AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

Quand les chiens se changent en loups... .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Quand les chiens se changent en loups... . Lun 27 Déc - 18:27

C’était une de ses soirées d’été où l’air manque dans les villes chaudes comme des étuves. De là, Firewall paraissait brûler dans le jour mourant. Les égouts soufflaient par leurs bouches de fer leurs haleines empestées, et les cuisines souterraines jetaient à la rue, par leurs fenêtres basses, les miasmes infâmes des eaux de vaisselle et des vieilles sauces… .
Les concierges, aux manches de chemises relevées sur leurs bras à la peau grasse, à cheval sur leurs chaises de paille, fumaient la pipe sous leurs portes cochères, et les passant allaient d’un pas accablé par une dur journée de labeurs.
Quand il parvint au boulevard, il s’arrêta encore, indécis de ce qu’il allait faire. C’était un homme encapuchonné, un long manteau brun traînait derrière lui, une démarche légère et silencieuse, il se faufilait aisément dans les sillons que laissait parfois apparaître la foule compacte de Firewall sans que l’on s’en aperçoive. Il avait envie maintenant de gagner la rue des Forgerons pour trouver une petite place et un peu d’air frais sous les arbres. Mais un désir travaillait l’homme, celui de l’aventure.
Comment ce présenterait-elle ? Il n’en savait rien, mais il l’attendait de puis maintenant quelques mois, tous les jours, tous les soirs. Quelquefois cependant, il parvenait à trouve des petits travaux pas trop mal payés, mais jamais de quoi faire palpiter un cœur d’aventurier.
La poche vide et le sang bouillant, il s’allumait devant les vitrines des libraires. Exposés là, à la vue de tous, quelques livres contents épopées chevaleresques et autres trésors faramineux, mais il n’osait les suivre, les toucher, les lire, ne pouvant les payer... Et il attendait aussi autre chose, d’autres terres inexplorées, d’autres monstres aux crocs d’acier, d’autres trésors fantastiques et d’autres sensations fabuleuses bien plus réels que ces contes pour enfants.

Il tourna à droite pour rejoindre une petite ruelle charmante, et la suivit. Elle était sombre, pavée de dalles brunâtres, usées, descellées, suant toujours une humidité âcre. Les bars, pleins de monde, débordaient sur les trottoirs leur public de chiffonniers sous la lumière blême et jaunâtre de quelques lampes accrochées à leur devantures crasseuses … La rue était étroite, mais il glissa au travers de la foule aussi facilement qu’un verre d’alcool dans la gorge d’un homme saoul. A gauche, se creusent des boutiques obscures, basses, écrasées, laissant échapper des souffles froids de caveaux, dont les étalages gris de poussières dorment vaguement dans l’ombre, les carreaux sales brisés donnent aux passant leur maigres marchandises… .
Notre homme s’assit sous une corniche, laissant tomber sa capuche sur ses épaules et son menton tomber contre sa poitrine, découvrant sa chevelure de feu et ses yeux flamboyant à ceux qui peuvent le voire, car la rue est vide, inlassablement vide. Laissant échapper un soupire, Aisu, car c’était son prénom, releva la tête et s’épousseta avant de remettre sa capuche et de partir de ces lieux de désolation… .

Il s'ennuyait... Sa vie ne le satisfaisait pas. Il avait besoin de sentir le vent de l’aventure sur son visage, dans ses poumons, son sang s’agiter dans ses veines. Serrant ses poings, il leva la tête vers le ciel, et il décida que cela ne devait plus durer. Il allait quitter Firewall et découvrir d’autres lieux, d’autres personnes. Il rassembla ses affaires et s’en alla de la ville de flamme… .

