AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Jeu 14 Oct - 22:38

Wouhou !! Elle est longue celle-là !
Ça doit être ma fiche de présentation la plus longue même ^^
Je vous laisse savourer ^^


Spoiler:
 


Nom : Deldúwath

*Prénom : Anraë (prononcez "Aneraé")

*Age : 22 ans

*Sexe : masculin

*Race : humain avec du sang de démon dans les veines

*Description : Anraë n'a pas une apparence qui incite les gens à venir lui parler.
D'abord par son regard. Froid. Ses yeux, bleu clair, lorsqu'ils vous fixent semblent vous entrainer dans un tourbillon duquel vous ne pourrez ressortir vivant. De même, son visage est souvent fermé, sourcils froncés. Mais ça, c'est généralement lorsqu'il réfléchit ^^
Ensuite par son allure. Droite, rigide. Il dégage cette impression, que si vous venez lui parler, vous n'en ressortirez pas indemne.
Et pourtant ... Et pourtant Anraë a un caractère d'ange ! (voir plus bas Wink)
S'il s'habille essentiellement avec des tenus en cuir c'est parce que c'est sexy ! il aime beaucoup le cuir. Il trouve ça déjà très beau dans les magasins, alors sur lui ...
Sinon, il a les cheveux châtains avec quelques reflets roux au soleil. Il est plutôt grand (entre 1m75 et 1m80) et il a la corpulence qui va avec (que du muscle mesdames ! \o/).
Lèvres fines, presque pulpeuses (ça donnerait presque envie de l'embrasser ^^").

*Histoire : Cette histoire débute il y a longtemps de cela. Au temps où Endora n'avait pas encore été frappée par son maléfice. Au temps où les hommes pouvaient encore se promener un peu partout sans craindre à tout bout de champ de se faire attaquer. Endora n'avait pas encore subi l'attaque de Keonan et de ses démons. Tout était si paisible.
Dans un quartier de la ville de Windtora, une petite fille (Meïphis) naquit. Ses parents étaient heureux (en même temps ... bon bref) et je vous passerais beaucoup de détails sur son histoire puisque ce n'est pas elle la protagoniste de l'histoire ! Na !
Cette petite fille grandit beaucoup, atteignit l'âge de 25 ans, se maria et n'eut pas d'enfants.
Pas encore plutôt.
Un jour, cette petite fille devenue une belle jeune femme aux yeux d'un bleu très clair et d'une chevelure rousse magnifique , alla se promener un peu dans la ville. elle rencontra ses amies, parla avec elles pendant plusieurs heures, oubliant le temps et tout ce qui allait avec (ses horaires de sorties par exemple). Car son mari était un tyran. Bon, il ne la battait pas, mais il entravait sa liberté.
Meïphis ne pouvait que rarement faire ce qu'elle voulait. Obligation de rester dans son foyer, de l'entretenir, de faire la popotte, le ménage, les courses ... toutes les tâches que chaque macho définiraient de "tâches faites pour les femmes".

Sois belle et tais-toi !

C'était la règle à respecter dans ce foyer.
Mais cette nuit-là, Meïphis ne revint pas à l'heure prévue.
Il était tard. La jeune femme se rendit compte de l'heure, et avec un sursaut, elle s'excusa auprès de ses amies en leur disant qu'il fallait qu'elle rentre absolument.
Sur le chemin, elle courut le plus vite possible. Cette femme voulut prendre un raccourci. Et c'est comme ça que l'histoire qui vous intéresse tant commence ...

Meïphis tourna dans une rue sur sa droite. Elle arriverait plus vite chez elle ainsi. Continuant de courir, elle ferma un instant les yeux.
Il allait drôlement l'engueuler dis donc !

BOUM !

La jeune femme fut stoppée dans son élan et tomba sur le sol, sonnée.
Elle avait heurté quelque chose de plein fouet. Meïphis releva les yeux et découvrit un homme, debout, qui lui souriait d'un air mauvais.

"Excusez-moi, je ne regardais pas où j'allais."

"Des excuses ?" L'homme éclata d'un rire glacial pendant 2 secondes. "Je m'en moque de tes excuses !"

Le visage de Meïphis se décomposa lorsqu'elle vit l'homme se pencher sur elle, toujours avec son mauvais sourire.
Pars !
Cours !
VA T'EN !!!

