AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

Je veux revoir le ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Sam 15 Jan - 14:46

HJ : nickel ^^

Robin se laissant guider, Saïma parcourut les rues de la ville pendant un moment, cherchant dans sa mémoire à retrouver le chemin menant à l'auberge de Mary. A son grand soulagement, ses sens ne lui firent pas défaut et ils se retrouvèrent bientôt devant le petit bâtiment acueillant.
Adressant quelques mots dans sa langue natale à Aïsha, celui-ci se mit à gémir doucement et se frotter contre les jambes de la jeune femme, avide de caresses. Saïma fit courir ses doigts fins le long de la colonne vertébrale du fauve, qui émit un ronronnement sonore, avant de s'éloigner, docile, vers l'écurie que sa maîtresse lui avait indiquée.
Sans doute attirée par le bruit extérieur, Mary ouvrit soudain la porte et, reconnaissant Saïma, les fit entrer avec un grand sourire en les ensevelissant de paroles. La jeune femme eut à peine le temps de prononcer un "Bonsoir, Mary !" que déjà elle se retrouvait entraînée à l'étage, une clef dans chaque main.

"Dit-donc ! Est-elle toujours comme ça ? Mais ma foi, l'accueil est charmant !"

Saïma se mit à rire.

"Al Kher, je ne la connais que peu, mais elle me semble fidèle à elle-même !"

Elle remit au jeune homme la clef d'une chambre et s'apprêta à entrer dans la sienne, lorsqu'il suspendit son mouvement d'une question :

"Depuis combien de temps es-tu à Firewall ?"

Le tutoiement était venu tout naturellement, et ce n'était pas elle que ça allait gêner.

"Quelques jours, ni plus ni moins... Et je dois repartir le plus tôt possible."

Puis sur ses mots, après un dernier sourire adressé à Robin, la jeune femme franchit le seuil de la chambre et referma la porte.
La pièce était petite, mais agréable et aérée. Une large fenêtre donnait sur la campagne environnante, Saïma l'ouvrit et son faucon vint aussitôt se percher sur le rebord. Elle lui ébourriffa distraitement les plumes, pensive.
Pendant ce temps, Mary était redescendue préparer le repas puis, s'étant assurée avoir laissé le temps à Robin de se laver, elle remonta, une pile de vêtements sur les bras, frappa à la porte de sa chambre et l'ouvrit.

"Quelques vêtements... Mon Dieu, mais fermez-moi cette fenêtre, vous allez attraper la mort ! Tenez."

Elle lui plaça d'autorité les frusques dans les bras et ferma la fenêtre.

"Ce sont d'anciens vêtements de mon grand fils, parti depuis quelques années... Ah, ces jeunes et leurs rêves de voyage ! Ils sont peut-être un peu grands pour vous... D'ailleurs, nous allons passer à table, vous avez grand besoin de vous remplumer un peu !"

Mary sortit, alla frapper à la porte de Saïma "A table !", puis redescendit. Saïma, perdue dans ses pensées, sursauta en l'entendant, se reprit, referma la fenêtre, passa une main dans ses cheveux et sortit de la chambre. Sur le palier, elle croisa Robin, lavé, rasé de près, vêtu de vêtements propres et repassés, et lui fit un grand sourire.

"Tu es beaucoup mieux ainsi ! On ne te reconnaît plus."
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Dim 16 Jan - 17:52

Partir le plus tôt possible... Robin hocha la tête.

"Je dois aussi quitter Firewall rapidement... Dans trois jours."

Ni plus, ni moins.

Mary lui apporta des vêtements alors qu'il était toujours perdu dans ses pensées. Il la remercia avec un sourire, enfila la chemise et le pantalon un peu trop larges. Non pas qu'ils étaient trop grand pour sa taille, mais si Robin voulait bien se remplumer un petit peu, comme disait la gérante, ils lui iraient parfaitement !
Le jeune homme sortit de la chambre pour se retrouver nez à nez avec Saïma quittant la sienne.

"Tu es beaucoup mieux ainsi ! On ne te reconnaît plus."

Il lui sourit :

"Je pense plutôt que beaucoup de gens me reconnaitraient enfin ! Et même si je ne me sens pas encore tout à fait moi même, je me retrouve lentement..."

Il se tut. Le regard dans le vague. Puis soudain reprit doucement, sans pour autant regarder la jeune femme :

"Vous savez, je n'y suis resté que deux-cent trente-neuf jours, finalement. Certains y sont depuis des dizaines d'années. Beaucoup y passeront le reste de leur vie. Ils ne ressemblent même plus à des hommes. Ils sont morts depuis longtemps, même si leur corps continue de manger et de dormir."

Le jeune voleur eut un frisson.
C'était comme s'il libérait enfin une petite partie de ce qu'il avait enfoui au plus profond de lui. Une minuscule partie de tout ce qu'il avait accumulé pendant des mois d'enfermement, et qui pesait son être. Surement avait-il besoin d'en parler. Il en parlerait. Lentement, petit à petit. Il en parlerait, et un jour peut être il pourrait se libérer des ombres qui avaient envahi son coeur et qu'il ne montrait à personnne.

"Lorsque je les voyais ainsi, je me disais que je préférais mourir pour de bon."

Se laisser mourir de faim. Tenter une fuite désespérée. N'importe quoi. Une fois que l'espoir vous quitte...
Elle ne savait pas à quel point elle l'avait sauvé.

Il se tira de ses pensées sombres pour changer de sujet avec un sourire léger, comme s'ils venaient juste de parler de la pluie et du beau temps.

"Mais le palier d'une chambre n'est peut être pas le meilleurs endroit pour parler de tout cela, allons manger, cette odeur me donne l'eau à la bouche !"

Un repas !! Et non pas un crouton de pain avec un bol d'eau !! Un vrai repas ! De la viande, des légumes, de la soupe, des gâteau...
Devant la gérante qui remplissait déjà son assiette, il s'exclama :

"Mon dieu, Mary !! J'amais je ne pourrait avaler tout cela, voulez vous me faire mourir d'une indigestion ?!"

Jamais son estomac ne pourrait se remettre d'un tel choc, mieux valait reprendre ses habitudes lentement, et éviter les repas trop riches pour l'instant !

Cependant, cela n'empêcha pas Robin de se régaler !




HJ/ bon je poste ça je ne sais pas trop quoi faire après... T-T
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Dim 16 Jan - 23:39

Saïma écouta Robin dérouler sa tirade sans l'interrompre, un air grave peint sur son visage d'orientale. Lorsqu'il se tut, elle laissa un instant passer un silence, puis murmura un mot, un seul :

"Evajehïn."

Condoléances de ses 269 jours perdus. 269 de trop.
Puis le jeune homme retrouva son sourire -un peu trop vite pour être vraiment sincère-, et ils descendirent de concert s'installer à la grande table pour entamer le repas. Saïma retourna un regard perplexe à son assiette débordant de mets en tout genre.

"Shën Ghard, je crois que ce n'est pas moi qui aura raison d'elle, mais elle qui aura raison de moi !"

Elle rit. Le repas se déroula dans une ambiance agréable et détendue, la bonne humeur étant générale. Puis ils aidèrent Mary à débarrasser, Saïma se proposa pour la vaisselle et la robuste gérante se dépêcha de les jeter hors de la cuisine, en riant.

"Allez, allez, vous êtes censés être les clients, ne l'oubliez pas ! Allez-vous vous coucher tout de suite ?"

Saïma secoua la tête et sourit.

"Je vais d'abord souhaiter une bonne nuit à mon guépard. Puis, se tournant vers Robin : Tu m'accompagnes ?"

