AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Sam 26 Fév - 2:56

Fiche d'identité

Prénom : Nolanyà (Prononcer Nolanilla. Ce qui n'est pas son nom originel bien sur, mais une offre de ses semblables)
Nom : Adem (Qui signifie Souffle en Néerlandais. Prononcer Adèm. C'est le nom qu'elle reçut par ses pairs.)
Age : 17 ans apparents, mais cela fait près de 5 ans que notre chère âme en peine explore ce monde.
Sexe : Féminin à en juger par les formes alléchantes qu'arbore cette apparition spirituelle... Mais un esprit peut il vraiment avoir un genre ?
Race : Originellement elfe apparament, comme semblent le montrer ses oreilles effilées... Mais les émanations ne sont parfois pas le reflet exact des choses... Qui sait ce que leurs nuages de fumée peuvent dissimuler ?

Biographie

-" So', tu viens jouer avec nous ?"
-" J'arrive !"

Telle pourrait être résumée l'enfance de notre jeune demoiselle. Elle n'en conserve elle-même que de vagues souvenirs, entrelacés de fils obscurs que les évênements futurs tisseront autour d'elle... Mais toute histoire a un début, et c'est donc en toute logique que nous allons débuter ce récit par la naissance de notre héroïne...

Je vous laisse imaginer le décor: Terres cultivées, à la lisière de la grande forêt, dans une des rares contrées où la patte de "l'Homme civilisé" n'avait pas encore agit. Un terrain vierge, où les derniers elfes sylvains "libres", ces créatures apparaissant à leur bon vouloir entre les feuilles des arbres folâtraient et célébraient à tour de bras chaque divinité, chaque fleur, chaque arbre, chaque brise offerte par le grand ciel lui-même. Dans cette ambiance naïve et joyeuse, dans une de ces huttes simples réputées pour leur inconfort apparent, qui n'est aux yeux des elfes que la représentation idéale du logis: un abri de branchages encore vifs, non séparés de leurs arbres originels, et ne contenant que quelques couchettes de plumes et feuilles mortes. C'est ici que naquit une jeune elfe au nom oublié, dont seule une particule persiste dans les mémoires: So'.

Vous devez vous dire "Mais qu'est ce que cette pauvreté feinte ? Où sont les royales demeures elfiques ?" Il est vrai que de tels chefs d'oeuvres architecturaux existent, fruit du chant de ces créatures gracieuses au clair de Lune, mais il n'en est pas question ici.

C'est donc un jour de grand Soleil que naquit la jeune So', fruit de Elymièl le pêcheur et Kementari, prêtresse au service des esprits de la Terre. Elle rejoignit alors son frère Alayel, qui était âgé de 10 ans âge elfique à l'époque. La formidable fertilité du couple était célébrée dans tous les villages alentour, et les offrandes furent nombreuses le jour de la naissance de la fillette. Offrandes elfiques toujours: fruits frais, poissons exécutés dans les honneurs, la notion d'art était absente de leurs considérations, car seuls les hauts-elfes arrivent à comprendre et intégrer ces valeurs abstraites telles que la beauté ou l'esthétisme.

Fille aimée et désirée, la jeune elfe fut éduquée comme les autres, par tous ceux qui étaient disposés à apporter leur contribution à son savoir encore jeune. Mais la fillette, emplie d'une joie de vivre, d'une vivacité et d'une bonne humeur peu commune, même chez les elfes, devait bientôt attirer sur elle jalousie et foudres...

En effet, la petite était appréciée de tous, même du vieux Rilmaö, qui avait vu les guerres et dont la lueur de vie avait quitté les prunelles... Car la jeunette était la seule capable de tirer un sourire au visage fatigué mais encore beau du vétérant... Elle excellait dans le tissage des fibres, dans la confection de huttes et dans le chant. Toutes les disciplines artistiques semblaient être naturelles chez elle, et malgré le fait qu'elle soit bien plus brisée aux travaux domestiques, son corps demeurait souple, au moins autant que son esprit astucieux.

