AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

Azkan Ekwilan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Azkan Ekwilan Lun 3 Jan - 22:12

... Bon y en a une qui sait déjà qui je suis Very Happy Parce que voilà... x')

Nom: Ekwilan
Prénom: Azkan
Age: 21 ans

Sexe: ♂
Race:
Nymphe ( et j'vous emmerde tous >w< ) & elfe noir
[/center]
[center]
Description: Son côté nympe donne à Azkan un petit côté angélique : des cheveux bleu clair & blancs, une peau pâle et parfaite, un corps et des traits fins... Cependant, son côté elfe noir ressort aussi par ses yeux d'un rouge profond, qu'il aime faire ressortir un dessinant un trait de la même couleur sur ses paupières. Azkan aime beaucoup porter des vêtements aux couleurs vives, et de préférence rouges, ou dans ces tons là. Si on y prête un oeil un peu attentif, on peu voir aussi des marques à ses poignets, et quelques cicatrices dans son dos. Mais il est rare d'en savoir les raisons...

Histoire:

[ La partie yaoi de l'histoire ci-dessous est en spoiler ( on se calme les fille è_é ) donc ceux qui veulent pas, vous passez =) ]

Il y avait dans une contrée reculée, une ville de Nymphes, vivant en harmonie parfaite. Tous les habitants étaient élevés dans la joie et la paix. Et quiconque essayait de troubler cette plénitude se voyait renvoyé de la ville.

Parmi tous ces gens, il y avait Voleron, un Nymphe aux longs cheveux azurs, et à la peau d'une blancheur extraordinaire. Il était très courtisé, car son physique le rendait l'homme le plus enviable de la cité. Cependant, Voleron cachait un lourd secret : il était fou amoureux d'une elfe noire prénommée Fyliane. Il ne passait pas une journée sans qu'il s'éclipse afin de la retrouver, et de passer de longues heures à ses côtés. Mais il devait rester discret, car son peuple haïssait les elfes noirs, et se battait régulièrement contre eux. S'ils apprenaient leur relation... Les conséquences en seraient terribles.

Seulement, un jour de printemps, Voleron apprit une nouvelle qui le chamboula : Fyliane attendait un enfant. Son enfant. Tiraillé entre la joie et la peur, il s'arrangeait pour aller la voir plus souvent. Les mois passèrent, et durant le mois de décembre, pendant une journée agitée par la neige, un bébé vint au monde. Un petit garçon, prénommé Azkan. Voleron passa de plus en plus de temps avec sa Fyliane et leur enfant, et cela attisait la curiosité de plus en plus de gens. Jusqu'au jour où...

Voleron traversait la forêt, comme à son habitude, pour rejoindre sa bien aimée et son petit, qui avait maintenant trois ans. Cependant, il ne remarqua pas les deux silhouettes, dissimulées dans l'ombre, qui le suivaient. Deux Nymphes, voulant découvrir son secret. Lorsqu'elles aperçurent l'elfe et l'enfant, le lien fut rapidement analysé dans leur tête et elles filèrent en direction du village, annoncer cette trahison. Lorsque Voleron revint, toute la cité était dehors, en l'attendant. Il s'arrêta, paniqué. Mais avant qu'il ait pu réagir, deux guerriers l'avaient attrapé par les bras. Le Chef s'approcha.

" Tu nous as beaucoup déçu Voleron. Avoir un enfant avec une sang noir... Tu réalises quel affront cela représente ? "
" Elle n'est pas contre nous ! Vous ne la connaissez pas, alors ne la jugez pas sur son apparence !! "
" Personne ne désire connaitre un sang noir. A présent tu vas payer pour ta trahison. Mes guerriers sont déjà lancés à sa poursuite, ils la tueront à vue. "
" NON ! "
" Quant à toi, tu croupiras dans notre prison jusqu'à la fin de tes jours. "
" Et... "
" Ton fils ? Nous le vendrons comme esclave. Il est trop jeune pour qu'on le supprime, et il n'a pas à payer le crime de ses parents par sa vie. "

C'est ainsi que Fyliana fut sauvagement assassiné sous les yeux terrorisés de son fils, et que Voleron finit en prison, où il mourut de chagrin après quelques mois. Il ne restait qu'une preuve de leur liaison : cet enfant aux cheveux bleus et blancs et aux yeux rouges. Le Chef du peuple de Voleron trouva un marchant d'esclaves, et lui refila l'enfant. C'est ainsi que commença le calvaire d'Azkan...

