AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

Sous la brume se cache ton ennemi (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
MessageAuteur
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV) Dim 3 Avr - 13:18

Une expérience ?
Cette fois-ci Seiji ne put retenir un sourire amusé. Pas encore éclatant et dévoilant toutes ses dents. Mais sincèrement sidéré et réjouit :

-Vous n’êtes vraiment pas quelqu’un de banale dame Hei Lan. Constatât-il.

Puis face à sa question, il reprit :

-Le sang humain à pour avantage d’agir rapidement… Je me porte désormais comme un charme, et c’est à vous que je le dois. Je vous en remercie. Ajouta-t-il en inclinant légèrement le buste.

Toutefois à ses pieds, une autre femme était jalouse d’une attention qui ne lui était pas portée. Miaulant à qui mieux-mieux, Aerïne réclamait d’être insérée au groupe au plus vite. La prenant alors dans ses bras, le vampire lui caressa le sommet de la tête d’un geste machinal.
Il le sentait, un jour il ne pourrait plus porter la petite panthère aussi facilement. Elle grandissait. Alors son temps ne s’était pas encore arrêté ?
Cela viendrait. De cela par contre, l’ancien noble était certain. Tout comme son temps à lui avait mis une vingtaine d’années à se stopper…
Se retournant vers Hei Lan, il proposa :

-Devons-nous faire une petite pause ? Ou continuer jusqu’à la prochaine ville afin de vous trouver de quoi reprendre des forces ?
avatar


Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 05/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV) Dim 3 Avr - 20:04

Il avait souri.
Hei Lan avait réussi à faire naître une expression sur le visage de marbre du vampire. Et, ma foi, cela valait le coup.
La jeune femme fit quelques pas afin de s’assurer de son équilibre, puis se saisit de son sac et se replaça sur la route.

- Je crois que, pour moi, la pause a assez duré ! Et je n’ai aucune envie de retourner en arrière, alors place à Woodan. Qui sait, cette expérience-là me sera peut-être plus agréable que la précédente…

Elle adressa un sourire moqueur au guerrier, commença à avancer puis figea soudain son geste.

- Ah ! Attendez un instant, voulez-vous ?

S’agenouillant, elle fouilla dans son sac et en sortit un crayon de bois et son carnet. Ensuite, jetant de fréquents coups d’œil à l’orchidée nouvellement créée qui trônait sur le bord du chemin, elle esquissa sa silhouette en quelques rapides coups de crayon. Puis, avec un sourire satisfait, remit le tout dans son sac.

- Pour les couleurs, je m’en souviendrai. On peut y aller.

Les compagnons reprirent la route, et parcoururent quelques centaines de mètres en silence. Silence qu’Hei Lan brisa bien vite, jaugeant le guerrier du regard.

- Je me demandais…

Un court instant elle hésita, avant de reprendre :

- Vous avez été élevé dans la doctrine « ne dis rien, ne demande rien, plais et obéis », je le conçois, et vous avez ainsi appris à refouler divers sentiments jusqu’à ce que cela vous semble naturel de ne rien ressentir ou de ne rien en laisser paraître, soit. Mais… Maintenant, maintenant que vous êtes, pardonnez mon expression, libéré de tout cela, et que je vous offre l’opportunité d’assouvir ce que l’on appelle curiosité… Pourquoi ne pas oublier un instant votre politesse et me poser des questions ?

Midi-Minuit émit un ronflement désapprobateur.

# Tu t’ennuies, c’est ça ? #

Hei Lan lui retourna un grand sourire.

# Je dois t'avouer que ces derniers mètres ont été très pesants. #

L’étalon soupira comiquement avant de poser sur sa compagne un regard affectueux.

