AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

[pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 26 Sep - 2:20

La jeune jument baissa l'encolure jusqu'à froler l'eau des naseaux. Elle était fraiche. Elle but lentement quelques gorgées, avant de relever la tête avec curiosité : Elle ne connaissait pas cette partie de la forêt, et à vrai dire s'était un peu perdue...
Un mouvement attira son attention et elle dressa les oreilles dans sa direction. Derrière des buissons épais, elle devinait deux silhouettes. Bipèdes. Des centaures, surement, elle savait que certains pouvaient prendre cette forme. Mais pourquoi restaient-ils là derrière ? Ne l'avaient-ils pas vue ? Hésitante, elle fouetta l'air de sa queue. Le bon sens lui disait que si elle voulait continuer à se balader tranquille sur ces terres, elle avait plutôt interêt à se montrer polie ! Au cas où, elle signala sa présence d'un léger hénnissement avant de saluer simplement :

#Bonjour.#


***

"Les prix grimpent en ce moment, je devrait pouvoir faire de bonnes affaires avec les trois grands."

"Attendons la fin du marché avant de les vendre, c'est là que les prix sont les plus hauts. Et s'ils ne partent pas on pourra toujours les proposer à Filgan."

"Tu as raison, comme toujours... Hey ! Regarde moi ça !"

"Que veux..."

"Chut ! Abaisse-toi et regarde j'ai dit ! Là !"

"Oh ! Belle constitution légère, belle allure, belle robe, beaux crins...Belle bête ! Une femelle... On a de la chance que le vent soit contre nous, on l'aurait manqué de peu sinon ! Bon, tu prends les cordes pendant que je préviens les autres."

"Ok."



***

Pourquoi n'avait-elle pas eu de réponse ? Il était pourtant impossible qu'ils ne l'ai pas remarquée, maintenant ! Et puis le vent tourna. Elle baissa les oreilles et agrandit ses étonants yeux bleus :
Ils n'étaient pas centaures.

Maëlle fit aussitôt une pirouette sur les hanches. Mais sa fuite fut vite stoppée par une corde apparue soudain autour de son encolure. La jument hénnit de frayeur et se cabra pour tenter de s'en défaire, mais le lasso se resserra un peu plus. Qu'est ce que tout cela voulait dire ?! Elle fit de nouveau demi-tour et fonça droit sur son agresseur. Elle sentit un instant la peur de celui-ci, puis son soulagement comme d'autres hommes arrivaient en courrant. Elle-même ne vit la deuxième corde s'élancer vers elle qu'au dernier moment. Maëlle dut faire un violent écart pour l'éviter, et cette fois lança un hennissement rempli de colère.
Elle devait se sortir de là !

Immobile, la jument détailla les humains autour d'elle. Humains. Elle n'en avait jamais vu, jusqu'à lors. Juste entendu parler par des centaures. Elle avait dû s'approcher plus qu'elle ne le pensait de la lisière de la forêt...
Alors l'un d'eux déroula son fouet.

Plus souvent sur deux pieds que sur quatres, elle joua un long moment des dents et des sabots ! Un homme se retrouva sur le sol, un autre lâcha sa corde en criant de douleur, le bras cassé.
Une vraie diablesse.
Les cris de la jument et des hommes résonnèrent dans la forêt.
Mais ils en avaient eu d'autres ! Des étalons bien plus gros qu'elle !

"Putain Fred, où est Marco ?! Pourquoi est-ce qu'il n'est jamais là quand on a besoin de lui ?!"

"Il arri... Tient ! Le voilà ! Marco, calme nous cette furie rapidos !"

"Deux secondes..."


Il ferma les yeux, et se concentra sur la présence devant lui. Il n'avait pas vraiment appris à connaitre son pouvoir, juste à s'en servir. Aussi ne vit-il pas la différence entre Maëlle et les dizaines de chevaux qu'il avait eus de cette façon.
Là. Une attaque.
La jument perdit soudainement l'équilibre, comme sonnée. Elle ne se retint qu'au dernier moment de tomber, avant de repartir de plus belle.
Une deuxième. Cette fois, elle mit plus de temps à réccupérer. La troisième finit le travail. Il regarda sans expression l'animal tanguer au milieu d'eux. En sueur et couverte des plaies du fouet, elle ne semblait même plus voir les chasseurs qui prudement s'étaient rapprochés d'elle ! Et effectivement, Maëlle peinait à distinguer quelque chose autour d'elle : La vue plus que brouillée, les oreilles bourdonnantes, elle ne parvenait même plus à distinguer les odeurs !
Comme privée de ses sens.

"Bon boulot Marco !"

L'interessé haussa les épaules. Il avait l'habitude. Il fallait juste doser assez pour que l'animal soit controlable, mais pas trop de façon à ce qu'il reste sur ses pieds...

Maëlle se sentait comme droguée, et enrageait de ne pouvoir réagir à ce qui lui arrivait. Elle se sentit tirer vers l'avant, et n'eut d'autre choix que de suivre, zigzagant au bout de la corde en essayant de se maintenir debout.

Le trajet ne dura pas longtemps, ils étaient vraiment proches de la lisière. Ils en sortirent, Maëlle pour la première fois de sa vie, et elle était incapable de l'apprécier ! L'entrée dans le village lui fit l'effet d'un mal de tête horrible, comme si son esprit croulait sous des sons et des odeurs dont elle n'avait qu'une vague impression...

"Oh, vous avez fait une incroyable prise aujourd'hui !"

"Met la là-dedans, et ferme bien ! Son 'réveil' va faire du bruit !"

"Bien."


Sombre et étroit. Elle se tint immobile au milieu du box près d'une heure encore, avant de retourver la plupart de ses facultés. Alors, effectivement, elle fit du bruit.
Elle laissa se déchainer sa colère sur les murs de bois, sans parvenir bien sûr à ne serait-ce que la fragiliser.
Colère, oui. Peur, aussi, de ce lieu inconnu, de ces êtres inconnus, de leurs intentions inconnues... Maëlle sentit aussi un sentiment de haine monter en elle. Haine envers ceux qui l'avaient attrappée, ceux qui lui avaient arrachée sa liberté, ceux qui l'avaient blessée.