Les deux jeunes gens se retrouvèrent dehors, dans la nuit froide et claire, au ciel piqueté d'étoiles. L'orientale se dirigea vers l'écurie, talonné par Robin. Une ombre vint les surplomber, le faucon vint se poser sur l'épaule de Saïma avec un cri perçant. La jeune femme sourit.
Aïsha les entendirent arriver et vint se frotter contre sa belle, qui le caressa doucement en murmurant d'étranges paroles venues d'ailleurs. Puis son regard noir vint se poser sur le visage émacié de Robin, hésita, se détourna vers le ciel, pour que finalement la voix douce aux accents étrangers ne s'élève :

"Je vais te poser une question personnelle, et je comprendrai parfaitement que tu ne me répondes pas, cependant..."

Cependant, quoi ? Cependant, si tu pouvais y répondre, si tu pouvais y répondre comme je le souhaite, cela me permettrait un échappatoire et la possibilité à Nathanaël de me pardonner ?
Ridicule. Dérisoire.

"Quel... crime... as-tu commis, pour te retrouver là-bas ?"
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Lun 17 Jan - 2:36

Robin suivit Saïma à l'extérieur, ne se lassant pas de respirer l'air de la nuit à pleins poumons. Ni d'observer la belle jeune femme, d'ailleurs. Ce qu'il faisait lorsqu'une forme sombre glissa du ciel pour la rejoindre dans un frolement de plumes :

"Un faucon !"

Les suivait-il depuis le départ ? Il ne l'avait même pas remarqué ! Lorsqu'il croisa le regard du rapace, le voleur lui répondit :

"Bonsoir, petit seigneur des airs."

Puis, laissant Saïma cajoler son gros chat, il s'appuya au mur de l'écurie à quelques mètres, profitant de la douce clartée des étoiles. Mais il ne pouvait empêcher son regard de se tourner vers la belle étrangère. D'où pouvait-elle bien venir ? Il avait beau cherché, cette langue ne lui disait rien, et avec de tels compagnons...
D'ailleurs, être un chat n'avait pas l'air si mal, Robin se serait bien vu à sa place en cet instant !
Un demi-sourire à cette pensée, le jeune homme retourna à la contemplation de la voûte.

"Je vais te poser une question personnelle, et je comprendrai parfaitement que tu ne me répondes pas, cependant... Quel... crime... as-tu commis, pour te retrouver là-bas ?"

La machoire de Robin se crispa une fraction de seconde. Il répondit :

"Je suis pyromane. J'ai mis le feu à plusieurs dizaines de maisons à Firewall."

Il avait un air très sérieux en disant cela. Sur le même ton, il continua pourtant :

"Mais comme je n'ai jamais eu de jugement très clair, je ne sais pas trop, en réalité : Peut être m'ont-ils arrêté pour le meurtre du fils de la boulangère..."

Il réfléchit intensément :

"Impossible, ils n'ont jamais retrouvé le corps, il n'ont donc jamais pu m'identifier ! Le viol de la Madeleine ? Ce n'était qu'une souillon que personne n'écoutait, il ne mauraient pas arrêté pour cela... Mais la mort du roi, peut être sont-ils remonté jusqu'à moi ?"

Cette fois, il se moquait franchement d'elle ! Et le sourire qu'il lui adressa le montrait bien !
Cependant, son regard, lui, ne riait pas. Et finalement silencieux, il rejoint Saïma pour plonger son regard dans le sien et demander :

"Pourquoi veux-tu savoir ?"

Sa voix était un peu plus froide que d'habitude.

"A quoi cela t'avancerait-il, de savoir ?! Tun'as pas l'air d'avoir peur de moi, alors quoi ? Regrettes-tu de m'avoir aidé ?"

Il la fixa un moment, puis se détourna brusquement pour sortir de l'écurie.
C'était idiot, il le savait. Et pourtant, rien de d'y repenser il sentait cette boule froide et douloureuse remonder dans son ventre, comme si elle lui arrachait les entrailles. Et il n'aimait pas cela.
Il n'aimait pas y penser.
Il attendit que Saïma sorte à son tour pour retourner avec elle vers l'auberge. Il souffla finalement, avec un sourire presque méprisant envers lui-même, et pourtant douloureux :

"Je ne suis qu'un vulgaire petit voleur qui a tenté de protéger un oiseau."

Oui, l'impuissance était douloureuse. Et la culpabilité plus encore.

"Un tout petit oiseau, et pourtant aussi brillant que le soleil..."

Son murmure se perdit, et Robin n'ajouta rien. Il n'y avait pas grand chose à savoir, en fait. Ou plutôt, le reste n'avait aucune importance.
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Mer 26 Jan - 18:47

"Je suis pyromane. J'ai mis le feu à plusieurs dizaines de maisons à Firewall."

Saïma tiqua. Quoi ?

"Mais comme je n'ai jamais eu de jugement très clair, je ne sais pas trop, en réalité : Peut être m'ont-ils arrêté pour le meurtre du fils de la boulangère..."

Il se fichait d'elle ?

"Impossible, ils n'ont jamais retrouvé le corps, il n'ont donc jamais pu m'identifier ! Le viol de la Madeleine ? Ce n'était qu'une souillon que personne n'écoutait, il ne mauraient pas arrêté pour cela... Mais la mort du roi, peut être sont-ils remonté jusqu'à moi ?"

Oui, clairement, il se fichait d'elle. Mais ce n'était pas un humour léger. C'était amer, poignant, cherchant à dissimuler une douleur ravivée par sa question.

"Pourquoi veux-tu savoir ? A quoi cela t'avancerait-il, de savoir ?! Tun'as pas l'air d'avoir peur de moi, alors quoi ? Regrettes-tu de m'avoir aidé ?"

Et avant que Saïma ait eu le temps de répondre, Robin était sorti.
La jeune femme lui laissa le temps de retrouver son calme, et le rejoint.
Elle lui jeta un coup d'oeil presque timide, se mordilla la lèvre.

"Elsën."

Puis, se rendant compte que les excuses dans sa langue n'y feront pas grand-chose, ajouta rapidement :

"Désolée."

Robin eut un pauvre sourire.

"Je ne suis qu'un vulgaire petit voleur qui a tenté de protéger un oiseau."

Un oiseau ?

"Un tout petit oiseau, et pourtant aussi brillant que le soleil..."

Saïma sourit doucement.

"Al Kher, j'ai ici rencontré une jeune fille à qui cette définition irait à merveille..."

Silence. Puis, la jeune femme murmura dans un souffle, comme pour se débarrasser de cette idée :

"Et puisqu'on n'en est aux confidences, sache qui si je voulais savoir, c'est... pour espérer avoir apporté le moins d'ennui possible à Nathanaël, histoire qu'il ait une chance de me pardonner, la prochaine fois que je le verrai."

La prochaine fois que je le verrai.
Saïma gardait les yeux baissés. La lueur dans leurs prunelles sombres avaient disparu.
Si prochaine fois il y avait...
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Ven 28 Jan - 18:14

Robin sourit :

"Alors, c'est que la description n'est pas bonne, il ne peut y en avoir deux comme elle ! A moins bien sûr que cela ne soit la même personne..."

Nathanaël. Encore ? Le jeune voleur jeta un regard en biais à Saïma.
Nathanaël. En quoi était-il lié à sa fuite ? C'était sous son couvert qu'elle l'avait sorti du palais. Etait-ce quelqu'un de si important ? Mais alors, pourquoi devrait-il craindre des problèmes à cause de sa fuite ?
Nathanaël. Plus il tournait ce nom dans son esprit, plus il était certain d'avoir déjà entendu ce nom...
Soudain la lumière se fit, et le jeune homme s'exclama :

"L'homme-loup ! L'étrangé arrivé d'on ne sait où et qui a été nommé du jour au lendemain chef des gardes ?! On peut dire que cela a fait pas mal de vagues ! Et c'est votre ami ?!"