----------------

Des cris de douleurs retentissaient dans le couloir sombre, rythmés par des claquements de fouet. Dans une des salles, un jeune homme avait les poignets entourés par des menottes en acier accrochées au plafond. Ses mèches claires tombaient sur son visage, et de sa bouche entrouverte on pouvait entre s'échapper une respiration sifflante. Avec lui, un homme, très grand, et vêtu de gris, tenant un fouet à la main, regardait fixement le dos de sa victime : la peau, d'une blancheur impressionnante, était zébrée d'entailles rouges, desquelles coulaient quelques filets de sang.

" Ca y est, tu es prêt à me dire ce que je veux entendre ? "
" Je vous l'ai déjà dit... Je n'ai aucune idée de qui a fait ça... "
" Petit menteur. "

Le fouet claqua une nouvelle fois, suivi par un cri déchirant.

" Putain ! J'vous dis que je sais rien !! "
" Tch. "

L'homme s'avança, et détacha les chaines du plafond des menottes. Le jeune homme s'écroula sur le sol, haletant, et grimaçant de douleur.

" J'espère que tu es honnête. Si j'apprends que tu avais à voir avec ça... J'amocherai sérieusement ton petit corps. "

Les yeux ardents du garçon le fusillèrent, tandis qu'il l'attrapait par le bras pour l'emmener dans sa cellule. Il le balança d'un geste à l'intérieur, et le jeune homme s'écroula sur le sol. Il ramassa une chaussure qui trainait et la balança, de colère, sur la porte qui venait de se fermer.

" Azkan, t'es mignon, tu prends pas mes affaires pour passer tes nerfs. "
" La ferme... Ahaaïe... "

Azkan serra les dents lorsque ses doigts effleurèrent les blessures qui lui marquaient le dos. Sur un des lits de la petite pièce mal éclairée, se trouvait un jeune homme, aux longs cheveux noirs, et aux yeux bleu profond. Il fixait l'extérieur, d'un air morose, par la petite fenêtre centrale. Lorsqu'Azkan se releva, il ouvrit de grands yeux en découvrant ses blessures.

" Eh bah mon vieux... Ils t'ont pas loupé les bâtards ! "
" A qui le dis-tu... Le boss s'est fait volé un truc, et comme par hasard, ils croient que je sais quelque chose. Comme si j'étais responsable de tous leurs ennuis ! "
" C'est ta gueule d'ange qui fait ça. T'es tout beau tout mignon, alors ça les emmerde. "
" Mouais. "

Le garçon aux cheveux noirs, dénommé Swaii, s'assit au bord du lit.

" Tu veux un coup de main pour ton dos ? "
" Non merci. Je suis pas en sucre. "

Swaii leva les yeux au ciel, se reculant de nouveau pour s'adosser au mur. Azkan, quant à lui, s'allongea sur le ventre sur son lit. Il soupira. Les marchands d'esclaves ne pouvaient plus vendre des personnes ayant moins de 18 ans à présent, alors en attendant ils gardaient leur marchandise sous le coude, et s'amusaient sur eux. Azkan ne comptait plus le nombre de fois où il avait été battu, fouetté, humilié... Par punition, où juste à cause d'un plaisir tyrannique, de celui que tout le monde appelait "le boss". Son seul ami ici, c'était le petit prétentieux aux cheveux noirs. Une vrai teigne avec 99% des gens, mais quelqu'un de très fiable en amitié.

" Au fait, y paraît que le femme du boss l'a envoyé sur les roses ? "
" Ah ouais ? "
" Ouais. Il était furieux hier. "
" Tss... Il va encore passer ses nerfs sur nous. "
" Hum... "
" Quoi ? "
" Bah... J'espère qu'il ne passera que ses nerfs ... "
" ... ? "
" Réfléchis, si ça femme le lâche, il ne va pas gentiment refouler ses pulsions. Et même s'il y a des filles ici, une fois qu'il aura fait le tour... "

Azkan lui fit signe de se taire. On le privait de sa liberté, de ses droits et on le torturait pour un oui ou pour un non, mais si quelque chose le terrifiait, c'était ce dont parlait Swaii. D'ailleurs ce dernier le savait et il se tut rapidement. Après quelques instants de silence, il reprit en plaisantant :

" Remarque, au pire on a qu'à le faire tous les deux, au moins tu seras plus vierge ! "

Azkan le regarda d'un air noir.