Quand le jour déclina, le calme revint enfin sur les écuries. Une lune ronde s'éleva au milieu des étoiles, éclairant le paysage des prairies endormies comme en plein jour.
Au fond du box, la jeune fille se recroquevilla. Ses blessures n'étaient pas trop graves mais auraient mérité d'être soignée ! Elle regarda autour d'elle. C'était donc ça, des murs ? Cela lui rappelait la fois où elle était tombée dans un trou... Mais cette fois là, justement, elle pouvait voir le ciel, au moins !

#Qui es-tu ? Tu n'es pas un cheval.#

On lui avait parlé par la pensée. Elle se redressa.

"Qui êtes vous ?"

#Le cheval d'à côté.#


Oui, elle pouvait presque l'entendre macher son foin avec résiniation.

#Où suis-je ?#

#Les écuries du village des Alliatines. Assez grandes pour ce trou perdu, ma foi.#

#Vous... ?#

#Non, mon propriétaire s'est arrêté à l'auberge d'à côté.#


Dans l'auberge en question, nos bon chasseurs ventaient, sans avoir pour une fois besoin d'éxagérer, la beautée de leur prise. 'Prise' qui, de son côté, était un peu perdue :

#Propriétaire ?#

#Celui qui va t'acheter.#


Que de choses inconnues... Dans la forêt, tout était à tout le monde, et 'acheter' n'avait aucun sens ! Ainsi les humains vendaient et achetaient des êtres vivants ?! Quels êtres détestables !
Son interlocuteur ajouta d'un air moqueur :

#Je ne sais pas ce qu'ils feront si quelqu'un s'apperçoit que tu n'es pas un cheval... Mais même si tu es vendue... Et bien, tu es jolie, peut être trouveras-tu un acheteur fortunné !#

Il se tut sans que Maëlle ne comprenne le sens de sa remarque : Quel interêt d'appartenir à quelqu'un, même ayant de l'argent, elle ne voulait appartenir à personne !

Enfin, 'si quelqu'un s'appercevait qu'elle n'était pas un cheval'... Mais quelqu'un passerait-il seulement ici de nuit pour voir une jeune femme enfermée dans un box ?! Elle soupira, alla regarder par un petit trou dans le bois l'allée déserte, avant de se réinstaller dans la paille.
Au moins, elle était à peu près propre !
Fermer les yeux. Ne pas penser aux quatres murs qui l'entouraient... elle qui n'avait jusqu'alors jamais vu un mur de sa vie !
Attendre... Quoi ?!
Attendre... et ne pas devenir folle.


Dernière édition par Maëlle le Dim 26 Sep - 22:13, édité 1 fois
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 26 Sep - 20:33

"Il va pourtant bien falloir t'habituer..."

Gavilán, essouflé, était assis, les bras sur les genoux. Se passant une main dans ses cheveux noirs de jais, il adressa un sourire désabusé au pégase qui le regardait de haut.

"Je comprends que tu aies peur des hommes, tu sais..."

L'étalon ronfla doucement et taquina les mains fines du garçon de ses naseaux.

"Moi-même, je suis plus à l'aise avec les oiseaux qu'avec les hommes ! Mais tu m'as accepté, pourtant, n'est-ce pas ? Je suis humain..."

Le pégase darda ses doux yeux bruns sur Gavilán et hennit doucement en un message bien compréhensible.

# Mais toi, tu es différent... #

Le jeune homme lui caressa doucement le chanfrein. Voilà déjà trois fois que le noble animal, se braquant dès qu'il apercevait un quelconque signe d'une présence humaine, le contraignait à faire des détours pour éviter tel ou tel village peuplant les Terres Cultivées.
Gavilán eut un sourire.
Qu'importe. Il trouverait bien un moyen de subvenir à ses besoins, en attendant que l'étalon s'habitue à la civilisation...
Ledit dressa soudainement l'encolure, oreilles en avant, et, les naseaux frémissants, écouta avec attention les bruits alentours.
Gavilán leva la tête, alarmé.

"Que se passe-t-il ? As-tu senti quelque chose ?"

Pour toute réponse, le pégase poussa un long hennissement, vite repris par une autre monture à quelques centaines de mètres.
Sans hésiter, le cheval ailé s'engagea dans cette direction.
Gavilán, surpris, le suivit.
Ils arrivèrent bientôt à un village d'apparence paisible, dont on remarquait vite les vastes écuries mises à disposition à côté d'une auberge. Les rues étaient désertes, le pégase, tendu, arqua le cou, piaffa, puis se dirigea vers le bâtiment avec hésitation.
Il sentait une présence.
Une présence particulière qui l'incitait à avancer.
Pilant devant un box d'allure ordinaire -si ce n'est qu'il était entièrement fermé-, l'étalon hennit de nouveau.
Silence.
Le garçon s'approcha, écouta avec attention, les sourcils froncés.
Que... ?
Il percevait une respiration.
Mais pas la respiration d'un cheval.
Non. Un souffle... humain ?
Ne sachant trop que faire, Gavilán frappa doucement à la porte du box.

"Il... il y a quelqu'un ?"
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 26 Sep - 22:39

Maëlle s'était endormie d'épuisement dans la paille. C'est un hennissement qui la réveilla. Elle ouvrit les yeux, regarda sa main : c'était la nuit ? Déjà bien avancée, surement...
Soudain elle se redressa un sursaut et regarda avec frayeur autour d'elle : Où se trouvait-elle ? Quel était cet endroit ?! Ce n'était pas la forêt ! Des murs...

"Il... il y a quelqu'un ?"