Aisu partit… Laissant derrière lui son passé, pour découvrir son futur… Il marcha longtemps, traversant la pleine de feu, pour rejoindre la Forêt rousse et retourner dans la petite clairière qu'il avait laissée là la dernière fois... C'est insignifiant mais... Malgré les nombreuse fois ou il avait observé ce petit bout de monde perdu entre deux rêves... Chaque fois, il y découvrait quelque chose de nouveau, de différent et somptueusement insolite ou poétique... Et cela lui plaisait beaucoup... .
Là, le ciel apparaissait violet, comme frotté de poudre d'or... Le crépuscule refroidissait doucement les alentours et laissait apparaître la nuit... Et, comme par magie, tout s'animait, tout vibrais d'un souffle irréel et excitant. Quelques oiseaux partant au loin, venant sans d'une citadelle aux allures de temple oublier rongé par la mousse et par le temps... Les nuages, portés par le vent, étaient habillés d'une douce lumière rose, ils apparaissaient puis disparaissaient entre les arbres aux couleurs chaudes... Aisu était là, au milieu de tout cela, lui, et lui seul savait... Cet endroit était le sien, sans pour autant lui appartenir... Et il s'y sentait bien aujourd'hui... Il s'allongea en silence sur le sol d'herbes rousses, ses bras croisés derrière sa tête, ferma ses yeux cernés de noir et resta là, sans bouger... Il prit une grande inspiration, laissant les odeurs d’humus et l'air frais de la forêt pénétrer son corps et son être… Le soleil s’en allait dans les bras de l’horizon et Aisu songeait déjà aux choses extraordinaires qui allaient lui arriver… Et c’est là, à ce moment là, quand les chiens se changent en loup, que la vie est la plus belle… .
avatar


Nombre de messages : 22
Localisation : Dans une auberge, sur les routes ou dans les ruines d'anciens temples... Comme tout bon chasseur qui se respecte^^.
Race : Loup-garous!
Clan : Le fort et fière clan du feu! Houla, v'la la belle allitération en "f" X3.
Perso principal : C'est moi même^^.
Date d'inscription : 22/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand les chiens se changent en loups... . Lun 27 Déc - 20:19

HJ/ KOM C BO Very Happy ^^

Avaran était reparti à cheval, en direction des territoires alliés, où il ne risquerait pas de se faire attaquer par le premiers anges ou esprits venu. Les anti-douleurs faisaient bien effet, mais après une bonne journée de voyage, ils commencèrent à s'estomper. Il voyagea de nuit pour aller plus vite, mais ce fut une assez mauvaise idée. Lorsque le soleil commença à pointer dans le ciel, ses blessures le tiraillait de nouveau. Il tenait à cheval par un miracle, car en plus de cette douleur atroce qui le pliait en deux, la fatigue qu'il ressentait ne la rendait que plus aiguë.

Le paysage défilait autour de lui, comme un mélange flou de couleurs ardentes. Ses longues méches rougeoyaient au soleil, et tombaient en rideaux de chaque côté de son visage. Il n'en pouvait plus. Mais il tenait bon, car Avaran, même à moitié mort, ne s'avoue pas vaincu. Seulement, lorsque la journée fut presque fini, il arrêta Galaad. La respiration haletante, il fixait le sol, immobile. Mais sa vue se troubla, jusqu'à devenir noire, et il perdit conscience. Le cheval, sentant son cavalier basculait de la selle, tourna rapidement la tête pour le rattrapper, et le câla du mieux qu'il put. Après quoi, il partit au galop, à la recherche d'une âme qui vive, qui puisse l'aider, s'assurant à chaque foulée que son cavalier ne lui faisait pas faux bond.

Le cheval apperçut alors une silhouette allongée sur le sol. Il hennit, jusqu'à ce que cette dernière se relève enfin. Arrivée à la hauteur de l'inconnu, qui ne comprennait pas tout ce qu'il se passait, Galaad se coucha doucement sur le sol, et bascula sur le côté pour faire tomber lentement Avaran sur le sol. Ce dernier, toujours interte, respirait bruyamment, et était anormalement fiévreux.
avatar


Nombre de messages : 348
Race : Mi-elfe noir/mi-vampire
Clan : Clan du Feu
Perso principal : Kara
Date d'inscription : 26/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand les chiens se changent en loups... . Sam 1 Jan - 18:59

Aisu était là, tranquillement allongé dans l’herbe rousse, une brindille entre les lèvres et des rêves pleins ses yeux ardents… Quand soudain, des cris parvinrent à ses oreilles, il se sentit soulevé, comme si son corps réagissait instinctivement, au regret de sa chère conscience… Des cris strident, non, des hennissements stridents, un cheval ? Ses sens en alertes, il tourna la tête de tout coté pour tenter de localiser la créature, quand celle-ci s’avança vers lui. Magnifique bête à la robe luisante sous les rayons de la lune animant le ciel de sa sublime compagnie. Aisu le regardait, ses yeux de chat huant observaient les moindres détailles qui s’offriraient à eux… Notamment l’étrange colis que celui-ci semblait transporter avec hâte et difficultés.