"Il faut que j'y aille. Vous n'avez rien, et je m'en réjouis. Au revoir." Fit-elle en se relevant et en gratifiant l'homme d'un faux sourire.

La jeune femme commença à courir, mais l'autre la retint par le bras et la plaqua contre le mur.

"Je n'ai pas l'intention de te laisser partir si facilement humaine."

Bon ... je vous fais pas un dessin hein ^^ vous avez deviné depuis longtemps ce qui allait se passer n'est-ce pas ?

Plusieurs heures plus tard, l'homme était déjà partit. Meïphis était seule dans la ruelle, tentant d'oublier sa douleur. Ses vêtements étaient en lambeaux, son visage et ses bras couvert d'hématomes. Le soleil pointait à l'horizon. Il fallait tout de même qu'elle rentre chez elle.
Alors, la jeune femme se releva difficilement et commença à marcher. Lentement. A chaque pas, elle croyait qu'elle s'écroulerait. A chaque pas, sa douleur se ravivait d'avantage.
Après plusieurs minutes de calvaire, elle aperçut enfin (et avec grand soulagement) la porte de son foyer.
Allé, courage !
Plus que quelques mètres.

La jeune femme s'écroula juste devant la porte. Sa tête frappa contre le bois dur de celle-ci.
Le mari, plus inquiet qu'énervé ouvrit rapidement. Même s'il était tyran, il aimait énormément sa femme. Et lorsqu'il découvrit l'état de celle-ci, il ne put se contenir très longtemps.
Qui avait osé lui faire ça ?
Qui avait été assez fou pour oser toucher sa bien aimée ?
Qui était cet individu qui venait de signer son arrêt de mort ?

En attendant de retrouver ca salaud, il porta sa femme jusqu'au lit et la laissa se reposer un instant. Lorsqu'elle se réveilla, il l'asséna de questions.
Questions auxquelles elle ne sut répondre. Elle ne savait pas qui était cet homme. Elle ne savait pas pourquoi il avait fait ça. Mais elle savait qu'il était dangereux. Ça se lisait dans son regard.

"Je t'en prie, n'y va pas"

Il n'écouta pas et partit à la recherche d'un homme qu'il ne connaissait pas, mais qu'il s'était juré de battre à mort.
Bien sur, il ne revint jamais.
Difficile de battre un démon à mains nues.

*Un an plus tard*

Le bébé n'était pas encore né. Mais ça n'allait pas tarder.
Meïphis avait compris depuis longtemps que l'homme qui l'avait violé n'était pas un être du "normal". S'il avait été normal, ça ferait longtemps qu'elle ne serait plus enceinte.

Un jour, une chose effroyable s'abattit sur Endora. Les démons de Keonan attaquèrent leur ville. Ce fut un véritable massacre.
Les humains, peu habitué à se battre contre des démons se firent vite démolir. Comment expliquer le fait que certains d'entre eux aient aperçu l'humaine mais l'ai laissé en vie ?
Le rejeton demi-démon qui vivait en elle ? Surement ...

---

La femme devint mère un soir d'orage. Comme si les éclairs étaient venus dans le seul but de couvrir ses hurlements.
Au bout de plusieurs longues heures, un garçon vit le jour.
Meïphis, épuisée, n'eut que le temps d'apercevoir le visage du garçon avant de fermer les yeux pour plonger dans un long sommeil. Un sommeil sans fin.

*13 ans plus tard*

Le petit Anraë avait bien grandi.
Il jouait maintenant avec d'autres enfants du quartier, sous l'œil attentif de leurs parents. Pendant une partie de jeu, Anraë courait, un sourire aux lèvres quand d'un seul coup, il chuta sans prévenir et ne se releva pas. Alarmés, les parents accoururent.
L'adolescent ne bougeait plus.
Rapidement, ils emmenèrent Anraë chez le médecin du coin. Sa mère adoptive arriva en courant.

"Tout va bien, ne t'inquiète pas." La rassura le médecin. "Il dort seulement."

En effet, Anraë se réveilla quelques minutes plus tard, d'assez mauvais poil. Lorsqu'il vit sa mère pleurer en le regardant, il jeta un regard mauvais à toutes les personnes présentes dans la pièce.

"Qu'est-ce que vous lui avez fait ?"

"Tu m'as fait peur !"

Anraë eut juste le temps de tourner la tête vers sa "mère" avant de se prendre une baffe magistrale.

"Tu n'a pas honte de m'inquiéter comme ça ?"