# Incorrigible. #
avatar


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 23/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV) Lun 4 Avr - 19:39

Seiji eut une demi expression gênée lorsqu’Hei Lan évoqua « l’expérience », il avait beau ne jamais en avoir été victime, il se doutait que cela ne devait pas vraiment être agréable.
Il marcha cependant dans ses pas et poursuivit son chemin en compagnie de la jeune femme, de la petite panthère et de l’étalon. Enfin allait poursuivre puisque son accompagnatrice s’arrêta subitement en retournant sur ses pas pour griffonner une étrange plante.
D’où venait-elle ?
Il n’en avait jamais vu de semblable jusqu’à ce jour, et était persuadé que sa place originale ne se trouvait pas ici. Il garda néanmoins ses pensées et s’occupa à les secouer en tout sens pour comprendre ce qui se dévoilait devant lui depuis quelques temps.
Mais contre toute attente, sa camarde de route reprit la parole et désarçonna (une fois encore) son interlocuteur.
Un instant il la regarda tout en marchant de côté :

-Je ne ressens pas rien. Répondit-il avec une pointe de surprise. Mais la prudence me pousse à les étouffer.

L’éducation seule n’en était pas la cause.
Une magie pouvant vous tuer par inconscience demande simplement de la maitrise.
Se mettant alors à songer aux propos de la jeune femme, un léger sourire transparu sur ses lèvres avant qu’il ne reprenne :

-Et le problème principal qui se pose alors est… que si je m’autorise à ce que vous appelez « la curiosité », je risque fort de devenir pénible par des questions trop pressantes, incommodantes et envahissantes.

L’observant brièvement de biais, il enchaina malgré tout :

-Si mes interrogations ne vous plaisent pas ou que vous ne désirez pas y répondre… je m’inclinerais donc à vos choix.

Laissant un moment le silence planer, il fini par se lancer :

-Je ne vais peut-être pas commencer par la plus agréable, mais certainement la plus logique pour ma propre compréhension.

Son ton devint plus grave :

-Pourquoi et par qui, avez-vous été chassé ?
avatar


Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 05/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV) Lun 4 Avr - 20:50

Hei Lan eut un fin sourire à l’image d’un Seiji bavard et à la curiosité insatiable. Cependant, à sa première question, le sourire se transforma bien vite en une grimace de dépit.

-Pourquoi et par qui, avez-vous été chassée ?

La jeune femme retint à grand peine un profond soupir.

- J’aurais dû m’en douter… Mais je l’ai cherché. Soit. Voyons voir…

Les yeux au ciel comme méditant sur quelque chose de particulièrement compliqué, le regard gris sombre de la semi-humaine se reposa bientôt sur le guerrier, puis, déviant vers un point imprécis de la route, Hei Lan se mit à énumérer :

- J’ai été chassée par mon père, parce que j’étais un déshonneur. J’ai été chassée parce qu’il voulait un fils. J’ai été chassée parce que j’avais fait affront à la famille. J’ai été chassée parce que quoiqu’il fît, je me battais mieux que lui, et sa fierté ne le supportait pas.

La jeune femme réfléchit un instant, puis ajouta, la voix plus basse :

- J’ai été chassée parce qu’il a découvert sur moi quelque chose qu’il n’aurait jamais dû découvrir.

Quelque chose qui faisait d’elle… Comment disait-il ? Un monstre…
Hei Lan secoua impatiemment la tête. Qu’importe ce que l’on dirait, qu’importe ce qu’il disait, surtout, elle était fière de ce qu’elle était. Et ça ne changerait pas.
La jeune femme adressa un bref sourire à Seiji.

- Question suivante ?
avatar


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 23/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV) Lun 4 Avr - 21:57

Seiji croisa le regard de la jeune femme.
Déshonneur ?
Vouloir un fils ?
Refuser qu'elle soit plus forte ?
N'était-ce pas là, au contraire, ce qui pouvait remplir d'orgueil et d'arrogance?
Là le vampire avait un certain problème avec la logique de son dit père.
Il avait, certes, déjà entendu dire que de telle chose se produisait. La jalousie, le désir et l’arrogance sont toujours choses présentes chez les hommes. Mais de là à les comprendre…

-Quel genre d’affront avez-vous fait à votre famille ?