Fred lui en avait parlé, parce quelques gardes s'étaient opposé à la nomination du nouveau venu, et Robin avait pensé que c'était plutôt naturel. Mais ce Nathanaël avait rapidement fait ses preuves, et si quelques animosités restaient parfois bien cachées, il avait maintenant gagné le respect, et sa place.
Enfin, d'apres ce qu'on lui avait dit.
Mais Fred lui avait aussi apporté quelques... rumeurs... qui laissaient penser que cette personne était loin d'être banale !

Robin répondit alors à Saïma d'un air rassurant :

"Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas assez important pour que ma fuite remonte jusque là."

Il fit une grimace, mi sérieux :

"Peut être même le garde en charge ce soir là me fera passer pour mort afin d'éviter les problèmes !"

Bon d'accord, il n'en était pas totalement certain, mais quand on voyait ceux qui avaient été oubliés dans ces geoles depuis des années, comment croire que son évasion, un soir de fête, serait remarquée ?! Fred ne dirait rien si on ne l'interrogeait pas, il le savait. Ce n'était pas vraiment un ami, mais ce n'était tout simplement pas son style.

"Quand à sa savoir s'il vous en voudra... Je ne le connais pas, mais quelqu'un pourrait-il vous en vouloir pour quoi que ce soit ?"

Flatterie à peine masquée dans ses yeux brillants ! Mais pas hypocrite pour un sous...
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Sam 29 Jan - 23:00

Robin avait sans doute raison... Malgré cela, Saïma ne pouvait s'empêcher de penser au garde qui les avait vu ensemble, au garde qui était présent et qui avait reconnu Saïma... Elle secoua la tête. Un problème à la fois.

"Quand à sa savoir s'il vous en voudra... Je ne le connais pas, mais quelqu'un pourrait-il vous en vouloir pour quoi que ce soit ?"

Aïe. Robin venait de toucher un point très, très sensible. La jeune femme serra le poing. Sa voix était basse lorsqu'elle répondit.

"Shën Ghard, en vérité, il y a des centaines de personnes qui auraient d'excellentes raisons de m'en vouloir... Quel que soit votre crime, ça aurait dû être moi, au fond de ces geôles... Je suis infiniment plus coupable que vous... que toi... d'ailleurs, décidons-nous, on se tutoie où on se vouvoie ? je n'aime pas rester à osciller entre ces deux formules."

Elle avait eu un faux sourire, l'un de ceux qu'elle affichait lorsqu'elle était à deux doigts de se planter son cimeterre dans le coeur.

"Mais merci, c'était gentil."

Si seulement vous me preniez pour ce que j'étais...
Si seulement je ne t'avais pas rencontré, Nathanaël...
Si...

Saïma releva la tête.

"Elle s'appelait Aïla. La fille que j'avais rencontré, ici."

Ou comment changer habilement de sujet...
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Dim 30 Jan - 20:34

Robin haussa les épaules :

"Que m'importe ce que tu as fait par le passé, j'ai personnellement une très bonne raison te t'être éternellement reconnaissant !"

Vouvoyer ? Tutoyer ? Il ne se souvenait même plus de la forme qu'il venait d'employer... Mais si elle n'aimait pas sociller... Robin sourit soudain :

"Pourtant, le mouvement ne permet-il pas de garder un équilibre ? Je n'aime pas ce qui est immobile... Tenez, savez-vous marcher avec des échasses ? Moi non, mais j'ai déjà vu des animations sur la place : Eh bien ils sont incapables de rester sans bouger sous peine de tomber ! Alors ils font du surplace, oscillant pour garder leur équilibre..."

Fort bien fort bien... Il n'empêche qu'elle n'aimait pas ça !

"Je suis désolé, cela vous embête-t-il ? Que préfères-tu ?"

Ah ! Voilà, il venait de la vouvoyer, et la phrase d'après de la tutoyer... Il passa une main un peu gênée dans ses cheveux en bataille, avec un sourire moqueur envers lui même. Quel idiot il faisait ! Lui ne savait jamais choisir...

"Elle s'appelait Aïla. La fille que j'avais rencontré, ici."

Aïla.
Robin perdit une nouvelle fois son sourire. Il détourna son regard honteux et triste de la jeune femme et murmura :

"Je le savais bien qu'il n'y avait pas deux personnes comme elle..."

Saïma avait donc rencontré l'oiseau ? Quand ? Avant ça ? Ou après ? Il n'osa pas demander. Il n'avait fait qu'y penser pendant deux-cent trente-neuf jours. Il savait qu'on ne pouvait jamais revenir en arrière. Il savait qu'il ne pouvait plus rien y faire.
Le passé était bien la seule chose qui restait immobile à ses yeux.
Il n'aime pas ce qui est immobile.

"Que signifie Shën Ghard ?"

Où comment éviter le nouveau sujet de conversation... Mais allaient-ils seulement en trouver un qui leur convenait à tout deux ? Robin attendit la réponse avec espoir, ses yeux enfantins de nouveau brillants de curiosité.

Ils étaient de nouveau devant la porte de l'auberge. Avant même qu'ils n'aient fait un geste pour l'ouvrir, elle s'ouvrit d'un seul coup et Robin dut faire un bond en arrière pour ne pas se la prendre en pleine figure. Il regarda avec des yeux ronds Mary sur le pas de la porte :

"Ah, vous étiez donc là ! Je me faisait un sang d'encre !"

Le jeune voleur eut une expression sidérée : Quelle gérante d'auberge s'inquiétait ainsi pour des clients qui s'étaient absentés une heure ?! La petite femme tourna autour d'eux un moment, remerçiant dieu qu'il ne soit rien passé... et Robin se promit de la prévenir chaque fois qu'il ferait un pas en dehors du baptiment !




HJ/...
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Ven 4 Fév - 21:24

"Que m'importe ce que tu as fait par le passé, j'ai personnellement une très bonne raison te t'être éternellement reconnaissant !"

Saïma secoua la tête.

"Ce n'est pas..."

...du passé. C'est du passé, du présent, et, surtout, du futur. Je ne peux m'en défaire.
Mais ça, elle ne le dit pas tout haut. Robin ne devait pas savoir. Personne ne devait savoir.
J'aimerais... un coup de fouet, un évènement, quelque chose, n'importe quoi, une espérance, ou au contraire un deséspoir, qui me donne la force nécessaire pour me dresser contre mon destin, pour me détourner du chemin initial. J'aimerais...
Ah ! Robin avait débité une longue tirade sur un mouvement perpétuel, et Saïma ne l'avait pas écouté. Elle se tourna vers lui, un peu gênée, et fut surprise de l'ombre qui s'était étendue sur son visage jovial.

"Je le savais bien qu'il n'y avait pas deux personnes comme elle..."

Il parlait d'Aïla ? C'était à cause d'elle, pour elle, qu'il s'était retrouvé enfermé au font d'une geôle ?
Que s'était-il donc passé ?
Mais Saïma tut ses questions. Elle savait que cela ne ferait que l'assombrir davantage. Il lui fallait... dire quelque chose, une information quelconque permettant de faire retrouver le sourire au jeune homme.

"Je l'ai rencontrée il y a quelques mois. Je ne sais plus exactement quand. En tout cas, moins de 239 jours se sont écoulés entre notre rencontre et aujourd'hui."

Silence. Mais cela ne suffisait pas. Saïma aurait très bien plus croiser une Aïla dévastée, ombre d'elle-même...

"Elle avait l'air d'aller bien. Elle était joyeuse, souriante. Et..."