Ah ! Les humains ! Elle se souvenait maintenant ! Il fallait qu'elle sorte d'ici ! Maëlle bondit sur ses pieds, retint un gémissement de douleur à son corps courbaturé et couvert de longues coupures.
Silencieusement, elle s'approcha de la porte du box et regarda par le trou. Il y avait un cheval. Non, un pégase. Et un humain. Pourquoi un pégase était-il avec un humain ?! Pourquoi lui était-il là ? C'était les humains qui l'avait mise dans ce box, et il demandait s'il y avait quelqu'un ?!
S'adressant directement au cheval ailé, elle demanda sèchement :

#Qui es-tu ? Pourquoi es-tu avec lui ? Peux-tu me faire sortir d'ici ?#

Oh ! Comme c'était poli comme première présentation !
Plus posément, Maëlle ajouta, presque timidement :

#S'il te plait...#

Si cet humain était seul, alors elle devait pouvoir réussir à s'enfuir sans trop de problèmes... Retrouver le chemin de la forêt serait une autre affaire, par contre ! Elle ne souvenait absolument pas du trajet de l'aller !
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Mar 28 Sep - 21:57

A l'extérieur du box, le pégase frappa du sabot sur le sol, dressa les oreilles et hennit de plus belle.
La fille lui parlait !
L'animal tendit le cou et renifla précautionneusement la porte en bois.

# Eelmäng. C'est mon nom. #

Pause.

# Je suis avec lui parce que je l'ai choisi. #

Avait-il choisi d'être avec lui ? Ou l'avait-il choisi, lui ?
Sans doute un peu des deux...

# Quel mal ? Vois, mes ailes ne sont pas entravées. Je suis et reste libre, et je suis là de mon plein gré. #

Silence. Gavilán guettait toujours une quelconque réponse, les yeux fixés sur le pégase, intrigué par sa réaction.

# Toi, qui es-tu ? Tu n'es pas humaine... Tu n'es pas non plus un cheval. #

L'étalon testa du nez la solidité de la porte, ronfla de déception.

# Je ne peux pas te faire sortir d'ici. #

Puis il donna un petit cou de tête affectueux au garçon, resté immobile, ne sachant que faire.

# Mais lui, peut-être. #
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Sam 2 Oct - 17:46

Choisi ? C'est vrai qu'il n'était pas attaché ni rien mais... Elle ne voyait pas du tout l'interêt d'accompagner un homme !

#Maëlle, c'est ainsi que l'on m'appelle. Et je ne suis pas un de ces êtres humains !#

Elle hésita.

#Je ne suis pas non plus cheval.#

Plus de précisions ? Elle n'en avait pas !
Puis un air déçu passa sur son visage fatigué : Il ne pouvait l'aider à sortir ? Mais lui...
Un peu à contre coeur, elle reprit :

#Les humains m'ont enfermée dans cet endroit malgré moi. Je ne les aime pas, mais si celui-là t'écoute, demande lui d'ouvrir cette porte.#

Elle n'avait aucunne envie de lui demander elle-même. De toute façon, elle ne croyait pas qu'il l'aurait écoutée : Pourquoi aurait-il été différent des autres ?
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Sam 2 Oct - 18:36

Le pégase eut ce qu'on pourrait appeler un soupir. Un soupir plein de regrets.

# Il m'écoute... Mais il ne me comprend pas. Je ne sais pas lui parler. Toi, tu sais, non ? #

Mais lui comprenait bien que la jeune fille ne cèderait pas à son mutisme aussi facilement. Il se mit à donner de petits coups de sabots dans la porte et à s'agiter, dans l'espoir que Gavilán saisisse.
Le garçon, intrigué par cette mise en scène, s'agenouilla et chercha à y voir quelque chose par un léger interstice entre deux planches mal jointes.
Au début, au vu de l'obscurité qui régnait dans le box, Gavilán n'aperçut rien. Puis, son doux regard noir tomba sur...
Des yeux bleus.
De grands yeux bleus appartenant à une jeune fille recroquevillée au fond du box.
Stupéfait, Gavilán ne put retenir une exclamation.
Une fille... Qu'est-ce qu'elle faisait là ?
Et pourquoi ne lui avait-elle pas répondu ?
Qu'importe. Le jeune homme fouilla fébrilement dans son sac, en sortit deux fines tiges de métal, et s'attaqua au verrou du cadenas qui condamnait l'entrée du box.
Il ne savait pas se battre. Mais ça, il savait faire.
C'était une compétence qu'il avait acquise il y a quelques années, quand...
Oui. Quand.
Pour l'instant, Gavilán ne voulait pas y penser.
Avec une précision chirurgicale, le garçon fit lentement jouer le mécanisme du cadenas.
Cliquetement.
Le cadenas tomba au sol.
Gavilán débarrassa la porte des chaînes qui la fermaient, l'ouvrit...

"Qui vous a enfermé ?"

Pour l'instant, Gavilán n'osait pas s'approcher. Il se contenta, dans un murmure où perçait l'incompréhension, de poser cette question.
Cette fille l'intimidait. A cause de son air de bête aux abois ? De ses yeux d'un bleu profond, qui le dévisageaient avec crainte, méfiance... haine ?
Ou était-ce simplement parce que justement, c'était une fille ?
Gavilán n'avait pas oublié Sélène...
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 3 Oct - 15:01

Une exclamation retentit soudain de l’autre côté de la porte, et Maëlle se dressa sur ses pieds, jetant derrière ses épaules ses cheveux noirs de jais. Elle écouta avec méfiance les bruits qui lui parvenaient, sans un mouvement ni même un bruit.
Enfin, la porte s’ouvrit sur les silhouettes du pégase et du jeune homme. Maëlle lança à ce dernier un regard le défiant d’approcher. Il n’approcha pas. Elle ne le lâcha pas pour autant du regard.
Dès que la voix serait libre, elle se ruerait à l’extérieur. Ces murs l’oppressaient. Comment pouvait-on seulement accepter de vivre là dedans ?!

"Qui vous a enfermé ?"