« Eh bien, mon bon ami, que m’apporte tu donc l… . »

Sa brindille tomba au même moment que le corps inerte se posa sur le sol. Un corps ?! Le cheval lui avait amené un corps ! Aisu se précipita vers ses deux visiteurs insolites et s’accroupis au près du cavalier… Il était souffrant… D’un revers de la main, Aisu dégagea le visage du jeune homme de ses cheveux, sont front était brûlant, et son visage d’une grande finesse dans ses traits, ses paupières closes semblait deux voiles de soie emprisonnant les joyaux du monde. Aisu voulait qu’ils s’ouvrent, pour que ses merveilles soient enfin révélées, Il caressa doucement le visage du jeune inconnu seulement, ces longs cheveux noirs et luisant laissèrent à Aisu les idées que la personne qui se trouvait fasse à lui fusse… Une femme… Aussi, lorsque celui-ci observa le corps étendus sur le sol, il se rendit vite compte de son erreur et, sens s’en apercevoir, se mit à rougir. Il retira prestement sa main du visage du jeune homme, mais son regard ne pouvait s’en séparer, son esprit était comme envoûté par la beauté et la force que dégageait le jeune homme. Aisu ne s’en sentit que plus gêné, mais il ne pouvait se décrocher du regard caché de cet homme de peur d’en rater l’éclosion. Et il resta là, sens rien dire en oubliant que celui-ci était souffrant.
avatar


Nombre de messages : 22
Localisation : Dans une auberge, sur les routes ou dans les ruines d'anciens temples... Comme tout bon chasseur qui se respecte^^.
Race : Loup-garous!
Clan : Le fort et fière clan du feu! Houla, v'la la belle allitération en "f" X3.
Perso principal : C'est moi même^^.
Date d'inscription : 22/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand les chiens se changent en loups... . Sam 1 Jan - 19:25

Avaran se retrouva dans une immense étendue blanche. Où était-ce ? Il s'accroupit. De la neige ? En été ? Impossible... Il tiqua aussi en remarquant que sa douleur à la jambe avait disparu. Tout cela était bien trop étrange pour être réel. Mais que se passait-il alors ? Un rêve ?

La brume l'emêchait de voir à plus de quelques mêtres, et aucun arbre, ou imperfection quelconque ne se dessinait à l'horizon. Un frisson lui parcourut le dos et il vit alors une silhouette s'approcher. Une femme, toute blanche, de peau, de cheveux, de vêtement... Elle s'arrêta à quelques mêtres de lui. Avaran se sentait mal, comme oppressé. Son regard ne quittait pas cette inconnue.

" L'assassin ne connaîtra que torture et douleur s'il se refuse à ouvrir son âme... La violence est synonyme de mort... Celui qui autrefois le suivait va revenir... Plus puissant... Différent... Et fort... "

Avaran voulut parler mais il sentit alors une force invisible lui attrapper la gorge et l'étrangler. Lorsque cette étreinte invisible disparut, un violente douleur lui envahit la tête, et le corps tout entier. Il tomba à genoux sur le sol, crachant du sang qui vint teinter la neige de rouge.

" Tu es faible... "

Les mains plaquées sur sa tête, il essayait de faire cesser cette douleur atroce. Une pointe glacée lui transperça le dos.

-----

Avaran ouvrit les yeux d'un geste et se redressa, haletant. Voyant les étendues oranges et rouges autour de lui, il réalisa qu'il avait regagner le monde normal. Cependant, la douleur de son corps le rappela lui aussi à l'ordre. Il grimaça de douleur, et tilta alors en voyant quelqu'un à côté de lui. Il dégaina sa dague d'une vitesse incroyable et la pointa vers la gorge de l'inconnu, son regard argenté, toujours aussi glacial, le fixant.