Bref sourire en se souvenant du terme que la jeune fille avait utilisé pour qualifier l'orientale.

"Elle parlait en métaphores."

Cette fois, elle se tut. Si cela pouvait rassurer Robin, tant mieux.
Sinon... tant pis.

"Que signifie Shën Ghard ?"

Saïma sourit au jeune homme.

"Ow, je ne suis pas sûre de pouvoir en faire une traduction littérale ! Cela peut signifier "et bien", ou, hum... c'est une injonction, presque un tic de langage, je dirais. Comme Al Kher."

Car la fille d'Orient avait beau parler couramment la langue d'Endora, elle n'en restait pas moins fidèle à sa langue d'origine !
Chemin faisant, ils étaient revenus à l'auberge. Après avoir rassurée Mary, dont la préoccupation était parfois surprenante, Saïma s'apprêta à se diriger vers les étage lorsque la gérante l'interpella.

"Je vais vous monter un baquet d'eau chaude, Saïma. Je suppose que cela vous fera du bien ! Grands Dieux, quelle idée de sortir en plein hiver avec une tenue pareille..."

Une tenue pareille ? Saïma jeta un coup d'oeil à ses vêtements et éclata de rire. La soie orientale était une seconde peau, elle ne faisait plus attention aux saisons et la portait été comme hiver !

"Je vous remercie, Mary."

La jeune femme, avant d'entrer dans sa chambre, se tourna de nouveau vers Robin.

"Al Kher, je ne te l'ai pas encore demandé, je crois ! D'où viens-tu ? Enfin, si cela ne te gêne pas de me répondre, bien sûr."
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Dim 6 Fév - 2:27

"Ce n'est pas..."

Saïma s'arrêta au milieu de sa phrase, et Robin la regarda avec surprise : pas... quoi ?

"Je l'ai rencontrée il y a quelques mois. Je ne sais plus exactement quand. En tout cas, moins de 239 jours se sont écoulés entre notre rencontre et aujourd'hui. Elle avait l'air d'aller bien. Elle était joyeuse, souriante. Et... Elle parlait en métaphores."

Robin resta silencieux, hocha juste la tête. Aïla. Elle avait l'air d'aller bien ? Cela le rassura. Un peu. Il devinait facilement que c'était le genre de personnes qui allaient toujours bien, devant les autres.

Ils retournèrent vers leurs chambres, Robin jetant par ci par là quelques remarques de son sourire léger et ses yeux d'enfant. Appeler cela une conversation était beaucoup, mais cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas parlé ainsi !

"Al Kher, je ne te l'ai pas encore demandé, je crois ! D'où viens-tu ? Enfin, si cela ne te gêne pas de me répondre, bien sûr."

"D'où je viens ? Oh, ce n'est ma foi pas très intéressant ! En fait, je n'en sais rien : Je suis un gamin des rues."


Il sourit :

"J'avais un royaume et des dragons à combattre... Le plus dangereux d'entre tous était un épicier au coin de la place flanelle. Il m'a surpris une fois en train de lui voler une pomme..."

Cette pomme, qui avait fait son repas de la journée, avait failli lui couter très cher !
Il se tut puis ajouta :

"Et puis un jour un belle dame s'est penchée vers moi. J'ai cru que c'était un ange ! Après, je n'ai plus trop su si l'endroit où elle m'avait mené était le paradis ou l'enfer..."

Il se tut.

"Mais je lui dois beaucoup."

Qui savait ce qu'il serait devenu, s'il était resté dans la rue ? Beaucoup de jeune tombent malades, et ne peuvent se soigner. Ce sont les gardent qui se débarrassent des corps retrouvés, souvent par hasard. Des morts que jamais personne ne réclamerait. Robin avait vu un de ses amis mourir ainsi. Un hiver. Il toussait un peu, au début. Deux semaines plus tard, il ne se réveillait plus. Cela aurait pu être n'importe lequel d'entre eux.

"Puis j'ai quitté les ce semblant paradis, pour reconquérir mon royaume."

Quelle jolie phrase ! Robin éclata de rire. Ressemblait-il ainsi à un chevalier de comptes de fée ?

"Et toi, d'où viens-tu ? Es-tu d'un autre clan ? D'une autre terre ?"
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Dim 6 Fév - 12:31

Saïma, à la question de Robin, eut un sourire un peu distant, les yeux dans le vague.

"Mon autre terre est un autre monde. Un monde fait de sable, d'oasis et d'un peuple respirant l'odeur de la liberté. Une liberté pour laquelle il serait prêt à tout, afin de la préserver."

Le sourire de la jeune femme s'effaça un court instant. Respirant profondément elle reprit, comme si le paysage qu'elle décrivait s'étendait à présent devant ses yeux :

"C'est un monde fait de dunes à perte de vue, de chaleurs étouffantes en plein jour et d'air glacial une fois la nuit venue. C'est un monde fait du parfum du jasmin, des dattes et de la fleur d'oranger; du sifflement des cobras, du rugissement des fauves et du chant des orientaux; du toucher doux du sable, de celui limpide, précieux et rare de l'eau; c'est un monde de velours sombre parsemé de diamants étoilés."

Les mêmes étoiles s'allumaient dans le regard noir de l'orientale.

"C'est un monde né d'une chimère, d'une illusion. C'est le pays des Mirages, et c'est mon monde."

Oui. Qu'importe les évènements, qu'importe les douleurs, ce monde restait le sien. Les sentiments que Saïma lui portait étaient éternels.


Dernière édition par Saïma le Dim 6 Fév - 21:45, édité 1 fois
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Dim 6 Fév - 19:44

Un autre monde. Les yeux de Robin se mirent à briller.

Prêt à tout. Le jeune voleur regarda plus attentivement la jeune femme. Il la sentait soudain... triste, un peu réticente. Sans savoir pourquoi, il s'inquiéta. Pour elle.
Prêt à quoi ?

Et puis la description de son monde le submergea de nouveau. Il n'avait jamais voyagé. Il n'était même jamais sortit de la ville. Il ne connaissait en réalité ni la mer ni les montagnes, pas même les terres rouges à quelques kilomètres de Firewall. Et pourtant en écoutant la jeune femme, il avait presque l'impression de se retrouver au milieu des Dunes.
Il la regardait, voyait les étoiles dans ses yeux. Un monde sauvage, un monde de liberté. Comme elle. Elle respirait son monde, elle était ce monde à ses yeux. Pourrait-il sentir la douceur du jasmin dans la soie de ses vêtements, l'odeur des dattes et du sable chaud sur sa peau, la fleur d'oranger dans ses cheveux ? Un mirage, oui. Qu'il avait envie d'embrasser à l'instant tant il avait peur qu'il disparaisse.
Robin eut soudain peur -et il n'avait pas tord !- que son regard trahisse ses pensées, et il se retourna, passant une main un peu frébile dans ses cheveux, pour ouvrir la porte de sa chambre.
Maintenant n'était vraiment pas le moment.

"Ton monde a l'air magnifique. Comment passes-tu de l'un à l'autre ?"

Après tout, il avait prévu de quitter Firewall, et ne savait pas où aller. Il n'avait jamais entendu parler d'un autre monde, mais si c'était possible, pourquoi ne pas essayer ? Il se doutait que son imagination, aussi riche soit-elle, ne serait jamais à la hauteur de la réalité !
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Dim 6 Fév - 22:30

HJ : wow wow, doucement avec les dérives spirituelles de ton don juan, comme dit Nathanaël, chasse gardée ^^

"Ton monde a l'air magnifique. Comment passes-tu de l'un à l'autre ?"

Saïma sourit. Elle s'attendait à cette question.