Une trace de mépris passa dans les yeux bleus de la jeune femme :

"Les humains sont aveugles et sourds. Est-il vrai que tu ne comprends même pas Eelmäng ?"
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 3 Oct - 15:39

La fille lui avait parlé.
Mais ce n'était pas ce qu'on pouvait appeler une approche amicale.
Les yeux noirs de Gavilán se teintèrent d'une muette interrogation. Il osa répéter timidement :

"Eelmäng ?"

A l'énonce de son nom, le pégase poussa un long hennissement. Gavilán se tourna vers lui, surpris. Puis, lentement, un franc sourire éclaira son visage.

"Alors c'est toi ?"

L'étalon s'approcha. Le garçon, émerveillé, répétait doucement son nom en lui caressant le chanfrein. Puis, il releva ses doux yeux noirs vers la jeune fille, dans lesquels brillaient une reconnaissance pure.

"Merci."

Son sourire s'effaça peu à peu, et un voile de tristesse vint assombrir le regard de Gavilán.

"Vous, vous lui parlez..."

Silence.

"Moi, je ne le comprends pas... Pas encore. Mais je prendrai du temps, et j'y arriverai."

Sourire.

"Comme avec les oiseaux."
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 3 Oct - 17:53

Merci ? Merci pourquoi ? Et pourquoi Eelmäng avait-il l’air si heureux parce qu’il avait prononcé son nom ? Elle ne comprenait pas… Et puis c’était quoi encore cette histoire d’oiseaux ? Comment aurait-il pu, lui humain, comprendre les oiseaux, eux dont la plus grande joie était d’étendre leurs ailes pour s’envoler vers le ciel ? Les oiseaux étaient le symbole même de la liberté, là où les humains inventaient l'esclavage...

Mais pour l’instant, elle se fichait un peu de toutes les réponses à ces questions. Il fallait qu’elle soit sortie de cet endroit avant que je le jour… Le jour ! Maëlle se désintéressa soudain des deux individus pour s’exclamer avec angoisse :

"Où est la lune ?!"



HJ/ désolée, c'est très court TT-TT
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 3 Oct - 19:17

Gavilán, surpris, leva la tête.

"La lune ? Derrière les nuages..."

Il étudia la jeune fille avec plus d'attention. Assez petite, fine. Cheveux noirs de jais. Yeux bleus. Jolie. Elle ne semblait plus se soucier de Gavilán, et scrutait le ciel avec angoisse.

"De quoi avez-vous peur ?"

Le garçon se mordit la lèvre. La question lui avait échappé.

"Pardon... Vous êtes blessée ? J'ai de quoi vous soigner dans mon sac, mais... bien sûr, je ne peux pas vous forcer à accepter..."

Silence. Gavilán hésitait, finit par demander de sa voix douce :

"Avez-vous un nom, mademoiselle ?"


HJ : moi de même ^^"
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 3 Oct - 19:48

Derrière les nuages ? Ce n'était pas la réponse qu'elle voulait ! Comment savoir si le jour était proche quand le ciel était rempli de nuages ?! Le matin était peut être même bientôt là !!
D'un geste vif, Maëlle sortit de l'écurie, mais s''arrêta devant la porte. Le village semblait endormi, et pourtant tout ici clamait la présence des humains. Des bruits, des odeurs... Elle hésita, et se tourna de nouveau vers l'humain, le perçant de son regard bleu.

"J'ai de quoi vous soigner dans mon sac..."

Soigner ses blessures ? La proposition du jeune homme la surprit. Mais elle recula d'un pas encore :

"Je me débrouillerai !"

Elle jeta un nouveau regard derrière elle, vers les rues désertes, puis observa le pégase. Comment, pourquoi avait-il choisi de quitter la montagne -car c'était de là qu'il venait, elle en était certaine- pour cet endroit ?!

"Pourquoi te le dirais-je ? Et qu'est ce que cela t'apporterait ? Nous ne nous reverrons jamais !"

Du moins, elle l'espérait à cet instant ! A vrai dire, rencontrer un humain était rarement bonne nouvelle, dans la forêt...
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 3 Oct - 21:27

"Pourquoi te le dirais-je ? Et qu'est ce que cela t'apporterait ? Nous ne nous reverrons jamais !"


Gavilán eut un instant de silence un peu interloqué. Puis sa voix douce et apaisante s'éleva dans l'air de la nuit.

"A-t-on vraiment besoin d'une raison pour dire son nom à quelqu'un ? Je n'en suis pas sûr..."

La jeune fille avait l'air d'un oiseau pris au piège. C'était d'ailleurs peut-être pour cela que Gavilán était moins mal à l'aise que devant les autres filles. Celle-là était... Un faucon déniché qu'il chercherait à apprivoiser. Cette métaphore lui amena un sourire.

"J'ai... j'ai besoin de mettre un nom sur un visage, je crois. Mais si tu ne veux pas, ce n'est pas grave. Je n'insisterai pas."

Eelmäng ne saisissait pas ce qui se passait, mais il avait bien comprit que la "fille-jument" qu'il avait devant les yeux détestait les humains. Et elle en avait peur. On le sentait à la façon dont elle regardait Gavilán, pourtant peu effrayant.
Celui-ci, après un dernier coup d'oeil hésitant à la jeune fille, s'était tourné vers l'auberge.
Il y avait du bruit, à l'intérieur. Des chaises qui raclaient le sol, signe qu'on se levait... Le pégase devint nerveux. Gavilán se tourna de nouveau vers l'étrange fille.

"Ceux qui vous ont enfermé... sont là-bas ?"
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Lun 4 Oct - 0:20

Besoin d'une raison pour le dire ? Ou d'une raison pour ne pas lui dire ? Sans le quitter des yeux, Maëlle coupa soudain ses réflexions :

"Je ne veux pas."

Clair. Peut être qu'avec un peu de chance et comme il l'avait promis, il n'insisterait-il pas !
Puis un petit sourire de défi apparut sur les lèvres de la jeune femme :

"Mais le jour où tu le comprendras, alors Eelmang te le dira !"