Car oui, il la connaissait depuis peu. Cependant même s’il la découvrait d’une franchise à toute épreuve, d’une grande impulsivité et d’une fierté sans pareille… le vampire avait du mal à l’imaginer commettre sciemment un acte irréparable.
Remarque de son côté… :

-Qu’est-ce que ton père n’aurais jamais dû découvrir ? Un parent n’est-il pas sensé tout savoir de ses enfants ?

Pour être à même de le protéger?
Mais cela il ne le rajouta pas. Visiblement celui d'Hei Lan n'entrait pas dans la catégorie que Seiji appelait 'bon père'.
avatar


Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 05/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV) Mar 5 Avr - 22:33

-Quel genre d’affront avez-vous fait à votre famille ?

Hei Lan haussa une épaule.

- C’est compliqué. Disons que tout ce qui pouvait mettre mon père hors de lui, je le faisais. Un jour... j’ai rompu une tradition. Il faut savoir que celle-ci était extrêmement importante dans mon clan, c’était elle, en quelque sorte, qui déterminait la noblesse des familles et le respect qu’on leur devait. Bien sûr, mon père était furieux. Et il n’a plus cessé de me déclamer sur tous les tons que je faisais affront à la famille. Mais si on y regarde de plus près, il n’y avait que lui que ça gênait. Cette tradition stupide… Ma mère, mon grand-père, mon cousin la respectaient, mais n’ont jamais paru m’en vouloir d’être passée outre. En plus, cette tradition était tellement absurde ! Mais ils y tenaient, ces… imbéciles de réacs.

Parler de son père commençait à lui chauffer l’esprit. Son tempérament impulsif et sauvage prenait le dessus, laissant de côté celui, relativement calme, qu’elle avait emprunté jusque là.

-Qu’est-ce que ton père n’aurais jamais dû découvrir ? Un parent n’est-il pas sensé tout savoir de ses enfants ?

Cette dernière interrogation la mit dans une telle fureur que la jeune femme ne releva même pas le soudain tutoiement, qu’elle reprit volontiers. L’hybride éclata d’un rire sarcastique, et s’écria :

- Tout savoir ? Tu plaisantes ? Moins il en savait sur moi, mieux je me portais, et mieux il se portait ! Tout ce qu’il espérait, c’était qu’un jour je fasse quelque chose qui lui permettrait de me renier. Il ne me trouvait que du tort. J’étais là, c’était déjà trop. J’étais une fille ? Mauvaise pioche. Il voulait un fils, un fils qu’il aurait pu élever. Il a eu mon cousin, par défaut. La mort de son frère et de sa femme ne pouvait pas mieux tomber ! Il voulait le transformer en vrai guerrier, celui qu’il n’a jamais pu être. Manque de chance, le don ultime du guerrier est tombé sur moi. Une fille, se battant mieux que lui ? Impensable. Je devais être un démon. Je devais être un monstre ! Et c’est ce qu’il a fini par découvrir. Pourquoi j’avais des crocs à la place des dents, pourquoi j’avais des griffes à la place des ongles. Eh oui, papa, je suis une hybride. Je suis une panthère ! Quel plus grand déshonneur pouvait tomber sur ta famille, si cela se découvrait ? Il ne l’a pas supporté. Cette raison, c’était celle qu’il cherchait. Cette fille qu’il n’avait jamais désirée, jamais aimée, cette fille était un monstre. Cette fille n’était plus sa fille. Cette fille devait disparaître. Il ne pouvait pas me tuer. Alors il m’a chassée. J’ai été reniée de la famille Yeong Heng. Le jour le plus glorieux des 19 années de ma vie.