" Quoi ? "
" Qu'est-ce qui te fait dire que... "
" Haha !! Attends, toi, le mec le plus pudique que j'ai jamais vu de ma vie, tu voudrais me faire croire que, alors que t'es ici depuis que tu sais marcher, t'as déjà couché avec quelqu'un ?! "

" C'est pas tes affaires ! " rétorqua Azkan en rougissant.

Swaii se mit à rire, faire rougir son ami encore plus. Lui avait déjà un peu d'expérience en la matière, car c'était bien une chose qui ne le perturbait pas. Cependant il comprenait le malaise d'Azkan, et espérait se tromper. Seulement, il avait souvent vu ça dans les endroits où la morale n'était qu'un mythe. Il se leva et alla se mettre à quatre pattes au dessus de son acolyte, faisant attention de ne pas toucher ses blessures. Azkan se tourna vers lui avec de grands yeux.

" Qu'est-ce que tu fous ? "
" Je vérifie un truc... "

Swaii se pencha vers lui, et glissa sa ventre sous son ventre, et plus bas. Azkan se releva d'un geste, mais lorsque son dos rencontra le torse de son ami, et il retomba net, grimaçant de douleur, ses plaies ouvertes n'ayant pas apprécié le voyage. Swaii leva les yeux au ciel.

" Mais détends toi bon sang, j'vais pas te faire de mal. "
" Ta main à rien à foutre dans mon pantalon ! "

Le jeune homme aux cheveux noirs se redressa et s'assit sur les jambes d'Azkan.

" T'as 17 ans, et tu vas me faire croire que t'as pas d'envies quelconques ? "
" Je ... 'Tain c'est quoi cette question ? "
" J'essaye de voir si t'es bien normal dans ta tête. "
" Oui j'suis normal ! "

Swaii soupira et retourna sur son lit.

" J'ignore pourquoi tu te braques comme ça. C'est naturel, y a pas de honte à avoir. Et je fais des efforts, je fais tout pour rien faire devant toi, alors hein ! "
" Quoi ?! O_o "
" u_u ... Devine. "
" Aaah, arrête ! "

Azkan prit son oreiller et se le mit sur la tête. Swaii se remit à rire. Les réactions de son ami le faisaient tellement rire.

------------

Il faisait nuit, mais le garçon aux cheveux bleutés n'arrivait pas à fermer l'oeil. De 1. son dos lui faisait atrocement mal, 2. il avait froid, et de 3. son esprit était encore agité par les paroles de Swaii. D'ailleurs ce dernier s'agitait depuis un petit moment, et ça n'aidait pas Azkan à s'endormir.

" Qu'est-ce que tu fous bordel ? " chuchota-t-il.
" R...Rien, t'occupe ! Dors. "

Le jeune homme haussa un sourcil ( > O_o ). Il soupira et ferma les yeux. Mais son ami se tortillait encore dans son lit, et n'arrêtait pas de faire du bruit. Il y eut un court moment de silence, quand un gémissement le rompit net. Azkan ouvrit les yeux et se redressa d'un bond.

" Mais merde à la fin ! T'es attaqué par une animal sauvage ou quoi ? "
" ... "
" Swaii ? "
" La ferme... "

La voix de son ami était étrange. Sa respiration aussi. Quand soudain, une petite lumière dans la tête d'Azkan s'alluma et son coeur manqua un battement. Seulement, Swaii lui avait dit quelques minutes plus tôt qu'il ne faisait rien devant lui... Il réalisa alors qu'il était tard, et qu'il était censé dormir. Il resta immobile.

" Ca te gêne ? " demanda alors Swaii.
" Je... Euh.. N... Non, non non. "

Il sursauta lorsque son ami se redressa.

" T'as pas l'air convaincu. "
" Bah ça me met mal à l'aise oui, mais tu fais bien ce que tu veux... "

Swaii se leva et se planta devant lui.

" Ce que je veux ? "
" A... Avec ton corps ! Pas avec le mien ! "

Le jeune homme aux cheveux noirs éclata de rire. Azkan fronça les sourcils et se recoucha, en boudant. Swaii soupira avec un sourire. Il s'assit sur le lit et posa sa main sur la hanche d'Azkan. Ce dernier tressaillit.

