AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

J'ouvre le bal: Sir Adelio Del Olvido

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: J'ouvre le bal: Sir Adelio Del Olvido Dim 5 Sep - 18:36

Nom: Del Olvido

Prénom: Adelio

Age: Inconnu, mais vieux, très vieux… en humain, ne paraît guère plus de vingt ans.

Sexe: Masculin

Race: Vampire

Description: La peau d’une pâleur affolante, d’une finesse effrayante et d’une délicatesse enjôleuse, Adelio n’a pas grand-chose à voir avec un garçon basique. Sa touffe de cheveux grise pâle, bien trop consistante pour tenir sur une seule tête, retombe négligemment devant des yeux dorée à souhait mais rarement grand ouvert. Cela n’empêche toutefois pas de remarquer un petit nez se situant au dessus d’une fine bouche. En fait, s’il fallait définir le physique d’Adelio, cela tiendrait en deux mots : Grâce et délicatesse. Car si ses cheveux semblent toujours se mettre par paquets de dix, chaque mouvement, chaque geste, chaque regard du vampire sont le symbole même de ces simples mots.


Histoire: Adelio est un jeune prince. De quel pays ? De quelle région ?
Aujourd’hui nul ne le sait.
Ce vampire est originaire d’une contrée depuis longtemps disparu. Une contrée si vieille qu’alors même elle le nom d’Endora n'existait pas. Une contrée si vieille que chaque créature que nous connaissons aujourd’hui n’existait pas, remplacées par des bêtes bien plus cruelles et féroces qu’à présent.
Mais quelque soit le lieu, quelque soit les époques… La recherche du pouvoir, la soif de richesse et l’envie de gloire sera partout et toujours la même. Alors bien que d’une ancienneté légendaire, Adelio, prince de son sang, n’était pas en sécurité.
Dans une cours l’élégance reste toujours de mise, le calme et la maitrise de soi une priorité, l’influence une obligation, sauf…
Sauf quand les émeutes font rage, sauf quand le trône menace de tomber entre les mains de celui qui sera le plus fort.
C’est là que débute véritablement l’histoire de notre vampire, car il est inutile de préciser qu’il reçut une éducation digne d’un prince, des manières dignes de son rang, des connaissances à n’en plus finir.
Non, inutile…
Son histoire débuta à la mort de son père. Trop jeune pour prendre place à la tête de son royaume, un régent devait être nommé en attendant l’âge requis du prince.
La débandade.
Le carange.
Le massacre.
Tous les membres de la cours se battirent bec et ongles pour prendre cette place, ce trône. Puisque une fois au pouvoir, une fois annoncé comme meilleur choix pour diriger le royaume, qui donc prendrait cette place si le jeune dauphin venait à mourir… ?
C’est ainsi que se déroulèrent les dernières années du prince Adelio. Dans la tourmente de la mort, dans la crainte de fermer les yeux à jamais. Aucun régent n’arrivant à prendre de façon permanente le trône, et plus l’approche de la majorité du dauphin approchait, plus les batailles se faisaient violentes.
Pour tout dire les dernières prirent une telle ampleur, devinrent si sanglantes, que les plus proches alliés du futur roi décidèrent de le plonger dans un sommeil éternel qui ne prendrait fin que lorsqu’ils viendraient le tirer de là, à sa majorité, au moment où il pourra enfin prétendre au trône. En attendant ils le dissimuleraient au savoir de tous afin de certifier sa sécurité.
Confiant, le jeune homme accepta et s’endormit. Mais voila, les choses ne se passèrent pas tout à fais comme prévu et les batailles sanguinolentes continuaient encore et toujours. Encore et tellement que les gardiens du secrets finirent par périr eux aussi sous les coups acharnés de leur ennemis. Il aurait été si facile d’assassiner un endormi…
Ils ne voulaient pas livrer le roi ?
Très bien, si tous mourraient, plus personne ne le savait, si personne ne le savait… qui irait réveiller ce bon prince ?
Et les années passèrent.
Les siècles passèrent.
Encore et encore.
Encore et toujours.
Maintenu en vie par magie, Adelio dormait paisiblement, sans se douter qu’au-delà de son cocon le temps filait sans lui.
Et puis un jour, un jour proche d’aujourd’hui, un cataclysme énorme frappa Endora. Cette onde de choc, cette pluie d’acide… Cette catastrophe qui chamboula les habitudes, transforma la paix en guerre… Les choses avait changé depuis le somme du vampire, les terres avaient bougé, à présent le « lit » du jeune homme se trouvait dans une sorte de grotte, près d’un village. Un village qui fut attaqué par les pillards, des survivants qui cherchèrent refuge dans cette fameuse grotte… et qui n’en réchappèrent pas.
Les voleurs pillèrent, violèrent, avant d’égorger ceux qui avaient, parait-il, encore la force de bouger. Mais l’un d’eux permit de ramener une vie.
En tombant sans sang s’écoula, s’infiltra dans la pierre et peu à peu, goutte à goutte, glissèrent dans la bouche inanimée du prince.
Violent sursaut.
Adelio ouvrit brusquement les yeux, inspira de furieuses goulées d’air.
Adelio était réveillé.
Adelio vivait de nouveau !

Caractère: Ce « jeune » vampire est une personne plutôt passive. Dans son passé déjà il n’avait jamais été un individu très intéressé par ce qui l’entourait, au grand damne de ses proches d’ailleurs. Mais depuis qu’il a apprit la perte de son royaume, de tous ses amis, il ne prête (pour ainsi dire) plus attention à rien. En effet, jaugeant qu’il a tout perdu, il a en quelque sorte arrêté de se soucier de ce qui l’entoure pour vivre au jour le jour. Ce contentant du minimum, comme si la vie elle-même le dégoutait. Elle n’a pour lui plus aucun intérêt. Alors voyage-t-il parce qu’il faut bien s’occuper les jambes la journée, ou tout simplement pour retrouver ce gout de la vie ? Qui sait ? Dans tous les cas Adelio semble perpétuellement endormi, n’a pas grande conversation, et se mêle assez peu aux humains (et autres). Pourtant il n’est pas méchant, loin de là, il aurait même plutôt un cœur tendre et généreux dissimulé par sa timidité. Mais pour qui saura percer sa bulle et le découvrir au grand jour, alors cette personne aura trouvé un ami fabuleux sur lequel compter. Toutefois attention, il n’est pas chose aisé d’attirer l’attention de ce doux vampire. Doux vampire ayant grande connaissance des manières de la cours, des ruses assassines, n’espérez donc pas réussir à l’empoisonner ou le prendre par surprise. Quand on est prince et que l’on veut survivre dans un univers tel que celui d’Adelio il faut être intelligent et savoir anticiper de nombreux piège. En résumé, malgré ses airs paumés ce garçon est d’une grande intelligence.

Pour le reste, hé bien je laisse décider de s’il sait se battre ou pas et donc de ses pouvoirs. Wink

Monture: ( là aussi se référer aux races autorisées )

Signe spécial : ( tatouage, cicatrice ... )

Clan : Solitaire

Pouvoirs: ( en rapport avec le Clan & autres )
Côté: Bien/neutre/mal
Classe: Prince oublié

Code : (♫ Lisez le réglement ♫)
Ancien Endorien : ( faisiez vous partie d'Endora avant l'édition du 24/06/10 ? )
Où avez-vous connu le fow ?

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

J'ouvre le bal: Sir Adelio Del Olvido

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: BIENVENUE :: Personnages pré-créés-