Hei Lan s’interrompit, le souffle court. Ses yeux gris sombre étincelaient de colère. Son regard se posa un instant sur Seiji, la jeune femme poussa un profond soupir et se passa les doigts dans ses cheveux de jais.

- Je… me suis un peu emportée, je crois.

# Juste un peu ? # commenta ironiquement Midi-Minuit.

La semi-humaine lui lança un regard acéré, puis se tourna de nouveau vers le vampire.

- Y a-t-il autre chose que tu… vous… voudriez savoir ?
avatar


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 23/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV) Mer 6 Avr - 19:32

Seiji eut la légère impression d’avoir fait un faux pas en entendant la voix de la jeune femme s’élever peu à peu contre sa propre famille. Et devant cette colère grandissante, le vampire ne put que constater avoir touché une corde encore douloureusement sensible.
Ainsi donc elle avait été rejeté, exclu pour sa soif de liberté… et par la faute d’un père qui n’acceptait pas la décision de dame nature d’avoir fait d’Hei Lan une fille et non un homme, de lui avoir fait un présent visiblement précieux, elle en avait payé le prix cher de l’exil.
Il aurait pu se sentir désolé pour son interlocutrice. Mais étrangement il en était rien. Ô il n’était pas sans cœur, cependant la jeune femme affichait clairement que cette destinée lui allait très bien, qu’elle ne regrettait pas ses choix… et pour sa part Seiji sentait parfaitement qu’elle n’avait nulle envie de la pitié d’un étranger.
Conservant son mutisme, il sourit néanmoins en continuant d’assimiler la porté des paroles prononcées.
Ah bien y regarder, lui non plus n’avait pas été excessivement proche de ses parents, ça ne lui posait pas de problème particulier. Toutefois s’il avait pu connaitre avec eux la même sensation de cohésion, d’amour et de solidarité qu’avec son frère aîné, il ne l’aurait pas refusé. Or Hei Lan n’avait visiblement pas eu cette chance.
Pas même avec un autre individu?
Midi-Minuit peut-être?
Puis quand la politesse lui enjoignit de répondre à la reprise de celle qui se disait panthère, Seiji secoua doucement la tête :

-Vous venez de me faire beaucoup de révélations en peu de temps. Reprit-il en réemployant le vouvoiement à la suite de son interlocutrice. Je ne pense pas avoir à vous en demander plus.

Puisque après tout, lui aussi était resté dans les grandes lignes de sa vie, ne s’était pas étalé sur des quelconques détails. Il n’avait ainsi pas à connaitre le moindre secret la concernant. Peut-être même en savait-il plus qu’elle.
De plus le rapprochement de la ville se faisait de plus en plus marqué par des traces de sabots plus fréquents, des pas plus nombreux et de légers sentiers rejoignant discrètement la voie principale.
Bientôt ils arriveraient à destination...
avatar


Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 05/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV) Ven 15 Avr - 20:51

-Vous venez de me faire beaucoup de révélations en peu de temps. Je ne pense pas avoir à vous en demander plus.

Hei Lan lui jeta un regard dubitatif.

- Mouais. J'ai surtout un caractère détestable et vous êtes d'une telle politesse que vous craignez de me froisser avec une autre question. C'en est presque effrayant, mais admettons. Sachez juste que si par hasard vous m'en posiez une autre, je ne me refuserai pas d'y répondre. Après tout, vous avez ma parole."

Et même si elle ne donnait pas cette dernière à grand-monde, une fois que quelqu'un se trouvait en sa possession, jamais elle ne la reniait. C'était sa façon de concevoir le monde. Franchise, honnêteté. Et surtout, jamais de coup bas. S'il y avait bien quelque chose qu'Hei Lan n'était pas, c'était lâche.
Elle haïssait la lâcheté.
Au détour d'un tournant, Woodan apparut soudain. La jeune femme jeta un regard de franche hostilité à l'immense cité.