" Arrête d'être si stressé. "
" J'y peux rien. "
" Tu ne veux pas que je t'aide ? "
" A quoi ? "
" Te décoincer. " répondit Swaii avec un petit rire.

Spoiler:
 

------------------

Les jours passèrent, et Azkan ne pouvait s'empêcher de repenser à sa nuit avec Swaii, seulement petit moment de plaisir dans cette atmosphère morose et sombre. Il voulait tellement s'enfuir d'ici. Mais c'était quasiment impossible. La seule sortie c'était l'axe principal, gardée par deux hommes faisant deux fois sa taille. Plusieurs fois Azkan était passé devant en rêvant de s'échapper.

Depuis quelques temps, on le était plus tombé dessus pour lui repprocher tel ou tel méfait, et il appréciait ce moment de paix. Seulement, ça n'allait pas durer. Et il ignorait encore que les prochains jours allaient marquer sa vie à jamais.


--------------

Swaii avait été appelé tôt le matin, et Azkan ne l'avait plus vu de la journée. Cela l'intriguait. D'habitude son ami et lui se croisait assez régulièrement, et là... L'après-midi venu, il commença à s'inquiétait. Alors qu'il allait dans le bâtiment principal, pour faire le ménage, il entendit des cris. Il lâcha la serpière en reconnaissant la voix. Swaii ! Azkan courut à travers les couloirs, quand soudain la voix s'arrêta. Mais ça venait sur bureau du boss, c'était certain. Son coeur s'accéléra. Il arriva devant les portes. Elles étaient entrouvertes. Il les poussa légèrement pour regarder à l'intérieur, et ce qu'il vit lui fit faire un bond en arrière : Swaii avait les poignets ligotés et accrochés au porte-manteaux mural, et ... il n'avait plus de vêtements. Mais surtout, il n'avait aucune blessure.

Azkan, tétanisé contre le mur opposé, fixait les portes, son coeur manquant à chaque battement de sortir de sa poitrine. Qu'est-ce qu'il pouvait faire ? Il ne pouvait pas laisser Swaii... Alors que son esprit travaillait à cent à l'heure pour trouver une solution, des voix s'élevèrent de derrière des portes.

" Je n'ai eu que de bons échos sur toi, et pourtant je suis un peu déçu. Mais bon, ça ne change rien à ton physique. Tu es très beau, et avec tes traits si fins, on dirait une fille. Comme ton ami aux cheveux clairs... "
" On... On a un accord... sur ce... point... "
" Oui oui, je ne le toucherai pas, et en échange tu prends sa place, je suis peut-être quelqu'un qui a de nombreux vices, mais je sais être honnête. Et puis, je préfère profiter de toi tout une journée... "

Azkan se figea sur place. Swaii faisait ça... pour lui ?! Il entendit encore du bruit dans la pièce, et ils le firent détaler. Paniqué, il sortit dans la cour, et tomba par terre, les jambes tremblantes. Pourquoi ?! Pourquoi Swaii sacrifiait t'il son corps pour le protéger ?! Agenouillé sur le sol, il serra les dents. Il devait le sauver. Et en profiter pour partir. Oui, il allait partir d'ici, avec Swaii. Il trouva un couteau en fouillant un peu, et retourna dans le bâtiment principal. La voix de Swaii s'élevait de nouveau mais... Azkan pu entendre aussi qu'il parlait... Il se rapprocha et se raidit à voyant les portes.

" A... Arrêtez... Ahaaa... Pitié... "
" Non. On a passé un accord, maintenant tu assumes. "

Un cri déchirant glaça le sang d'Azkan. Puis il se ressaisit. Son meilleur ami avait besoin d'aide. Il prit le seau qu'il avait laissé, et son couteau. S'avançant vers les portes, il les ouvrit à la volée avec un violent coup de pied, et dès qu'il l'eut à portée de vue, il balança le seau dans la tête du boss, qui n'eut pas le temps de réagir, et se le prit de plein fouet. Il tomba d'un coup sur le sol, sonné.

" Az... kan... "

Swaii le fixait d'un air éteint. Ses longs cheveux noirs tombaient en rideau de chaque côté de son visage, et tout son corps semblait à bout de forces.