L'ado se mit à pleurer. Pourquoi s'était-il fait taper ? Qu'avait-il fait de mal ? Il s'amusait juste avec les autres enfants. Il avait toujours fait ça.
Pourquoi maintenant se faisait-il taper à cause de ça ?
Il sauta de son lit et sorti à toute vitesse de l'établissement. Il n'avait rien fait de mal ! Pourquoi ?

Le lendemain, quelques heures après le déjeuner, Anraë refit une nouvelle crise. Il aidait sa "mère" aux tâches ménagères, lui apportait les assiettes et les verres et retournait en chercher d'autre pendant qu'elle rangeait. Après un aller-retour, le bonhomme revint avec une pile d'assiettes un peu plus grande que la précédente.
C'était son jeu. Savoir jusqu'à quelle hauteur il pouvait transporter les assiettes sans que celles-ci tombent.
Mais cette fois, il n'arriva pas jusqu'à sa mère.
Il tomba et s'étala face contre terre dans un grand fracas de vaisselle brisée.

"Oh mais c'est pas vrai ! Combien de bêtises va-tu encore ..."

La femme se tut lorsqu'elle découvrit son "fils" par terre, semblant inconscient, et saignant. Dans sa chute, il s'était coupé au niveau du front.
Une fois de plus, il fut emmené chez le médecin.
Les adultes prirent peur. Le même mal étrange le faisait souffrir une fois de plus.

"C'est une maladie terrible. Elle va surement se propager jusqu'à nous."

"Débarrassons-nous du gosse."

"Mais on ne peut pas faire ça ! C'est à sa mère de ..."

"Ça ne me dérange pas !" coupa celle-ci.

On la regarda avec de grands yeux.

"Ce n'est pas mon fils. Je ne lui dois rien. Je ne l'ai jamais aimé. Vous me l'avez refilé quand il était bébé, mais je n'ai jamais pu m'y attacher." Expliqua t-elle.

Anraë était réveillé depuis quelques secondes et ce qu'il entendit le laissa sans voix. Il avait envie de hurler, de tuer cette femme qui lui avait fait croire tant de fois qu'elle était sa mère.
Il voulait vraiment la tuer. Et aussi tout ceux du quartier ! Pour lui avoir menti !

Le semi-démon ouvrit les yeux.
Il était de mauvaise humeur. De très mauvaise humeur !
Les adultes se turent.
Anraë se leva sur le lit et posa un regard assassin à cette bande d'hypocrites qu'il croyait connaitre depuis son enfance.

"Vous comptiez me duper encore longtemps ?" Demanda t-il d'un ton glacial.

"Tant que tu étais assez naïf et stupide pour ne pas t'en rendre compte." Répondit sa "mère" sur le même ton.

Le garçon serra les poings.
Elle allait payer !
En un mouvement si rapide qu'il en semblait irréel, Anraë s'était rué sur sa "mère" et lui assénait un coup de poing sur la tempe. Majestueux d'ailleurs.
Les autres adultes se précipitèrent, immobilisèrent le jeune homme et le firent dégager rapidement de l'enceinte de l'établissement.

"Ne remets plus jamais les pieds ici ! Windtora sera informée de ta situation ! Tu ne pourra plus jamais revenir ! "

"Ce n'est pas comme si j'en avais l'intention !"

Et l'ado partit, sans un regard en arrière. Sur un coup de tête. Non : il s'était fait chasser de chez lui.
A cause de sa maladie.
A cause de la peur que celle-ci engendrait.

...

Plusieurs jours s'écoulèrent depuis que Anraë était parti. Ce jour là, le ciel et le soleil avait une teinte étrange. Les rayons du soleil étaient rougeoyants.
Première onde de choc !
Pluie acide. Il fallait s'abriter quelque part. Anraë courut vers l'abri le plus proche, mais tomba juste avant de l'atteindre.
La seconde onde.
L'ado était déjà inconscient. Mais cela ne fit qu'empirer les choses.
Il se réveilla après plusieurs jours dans un endroit totalement différent de celui qu'il avait connu auparavant.
L'inquiétude le prit, et il se hâta vers Windtora. Lorsqu'il arriva, les gardes étaient debout, et pointaient leurs armes sur lui.
C'est à ce moment là que le jeune homme comprit pour de bon qu'il était banni.
Il le savait. Il l'avait toujours su. Alors pourquoi se mit-il à pleurer à ce moment-là ?
Anraë se retourna et partit en courant le plus vite possible. Il alla se réfugier dans la forêt pendant un moment. Là, il rencontra un homme étrange.
Un genre de marchand ambulant. Cet homme étala toute sa marchandise devant les yeux du garçon.