Elle eut ainsi une vie heureuse, naïve et insouciante... Mais pendant ce temps, son frère s'éloignait, s'assombrissait, sans qu'elle le voit, sans que personne à part son propre père ne se doute de quoi que ce fut...
_____________________________________________

Et cette lumineuse histoire n'aurait d'intérêt sans un peu de ténèbres, n'est-il pas ? Mais quand les ténèbres nous sont apportés par les membres même de notre famille, ils ne sont pas toujours aussi bénéfiques, car la lumière est bien plus dure à trouver... Et bien que la notion de "famille" soit différentes chez les elfes de chez les autres espèces, le mal fait n'en était pas moins douloureux...

C'est un jour de fête que tout bascula. On fêtait en ce jour ensoleillé la divinité lunaire elle-même, symbole de la féminine fécondité. Déjà les elfes s'affairaient, sous un SOleil bienveillant, lumineux mais pas accablants aux préparatifs de leur célébration. Les pêcheurs étaient rentrés, les vagabonds attablés et tous les naissants originaires de cette petite clairière du clan de la Terre s'étaient réunis. Le Clan au complet. Si bien que les deux cousins de notre jeune elfe la voyaient pour la première fois depuis 15 années humaines. Ils s'émerveillèrent de l'allure de leur cousine, si fine et "femme" dorénavant, et bien que le désir charnel est presque exclu des sociétés elfiques, ceux-ci avaient cotoyé les cités humaines, et ils devaient bien avouer que peu de femmes égalaient la prude beauté, si lumineuse, de leur cousine. Ils en étaient même écarlates. C'est donc alors que les mets étaient présentés, la nuit tombée, que la première lueur étrange apparut dans la forêt, cassant la pure obscurité vénérée et effarouchant les créatures des bois...

Le père de So' fut le premier à réagir, il prit sa fille et sa femme par la main pour les ammener à l'abri... Dans la nuit, les lueurs se multipliaient, et se rapprochaient, flammes de torches portées par des paysans humains qui venaient réclamer des terres aux elfes si fragiles. Cette tribu, dénuée de tout instinct militaire, hormi le vénérable Rilmaö bien sur, ne sut quoi faire et tous s'éparpillèrent dans de grand cris, tentant vainement de gagner les arbres avant d'être transpercés de part en part par des lances aux pointes acérées, sous le rire lourd et glauque de ces brutaux humains.

Au devant de cette horde meurtrière, juché sur une branche, le visage fermé, un visage familier, que la jeune elfe reconnu juste avant que son père ne la fit entrer dans leur hutte invisible, dissimulée dans le paysage

-"Alayel ?"

Comme appelé par la voix de sa soeur, le jeune homme tourna la tête vers eux, et un frémissement dans les branchages lui indiqua où était leur refuge.

So', cachée avec sa mère dans la hutte, tremblante, effrayée par cette vision d'horreur, se pelotonna dans un coin. Alors, son père plongea ses yeux de verdure dans les siens et dit, d'une voix résignée où percait la peur

-" Je vais voir ce qui se passe..."

Sa femme ne dit rien, mais ses oreilles, tombantes le long de son crâne, parlaient pour elle... So' cependant réagit immédiatement, comme terrorisée, et agrippa le bras de son géniteur

-" Non papa, n'y va pas, je ne veux pas qu'il t'arrive malheur !"
-" Ma fille, c'est ma faute si ton frère a rejoint ces barbares, je dois en assumer les conséquances, et Dieu-sait si je peux les arrêter..."

Résignée, elle laissa son père sortir. L'elfe, apparut comme par magie au milieu du massacre, se planta droit face aux Hommes. Ceux-ci s'arrêtèrent un instanct, mais l'insolente assurance de l'elfe au milieu des cadavres de ceux de son espèce les agaca bien vite

-" Nous verrons si tu es toujours aussi fier avec une lance dans le flanc !"

L'Homme lança son arme qui se ficha dans la poitrine du noble être... Un filet de sang commenca à entacher son beau visage, signe anonciateur de la mort prochaine... La lumière apparut dans les visions de l'elfe et son esprit commenca à quitter la Terre de ses ancêtres... Face à la mort de son paternel, Alayel ne réagit pas même. Il se contenta d'observer, sans montrer aucun trouble apparent, et descendit de l'arbre sur lequel il était caché pour s'infiltrer dans la hutte de sa famille.