" Mon dieu... Swaii... "

Il courut vers lui et coupa les liens avec son couteau. Son ami, une fois libre, s'écroula sur le sol.

" SWAII !! "

Le jeune homme aux cheveux sombres tremblait et Azkan vit alors qu'il avait des coupures encore ouvertes, et des hématomes qu'il n'avait pas avant. Le boss s'était bien lâché sur ce coup là. Swaii, la respiration sifflante, regardait Azkan avec un air de reproche.

" Imbécile... "
" Non ! C'est toi le crétin !! Tu as vu dans quel état tu es ?! Tu es fous d'avoir fait ça..."

Mais alors qu'ils se disputaient, le boss était revenu à lui, furieux. Azkan essaya de l'attaquer mais il était trop chétif comparé à lui et son couteau lui fut aussi utile qu'un couteau à beurre. Les gardes ne tardèrent pas à rappliquer.

" Emmenez cette petite peste, et torturez le autant qu'il vous plaira, je garde celui-là pour l'instant. "
" NON !! SWAII !!!! "

Azkan se débattit lorsque les gardes l'attrapèrent et il regarda son ami avec détresse.

" Swaii !!! SWAII !! LACHEZ MOI !! SALAUD !! NE LUI FAIS PAS DE MAL ! SWAIIIII !!!! "

Les portes se fermèrent, et Azkan s'agita de plus belle.

" Lâchez-moi !! Lâchez moi j'vous dis !!! Bordel !! "

Il fut conduit dans une pièce sombre, ou les gardes le jetèrent violemment sur le sol.

" Occupe toi de lui, on repasse dans une heure. "

Les gardes partirent et fermèrent la porte. Une femme sortit alors de l'ombre et s'approcha d'Azkan. Elle planta son talon aiguille dans la main posée sur le sol, arrachant au jeune homme un hurlement de douleur.

" Quelle douce voix tu as... "

Elle retira son pied et Azkan serra les dents.

" Alors comme ça on s'en prend au boss ? C'est pas bien du tout ça ... "

Elle revint avec une grosse pince en métal et s'agenouilla à côté d'Azkan qui la regardait avec effroi.

" Sais-tu à quoi ça sert ça ? "
" ... "
" Non ? Eh bien je vais le montrer. "

Elle attrapa sa main et quand il voulut se débattre, il sentit une force invisible l'en empêcher. Elle plaça un de ses doigts pliés dans la pince et commença à appuyer dessus. Azkan serra les dents sous la douleur. La pression se fit du plus en plus violente. Il commença à crier pour qu'elle arrête, mais ça ne servit à rien. Elle finit par se lever et le laissa, et revint avec des griffes de métal. Elle s'assit sur son torse, et partant de vers les clavicules, lui griffa la peau et la chair jusqu'au nombril, de délectant des hurlements qui agitaient Azkan. Tout cela dura une heure, et quand elle eut enfin fini de s'amuser les gardes revinrent, et conduisirent Azkan jusqu'à sa chambre. Il tint avec difficulté sur ses jambes et s'écroula sur son lit. Swaii n'était pas là. Swaii n'était toujours pas là ....

Azkan tournait en rond dans la chambre, le cœur battant, angoissé et désespéré. Son ami était capable d’y laisser sa vie pour le sauver. La gorge nouée, il s’assit sur son lit et enfouit sa tête dans ses mains. Lorsqu’il entendit des bruits de pas, il se releva d’un bond. La porte s’ouvrit et un des gardes balança le corps inerte de Swaii à l’intérieur, avant de s’en aller. Azkan s’écroula à genoux à côté du jeune homme. Sa chemise ouverte laissait voir les nombreuses blessures qui lui marquaient la peau, sa lèvre était fendue et saignait encore, et ses cheveux étaient trempés. Akzan le souleva – avec beaucoup de difficulté – jusqu’à son lit, et s’assit à ses côtés sans le quitter des yeux une seconde. Il voulait qu’il ouvre les yeux. Et qu’il lui sourit. Rien ne lui aurait fait plus plaisir…
Après quelques minutes, Swaii grimaça et émit un petit gémissement. Il ouvrit lentement les yeux.

"Azkan…" murmura-t-il.

Ce dernier sourit, en soupirant de soulagement, et lui prit la main.