"Par une porte. Une porte appelée mirage."

Elle ne put guère en dire plus. Mary montait l'escalier, une énorme bassine d'eau fumante dans ses bras vigoureux.

"Ecartez-vous ! Je dépose ça dans votre chambre, Saïma, dépêchez-vous de sauter dedans avant que l'eau ne refroidisse."

La jeune femme la remercia d'un sourire. Puis, alors que Mary s'éloignait, elle se tourna vers Robin et, à voix basse, ajouta :

"Si l'aventure te tente... Frappe à ma porte dans, disons, une demi-heure ?"

Puis Saïma, après un dernier remerciement à la gérante pour l'eau chaude, s'engouffra dans sa chambre en adressant à Robin un sourire tinté de mystère.
L'orientale referma la porte. Avec des gestes mesurés, elle dénoua les liens qui retenaient sa tunique de soie, qui tomba au sol, puis retira ses sous-vêtements et se glissa, nue, dans l'eau presque brûlante avec un soupir de contentement.
Elle resta un instant immobile, les yeux mi-clos, fixant le plafond, le dos calé contre la bassine. Puis elle attrapa le pain de savon posé à côté d'elle et se lava le corps et le visage d'une main ferme. Elle se rinça soigneusement, resta encore à rêvasser quelques minutes en profitant du moment présent, puis elle se leva, sortit de l'eau, se sécha rapidement et, après une hésitation, vint se poster devant le grand miroir posé contre le mur de la chambre où elle étudia son reflet d'un oeil critique.
Son corps fin, musclé, était un appel à la sensualité. Sa peau, couleur terre de sienne, était d'un grain fin et serré, barré parfois d'une marque blanchâtre, cicatrice laissant présager un passé qui n'avait pas toujours été très serein. Ses grands yeux noirs, aux longs cils, étaient insondables et donnait à son visage l'éclat d'une sauvage liberté. Ses longs cheveux de jais ondulaient en boucles souples dans son dos. Saïma, se désintéressant de son image, se saisit d'un peigne et entreprit de démêler la masse soyeuse et lustrée. Puis elle fouilla dans son sac, en sortit des sous-vêtements propres et une tunique de lin clair, qu'elle enfila rapidement. Elle venait de passer une ceinture fine autour de ses hanches lorsque quelques coups brefs furent frappés sur le panneau de bois de la porte. Un léger sourire aux lèvres, Saïma vint ouvrir.

HJ : bon, j'ai supposé qu'il viendrait, mais si ce n'est pas le cas dis-le moi =P
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Lun 7 Fév - 0:25

HJ/ je n'y peux rien ! Et même si j'y pouvait quelque chose, je ne changerais rien ! x)
et puis d'abord, il ne sait pas que c'est 'chasse gardée'. De toute façon, je ne suis pas sûre que cela le gêne... quoique, il a un minimum de respect. Mais l'empêcher d'y penser, c'est robin quand même ! xD
Et en plus, comment veux-tu que je tente de le calmer, si à côté tu écris 'elle se regarde dans le miroir, son corps appel à la sensualité', etc !!!





Un porte ? Un mirage ? De quoi parlait-elle ?

"Si l'aventure te tente... Frappe à ma porte dans, disons, une demi-heure ?"

L'aventure... Robin lui rendit un sourire espiègle :

"N'avez-vous donc pas peur de m'inviter dans votre chambre en plein milieu de la nuit ? On ne sait jamais, nous ne nous connaissons que depuis quelques heures, après tout..."

Bien sûr, il la devinait tout à fait capable de se défendre... et croyait même bien qu'elle était capable de le tuer, lui-même n'ayant jamais été très doué pour se battre ! Enfin bref :

"Mais j'accepte l'invitation avec joie !"

Il la regarda refermer la porte la chambre derrière elle, resta un instant avec son sourire, immobile, devant la sienne...

"Robin ? Quelque chose ne va pas ?"

Le jeune homme quitta enfin son expression stupide pour regarder la personne devant lui :

"Oh, Mary ! Non tout va bien, excusez-moi !"

"Je vous apporte des couvertures supplémentaires, prenez donc ça, et dormez bien ! Je ne sais pas l'heure qu'il est mais moi je tombe de fatigue !"


Robin attrapa les couvertures et la remercia avant d'entrer dans sa chambre. Dormir... Ce n'était pas au programme pour l'instant ! Il les posa sur le lit d'un air distrait, s'installa comme avant à la fenêtre, et se perdit de nouveau dans les étoiles et les toits de la ville. Trois jours. Trois nuits. Et il partirait. Il quitterait Firewall. Cette nuit... Non, cette nuit, elle devait encore être au palais. Demain.
Et puis, cette nuit, il avait déjà quelque chose de prévu ! Robin sourit à cette pensée, croisa les mains derrière sa tête. Une demi-heure... Que pouvaient bien faire les femmes pendant une-demi heure ? Mais cela faisait quelques années déjà que Robin s'était promis de ne plus essayer d'imaginer... (xP)

Finallement, au bout d'une demi-heure -enfin, le pensait-il, il n'avait même pas de montre !- Robin alla toquer à la porte de Saïma. La jeune femme lui ouvrit avec un sourire, et il lui en rendit un éclatant. Seule une petite lueur à la fois amusée et déçue pasa dans ses yeux lorsqu'il remarqua qu'elle sentait bon le savon... Plus d'odeur de jasmin et de sable chaud alors... Dommage !

Il entra à sa suite, demanda sur un ton entousiaste :

"Où allons-nous ?"

Imaginez ! Lui qui n'avait jamais mis les pieds en dehors de Firewall allait découvrir ce soir un autre monde en compagnie de la belle étrangère !
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Mer 9 Fév - 17:31

Hj : j'y peux rien si mes persos sont tous trop canons \o/ *SBAF*
ahem x)
nan mais t'inquiète, je te taquinais, ça ne me gêne pas du tout, on ne réprime pas le caractère de son perso =P

"Où allons-nous ?"

Saïma sourit.

"Ah, ça..."

Elle n'en dit pas plus. Elle se contenta d'ouvrir la fenêtre, et d'émettre un long sifflement aigu. Au bout de quelques instants, un bruit d'ailes feutrées vint rompre le silence. Un faucon aux yeux jaunes émergea de l'obscurité et vint se poser sur le bras de Saïma. Celle-ci lui ébourriffa les plumes d'une main légère.

"Aïsha ne m'est pas indispensable pour cet excursion. Par contre, Enk Jelah me sera bien utile..."

Puis, la jeune femme se planta au milieu de la pièce, lâcha deux mots brefs et fit un geste vague de la main. Presque aussitôt, l'air devant elle se troubla, devint opaque, lisse, et se mit à onduler étrangement. Saïma se tourna vers Robin.

"Je t'en prie, après toi. Ce n'est ni douloureux, ni désagréable, il te suffit juste de passer au travers. Par contre, fais attention, tu vas être surpris de la température. Chez moi, il fait jour à cette heure."

Et sur ces mots, l'orientale s'effaça pour permettre à Robin de s'avancer.
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Sam 12 Fév - 17:29

HJ/ je n'ai pas compris si elle le laissait passer devant ou pas, mais finalement on s'en fiche un peu non ? bref, j'éditerai sinon x). Et si autre chose ne te va pas, dit le moi ^^



Robin regarda Saïma s'approcher de la fenêtre, et appeler son faucon. Il sourit. C'était vraiment un bel animal, même si lui même n'était pas tellement attiré par les oiseaux...
Et puis l'air se mit à onduler devant la jeune femme. Robin fronça les sorcils, curieux, surpris, un peu effrayé bien sûr même s'il ne le montra pas.