S'il voulait toujours le savoir, bien sûr. Parce que s'il y arrivait un jour, sûrement ne se souviendrait-il plus d'elle !
Le regard de Maëlle alla alors vers la porte du box voisin à celui dans lequel elle était enfermée. Un grand cheval alezan y mâchonnait son foin en les regardant d'un air blasé.

#Viens avec moi.#

#Et pour quoi faire, étrange créature ? De ma vie j'ai toujours vécu dans un box. Je ne suis pas si vieux, mais j'ai perdu il y a bien longtemps l'énergie et l'espoir de la jeunesse. La vie chez les hommes n'est peut être pas exaltante, mais le maitre qui m'a choisi me la rend facile. Appelle cela peur ou fainéantise, mais je n'ai pas le courage de partir.#

#Tu connaitrais la liberté pourtant, et le goût de vivre à nouveau.#


Le cheval se retourna dans son box, et reprit une bouchée de paille sans lui accorder un regard de plus. Alors, sans plus insister, Maëlle se détourna de lui.
La jeune femme se crispa en entendant les bruits de l'auberge redoubler. Que ce passait-il là bas ? Se préparaient-ils à sortir ?

"Ceux qui vous ont enfermé... sont là-bas ?"

Maëlle sursauta, se tourna vers l’humain, le regard fier :

Surement en train de se vanter de leur prise !

Cette prise qui était bien sûr en train de leur échapper… D’ailleurs, si elle ne voulait pas se retrouver de nouveau dans cette prison, mieux valait ne pas tarder. Elle se prépara à partir en courant, et soudain ce figea. Elle jeta un dernier regard au beau pégase :

#Tu restes aussi ?#

Bien sûr, elle connaissait sa réponse. Mais elle ne pouvait l’accepter si facilement.


***

Madeleine se tourna dans son lit. L’aube approchait, et son imbécile de mari n’était pas encore rentré... Surement en train de se saouler à l’auberge, comme d’habitude ! Les retours de chasse se déroulaient toujours de la même façon ! Elle soupira, et finalement se leva. Le sommeil ne reviendrait pas, elle le savait.


***

Fred laissa échapper un dernier rire gras avant de se lever en titubant. S’il n’était même plus capable de boire, alors autant rentrer ! Avec un peu de chance, il parviendrait à traverser les deux rues qui le séparaient de chez lui en moins d’une heure… Abandonnant l’idée d’attraper la poignée, il s’effondra à moitié sur la porte pour l’ouvrir.
Tout le monde l’imita et se leva pour le suivre.


Au même moment Maëlle s’élançait dans la rue sans même avoir une idée de la direction de la sortie du village.

L’aube pointerait bientôt ses rayons sur Endora.
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Sam 9 Oct - 11:35

# Tu restes aussi ? #

Le pégase baissa la tête, ses grands yeux bruns brillants d'intelligence fixant ceux, bleus, de la jeune fille.

# Je reste avec lui. #

Gavilán regarda avec appréhension la fille partir dans une direction imprécise. Il avait un mauvais pressentiment...
Pressentiment qui se concrétisa très vite.
Des hommes sortirent à grand fracas de l'auberge au moment même où Maëlle atteignait le bâtiment.
Elle manqua de peu une collision. Mais les hommes, eux, ne la manquèrent pas.

"Qu'est-c'est qu'ça ? Un moineau ?"

"Une fille !"

"Eh bah, petite, pourquoi tu cours comme ça ? Tu fuis ?"

"Tu veux qu'on te protège ?"

"Hé ! Attendez..."

Le box.
Les portes grandes ouvertes, battantes.
Vide.
Aussitôt, la curiosité teintée d'amusement des hommes saoûls se mua en une rage folle.

"C'est pas vrai !!"

"La jument !! La jument qui était dedans !!!"

Un des hommes saisit brusquement le bras de Maëlle.

"Notre plus belle prise ! Crevure ! La jument noire aux yeux bleus, c'est toi qui l'a libérée, pas vrai ? C'est pour ça que tu t'enfuyais, hein, petite... !"

"C'est moi qui lui ai ouvert."

Les hommes se tournèrent d'un seul bloc vers le jeune homme aux traits fins, à la voix douce et timide, mais au regard sombre d'une résolution sans faille, qui les avait apostrophés.

Un box.
Une jument noire aux yeux bleus.
Une fille aux cheveux noirs et aux yeux bleus.
Sa capacité à parler au pégase.
Sa haine envers les humains.

Gavilán avait rapidement saisi.

"La jument que vous avez enfermé, lâcha-t-il avec effort, doit déjà être loin à l'heure qu'il est."

De stupéfaction, l'homme qui tenait Maëlle desserra sa prise.
Le regard de Gavilán sur la jeune fille fut alors sans équivoque.

# Cours ! #

Les hommes, délaissant Maëlle, les traits déformés par la colère, se rapprochèrent de l'insolent garçon.
A ses côtés, Eelmäng piaffa nerveusement.
Il n'aurait pas dû.

"Oh, mais en voilà un beau spécimen..."

Les chasseurs se mirent à étudier le pégase avec attention.

"Physiologie idéale, robe peu commune... Splendide !"

"Dis donc, gamin, pour la jument perdue, si tu nous laisse le pégase en échange on pourra s'arranger..."

Gavilán serra les dents et se plaça vivement devant l'étalon.

"Ne le touchez pas !"

Un des hommes le saisit durement par l'épaule.

"Ah, mais c'est que tu commences à nous énerver, tu sais ? tu nous libère notre plus belle prise, et tu voudrais qu'on te laisse partir sans dédommagements ? Tu rêves, petit !"

Gavilán soutint le regard de l'homme avec défi.
Mais en réalité il n'en menait pas large.
Il n'était absolument pas de taille face aux trois hommes. Bien sûr, il lui restait l'arme fabriquée par Isas...
Mais saurait-il seulement s'en servir ?


