AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

Un esprit dans la rivière, pv Elendë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Lun 14 Juin - 0:21

Lili avait doucement descendu la rivière. Elle ne savait pas si elle était loin du fleuve, mais elle espérait pouvoir le rejoindre en quelques jours.
La rivière faisait de nombreux méandres dans la plaine, tout en bordant la forêt. L'eau se fit plus fraiche comme elle passait sous les arbres. La rivière s'encastra alors dans la pierre. Bien qu'elle ne soit pas bien profonde, le courrant s'y fit plus fort. Lili se rapprocha du bord, et s'introduit dans un bras. L'eau y était plus calme, et la jeune fille remarqua rapidement que, plutot que de rejoindre la rivière un peu plus bas, il formait une sorte de bassin entre les rochers.
Lili se laissa doucement porter pas le courrant au milieu de celui ci.

***


"Théo ! Dépêche-toi !"

"Oui oui j'arrive !"

Le petit garçon détourna son regard des eaux de la rivière pour rejoindre son frère.

"Luca, il y a des animaux dans la rivière ?"

"Pfff ! Ben, ya des poissons !"

"Oui, mais j'ai vu quelque chose, c'était pas un poisson !"


Luca lança un regard aux eaux calmes, ne vit rien, soupira. Théo insista :

"C'est vrai ! Enfin... Je crois."

"Et ben t'as rêvé, ou même si c'est pas le cas, je m'en fiche ! Avance plus vite !"


Inutile de préciser qu'il était de mauvaise humeur, et que ramener son frère au village l'excédait au plus haut point ! A sept ans, il était bien capable de faire quelques pas sans être accompagné, non ?!
De la vigueur de ses quatorze ans, Luca sauta sur les rochers devant lui en disant d'un ton de défi :

"Je passe par là, c'est plus court !"

Théo le regarda :

"Mais maman dit que c'est dangereux..."

"Maman, maman, maman ! Tu vas pleurer dans ses jupes ou quoi ? Tu vas tout lui raconter ? T'as qu'à prendre le chemin qui fait le tour, si tu veux ! Mais moi je perds pas une demi heure pour un gamin comme toi !!"


Le garçon finit pas suivre son ainé d'un pas hésitant. Il arriva en haut des rochers quelques minutes après son frère, jeta un coup d'oeil à l'eau en dessous de lui. C'était haut. Et plus profond ici. Maman avait raison. Soudain un éclair pâle attira son regard. Il agrippa brusquement le bras de son frère :

"Regarde, Luca ! Re..."

"AAH ! MAIS LACHE MOI !!!"


Luca avait repoussé son frère brusquement. Théo partit en arrière, croisa le regard stupéfait de son frère qui le voyait tomber.
Tomber.

***


Cela faisait quelques jours que Lili avait décidé de rester dans le bassin pour quelques temps. Parce que le poisson et les algues y étaient en abondance, que l'eau était claire et que les rochers offraient de nombreux abris.

Sous la surface est un monde de silence.

Pourtant tout ce monde fut troublé par quelque chose qui brisa brutalement la surface. Lili sursauta. Hésita avant de nager vers l'origine du 'bruit' : Autant savoir rapidement ce que c'était pour pouvoir comment réagir tout aussi vite. L'ignorance n'avait jamais aidé quelqu'un à survivre !
Elle était à plusieurs mètres quand elle ditingua la silhouette. Un enfant ?! Elle savait les environs habités, et pensait qu'un chemin fréquement utilisé devait border la rivière. Mais peu s'étaient approchés du bassin.

Mais... L'enfant semblait jeune, et ne faisait pas mine de remonter vers la surface... Ne savait-il pas nager ?! Les rochers... A moins qu'il ait été sonné par une chute ?
La jeune fille se nagea rapidement dans sa direction, ondulant à quelques mètres du fond. Elle remonta vers lui alors qu'il était au dessus d'elle, passa son bras autour de son corps et le tira en direction des rochers de la berge. Elle vit à travers la surface une deuxième silhouette dévaler les rochers. Vite.
Lili croisa le regard de l'enfant comme elle le poussait vers la surface, près d'un rocher où il s'aggripa instinctivement. Elle disparut dans les profondeurs.