"Je t'en prie, après toi. Ce n'est ni douloureux, ni désagréable, il te suffit juste de passer au travers. Par contre, fais attention, tu vas être surpris de la température. Chez moi, il fait jour à cette heure."

Le voleur s'était approché de l'étrange phénomène, encore un peu méfiant même si en grande partie rassuré. Les yeux toujours fixés sur ce qu'elle avait nommé une 'porte', il répondit d'un air distrait :

"La chaleur ne me dérange pas."


Elle ne l'avait jamais gênée, même en plein été dans les rues brulantes de Firewall. Il n'appréciait pas vraiment le froid par contre, même s'il avait du s'y habituer.
Robin prit une petite inspiration et finalement passa la porte. Bon, il retint son souffle et n'avait pas l'air très naturel, mais une fois lancé, pourquoi reculer ?

"AH !"

L'air de l'autre monde venait de l'entourer de ses bras brulants. Mais ce n'était pas pour cela qu'il venait de lacher un bref cri de surprise et de douleur : La lumière. Robin vanait de passer plusieurs mois au fond d'un cachot sans voir la couleur du ciel, et lorsqu'il s'en était échappé, la nuit était déjà tombée... Là, le soleil brillait de mille feux au dessus d'eux, et le sable clair accentuait encore son aveuglement. Il s'était vraiment fait mal, et avait l'impression de s'être fait creuver les yeux ! Le voleur avait aussitôt couvert son visage de ses mains.

"Hum ! Je suis désolé, peut on attendre quelques secondes ? Le temps que je retrouve la vue..."

Mais la vue était-elle bien indispensable ? Le jeune homme s'assit sur le sable. Dans le silence du désert, il déploya ses sens.
Silence. Vraiment ? Le doux murmure du vent. Le bruit feutré du sable roulant au bas des dunes. Robin sentait l'air chaud, le sable fin sous ses doigts, le soleil sur sa peau pâle. Oh, elle brunirait vite, elle l'avait toujours fait ! Comme ses cheveux qui reprendraient au bout de quelques heures leur couleur des blés. Et puis...
Il sourit, rouvrit enfin et tout doucement les yeux pour regarder Saïma, émerveillé :

"Je les sens, les dattes et le jasmin."

Alors il repporta son attention sur le paysage. Il n'avait jamais rien vu de tel. Mais à vrai dire, il n'avait jamais vu grand chose ! Mais quoi, cet espace, cette émotion, cette liberté qu'il ressentait... Il en avait le souffle coupé ! Il s'était relvé, avait fait plusieurs fois le tour sur lui même. Au bout de nombreuses minutes de sourire ébahit, il prononça enfin :

"C'est magnifique !"
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Sam 12 Fév - 23:57

Hj : oui oui, il passe bien en premier, je pensais que c'était clair ^^'

"AH !"

Saïma, qui venait de franchir le mirage derrière Robin, et avait esquissé un geste pour le refermer, sursauta au cri du jeune homme.

"Hum ! Je suis désolé, peut on attendre quelques secondes ? Le temps que je retrouve la vue..."

Ah ! Il avait été ébloui ? Rien d'étonnant, en réalité. Les yeux sombres de Saïma prouvaient qu'elle, n'en était pas affectée. Dans son peuple, on naissait pour vivre dans le désert.
Son peuple...
Effleurant les plumes de son faucon, la jeune femme lui murmura :

"Enk Jelah, Sahënir Fell."

Le rapace, à l'entente de la formule habituelle, s'envola, décrivit un large cercle, puis revint se poser sur le bras de Saïma, silencieux. L'orientale eut un imperceptible soupir de soulagement.

"Je les sens, les dattes et le jasmin."

Saïma tourna la tête vers Robin et lui sourit. Le jeune homme, semblant émerveillé, se tourna de tous les côtés afin de mieux admirer le paysage extraordinaire qui s'étendait sous ses yeux.

"C'est magnifique !"

La jeune femme se mit à rire, un rire clair, un rire d'extase.

"C'est mon monde !"

Elle respira à plein poumons le parfum si particulier, entêtant, de ce lieu, ce parfum dont la peau des habitants de ce monde s'imprégnait petit à petit. Le vent joua avec les pans de sa tunique légère. Puis Saïma se tourna de nouveau vers Robin.

"Tu veux qu'on marche un peu ? Ce monde n'est pas si désert qu'il n'en a l'air ! On peut croiser certains être très sympathiques... et d'autres moins. Fais attention aux cobras."

Puis, avec un léger sourire, la jeune femme caressa brièvement le tatouage sur son cou.

"Et aux scorpions."
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Dim 13 Fév - 3:20

"C'est mon monde !"

Robin la regarda rire, encore plus émerveillé, et l'accompagna d'un sourire et d'un regard hyptnotisé : Il y avait à son avis dans ce monde quelque chose d'encore plus magnifique que le monde lui-même ! Ah ! Le vent avait bien de la chance tient !

"Tu veux qu'on marche un peu ? Ce monde n'est pas si désert qu'il n'en a l'air ! On peut croiser certains être très sympathiques... et d'autres moins. Fais attention aux cobras. Et aux scorpions."

Robin accepta avec joie et, déjà en route dans une direction totalement hasardeuse, il répéta :

"Cobras, scorpions, très bien... Et quelles sont les rencontres intéressantes ?"

Soudain le sable glissa sous son pied et il faillit dégringoler au bas de la dune sur laquelle ils se trouvaient. Semblant enfin se rendre compte de l'immensité du désert autour de lui, et surtout de sa totale ignorance, il s'arrêta et se gratta la nuque :

"Heu... Je te suis !"




HJ/pas trop d'idées ^^"
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Jeu 24 Fév - 22:35

"Cobras, scorpions, très bien... Et quelles sont les rencontres intéressantes ?"

Saïma sourit.

"Des fauves géants, comme Aïsha, des troupeaux de chevaux sauvages, des dromadaires, des fennecs, ces renards du désert, des chacals, des oryx, des rapaces, des gerbilles, divers reptiles, des coyotes, des gazelles... Contrairement à ce qu'on pense, la vie ne manque pas ! Simplement, ils savent se cacher. Et, tu le remarqueras vite : ils sont tous de couleur claire. C'est ce qui les rend si difficiles à apercevoir."

La jeune femme commença à descendre la dune avec agilité, tendant la main à Robin pour l'empêcher de glisser dans le sable, amusée.

"Mais, quand on a grandi dans le désert, on sait où les trouver. Et un jour, si je le peux, je tenterai de marcher tout droit jusqu'à arriver à nos frontières. Une légende raconte qu'elles sont limitées par des montagnes d'ocre rouge comme le sang... Et nos légendes s'avèrent souvent vraies, ici."

Oui, quand elle parlait ainsi, on voyait bien que pour Saïma, rien ne comptait plus que son monde.
Son monde. Pas son peuple. La jeune femme adressa un sourire lumineux à Robin, et mit un doigt sur ses lèvres.

"Et maintenant, plus un bruit ! Le désert est comme l'océan : c'est un monde de silence."

L'immensité s'étendait devant leurs yeux. S'élevant silencieusement, le faucon leur ouvrit la route.

HJ : je te laisse faire la première rencontre de ton choix ? ^^ sauf qi ça te dérange, dans ce cas j'éditerai Wink
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Ven 25 Fév - 2:03

Comme s'il apprenait une leçon, Robin répéta en descendant lentement la dune :

"Fauves, chevaux, dromadaires, fennecs, chacals, oryx, rapaces, gerbilles, reptiles, coyotes, gazelles."