HJ : bon bah, je me suis débrouillée, tu me dis si il y a des choses qui te gênent ^^
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 10 Oct - 2:32

Les humains. Ils l'avaient attrapée. Elle s'était débattue, ses blessures lui faisaient mal. Et elle ne voulait pas retourner entre les quatre murs. Mais ils ne l'avaient pas reconnue. Et ils pensaient qu'elle était celle qui avait fait fuir 'leur prise' ?! Si la jeune femme n'avait pas été en train de tenter de se libérer, surement aurait-elle rit devant leur stupidité !

"C'est moi qui lui ai ouvert. La jument que vous avez enfermée doit déjà être loin à l'heure qu'il est."

Maëlle haussa un sourcil en lui lançant un regard surpris : Pourquoi disait-il cela ? Ce n'était pas vrai !
Cependant, cela suffit pour que les hommes la lâche. Et Maëlle n'eut pas besoin de croiser le regard du jeune homme pour savoir ce qu'elle devait faire : Courir !
Et c’est ce qu’elle fit !

Jusqu’à ce qu’elle entende Eelmang.

Elle ralentit. Hésita. Allaient-ils capturer l’étalon ? Le battre et l’enfermer comme ils l’avaient fait pour elle ? A cette pensée, la haine envahit de nouveau son cœur. Mais que pouvait-elle faire ? Sous cette forme, elle était vraiment capable de peu face à ces humains ! Eux étaient peut être saouls, mais de son côté ses blessures ne la mettaient pas non plus au top de sa forme ! Sans compter leur nombre…

Sous cette forme.

Maëlle tourna son regard bleu vers le ciel. Il était clair. Les premiers rayons du soleil lanceraient bientôt leur lumière sur les terres. La jeune femme piétina un instant sur place sans savoir quoi faire. Puis, avec un juron, elle fit demi-tour.

Elle rejoint rapidement Eelmang et son compagnon, faces aux hommes, et se plaça de même devant l’étalon. Sans s’occuper du jeune homme, elle lança un regard meurtrier aux chasseurs en serrant le poing, et répéta :

‘‘Vous ne le toucherez pas !’’

Quelques minutes. Il suffisait de tenir quelques minutes. Et alors deux chevaux et un humain devraient réussir à s’enfuir, non ?
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 10 Oct - 11:28

‘‘Vous ne le toucherez pas !’’

Gavilán jeta un regard quelque peu interloqué à la jeune fille.
Elle était revenue... Pour Eelmäng ?
Mais c'était dangereux ! Pourquoi ne s'était-elle pas enfuie ?
Ou peut-être pensait-elle que Gavilán ne réussirait pas à empêcher les hommes de se saisir du pégase...
Ceux-ci grimacèrent.

"Qu'est-ce que c'est que ça, deux oisillons qui nous font face !"

Le garçon ouvrit soudainement de grands yeux.
Oisillons.
Oiseau.
Il ne se passait pas un jour sans qu'il ne se lie avec l'un d'eux.
Alors...
Gavilán émit soudain un long sifflement strident. Les hommes, surpris, se reculèrent un peu et l'observèrent comme s'ils avaient affaire à un fou.
Fou qui observait maintenant le ciel avec anxiété.
Il suffisait d'un miracle.
Un tout petit miracle...
Ombre imposante dans les premiers rayons.
Bref sourire.
Un cri. Un cri de rapace, mêlé à celui que Gavilán adressait à l'étalon et à la... jument.

"Courez !!"

Eelmäng poussa un long hennissement.
Confiance.

# Je compte sur toi pour nous rejoindre. #

Le pégase fit demi-tour au grand galop, entraînant avec lui la jument noire aux yeux bleus vers une étendue boisée proche, qui leur assurerait sécurité.
Les hommes, quant à eux, étaient trop saoûls et trop choqués pour pouvoir esquisser le moindre mouvement.
La fille était la jument ? La jument était la fille ?
Et le garçon...

"Toi ! Tu..."

Il n'eut pas le temps d'achever.
Un aigle immense fondit sur eux, serres en avant.
Les hommes hurlèrent, les bras devant les yeux en un geste de protection.
Reculèrent.
Trébuchèrent...
Gavilán courut.
Droit vers les arbres.
Au même moment, Madeleine sortait, alertée par les cris des trois hommes.
Les aperçut en un tas desordonné sur le sol, surplombés par un rapace qui, à la vue de la femme courant vers lui, piqua vers la forêt.
Madeleine, interloquée par cette vision peu commune, releva les soudards qui balbutiaient une histoire incompréhensible à propos d'une fille transformé en jument, d'un pégase, d'un aigle et d'un garçon qui parlait aux oiseaux...
La femme soupira en secouant la tête.

"Vous avez encore trop bu..."

A l'abri derrière le tronc d'un chêne centenaire, Gavilán souriait.
Buit d'ailes feutré. L'aigle se posa devant lui.
Le jeune homme lui effleura les plumes avec une infinie douceur.

"Merci..."

Le rapace poussa un cri perçant non dénué de sympathie, puis s'envola.
Le silence revint. Gavilán se laissa tomber au pied de l'arbre, cherchant son souffle.
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 10 Oct - 17:18

Un oiseau. Etait ce l'humain qui l'avait appelé ? Un aigle. Palait-il donc vraiment aux oiseaux ?
Et puis Eelmang la poussa. Maëlle secoua un instant ses crins noirs et soyeux avant de le suivre au galop. Une longue plaie sur sa cuisse s'était remise à saigner, mais elel ne ralentit pas pour autant. Ils arrivèrent enfin dans le petit bois, et s'arrêtèrent sous le couvert des arbres. Maëlle regarda le village derrière eux. Elle battait nerveusement sa queue contre ses hanches, les oreilles pointant dans la direction du moindre bruit.