"Je ne cherche pas spécialement de bijoux." Fit le jeune homme d'un ton méchant.

"Ceux-ci sont spéciaux. On va dire que tu m'es sympathique, alors je t'autorise à en choisir un. Un seul. Et parce que c'est toi, il sera gratuit."

Le marchand fit le plus grand et joyeux sourire que Anraë eut jamais vu.
Un peu de gentillesse dans ce monde de brutes. Ça fait du bien !
Le jeune homme finit par sourire et (ne flairant pas le piège) porta son dévolu sur un collier. Le pendentif avait tout de suite attiré son attention.

"Passe le autour de ton cou, vas-y !" Le pressa le vendeur.

Docile, Anraë mit le collier.
Le marchand ambulant eut un sourire satisfait.

"Me voila enfin débarrassé de ce pendentif maudit." Regardant l'adolescent, il s'expliqua "D'après ce que j'ai entendu dire, il serait mauvais de retirer ce pendentif maintenant que tu l'a enfilé. Il parait que ce collier peut détruire son propriétaire quand il le veut."

Le jeune homme prit peur.

"Tant que tu le garde autour de ton cou tu ne risques rien. Mais tu peux toujours essayer de l'enlever si tu veux. Après tout, ce n'est qu'une rumeur."

Et après un rire glacial, il s'en alla rapidement.
Anraë voulu lui courir après, mais il tomba à la renverse et ne se réveilla que quelques heures plus tard.
Après s'être longuement maudit, il se remit en route et cette fois alla se réfugier dans une partie du Clan des Ténèbres.
Là, il aperçut un immense monstre aux écailles orangées. Sous le charme, le jeune homme tenta de s'approcher.

#Je te le déconseille fortement.# Fit le dragon en grognant.

"Pourquoi ?"

#Tu pourrais finir en barbecue. Mais ce n'est qu'une hypothèse parmi d'autres.#

"Ça ne me fait pas peur."

Le dragon posa ses grands yeux dans ceux de l'adolescent. Celui-ci ne cilla pas.

#Cela faisait longtemps que j'avais vu un gamin comme toi.#

Après un instant de silence où Anraë ne bougea pas, le dragon reprit.

#Allez, approche.#

L'ado s'avança, sans peur, et s'arrêta à quelques mètres à peine de l'animal. Celui-ci sonda un peu l'esprit du jeune homme.

#Qu'est-ce qui te tracasse gamin ?#

Le jeune homme ne dit rien. Il ne put rien dire. Il s'effondra, en larmes et enfoui son visage dans ses mains avant de prendre entre ses bras une partie de la tête du dragon.
La noble bête ronfla mais ne bougea pas.
Elle consola sa peine.
____________________________

Le jeune homme avait bien grandi depuis l'époque de ses treize ans. Il approchait désormais de la vingtaine et était devenu un beau jeune homme.
Il se baladait tranquillement, les mains derrière la tête. Il ne savait pas encore où il était, même s'il avait découvert beaucoup d'endroits depuis les 7 années où il avait commencé à voyager.
Galendab (le dragon) volait à plusieurs mètres d'altitude. Dès le début, les deux compagnons s'étaient mis d'accord pour ne pas entraver la liberté de l'autre. Le terrien faisait ce qu'il voulait au sol. L'aérien faisait ce qui lui plaisait dans les airs.
C'est ainsi que, pendant une absence de Anraë, Galendab se rapprocha doucement du sol. L'humain était vulnérable dans ces cas là.

Les animaux pensent-ils ?

Sans doute, oui.
Le dragon avait senti une présence.
Mauvaise.
Il s'était rapproché plus que de raison de son ami. Désormais, il volait en cercle à une vingtaine de mètres au dessus de Anraë. S'il se passait quelque chose, il ferait rapidement face au danger.
Surveillant les alentours, le dragon remarqua une licorne noire qui approchait.
C'était une belle bête. Plutôt grande (environ 1m70 au garrot), elle n'avait pas l'air très amicale.
Se contentant d'observer, Galendab continua de surveiller les déplacements de la licorne. Lorsque celle-ci aperçut l'humain, en train de dormir tranquillement, elle fonça, tête et corne abaissées vers lui.
Le dragon fut plus rapide.
Il s'interposa entre la licorne et son compagnon et poussa un rugissement à en faire trembler les murs. Quelques oiseaux s'envolèrent précipitamment des arbres alentours.