# On va devoir entrer là-dedans ? Tu es déjà allé à Woodan, Midmin ? #

# Moi à Woodan ? Réfléchis un instant... Tu vois franchement un étalon solitaire aux yeux blancs se balader dans une ville immense sans cavalier, comme si de rien n'était ? #

Hei Lan eut un léger sourire.

# En réalité oui, je visualise très bien. #

Le groupe était arrivé aux niveaux des portes, qu'ils franchirent sans problème. L'hybride, se désintéressant à ce qu'il y avait autour d'elle, déporta son regard gris sur Seiji.

"Si vous me permettez de relancer le sujet... Vous avez sans aucun doute compris le genre de relation que j'avais avec mon père, à défaut de ma famille entière. Qu'en est-il de la vôtre ? Vous ne l'avez pas vraiment mentionné dans votre délire. Les nobles ont-ils droit aux démonstrations d'affection des familles ordinaires, ou restent-ils distants les uns envers les autres ?"
avatar


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 23/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV) Ven 15 Avr - 22:47

Seiji eut beau vouloir se récrier dès la première phrase d’Hei Lan, cette dernière ne lui en laissa pas le loisir. Au contraire elle enchaina sur une réitération de sa proposition qui, pour être franc, ne pouvait que le surprendre. Cette jeune femme qui semblait si fière de ce qu’elle était, qui paraissait tant préserver ses secrets, comme une carapace protectrice et …
A vrai dire… lui aussi s’était emmuré dans un solide bouclier.
Imperméable aux autres, il ne faisait qu’accepter leurs manières, leurs paroles et leur politesse pour certain. En aucun cas il ne leur ouvrait son cœur. Seule Aerïne semblait avoir réussi à s’être faufilée par cette brèche invisible. Brèche par laquelle elle n'était pas prête de ressortir.
La vue de Woodan, ne lui attira alors ni joie, ni angoisse, ni désagrément. Ce n’était pour lui qu’une simple étape de son parcours, une phase qui lui permettrait éventuellement de glaner quelques informations sur le devenir de son clan.
Et comme une bonne habitude ne se perd pas, ce fut son accompagnatrice qui reprit la parole. Parole qui entraina une question, question qui entraina un petit temps de réflexion pour le vampire.
Il comparait, son vécu et ce qu’il savait des autres. Ce qu’il pensait, ce qu’il ressentait et ce qu’il en croyait. Finalement il répondit :

-Beaucoup dirons que je n’ai pas reçu beaucoup d’affection de mes parents.

Il haussa presque les épaules :

-Je ne pense pas qu’ils ne m’aimaient pas, auquel cas ils ne m’auraient jamais défendu lors de mon arrestation et ils n’auraient pas non plus enfreint une règle, pourtant primordiale chez nous pour me sauver.

Fixant la ville grouillante d’activité devant lui, il se décida à un peu plus d’explication. Après tout ce qu’elle lui avait dévoilé, il pouvait bien se permettre cela. Or, étrangement, il sentait qu’il pouvait lui dire énormément de choses et que ces mêmes choses resteraient cloitrées dans un silence sûr :

-Je pense que tu l’as compris. Fit-il en repassant naturellement au tutoiement. Mais mon clan était plutôt du genre demandé à la cour. Et si mes parents ne pouvaient pas me câliner comme le font certains adultes avec leurs progénitures, c’est que chez nous nous n’avons jamais été très démonstratif, ni très disponible.

Difficile d’enlacer une personne absente en effet :

-Mes relations avec mes frères étaient plus familières, cependant nous avons aussi dû les taire. Il aurait été mauvais de laisser le sentimental nous emporter.

Laissant le soin à la jeune femme de mûrir ses dires, Seiji lui octroya un temps de silence, probablement bienvenu pour donner l’occasion à Hei Lan de tout mettre en place dans son esprit.
avatar


Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 05/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV) Sam 16 Avr - 20:26

Hei Lan écouta avec attention les dires du guerrier. Lorsqu'il conclut sa tirade, la jeune femme eut un sourire un peu amer.