Enfin le jeune homme les rejoint en courrant, se cachant derrière un tronc. L'aigle se posa près de lui, puis repartit. Maëlle lui suivit un instant du regard comme il disparaissait derrière la voute des arbres, puis tourna de nouveau ses yeux bleus vers l'humain. Il s'était accroupi sur le sol, essoufflé. Fatigué à ce point pout une petite course ? Cet humain était si faible !
La jument piaffa, les oreilles en arrière et l'encolure haute et fière, tendue sur ses longs membres aux petits sabots aussi noirs et brillants que sa robe :

#Eelmang, pourquoi restes-tu avec cet humain ? Pourquoi lui ? Que pourrait-il apporter de plus à ta liberté, qui justifie de risquer celle-ci ?!#

Elle ne parvenait plus à effacer cette question de son esprit. Elle ne pouvait accepter, mais au moins voulait-elle comprendre !
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 10 Oct - 17:53

Eelmäng piaffa et secoua la tête. Il darda un regard affectueux sur Gavilán, adossé au tronc de l'arbre.

# Ce qu'il m'apporte ? Bien plus que ce que tu ne pourrais imaginer, je crois. As-tu déjà connu l'amour d'un humain, le vrai ? Cela n'a rien à voir avec l'affection que te portent les membres de ton groupe. D'ailleurs, quel groupe et quelle affection ? Etant étalon, il y a déjà bien longtemps que j'ai été chassé de ma harde. J'ai vécu seul longtemps, beaucoup trop lontemps. Et lui, eh bien... Il m'est brusquement apparu. J'ai eu peur. Il n'a pas insisté. Curieux, je suis revenu. Il m'a parlé. Il a une très belle voix, j'ai été conquis, intrigué. Je me suis approché. Il n'a pas cherché à m'attraper, se contentant de m'observer, de me parler encore. Son regard... C'était un coup de foudre ! #

Le pégase poussa un long hennissement, un rire.

# Je l'ai suivi de mon plein gré. Je ne regrette pas. Je découvre des paysages, des sensations nouvelles, et je ne suis plus seul. Ma liberté n'en est pas amoindrie. Je suis heureux comme ça. Et lui, quand il me regarde, a constamment le sourire aux lèvres. Il est attentif et attentionné. Il m'écoute. Il ne me force pas à m'intégrer aux humains. Il parle aux oiseaux. Il est fascinant. Ça me suffit. #

Une vraie déclaration ! Que Gavilán ne pouvait pas entendre, mais malgré tout comprenait, à travers chaque regard que posait sur lui Eelmäng.
Le garçon observa les deux chevaux côte à côte avec un léger sourire.
Quel tableau idyllique, qui, s'il avait été artiste, il aurait aimé peindre...
Ombre toutefois. La jument noire était blessée.
Avec hésitation, Gavilán s'approcha légèrement, tout en restant à une distance respectable pour ne pas énerver Maëlle.

"Es-tu sûre... Que tu ne veux pas que je soigne tes blessures ? Ta cuisse saigne, ça pourrait s'infecter..."
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 10 Oct - 22:47

Maëlle écouta la réponse d'Eelmang sans rien dire. Et quoi ? Cela, était-ce... de l'amour ? Mais quel genre d'amour pouvait-il ainsi lier un humain et un étalon au premier regard ?! 'Coup de foudre' ! L'Amour, le vrai ?! Entre un humain et un cheval ?! Maëlle n'y connaissait rien en amour, comment aurait-elle pu comprendre ce qu'il voulait dire ?
Quant à être seule... Elle avait fini par trouver cela normal. Pourquoi vouloir rechercher à ce point la compagnie de quelqu'un ? Elle était heureuse de croiser du monde dans la forêt, mais ne restait jamais avec eux plus de quelques heures.
La journée, bien sûr.

"Es-tu sûre... Que tu ne veux pas que je soigne tes blessures ? Ta cuisse saigne, ça pourrait s'infecter..."

Maëlle sortit de ses pensées en sursaut, recula d'un pas en levant la tête, oreilles baissées. Message clair : Ne m'approche pas !
Pourtant, il était vrai que certaines plaies n'étaient pas belles : la nuit dans la paille à peine propre n'avait pas amélioré leur état. Et elle ne pourrait pas les traiter avant la nuit.
De contrariété, la jument battit l'air de ses crins. Ah ! On l'avait bien eue ! Puis soudain, elle s'immobilisa de nouveau tête haute, transperçant le jeune homme de son regard bleu si surprenant. Indécise, elle se tourna vers Eelmäng en attente d'arguments.
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Mar 12 Oct - 19:12

Devant le manège de la jument, Gavilán resta de marbre, ses doux yeux noirs la jaugeant tranquillement. Eelmäng, quant à lui, baissa la tête.

# Ça ne guérira pas tout seul, tu sais. Et il n'est pas comme les humains qui t'ont enfermée. Il ne te fera pas mal. Et une fois fini, il ne te touchera plus, sois-en certaine. C'est quelqu'un de très respectueux. #

Le jeune homme croisa le regard de Maëlle.

"Je soignais souvent les chevaux, chez moi. Je sais comment faire. S'il te plaît... Je ne veux pas que ça s'infecte et que tu aies encore plus mal."

Dans son regard sombre, plongé dans l'océan bleuté des yeux de la jument, une sincérité sans faille doublée d'un désir d'aider et d'une gentillesse rare.

"S'il te plaît..."
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 17 Oct - 2:34

La toucher ?! Ah ! Etrange pensée que celle de quelqu'un la touchant ! D'ailleurs, Maëlle était jument, mais maëlle était aussi femme : Je te passe la main sur la croupe, alors je te mets la main aux fesses ?! Si elle avait été d'humeur, Maëlle aurait presque rit à cette pensée idiote ! Maëlle était femme, mais Maëlle était jument.

Mais après tout, si cela s'infectait, elle pourrait toujours la nettoyer ce soir !

Mais après tout... après tout...
Après tout, elle n'avait jamais croisé un regard comme celui là !