" Oui je suis là. "
" Tu es... Un imbécile. "
" Eh ?! "
" Pourquoi tu t'es ramené ? Tu n'avais pas à voir ça... "
" Mais j'ai entendu ce que tu as dit... Je ne pouvais pas rester sans rien faire ! "
" Tss. "

Swaii se redressa avec difficulté et plongea son regard azur dans celui d'Azkan.

" Tu te soucie trop de moi. Il ne faut pas.... Mais... Merci. "

Le jeune l'attrapa alors par la nuque, l'attirant vers lui, et l'embrassa. Azkan fut d'abord supris, puis il se laissa faire. Après un long baiser langoureux, Swaii recula.

" Et en passant, j'ai une bonne nouvelle. "

Il sortit une clé noire de sa poche.

" Passe-partout du boss. Avec ça on peut se barrer quand tu veux. Je pensais demain au lever du soleil. "
" Oui mais... Tu as besoin de repos ! Regarde dans quel état tu es ! "
" Je t'ai dit : ne t'en fais pas pour moi. Entre ça dans ta petite tête. "
" Je fais ce que je veux !! Ah mais. "

Swaii lui sourit.

" Demain alors ? "
" Ouep. "
" Ok... "

Azkan commença à se diriger vers son lit, mais il s'arrêta.

" Je... Ca te dérange si je dors avec toi ce soir ? "
" O_o ? Euh... non, du tout. "

Il alla donc s'installer avec Swaii. Il avait envie de le sentir près de lui, d'entendre son coeur battre, sa respiration, sa chaleur. Il s'allongea contre lui, la tête posée sur sa poitrine, et s'endormit.

--------------------------

Deux silhouettes se faufilaient travers le QG des marchands. Le soleil pointait tout juste dans le ciel. Telles deux ombres furtives, Azkan et Swaii filaient jusqu'à la porte menant à la sortie. A la liberté. Personne ou presque n'était levé à cette heure-ci. Ils pouvaient facilement s'échapper. Swaii serrait la clé dans sa main, comme s'il avait peur qu'elle ne s'échappe. Azkan quant à lui était sur le qui-vive, tous les sens en alerte. Lorsqu'ils atteignirent la porte, deux gardes étaient postés devant. Swaii fit signe à Azkan de reculer, et une fois cachés derrière un mur, les deux garçons s'accroupirent.

" Ok. Je vais te passer la clé. Je me charge de les distraire et de les amener loin de la porte. Tu l'ouvres et tu files, je te rattrape. D'accord ? "
" Oui, compris. "

Azkan récupéra la clé et laissa Swaii sortir de leur cachette et aller à la rencontre des deux gardes. Son coeur battait si fort. S'ils échouaient, qui sait ce qui pourrait leur arriver.

" Alors les gros balours, ça gaze ? "
" Qu'est-ce que tu fais là morveux, retourne dans ta cellule. "
" Nan. J'vais rester là, et vous faire chier ! "

Swaii ramassa des cailloux sur le sol et commença à les lancer sur les gardes. Ceux-ci perdèrent vite leur calme et se lancèrent à sa poursuite. Mais le séduisant jeune homme courrait vite. Une fois la voie libre, Azkan fila vers la porte et l'ouvrit. Il tremblait tellement qu'il lui fallut quelques secondes pour réussir à l'ouvrir lorsqu'il la franchit il n'en revint pas. Il était libre. Mais il manquait encore Swaii. Il ne pouvait partir sans lui. Il se refusait à courir sans savoir si son ami s'en sortait ou pas. Ce qu'il ne vit pas c'est qu'il s'était fait repéré. L'alarme fut sonnée. Paniqué, Azkan resta figé, hésitant entre détaler et rester attendre le retour de Swaii. Mais son regard se porta alors sur un silhouette arrivant à droite. C'était le boss. Azkan ne pouvait plus bouger tellement il ne savait pas quoi faire.

" Petite saloperie. Tu pensais t'enfuir comme ça hein ? Tu m'as causé trop d'ennuis, Je vais mettre fin à tout ça moi même. "

Il dégaina un revolver et le pointa vers Azkan qui sursauta. Tout se passa si vite. Un coup de feu. Une balle qui traverse la cours. Mais pas de douleur.