- Le sentimental est un tyran. Qu'importe ce qu'il nous amène, on finit toujours par regretter les actions que l'on a entreprises sous sa tutelle. Ou alors, on est amené à en souffrir.

La semi-panthère haussa une épaule.

- Mais si l'on y regarde bien, c'est sans doute par lui que l'on peut classer les genres et les personnes sous différents degrés d'humanité. Si c'est le cas, je suis très peu humaine.

# On savait déjà que tu n'étais humaine que par moitié, alors un peu plus un peu moins... # plaisanta Midi-Minuit, qui suivait la conversation.

# Quand je dis humanité, j'entends l'Homme avec un grand H, pas... Le terme est mal choisi, c'est vrai. Notre langue est fourbe. #

# Et la vie est une chienne, # conclut l'étalon d'un ton tranquille. Autant pousser le cynisme jusqu'au bout.

Hei Lan eut un bref sourire. Puis son regard gris sombre parcourut la rue qu'ils empruntaient, bruyante et animée à cette heure. Prise d'une soudaine révélation, l'hybride se tourna vers Seiji en reprenant de bonne grâce son tutoiement :

- Au fait, je ne crois pas connaître les raisons qui t'ont poussées à te diriger vers cette ville. Quelles sont-elles ?
avatar


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 23/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV) Sam 16 Avr - 21:36

Seiji hocha la tête.
Si seulement elle savait à quel point le sentimental pouvait s’avérer dangereux pour lui et sa famille…
Il ne releva toutefois pas et la laissa poursuivre.
Arrivant finalement au sein de la ville, le vampire écoutait distraitement le brouhaha qui l’entourait en regardant les étales. Il y avait là ma foi des choses fortes intéressantes, mais rien qui n’aiguisait particulièrement son attention. Il faut dire que monsieur était client difficile, qui ne s'encombrait que du strict nécessaire. Or comme ces derniers temps il n’avait pas de besoin particulier…

-En fait il n’y en a qu’une. J’ai eu quelques contacts il y a peu. Une rencontre fortuite qui m’a fait un grand cadeau en m’offrant de précieux renseignements. C’est donc grâce à elle que je suis sur les routes avec des sérieuses pistes pour retrouver les miens.

Il s’interrompit un instant en esquivant subtilement un badaud peu soucieux du chemin emprunté parmi toute cette foule, et poursuivit :

-Nous sommes à présent complètement dispersés. Or depuis la catastrophe, et même bien avant, je souhaitais savoir s’ils allaient bien, où ils se trouvent, où les joindre… Nous ne sommes pas très expressifs, mais cela ne nous empêche pas (du moins est-ce mon cas) d’être soucieux pour les êtres qui nous sont chers.

Un étrange étal remplis de diverses fioles attira alors ses yeux bleu rois par leur scintillement éclatant. Il les détailla un instant d’un air neutre en se demandant ce qu’elles pouvaient bien contenir, et croisa dans la foulée le regard de la vendeuse.
Cette dernière, aux allures d’enfants timide, rougit immédiatement et se mit à fixer ses pieds avec insistance. Et comme tout homme de passage, L’ancien noble poursuivit son chemin sans y prêter plus d’attention.
Il avait toujours trouvé étrange cette attitude rosissante alors même qu’il n’était qu’un parfait inconnu dans une foule innombrable. Après tout, que connaissait-elle de son caractère véritable?
Bah, après tout tant que cela ne lui causait pas de tracas…

-Je suppose que tu ne connais guère d’auberge dans laquelle nous pourrions passer la nuit ? Ou du moins poser nos affaires pour être plus à l’aise par la suite ?

HJ/ On change de post?
avatar


Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 05/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sous la brume se cache ton ennemi (PV)

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Sous la brume se cache ton ennemi (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: Clan de la Terre-