La jument noire baissa finalement la tête, une oreille en avant, l'autre sur le côté. Son regard restait froid, et elle ne fit pas d'elle même un pas en avant. Cependant, son attitude n'était plus menaçante. Juste une mise en garde. Celle qui diasait que quand elle aurait décidé que cela serait terminé, alors cela le serait. Celle qui disait qu'au moindre geste de travers, il se prenait un de ses petits sabots ronds et durs dans la face !
Celle qui disait qu'elle était loin de lui faire confiance.


Dernière édition par Maëlle le Dim 17 Oct - 16:46, édité 1 fois
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 17 Oct - 15:42

La jument hésita encore un instant avant de baisser la tête, comme une approbation. Son regard pourtant était loin d'être amical : un seul geste de trop et Gavilán se retrouverait éjecté quelques mètres plus loin !
Mais le garçon savait qu'il ne ferait pas le geste de trop.
Il alla fouiller dans son sac et en sortit un tissu propre, qu'il humidifia, ainsi qu'une petite fiole contenant un onguent fabriqué à base de plantes médicinales que Gavilán avait appris à reconnaître au fil du temps.
Le jeune homme commença les soins en nettoyant d'abord précautionneusement les blessures avec le chiffon humide, en prenant en compte chaque frémissement de la jument, chacun de ses mouvements, afin de ne pas lui faire mal. Puis, avec douceur, il enduit les plaies de l'onguent cicatrisant, qui pénétrerait vite et empêcherait toute infection. Il étudia avec attention chaque membre, endroit le plus propice à une blessure vite infectée, pour s'assurer qu'il n'en oubliait aucune. Enfin il s'écarta, passant outre la caresse affectueuse et rassurante qu'il attribuait, habituellement, à chacun des chevaux qu'il soignait.
Avec Maëlle, quelque chose lui disait qu'il était plus sage de faire une exception...
Gavilán toutefois, avant de retourner s'aseoir au pied du chêne, gratifia la jument de son regard sombre et doux et lui adressa un sourire hésitant.

"Merci d'avoir accepté."
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 17 Oct - 20:12

Maëlle se crispa dès que les doigts du jeune homme l'effleurèrent. Mais l'humain savait s'y prendre, et après un premier mouvement de recul, elle se laissa faire. Cependant elle suivit chacun de ses mouvements avec une attention méfiante, frissonant légèrement lorsque les doigts du jeune homme passait sur des blessures plus profondes.
Enfin il s'écarta. Maëlle ne bougea pas.

"Merci d'avoir accepté."

Elle lui lança un regard sceptique : Pourquoi disait-il cela comme si elle venait de lui rendre un service ?! Elle s'ébroua.
Et puis quoi maintenant ? Maëlle regarda autour d'elle. Un petit bois. Où se trouvaient-ils exactement ?!

#Eelmang, sais tu de quel côté se trouve la grande forêt ?#



HJ/ pathétique T-T
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 17 Oct - 22:06

HJ : mais non ^^

Le pégase secoua la tête, comme à regret.

# Non, navré. Je ne suis jamais sorti des Montagnes Rocheuses, jusqu'à maintenant. Mais peutêtre que lui, le sait. #

Espoir soudain. Eelmäng dressa les oreilles, darda son regard brun sur la jument noire, la tête haute, les yeux brillants.

# T'a-t-il dit son nom ? #

Gavilán ne pouvait comprendre le dialogue silencieux des deux chevaux. Mais en les observant, côte à côte, le garçon eut un sourire.
Magnifiques.
Tous deux, fiers et libres.
Léger bruit au-dessus de lui. Gavilán leva la tête.
Un picvert s'acharnait, avec application, à percer le bois dur du chêne centenaire.
Le garçon émit un sifflement très doux, qui fit se figer l'oiseau un instant.
Celui-ci baissa la tête, aperçut l'humain qui l'observait, immobile.
Nouveau sifflement. Si le picvert avait des oreilles visibles, il les dresserait.
Curieux, à petits sauts, il commença à descendre le tronc pour aller observer de plus près cette drôle de bête.
Le rire de Gavilán s'éleva. Un rire doux et musical.
Le rire émerveillé d'un être face à sa passion.
avatar


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 06/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus ! Dim 24 Oct - 20:32

Non ? Argh ! Comment allait-elle faire ?! Dans cet état, elle ne pouvait même pas demander à l'humain !

# T'a-t-il dit son nom ? #

Maëlle sortit de ses réfléxions, posa son regard bleu sur Eelmang et répondit sans douceur :

#Non.#

Non, l'humain lui avait demandé son nom, et elle ne lui avait pas répondu. Et lui n'avait pas non plus donné le sien. Mais bon, de toute façon, ils n'étaient pas sencés se revoir, donc à quoi bon ?
Soudain, comme l'oiseau, la jument de nuit dressa les oreilles au son d'un sifflement, frémissante. Ce n'était pas un oiseau, ça elle le savait. Cependant elle mit un moment avant de comprendre que c'était le jeune homme qui sifflait.

# C'est lui qui fait ça ?#

Etonnement. Elle regarda l'oiseau s'approcher de lui. Les oiseaux étaient parfois stupides, non, se laissaient-ils ainsi attraper pour un simple bruit ? Un jour, la curiosité de ce pic-vert le perdrait ! Quoique, il avait de la chance, il n'était pas vraiment assez gros pour faire un bon gibier de chasse au yeux des humains...

Enfin bref, elle ne savait toujours pas par où partir ! Maëlle baissa l'encolure pour couper pensivement quelques touffes d'herbes. Partir à l'aveuglette ? Trop dangereux. Elle lâcha finalement d'un air résigné :

#Soit, je resterai avec vous jusque ce soir, et alors je lui demanderai.#
avatar


Nombre de messages : 86
Localisation : attend un joueur dans les personnages pré-créés !
Race : équine de jour, humaine de nuit.
Clan : solitaire
Perso principal : Aïla/ Illena/ Lilinao/ Robin/ Loren
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus !

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

[pv gavilan] et moi je vous dit qu'ils vont être déçus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: Clan de la Terre-