Et dans l'ordre, s'il vous plait !
Voyant qu'elle lui tendait la main pour l'aider, Robin répondit à l'air moqueur de la jeune femme par son sourire charmant. Orgueil ? Connait pas ! Il prit avec douceur sa main fine dans la sienne, nullement mécontant de ce contact désiré qu'il avait l'impression de lui voler.

"Tu ne connais donc de ce monde que le désert ?"

Mais à l'injonction de Saïma, il se tut. Arrivés en bas de la dune, il garda encore quelques secondes la main de la jeune femme dans la sienne, avant de la lâcher à regrets.

Il la suivit dans ce paysage inconnu, tentant d'y retrouver ce qu'il voyait dans ses yeux à elle.
Marcher silencieusement, ça, il savait le faire ! C'était quand même un minimum pour un voleur ! Bon d'accord, il n'avait pas l'aisance de Saïma dans ce monde de sable, lui connaissait beaucoup mieux la boue des rues sombres de la ville !
Mais il fallu que l'animal passe à quelques mètres seulement d'eux pour qu'il le remarque enfin :

"AH ! Là !"

Aussitôt, il regretta son exclamation enfantine : Bien sûr que Saïma l'avait vu, depuis longtemps certainement, et surtout, bien sûr que le minuscule renard aux grandes oreilles s'empressa de disparaitre !
Et Robin resta un peu bête, immobile au milieu du désert, le doigt pointu sur... le sable.

Le voleur eut un sourire moqueur pour lui même. Dans son regard d'enfant, on pouvait lire de l'excitation, son amusement et un peu de déception :

"Je suis désolé, je l'ai fait fuir... C'était un fennec, n'est ce pas ?"

Il s'avança vers l'endroit où l'animal se trouvait à l'instant d'avant, le visage penché vers le sol : Avait-il laissé des tarces ?
Incapable de rester silencieux bien longtemps, il finit par laisser échapper ses questions :

"Où est-il allé ? Comment les animaux vivent-il dans le désert ? Où ton peuple vit-il ? Comment ? Quelle nourriture trouve-t-on ? Et l'eau ?"

Le vent léger avait vite fait disparaitre les traces du petit renard du désert. Sans se démonter, Robin grimpa, à grands renforts de glissades, en haut de la butte pour mettre sa main en visière.
Malheureusement, il ne vit rien de plus que les fois précédentes.
Sauf peut être...
Pointant le doigt vers des formes mouvantes devant eux, il demanda à sa guide :

"Qu'est ce que c'est ? Des animaux ? Un mirage ?"
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Sam 12 Mar - 21:08

Saïma et Robin avaient déambulé quelques minutes dans le désert silencieux, avant qu'une quelconque forme de vie ose pointer son nez. La jeune femme aperçut, à quelques dizaines de mètres d'eux, un mouvement dans les dunes, qu'elle associa vite à un jeune fennec venu croquer quelques scorpions.
Le petit animal, fouillant le sable, ne s'était pas aperçu de la présence des inconnus.
Du moins, jusqu'à ce que Robin ne décide involontairement de la lui signaler...

"AH ! Là !"

Le fennec sursauta et, sans prendre le temps de regarder qui avait laissé échapper cette exclamation, s'enfuit derrière les dunes. Saïma, devant l'air déconfit du jeune homme, se mit à rire.

"Je suis désolé, je l'ai fait fuir... C'était un fennec, n'est ce pas ?"

La jeune femme acquiesça. Elle se hissa au sommet d'une dune et promena son regard autour d'elle, mais le petit renard des sables avait disparu.

"Où est-il allé ? Comment les animaux vivent-il dans le désert ? Où ton peuple vit-il ? Comment ? Quelle nourriture trouve-t-on ? Et l'eau ?"

Devant cette avalanche de questions, Saïma sourit. Puis, alors que Robin se hissait pour venir la rejoindre, elle répondit :

"Je ne peux malheureusement pas répondre à ta première question, Al Kher, je ne suis pas dans sa tête ! Pour les autres, par contre, je peux t'éclairer : désert ne signifie pas seulement sable. Il y a des grandes étendues de terre et de pierre. Dans ton monde, on les appelle reg, je crois. Il est plus facile alors de se creuser des terriers et de trouver des abris que dans les dunes, qui ne cessent de bouger. C'est là que vivent les animaux qui ne sont pas nomades. Donc, puisque tu me le demandais, non, je ne connais pas de ce monde que les dunes. Un de ses paysages que j'ignore encore, ce sont les montagnes. Et en parlant de nomades, c'est justement ce que mon peuple est. Il ne vit nulle part en particulier. Il se déplace en permanence.
Pour la nourriture, on chasse les gazelles, qui sont très nombreuses, ainsi que les gros oiseaux comme les nandous, c'est ce qui nous fournit de la viande. Les chèvres élevées et les chamelles nous fournissent du lait. Il y a de nombreuses oasis disséminées un peu partout, où l'on trouve fruits et légumes, ainsi que l'eau dont tu me parlais. Nous faisons sécher la plupart des aliments, afin de les conserver plus longtemps."


Son interlocuteur tendit alors le bras vers une forme mouvante et lui demanda ce que c'était. Saïma, la main en visière, étudia le phénomène.

"Ce n'est pas un mirage. Je parierais pour un troupeau d'oryx, ou de... Oh, Ilah Deymar !"

Les yeux écarquillés, la jeune femme resta un instant coite, avant de secouer la tête d'un air interloqué.

"Ça, c'est surprenant. Habituellement ils se déplaçent par groupe de quatre ou cinq, mais là, ils sont au moins vingt !"

Avisant le regard interrogateur de Robin à son égard, Saïma lui explica, lui indiquant d'un mouvement de tête le nuage de sable qui s'élevait.

"Des varans, je ne sais pas si tu en as déjà entendu parler ? Ces espèces de gros lézards géants qui, hum... Tu veux aller les voir de plus près ?"
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Dim 13 Mar - 0:19

D'autres déserts ? Robin n'en savait pas grand chose, il n'avait jamais eu droit à l'enseignement... Juste l'éducation nécessaire pour faire illusion dans les châteaux, rien de plus ! Et puis, si les filles qui le prenaient alors dans leur lit étaient parfois bavardes, c'était rarement des sujets éducatifs !

"Les montagnes ? Tu n'as jamais vu les montagnes de ton monde ? Mais ton pouvoir ne te permet-il pas de voyager ?"

Puis, remarquant qu'il l'avait interrompue, il se tut et écouta les explications de la jeune femme. Sans cesser bien sûr d'admirer le jeu du Vent dans ses cheveux et ses vêtements légers...

"Tu veux aller les voir de plus près ?"

Robin fit un sourire enthousiaste :

"Allons-y !"

Et puis, comme la négligence apparente que contenait ses mots n'était pas tout à fait celle qu'il ressentait, il reprit (par pure curiosité bien sûr !) :

"Peuvent-ils être dangereux ?"

De toute façon, la réponse ne changerait finalement pas grand chose, il mourrait d'envie d'aller voir ces bestioles de plus près, au risque d'y laisser quelques orteils ! Mais un homme averti en vaut deux, il parait... Même en temps que voleur, le jeune homme avait déjà eu l'occasion de le vérifier !

Ils s'approchèrent donc du groupe impressionant, Robin vérifiant parfois par quelques coups d'oeils vers sa jolie guide qu'il n'était pas en train de faire une grosse bêtise...
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Dim 13 Mar - 19:13

"Peuvent-ils être dangereux ?"

Saïma dégringola avec souplesse de la dune sur laquelle elle s'était juchée, et haussa les épaules.

"Disons qu'ils peuvent facilement faire succomber un chameau à deux ou trois... Mais habituellement, ils ne s'attaquent pas aux humains."