#Ne le touche pas.# Gronda l'animal furieux.

#Parce que tu crois peut-être qu'à cause de ton gros gabarit je vais m'enfuir en galopant, comme un lâche ?#

Anraë se réveilla, et se leva, de mauvais poil (pour changer).

"Qu'est-ce que c'est que tout ce boucan, dès le réveil ? Y a plus moyen de dormir tranquille ici ?"

Le dragon désigna d'un coup de tête la licorne.
Le jeune homme tourna la tête dans sa direction.

"Qu'est-ce que tu veux le pégase ?"

Bah quoi ? Elle avait bien des ailes aussi. Pourquoi ce ne serait pas juste un pégase noir avec une corne ?
Au vu de la réaction de l'animal, certains auraient pu croire que Anraë venait de l'insulter.

#Qui appelle-tu 'pégase' humain ? Je suis une licorne ailée. Nuance !#

"Ouais c'est ça. Pourquoi tu n'es pas comme les autres licornes ? Tu es un hybride ? Un animal raté ?"

#Ni l'un ni l'autre# Répondit Galendab à la place de la licorne (qui commençait sérieusement à s'échauffer) #Il existe une race extrêmement rare de licornes noires. Celles-ci sont réputées pour être des compagnons du Mal. Et bien, voici une race cousine de celle là. N'as-tu jamais entendu parler des licornes noires ailées gamin ?#

Anraë n'eut pas besoin de répondre, puisque le dragon savait déjà la réponse.

#Alors, maintenant que tu es venu ici, que comptes-tu faire licorne ailée ? Vas-tu tenter de le tuer ?# Galendab désigna l'humain. #Sache que je t'en empêcherais.#

#Tu parles comme un gentil toutou fidèle à son maitre.#

#Je suis pourtant libre. Vois-tu un quelconque harnachement sur mes épaules et mon dos ? Vois-tu un fouet (ou tout autres ustensiles utilisés par les hommes pour faire avancer leurs animaux) quelque part sur le gamin ?#

Après plusieurs minutes d'argumentation de la part du dragon, la licorne ailée laissa un silence s'installer.

#Bon, on n'a pas que ça à faire. Anraë, si tu as fini ta sieste, on s'en va.#

Galendab aimait appeler les 'absences' du jeune homme des siestes et moi j'aime appeler ça des absences xD.
Le duo tourna donc le dos à la licorne noire ailée et reprit la route. Cependant, le dragon resta au sol cette fois. Si la licorne décidait d'attaquer, il pourrait réagir bien plus vite comme ça.

#Adwëa.#

"Pardon ?"

#Vous pouvez m'appeler comme ça maintenant.# Fit l'étalon en trottant pour les rejoindre.

Avec un sourire, Anraë acquiesça.

#Par contre toi l'humain !# Adwëa plaqua ses oreilles en arrière. #Ose caresser l'espoir un jour de me chevaucher et je te transpercerais de part en part, dragon ou non.#

"Tu peux m'appeler Anraë ! Sois sans crainte."

Le jeune homme, tout sourire accéléra le pas.
Deux compagnons.
En 7 années d'errance, il s'était fait deux amis.


*Caractère : Malgré son apparence que certains qualifieraient de peu courtoise, il est très gentil et toujours prêt à rendre service. Petit, il avait une fâcheuse tendance à foncer tête baissée dans les combats, mais sa narcolepsie le fit devenir plus prudent au fil des jours. Maintenant, s'il peut éviter un combat, bah il l'évite ^^"
Il aime le contact avec les gens (surement parce qu'il a été rejeté pendant son enfance : il veut rattraper le temps perdu). De plus, il fera toujours le premier pas pour rencontrer quelqu'un ou pour relancer une conversation.