Azkan ouvrit les yeux, et etouffa un cri en voyant Swaii, devant lui, droit comme un i, faisant face au boss. Ce dernier chancela un instant et mit un genoux à terre.

" SWAIIII !!!!! "

La voix d'Azkan se brisa. Son ami se releva, et se tourna vers lui, un filet de sang coulant du coin de sa bouche, et sa poitrine commençant à se couvrir de sang. Il s'avança vers Azkan.

" Fuis. Je les retiendrai tant quand je pourrais. "
" NON ! Je ne peux pas te laisser !! "
" Je vais mourir Azkan ! Ne sacrifie pas ta vie pour moi !! "

Swaii fronça les sourcils et l'embrassa. Azkan sentit dans sa bouche le goût amer du sang, et celui salé, des larmes qui coulaient le long de ses joues et de celle de Swaii. Le jeune homme aux cheveux noirs avait lancé un sort de quelques secondes pour figer les gardes. Parchemin qu'il avait trouvé la veille. Il recula et adressa à Azkan un dernier sourire.

" Swaii... "
" Cours. Vis. Et ne culpabilise pas pour ça. Parce que je te connais et je sais que tu en es capable. "
" Mais je... "
" Allez va-t-en, le sort ne va plus tenir. "

Azkan hésita, prit une dernière fois Swaii dans ses bras, et détala à toute vitesse. A peine eut-il fait quelques mêtres qu'il entendit du bruit venant du QG. Des coups de feu, des cliquetis, des cris...

-------------

Il courrait depuis si longtemps. Le coeur lui brûlant la poitrine, les larmes coulant sur ses joues, il ne s'arrêtait pas. Lorsqu'il arriva dans un village, il ralentit, se mettant à marcher, en arrivant à peine à respirer. Et il s'effondra à genoux. Un cri déchirant s'éleva dans les airs. Azkan, le visage enfouit dans ses mains, pleurait toutes les larmes de son corps.

" Swa-aii... Pardonne moi ... Pardonne moi... PUTAIN !!! ... "

Les villageois le regardèrent avec suprise. Plusieurs s'approchèrent pour savoir ce qui se passaient mais ils furent envoyés sur les roses. Azkan resta ainsi pendant plusieurs longues minutes, avant de se redresser, fixant le sol. Il avait perdu ses parents. Il avait perdu son meilleur ami. Et tout ça à cause de qui ? De ce putain de peuple de Nymphes. La tristesse laissa place à la colère, et Azkan se promit une chose : il deviendrait plus fort, et il irait régler leurs comptes à ce peuple et aux marchands d'esclaves.

------------

Les années passèrent, et Azkan changea beaucoup de caractère. Il devint un peu plus comme Swaii : arrogant et téméraire. Il apprit la magie, et l'escrime. Il était fort. Le jour de ses 19 ans, il fit une apparition dans le village de son père. Les habitants le reconnurent de suite. Il fit un vrai carnage. Mais n'étant pas un meutrier, il tua seulement les gens qui avaient assassiné sa mère et le Chef. Il ne voua qu'un grand mépris aux autres.

Quelques jours plus tard, le QG des marchands d'esclaves fut réduit à feu et à sang. Il élimina tous les gardes, libéra les prisonnier et tua le boss, après lui avoir logé plusieurs balles dans le corps. Il retourna dans la chambre qu'il avait occupé avant. Elle n'avait apparemment pas été utilisé depuis. Il vit avec un bracelet sur le rebord du lavabo. Son coeur manqua un battement quand il reconnut le précieux bijoux que portait tout le temps Swaii. Ce dernier avait du le quitter avant d'affronter le boss, et avait surement oublier de le remettre. Azkan sourit en le prenant et l'attacha à sa cheville. Il le protégea avec un sort qui le rendait indestructible et impossible à enlever. Les larmes coulèrent le long de ses yeux sans qu'il ne puisse rien y faire. Il s'agenouilla, et croisant les bras sur l'ancien lit de Swaii, il resta là quelques minutes, agité par des sanglots incontrôlables.

---------------

Depuis, Azkan erra sur Endora. Il a rejoint le Clan de sa mère, et voue une haine certaine aux Nymphes. C'est quelqu'un d'assez solitaire, car il a peur au fond de lui se perdre encore quelqu'un lui étant proche. Il essaye tant bien que mal d'oublier son passé mais... Certaines cicatrices vous marquent à jamais ...


