
Lilith
Lilith


Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 14/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 21 Mar - 15:37

HJ/ Rrrrrrrr mais tu te rends compte de la proposition que tu lui fais là ? Razz

Zahlen ne put s'empécher de remarquer une fois de plus la générosité de ses formes lorsque celle-ci s'étira. Il haussa un sourcil, se demandant si elle avait vraiment compris que lui aussi était un "chasseur". Il dit alors

-" La plus jeune ? Quel âge avez-vous exactement si ce n'est pas indiscret ? "

Alors, elle lui fit une proposition fort tentante. Zahlen se demanda alors si elle était vraiment aussi naïve qu'elle le prétendait. Alors, il lui sourit tendrement, comme à son habitude, pour ne pas que ses desseins transparaissent dans son attitude mais sans pour autant faire croire que la proposition l'indifférait. Il dit alors, comme s'il était lui aussi innocent

-" C'est une bonne idée ! Je suis sure qu'un bon repas ne nous fera pas de mal après cette représentation. Et puis nous serons tranquilles, là-bas, pour faire connaissance. Car vous m'avez l'air fort sympathique ! "
Zahlen
Zahlen


Nombre de messages : 103
Race : Humain
Clan : Terre
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 06/09/2009

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. EmptyDim 21 Mar - 15:46

HJ/ Je me rends compte que j'ai de frotes idées de dévergondage avec mes persos en ce moment XD Ca va que tu réponds pas souvent avec Tsubaki 83 D'ailleurs, s'en est où de ce côté ? =°

Lilith fut ravie que le jeune homme accepte sa proposition.

" J'ai dix-sept ans. "

Elle trifouilla un instant ses cheveux pour les remettre en place, des mèches lui tombant devant les yeux.

" L'hôtel que nous avons réservé est un des meilleurs de la cité qui plus est ! Un dîner là-bas sera fort agréable. "

Lilith secoua son pied pour quitter son escarpin, et tendit sa jambe vers celles de Zahlen, tout en lui adressant un sourire complice.
Lilith
Lilith


Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 14/03/2010

L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'Epervier... entravé. L'Epervier... entravé. Empty

Contenu sponsorisé



L'Epervier... entravé. Empty
Revenir en haut Aller en bas

L'Epervier... entravé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Soledad Gerfaut, l'Epervier [ FINI ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: Clan de l'Air-