" Qui es-tu ? "
avatar


Nombre de messages : 348
Race : Mi-elfe noir/mi-vampire
Clan : Clan du Feu
Perso principal : Kara
Date d'inscription : 26/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand les chiens se changent en loups... . Sam 1 Jan - 20:00

Aisu eu juste le temps de s'éveiller de son comma d'émerveillement pour se rendre compte que quelque chose lui piquait la gorge, il baissa légèrement les yeux et aperçu une dague, et au bout de cette dague une main, auquel suivait un bras qui se raccrochait à un corps... Celui de l'inconnu bien évidement.

« Qui je suis ? Je me nomme Aisu De Gouarner Dre Zouar Eldalòtë, mais seigneur Aisu est amplement suffisant» Dit-il en laissant s'échapper un petit rire moqueur qui ne cachait pourtant pas la légère terreurs qui se promenait tranquillement dans son regard.

Comme son interlocuteur semblait retissant à l’idée de répondre à sa question, Aisu continua de parler en asseyant de rester calme, le regard qu’il voulait t’en croiser le fixait horriblement. Et le jeune homme au doux visage endormit ressemblait maintenant à une bête sauvage et dangereuse, aussi imprévisible qu’un loup blessé.

« Comme mon nom semble t’être peut utile, je tiens à t’apprendre autre chose sur moi. Je déteste tout particulièrement sentir la froideur d’une lame aiguisée contre ma gorge. Il n’y a rien de plus désagréable que cette sensation glaciale contre mon corps chaud. Donc si tu pouvais la ranger, cela m’arrangerait beaucoup. »

Aisu observait le jeune homme, un mélange d’angoisse et d’admiration animait son regard de braise, bien que celui-ci pointait une dague tranchante sous sa gorge, Aisu était oujours intrigué et voulais en savoir plus.

« Alors ? Ton prénom au moins. »


Dernière édition par Aisu le Sam 1 Jan - 20:15, édité 1 fois
avatar


Nombre de messages : 22
Localisation : Dans une auberge, sur les routes ou dans les ruines d'anciens temples... Comme tout bon chasseur qui se respecte^^.
Race : Loup-garous!
Clan : Le fort et fière clan du feu! Houla, v'la la belle allitération en "f" X3.
Perso principal : C'est moi même^^.
Date d'inscription : 22/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand les chiens se changent en loups... . Sam 1 Jan - 20:10

Avaran écouta le jeune homme parler, et analysa dans son attitude quelque chose d'étrange. Une sorte... D'admiration ? Oo Cela l'intrigua fortement, mais il ne baissa pas sa garde pour autant.

" Ce n'est pas parce que je suis blessé que je ne peux pas me défendre, j'espère que c'est clair. "

Il rengaina sa dague, et replongea son regard dans celui du dénommé Aisu.

" Je m'appelle Avaran. Ensuite, j'aimerai savoir pourquoi tu étais à mes côtés à mon réveil. Ou plutôt pourquoi tu n'as rien fait ? Je me doute que nous sommes dans des Clans amis, seulement, ne me connaissant pas, tu aurais pu passer ton chemin, ou te montrer fourbe. Mais non. Tu es resté gentiment à mes côtés jusqu'à ce que j'ouvre les yeux, je me trompe ? "

Avaran restait sur la défensive. Son rêve ne quittait pas son esprit, et l'angoissait un peu. C'était la première fois que quelque chose comme ça lui arrivait. Il se demandait donc si ce jeune homme n'avait pas un lien quelconque avec.
avatar


Nombre de messages : 348
Race : Mi-elfe noir/mi-vampire
Clan : Clan du Feu
Perso principal : Kara
Date d'inscription : 26/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand les chiens se changent en loups... . Dim 16 Jan - 22:40

Aisu s’assit au coté du jeune homme qui venait de lui dire son prénom, et se rendit compte qu'il avait été coincé et qu'Avaran ne semblait pas dupe, mais aussi que celui ci ne savait pas trop à quoi s'attendre de la réponse du jeune homme aux yeux de braise qui se tenait devant lui. Seulement, Aisu ne connaissait pas l'expression "tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler"... Aussi répondit il au tac au tac, sans réfléchir comme à son habitude.

« Et bien, pour la première, c’est tout simplement un hasard ensuite, je n’ai rien fais car je ne savais pas quoi faire, ne connaissant ni la personne ni le mal qu’elle subissait, je ne pouvait me permettre de m’en occuper. »

Puis le visage d’Aisu prit une expression perdue, comme si il vivait un rêve éveillé… Il revivait l’instant, le regard évadé dans la nuit sombre… .