Caractère: Azkan est arrogant, têtu et grande gueule. Il n'a peur de rien. Jamais. D'ailleurs cela a le don de lui attirer des ennuis. Il n'est pas affectueux, et préfére sa nature solitaire, cependant, de temps en temps, il aime bien avoir de la compagnie. Mais derrière cette aspect froid et mal-aimable se cache un passé effrayant... Dont les souvenirs le hante chaque nuit. En fait non, Azkan n'a pas peur de rien... Les fantômes de son passé le terrorise plus que tout...

Monture: Aucune, parce que de toute façon je les oublie à chaque fois u_u

Signe spécial : Ses cicatrices, et un tout petit bracelet en fer à sa cheville, qui ne peut pas s'enlever, ni se casser, et qui a appartenu à Swaii.

Clan : Ténèbres

Pouvoirs: Il maîtrise aussi bien la magie de soin que celle de destruction. Il sait guérir n'importe qu'elle blessure non-magique, et à toutes sortes de pouvoirs d'attaques divers et variés.

Côté: Neutre/Mal

Classe: Jeune beau gosse errant

Wala !


Dernière édition par Azkan le Mar 4 Jan - 21:10, édité 3 fois
avatar


Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 03/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Lun 3 Jan - 22:28

Oooooh, qui donc est ce séduisant Nymphon ? Very Happy

(Je penche pour ... Speranza !)
avatar


Nombre de messages : 481
Localisation : Sukro vahdin rovaan Endora mahfaeraak.
Race : Elfe-Draconian o
Clan : Stormwind
Classe : Apprentie mage
Perso principal : Shaoline
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://grim-zombie.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Lun 3 Jan - 22:42

Moi aussi je sais !!!!!!!! =) (en même temps, c'est pas trop dur de deviner, rien qu'avec la race déjà et aussi avec la modestie x) )
Et je sais tout !!!!! xD
avatar


Nombre de messages : 979
Localisation : Qu'importe le lieu, mais la personne
Race : Aimant à emmerdes o/
Clan : Eau
Perso principal : Lui-même
Date d'inscription : 14/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Mar 4 Jan - 14:20

Non Shao =P

Shaara > Mais chuteuh x)
avatar


Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 03/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Mar 4 Jan - 20:06

Mais, mais ... j'ai rien diiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit ! XD
avatar


Nombre de messages : 979
Localisation : Qu'importe le lieu, mais la personne
Race : Aimant à emmerdes o/
Clan : Eau
Perso principal : Lui-même
Date d'inscription : 14/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Mar 4 Jan - 20:07

<3 =P
avatar


Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 28/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Mar 4 Jan - 21:03

FINI 8D
avatar


Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 03/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Mar 4 Jan - 22:19

Rebienvenue Smile
(bon déjà c'est une sadique... le problème c'est que ça limite pas vraiment le choix Razz )
avatar


Nombre de messages : 584
Date d'inscription : 09/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Mar 4 Jan - 22:20

J'adooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooore =) =) =)
Mais c'est trop triste Sad
Mais c'est génial !
Mais c'est triste ^^"
avatar


Nombre de messages : 979
Localisation : Qu'importe le lieu, mais la personne
Race : Aimant à emmerdes o/
Clan : Eau
Perso principal : Lui-même
Date d'inscription : 14/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Mar 4 Jan - 22:38

+1 Shaara
<3 <3 <3
En plus il est trop beau *-* I love you I love you I love you
avatar


Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 05/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Mer 5 Jan - 16:06

j'aime l'histoire ! =D
quant à savoir qui sait, j'ai bien une petite idée, mais... ^^
avatar


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 14/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Mer 5 Jan - 16:59

Moi je sais!!!!
Et pour cause... =P
avatar


Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 28/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Mer 5 Jan - 18:11

Razz







Très constructif comme commentaire ...
avatar


Nombre de messages : 979
Localisation : Qu'importe le lieu, mais la personne
Race : Aimant à emmerdes o/
Clan : Eau
Perso principal : Lui-même
Date d'inscription : 14/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan Mer 5 Jan - 20:57

Fufufufu ... 8D

Merci Soya =)
Je suis contente qu'elle plaise parce que je l'aime trop >w<
avatar


Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 03/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Azkan Ekwilan

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Azkan Ekwilan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: BIENVENUE :: Fiches validées-