Et sur ces paroles rassurantes, la jeune femme s'apprcoha d'un pas léger du troupeau de reptiles. Elle se tapit derrière une dune, Robin sur ses talons, et attendit.
Les varans passèrent bientôt à côté d'eux. Ils avaient une démarche lourd et pesante, et mesuraient plus de deux mètres de long. Leur peau était grisâtre, leur yeux petits et noirs. Ils dardaient leur langue en tout sens, certains, passant près de l'endroit où les deux jeunes gens s'étaient arrêtés, tournaient la tête, mais continuaient leur chemin.

"Ils cherchent l'eau," analysa Saïma à voix basse. L'oasis près de laquelle ils s'étaient établis doit être à sec, alors ils sont contraints de se déplacer en nombre."

Fascinée, elle observa la troupe des pesants animaux passer lentement devant eux.

"Pour répondre à ta question de tout à l'heure... Les portes que je crée ne permettent un passage que de ce monde à Endora, donc elle ne me sont pas utiles pour un même monde. En plus, leur destination est aléatoire... Enfin, c'est ce que je croyais jusqu'à il y a quelques jours."

Le soleil était éblouissant. Saïma repoussa quelques mèches qui s'étaient collées à son front.

"Il ne faudra pas que l'on reste trop longtemps ici. Si Mary s'aperçoit que nos chambres sont vides, elle va devenir folle d'inquiétude."
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Lun 14 Mar - 2:42

Robin imita Saïma et se baissa près d'elle derrière la dune, lui volant un petit contact d'épaule au passage. Mais cette fois, il parut à peine s'en rendre compte, complètement... absorbé dans la contemplation des animaux qui passaient à quelques mètres seulement d'eux.
Des animaux comme il n'en avait jamais vus.
Etait-ce une sorte de dragon ? Quoiqu'il n'avait jamais vu de dragon non plus, d'ailleurs... Juste des pigeons, des chevaux, des toutous de salon, qui n'avaient rien à voir avec les chiens sauvages et les chats de gouttière avec qui il disputait autrefois ses repas...
Ah et puis les rats aussi, qui aimaient les geôles, et que l'humidité ne rendait pas malades, eux !

Les animaux les regardaient à peine. Lui les regardait avec des yeux écarquillés. De longues minutes plus tard, les derniers animaux s'éloignaient. Enfin, le pensait-il :
Robin se releva d'un bond en lâchant un sifflement impressionné, et longea à grandes enjambées la crête de la dune, le regard fixé sur le groupe qui disparaissait derrière la suivante. Sauf que là, son chemin croisa celui d'un varan, apparemment à la traine sur le reste de la troupe...
Tout deux se figèrent.

Les deux êtres se regardèrent un long moment, se toisant pour estimer les intensions de l'adversaire. Le varan passait sa langue à l'extérieur dans un bruit feutré, la tête sur le côté pour le pas le quitter des yeux. Robin nota qu'il semblait légèrement plus petit que ceux qu'ils avaient vus passer... Ou alors était-ce parce qu'il était debout ?

Enfin l'animal pencha légèrement sur sa droite. Robin fit de même, de façon à ce qu'ils se croisent sans incident... Et puis non, c'était trop bête, allaient-ils juste passer l'un à côté de l'autre en s'ignorant, comme tous les autres avant ?!!
Alors que l'animal reprenait son chemin en le contournant, Robin se tourna vers lui et se baissa d'un geste souple qui donnait une étrange impression de vitesse et de lenteur à la fois. Un geste précis auquel on ne pouvait échapper.
Voleur.
Robin glissa sa main sur la peau légèrement rugueuse de l'animal, qui émit un nouveau sifflement de frayeur et de colère avant de s'enfuir aussitôt.

Robin rit : Il manquait franchement de délicatesse, à se demander pourquoi les femmes l'aimaient tant (c'était du moins ce qu'il avait cru comprendre) !
Le dernier animal cette fois bien parti, il glissa de l'autre côté de la dune, monta la suivante, observa de nouveau l'horizon.
Jamais un monde ne lui avait paru si grand ! Et il trouvait cette chaleur, pourtant presque étouffante, franchement agréable !
Mais ils allaient devoir 'rentrer'.

Le jeune homme lança à Saïma un sourire espiègle :

"Si j'ai bien compris, tu n'es pas certaine de pouvoir nous faire revenir à notre point de départ, c'est bien cela ?"

Il la rejoint, mais continua, sa curiosité infatigable :

"Mais pourquoi 'jusqu'à il y a quelques jours' ? Etes-vous peu parmi votre peuple à avoir ce pouvoir ?"

D'ailleurs, il n'avait jamais entendu parler de ce monde auparavant, il était certain qu'en Endora, ceux qui avaient la faculté d'ouvrir des 'portes' devaient être très rares !

"Et pour les montagnes, tu pourrais donc les atteindre depuis Endora ? N'as tu jamais eu envie d'essayer ?"

Il se tut, puis ajouta :

"Finalement, ne connais-tu de ton monde que le désert ?"

La remarque pouvait ressembler à un reproche, mais elle était loin d'en âtre un ! Après tout, lui ne connaissait d'Endora que Firewall...
Mais voilà que, sans connaitre son propre monde, notre jeune voulait tout savoir de celui là !

"Peut être derrière les montagnes y a t-il l'océan, peut être de l'autre côté de l'océan y a-t-il des forêts, ou la savane, ou des milliers d'autres choses, comme en Endora ? Ou quelqu'un a-t-il déjà fait le tour de votre monde ?"
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel Dim 20 Mar - 14:15

"Je, euh..."

Waw, ça faisait beaucoup de questions, quand même ! Robin était un vrai moulin à paroles. Saïma se laissa tomber au bas d'une dune et lui sourit.

"Tu es vif. Tu l'as acquis, ou c'est inné ?"

Elle faisait allusion au geste qu'il avait eu pour caresser le varan. Caresser un varan... Idée singulière, mais pas si étrange du point de vue de la jeune femme.

"Alors, hum, reprenons du début. Tous les gens de mon peuple ont le pouvoir de passer entre les deux mondes, mais si j'ai précisé "il y a quelques jours", c'est justement parce qu'à partir de ce moment, je me suis rendue compte que je pouvais choisir de plus en plus précisément le lieu où je voulais me retrouver. Donc non, normalement je nous ramènerai bien à l'auberge de Mary !"

Saïma ramena les genoux contre sa poitrine, réfléchissant aux autres questions du jeune homme.

"Pour les montagnes... J'aime voyager. A pied, je veux dire. Ou avec Aïsha. S'il suffisait que je dirige mon désir d'atteindre les limites du désert vers ces dernières pour y arriver... cela n'aurait plus aucun intérêt, n'est-ce pas ?"

Elle eut un fin sourire.

"De ce qu'on en connaît, notre monde de désert fait plus de 5000 kms de long en large. Alors, en faire le tour ? Je ne crois pas. Quoique... D'où nous viennent ces informations, bien que peu nombreuses ? Si, peut-être que quelqu'un de mon peuple l'a fait, il y a longtemps. Peut-être même a-t-il découvert ce que tu as supposé, l'océan derrière les montagnes, ou des plaines, ou... Et peut-être qu'il n'a rien dit, pour nous protéger, ou protéger d'autres peuples qu'il aurait découverts, qui sait ?"

Silence. Saïma suivit des yeux le vol lent d'un rapace.

"Un jour, je découvrirai tout cela, moi aussi."

Un jour, oui.
Quand elle serait libre.
L'orientale se leva.

"Il serait peut-être temps que l'on rentre. Mais on pourra y retourner, quand on aura plus de temps, qu'en dis-tu ?"
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je veux revoir le ciel

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Je veux revoir le ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: Clan du Feu-