Depuis un repli de la roche, elle surveilla l'enfant sortir de l'eau, aidé par l'autre personne.

***


"Leif !"

Le vieil homme leva la tête sans surprise. S'il dormait, pensait ou observait les alentours l'instant d'avant était impossible à dire. Il regarda s'approcher du banc la femme, qui tenait ses deux enfants par la main.

"Leif ! Il se passe quelque chose à la rivière !"

"Ah bon ? Et quoi donc ?"


Son ton était posé et sage. Ses yeux bruns profonds se posèrent sur les deux garçons.

"J'ai vu quelque chose dans le bassin..."

"Oui ! Il y a quelque chose, je l'ai vu aussi ! Dans l'eau, Théo est tombé ! Et je l'ai vu aller vers lui, comme un animal sur sa proie !!"

"Non..."


On ne laissa pas à Théo le temps de protester, déjà sa mère lui coupait la parole.

"Mon fils est tombé à l'eau ! Cette chose l'a forcément tirée !"

"Caleme-toi, Mélanie. Peut-être Théo est-il simplement tombé d'un des rochers."

"Je leur ai pourtant interdit de monter sur les rochers !"


Se tournant vers ses fils, elle les interrogea du regard. Luca s'empressa de nier, et lança un regard lourd de sens à son frère, qui secoua finalement lentement la tête.

"Mais..."

"Leif ! Comment serait-il tombé, à moins que quelque chose n'ai fait exprès ?"

"Quelque chose ?!"

"Oui, cela n'est pas humain ! Cela ne peut pas ! Dit, Théo, dit comment tu as vu cette chose !"


Les regard des quelques personnes qui s'étaient approchées se tournèrent vers le petit garçon, qui baissa la tête, intimidé.

"Elle... est toute pâle, toute blanche, même ses cheveux et ses yeux, on voit au travers..."

"Vois-tu ?! Qu'est ce donc que ça peut être ?! Un esprit ?! Cette chose, dans le lac, est mauvaise,..."

"Non, elle..."

"Il aurait pu se noyer si Luca ne l'avait pas sauvé !!"


L'interessé ne démentit pas. Il avait trop honte d'avouer maintenant que c'était de sa faute si son frère était tombé. Mais, contrairement à celui-ci, il n'avait pas vraiment vu ce qu'il s'était passé dans le bassin, et cette chose dont la silhouette pâle avait à peine était entraperçue lui faisait peur. Oui, surement était-elle mauvaise.

Théo de son côté écoutait les gens autour de lui sans plus rien dire. On ne faisait déjà plus attention à lui pas. D'ailleurs, l'avis même de l'ancien n'était plus demandé. Les habitants débattaient entre eux du meilleur moyen de se débarasser de la chose. Un mauvais esprit, disait-on.
Rapidement, il fut décider que quelques hommes iraient inspecter le fond de la rivière dans l'après midi. Armés, bien sûr, de lames d'argent, croyance fortement ancrée que l'esprit y serait vulnérable.
Le groupe s'éloigna, débattant de ceux qui plongeraient. Des hommes forts, sachant se battre, il vallait mieux, mais dans ce petit village, beaucoup tenteraient de prouver leur courage et leur valeur !

Leif tira sur sa pipe. Puis posa son regard sur l'enfant qu'on avait oublié devant lui. Au bout de quelques secondes de silence, un sourire nacquit sur ses lèvres disparues, et il lui dit :

"Théo. Va sur le chemin de la porte ouest, et dit donc à l'homme qui s'y trouvera ce que tu penses."

Il y avait trois 'portes' au village : Une vers la rivière, une vers les terres cultivées, et celle de l'ouest, menant dans la forêt. Mais il n'y avait jamais beaucoup de monde à celle-ci. Théo fronça les sourcils, puis hocha la tête comme on venanit de lui confier une mission importante. Il courru pour traverser le village, arriva à la porte dite.
Le petit garçon s'arrêta, hors d'haleine, à coté de l'inconnu, et accrocha sa cape. Relevant le visage vers lui, il dit, plongeant son regard d'enfant dans celui de l'homme :

"Ils se trompent, l'esprit de la fille dans la rivière n'est pas méchant !"