« Enfin, Si je suis resté là, c’était simplement parce que je ne pouvais quitter ce visage endormi si doux, cette chevelure aux reflets si particuliers luisant sous l’éclat de la lune, et je ne pouvait pas partir sans avoir vu cet être à son paroxysme, j’avais hâte de découvrir, hâte de voir les joyaux qui pourraient illuminer ce visage si doux et pourtant si sombre à la foie… . »

Aisu resta perdu dans ses pensés un petit moment avant de se rendre compte de ce qu’il venait de balancer à cet inconnu. Gêné et complètement désorienté par ses dires, il devint plus rouge qu’une pivoine, se leva rapidement et toussota légèrement, se mettant dos à Avaran. Un sourire niai sur le visage, il butait sur chacun de ses mots qui avaient beaucoup de mal à sortirent.

« Enfin b… Bref… Je… Je… . »


Dernière édition par Aisu le Dim 16 Jan - 23:55, édité 1 fois
avatar


Nombre de messages : 22
Localisation : Dans une auberge, sur les routes ou dans les ruines d'anciens temples... Comme tout bon chasseur qui se respecte^^.
Race : Loup-garous!
Clan : Le fort et fière clan du feu! Houla, v'la la belle allitération en "f" X3.
Perso principal : C'est moi même^^.
Date d'inscription : 22/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand les chiens se changent en loups... . Dim 16 Jan - 23:51

Avaran ouvrit de grands yeux en entendant les paroles d'Aisu. Ses joues s'empourprèrent légèrement et il grimaça. Il ne manquait plus qu'un inconnu lui fasse des avances et qu'il rougisse pour ça ! Mais... Ces compliments le touchaient un peu. Après tout, on lui en faisait peu et c'était toujours agréable.

Avaran se leva, et manqua de retomber sur le sol une fois debout. La douleur qui le taraudait ne s'atténuait toujours pas. Il fit quelques pas en boîtant, mais après avoir marché un peu, une décharge lui traversa la jambe, et il mit un genoux à terre, après avoir étouffé de justesse un cri de douleur. Il resta immobile, haletant, avant de frapper le sol avec son poing.

" Putain ! "

Il releva la tête, et vit qu'Aisu le regardait avec un air soucieux, prêt à réagir si besoin. Avaran le fusilla du regard, avant de se raidir. Une sensation étrange l'envahit et le figea. Quelques secondes après, tout son corps le fit souffrir violemment, et il cracha du sang en quantité assez inquiétante. A quatre pattes sur l'herbe orangée, il fixait le sol, la respiration sifflante, ses cheveux tombant en rideux de chaque côté de son visage. Il sentit alors ses forces l'abandonner et il s'effondra sur le sol.

Sa vision était trouble.
Il commença à paniquer.
Une silhouette floue se dessina à ses côtés.

Un filet de sang coulait toujours de sa bouche entrouverte. Il fixait le ciel, son regard étant vide. Il allait finir par mourir à cette allure. Son inconscience le perdrait. Il le savait pourtant... Mais son fichu orgueil s'obstinait. Un murmure s'éleva alors, à l'intention d'Aisu.

" Si tu veux te rendre utile... Emmène moi à Firewall... Voir un guérisseur... Vite... "

Avaran ferma les yeux, respirant avec peine.
avatar


Nombre de messages : 348
Race : Mi-elfe noir/mi-vampire
Clan : Clan du Feu
Perso principal : Kara
Date d'inscription : 26/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand les chiens se changent en loups... . Mer 16 Fév - 13:03

HJ/ Bon désolée Mister Aisu, mais si j'avais décidé de bouger Vava c'était pour avoir un RP actif... Hors ça fait maintenant un mois que je n'ai plus de nouvelles ^^'
Donc j'abandonne ce RP :3
avatar


Nombre de messages : 1528
Age : 26
Localisation : Firewall
Race : Mi-vampire/mi-elfe noir
Clan : Clan du Feu
Classe : Reine
Date d'inscription : 07/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ancienendora.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand les chiens se changent en loups... .

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Quand les chiens se changent en loups... .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: Clan du Feu-