Sa soeur et sa mère le fixèrent, l'une terrorisée, l'autre hostile... mais les deux moururent, sans que l'on sache comment exactement, puisque cette partie de l'histoire a été cachée à mes yeux, aux yeux de tous, et seule cet esprit désormais connu sous le nom de Nolanyà, que le regret, la nostalgie et la mélancolie retiennent sur ces Terres damnées pourra vous conter ce qu'il s'est réellement passé cette nuit là et depuis... Si le coeur lui vient...

Description physique

Il est de notoriété publique que les esprits sont plutôt... vaporeux. Impalpables même. Mais ceci n'est que du côté "physique", celui que nos mains peuvent palper. Mais nous parlons ici de ce que nos yeux peuvent caresser sans pouvoir se l'approprier, cette image fugitive que nous laissons aux autres.

Ainsi, par-delà la mort la jeune elfe avait conservé son apparence juvénile, présentant toujours un teint frais, des membres fins et souples, aux muscles déliés, mais bien peu utiles désormais que son corps avait rejoint notre Mère Gaïa... Son corps ne dépasserait ainsi jamais les 1m65, et son visage lui aussi resterait celui d'une jeune fille. Dressé sur un long cou fin, son visage aux contours doux, au menton légèrement pointu est très lumineux, et ses grands yeux bleu turquoise, aux reflets variants du vert à l'indigo sont comme deux fenêtre sur le monde de pureté infinie qu'est son âme... A toute cette douceur s'ajoute la douceur de sa longue chevelure d'un blond très clair, aux reflets tantôt argentés tantôt cuivrés, et qui donne à cette nuageuse apparition des airs d'ange.

Mais il serait trop simple de dire qu'elle a conservé son apparence mortelle. En effet, son accession au rang d'esprit lui a conféré la capacité d'influer sur son apparence, de se matérialiser (presque) à souhait mais lui a également donné une aura étrange, terriblement lumineuse, comme si elle possédait un Soleil, une étoile, enfermée dans son corps illusoire d'enfant...

Mais cette enfant au corps de femme déjà se sublime avec des robes légères, en lin transparent ou en coton des Indes, mais parfois ces habits humains démangent sa peau diaphane, et seul lui suffit un habit de brume, aussi passager que ses humeurs...

Description mentale

Cette jeune demoiselle a su conserver après le trépas sa naïveté et sa gaieté farouche d'antan. Cependant, les évênements sombres, encore récent, qui ont formé ce qu'elle est aujourd'hui ne furent pas sans séquelles sur sa psyché. Ainsi, la jeune elfe, morte avant d'avoir pu connaitre l'attachement, l'amitié ou même l'amour véritables est loin de nombreuses considérations humaines et ne peut que difficilement comprendre certaines préoccupations ou doutes. Pour elle, tout est devenu plus simple...

Elle vit en effet pour apporter chaleur et compagnie aux voyageurs de tout bord. Non pas au sens charnel, mais au sens oral, car la lueur qu'elle émet, aussi bien physiquement que de part sa joie chronique sont comme une éclaircie dans le ciel sombre des préoccupations de certains. Elle est la petite soeur tendre et souriante que nous avons tous rêvée à nos côtés, elle est l'amante prude qui nous réconforte de ses paroles, elle est la mère innocente et aimante. Incarnation de cette Femme-mère, l'insouciant esprit est toujours à se promener dans les champs verdoyants, dans les forêts chantantes ou le long des ruisseaux aux eaux claires.

Si un jour on vous parle d'une jeune demoiselle au regard vague, au sourire ensorceleur, bien que rare, apparaissant parfois aux villageois un bouquet de fleurs sauvages dans les bras, qui disparait dès qu'on l'approche dans un souffle de vent, laissant pour seul souvenir ses longs cheveux blonds et la profondeur de ses iris, il y a de fortes chances que Nolanyà soit dans les parages...

Monture : /
Signe spécial : L'aura lumineuse qui s'émane d'elle, ses yeux aussi changeants que la surface de la mer du nord et son apparence qui apparait et disparait comme la brume du matin...
Clan : Clan de la Lumière

Pouvoirs : Pouvoirs de guérison, invisibilité, polymorphisme incomplet, lévitation, maitrise des végétaux sont là les pouvoirs de cette pacifiste.