Monture : Une licorne ailée noire mâle (qui attaque tout ce qui bouge) :

Spoiler:
 

Et un dragon orange (contre-balancier de la licorne : il est très sage et ne tue que pour se nourrir) :

Spoiler:
 


Signe spécial : Un pendentif qu'il garde toujours autour du cou (même pour dormir). La légende raconte que si jamais son propriétaire devait l'enlever, il pourrait se détruire de l'intérieur.
Le p'tit gars est aussi narcoleptique. Malheureusement pour vous (niark niark !!) il est aussi d'humeur massacrante au réveil Twisted Evil (et c'est encore pire si vous osez le réveiller !! Razz).
Bonne journée =)
Mais sa narcolepsie ne cache t-elle pas autre chose ? Peut-être ...

*Clan : Air

Pouvoirs : Pas de pouvoirs spéciaux ... il maitrise son élément (c'est déjà ça). Sinon, il est plutôt bon au combat au corps à corps (même s'il est souvent absent pendant les batailles).

*Côté : Neutre, penche parfois vers le mal quand son côté démon se manifeste.

*Classe : homme errant

*Code :code validé*Ancien Endorien : C'est fort probable ^^

* Où avez-vous connu le fow ? Sur un terrain de sport (si si, j'vous jure c'est vrai ! ^^)


Dernière édition par Anraë le Lun 18 Oct - 21:49, édité 1 fois
avatar


Nombre de messages : 72
Race : semi-démon
Clan : Air
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 14/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Lun 18 Oct - 21:48

*fais des petits ronds par terre*

Vous me boudez ? Sad
avatar


Nombre de messages : 72
Race : semi-démon
Clan : Air
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 14/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Lun 18 Oct - 21:52

Mais non Smile

Seulement on va pas te souhaiter la bienvenue, ça serait pas très adapté... ^^
avatar


Nombre de messages : 584
Date d'inscription : 09/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Mer 20 Oct - 18:41

Niah un BG o/
J'aime bien ! (pour changer)
Je pourrais essayer de lui enlever son collier ? =°
avatar


Nombre de messages : 199
Age : 21
Localisation : en ce bas monde
Race : Centaure!
Clan : Terre
Perso principal : Celui-ci (Kahéna)
Date d'inscription : 18/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Mer 20 Oct - 18:57

Mais ! Mais ! Mais t'es méchante !!!!! xD
Bah si ça te tripe vas-y essaye, mais je te laisserais pas faire si facilement Razz
avatar


Nombre de messages : 72
Race : semi-démon
Clan : Air
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 14/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Mer 20 Oct - 20:01

Je crois qu'entre la licorne et le dragon je vais me calmer ne t'inquiète pas xD
avatar


Nombre de messages : 199
Age : 21
Localisation : en ce bas monde
Race : Centaure!
Clan : Terre
Perso principal : Celui-ci (Kahéna)
Date d'inscription : 18/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Mer 20 Oct - 20:04

Twisted Evil Mouhahaha !!!! Twisted Evil

Avoue toi vaincue poney raté !! xD
avatar


Nombre de messages : 552
Race : vampire
Clan : Feu
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 14/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Mer 20 Oct - 23:17

Jamais 8D
Pas devant un moustique XXL !
avatar


Nombre de messages : 199
Age : 21
Localisation : en ce bas monde
Race : Centaure!
Clan : Terre
Perso principal : Celui-ci (Kahéna)
Date d'inscription : 18/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Jeu 21 Oct - 14:02

Bon l'insecte et le shetland on se calme x')

J'ai pas le temps de lire l'histoire, mais je valide o/
avatar


Nombre de messages : 1528
Age : 26
Localisation : Firewall
Race : Mi-vampire/mi-elfe noir
Clan : Clan du Feu
Classe : Reine
Date d'inscription : 07/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ancienendora.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Jeu 21 Oct - 16:08

Kahéna : Tu as faux ! Anraë n'es pas un moustique XXL (je te parlais de lui et pas du VRAI insecte ^^)
Kara : Merci Very Happy
avatar


Nombre de messages : 72
Race : semi-démon
Clan : Air
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 14/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Jeu 21 Oct - 16:52

Eh... une moitié de lutin maléfique ?
avatar


Nombre de messages : 199
Age : 21
Localisation : en ce bas monde
Race : Centaure!
Clan : Terre
Perso principal : Celui-ci (Kahéna)
Date d'inscription : 18/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ... Jeu 21 Oct - 17:32

Neutral
...

Oui y a un peu de ça, oui ^^ Laughing
avatar


Nombre de messages : 72
Race : semi-démon
Clan : Air
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 14/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ...

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Après quelques instants de galère, j'ai l'honneur de vous présenter ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: BIENVENUE :: Fiches validées-