Côté : Bien
Classe : Esprit Guérisseur

Code : code validé
Ancien Endorien : Oui


Dernière édition par Nolanyà le Dim 27 Fév - 16:36, édité 15 fois
avatar


Nombre de messages : 19
Localisation : Là où la brume de mes soupirs me porte...
Race : Esprit d'elfe sylvain
Clan : Clan de la Lumière
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 26/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Sam 26 Fév - 3:39

\o/ !
c'est un esprit alors ?
avatar


Nombre de messages : 672
Localisation : dans la grande forêt avec Isas
Race : humaine
.
Clan : terre
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 05/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Sam 26 Fév - 15:09

Oui ^^
Mais c'est po du tout fini =P
Même si cela se voit...
avatar


Nombre de messages : 19
Localisation : Là où la brume de mes soupirs me porte...
Race : Esprit d'elfe sylvain
Clan : Clan de la Lumière
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 26/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Sam 26 Fév - 17:43

Chouette histoire!!!!!!!!!!!!!
Joli avatar Wink
Et re-bienvenue Laughing
avatar


Nombre de messages : 429
Localisation : Au dessus des terres cultivées
Race : Elfe noir. Quoique....
Clan : 'na pas ^^'
Perso principal : Ciun
Date d'inscription : 28/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Sam 26 Fév - 19:21

Oooh! J'aime moi aussi beaucoup l'histoire de ton personnage, et surtout la conclusion, elle est mystérieeeeuse et donne envie de connaitre les raisons de se dénouement funeste qui eu lieu dans cette hutte X3. Le fait de laisser cela ainsi, cette mort sans explication, fait agiter les méninges tout en laissant sous entendre que le frère n'y est peut-être et sans doute pas pour rien dans cette affaire ^^ et c'est très intéressant. Wouhouhou je m'emporte je m'emporte et je ne sais plus ce que je dis X3 mais j'espère que tu finira ta fiche, car elle est vraiment bien! =3

avatar


Nombre de messages : 50
Localisation : Dans la chocolaterie de Mr.Willy Wonka! ^o^
Race : Humain... Quoique... ?
Clan : C'est quoi un "clan"? O___O
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Sam 26 Fév - 21:55

Merci beaucoup Very Happy
Ca me fait très plaisir Smile

Et oui, je compte bien la finir Wink
avatar


Nombre de messages : 19
Localisation : Là où la brume de mes soupirs me porte...
Race : Esprit d'elfe sylvain
Clan : Clan de la Lumière
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 26/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Sam 26 Fév - 23:11

Bienvenue Smile
Jolie fiche, j'ai hâte de voir ce perso rp
avatar


Nombre de messages : 584
Date d'inscription : 09/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Dim 27 Fév - 0:19

Merci Very Happy
Mais Re-Bienvenue serait plus approprié Razz

Fiche terminée !! Wink
avatar


Nombre de messages : 19
Localisation : Là où la brume de mes soupirs me porte...
Race : Esprit d'elfe sylvain
Clan : Clan de la Lumière
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 26/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Dim 27 Fév - 13:09

Troooooooooop classe *o*
avatar


Nombre de messages : 429
Localisation : Au dessus des terres cultivées
Race : Elfe noir. Quoique....
Clan : 'na pas ^^'
Perso principal : Ciun
Date d'inscription : 28/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Dim 27 Fév - 14:44

Merci Ciuni Embarassed
avatar


Nombre de messages : 19
Localisation : Là où la brume de mes soupirs me porte...
Race : Esprit d'elfe sylvain
Clan : Clan de la Lumière
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 26/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Dim 27 Fév - 18:45

Re mon petit :p

Je valide ça =)
avatar


Nombre de messages : 442
Race : Elfe Noir
Clan : Feu
Classe : Guerrier
Perso principal : Kara
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Dim 27 Fév - 18:58

Mon petit ??

Non mais woh, je t'embète Razz
avatar


Nombre de messages : 19
Localisation : Là où la brume de mes soupirs me porte...
Race : Esprit d'elfe sylvain
Clan : Clan de la Lumière
Perso principal : Speranza
Date d'inscription : 26/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière. Ven 11 Mar - 15:50

j'aime =)
avatar


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 23/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière.

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Nolanyà Adem... Marque du silence dans un écrin de lumière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: BIENVENUE :: Fiches validées-