HJ/ je me laisse emporter, et c'est différent de ce que je pensait au début ^^"
ça te va ? si tu veux que je change la fin...
(peut être d'ailleurs préfères-tu arriver par une autre porte ? x))
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Mer 16 Juin - 20:28

HJ/ Non t’inquiète aucun problème =). Ça me va^^.

Elendë marchait paisiblement sur il ne sait quel chemin. L’avantage d’être un elfe habitué à la nature est que lorsque l’on se perd il est assez facile de survivre nulle part. L’avantage d’être accompagné d’un étalon tel que Guijarro est qu’après moult hennissements et piétinements il avait réussis à faire comprendre à son compagnon qu’il ne faisait rien d’autre que tourner en rond à force d’oublier de quelle direction il venait…
L’elfe s’était donc engagé à le suivre et ô miracle avait trouvé un petit chemin à longer. Bien content de changer un peu de paysage il s’y était aventurer et avait fini par découvrir au bout de la route un petit village.
Parfait !
S’il lui restait un peu d’argent il achèterait quelques affaires indispensables pour prendre soin de la robe de son partenaire. Un petit remerciement d’une certaine façon. Et s’il n’avait plus de quoi payer il trouverait peut être (avec de la chance) un amateur de musique. Certes dans un petit village comme celui-ci cela serait plus difficile, mais qui sait ?
L’étalon trottinait docilement à ses côtés quand il fit un écart brusque à l’arrivée d’un jeune garçon. Surprit Elendë l’observa s’agripper à sa cape et lui dire une phrase qui sans contexte avait du mal à prendre un sens.
Les yeux dans les yeux il y eu un instant de silence entre les jeune gens.
Finalement, après avoir jaugé son âme l’elfe se pencha doucement vers lui et murmura d'un ton rassurant :

- Un esprit ? Et où se trouve-t-elle exactement ?

Il le croyait.
Doucement il prit la main du garçon et se laissa guider.

HJ/ Euh je te laisse volontier continuer je ne vois pas trop comment lier la scène. En fait je ne sais pas si les gens du village sont arrivés à la rivière ou pas. S'il doit se présenter aux gens et tout... Au pire si ça t'arranges pas dis le moi et dis moi et je continue quand même. Wink


Dernière édition par Elendë le Mer 16 Juin - 22:03, édité 1 fois
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Mer 16 Juin - 20:43

HJ/ Comme tu veux ! ^^ c'est de l'impro totale... xD
on peut aussi aller voir le vieu si tu veux. x)
et fait jouer le petit, si ça t'arrange.
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Mer 16 Juin - 23:13

HJ/ Oki j’improvise alors^^ \o/

Hésitant tout d’abord le petit garçon parut finalement estimer pouvoir faire confiance à l’inconnu. Toutefois ce n’est pas à la rivière qu’il guida l’étranger, mais au vieil homme qui lui avait demandé d’aller à la porte :

- Leif ! Fit-il. C’est lui ?

L’interpellé releva doucement la tête, ses yeux fixèrent impassiblement l’elfe. Celui-ci aurait été un autre qu’Elendë qu’il aurait très certainement été fort embarrassé.
Oui mais voila, l’elfe n’était pas du genre à se formaliser d’un regard. Combien de fois ne l’avait-on pas pris pour un fou à balancer son épée contre des fantômes invisibles. ? Aussi l’ami des bois observa-t-il tout aussi paisiblement l’âme rassurante du vieillard. Ils ne se connaissaient pas il y avait encore quelque secondes et pourtant cela ne les empêcha pas de s’échanger un sourire mystérieux qui donnait l’impression, vue de l’extérieur, qu’il n’y avait là rien d’autre que deux vieux amis de longue date :

- Qui sait bonhomme ? Répondit-il. Y avait-il d’autres personnes autour de lui ?

Le jeune garçon hésita un instant puis secoua lentement la tête. On aurait pu croire à un jeune chenapan prit la main dans le sac. Leif se contenta d’un nouveau sourire calme :

- Dans ce cas que faites-vous ici ? Si ce que tu penses est la vérité alors vas vite lui demander de l’aider. Tu es son guide.

Le garçon hocha vigoureusement la tête et après un « viens » à l’elfe complètement à côté de la plaque, il le tira un peu plus loin. Cédant à l’envie pressante de l’enfant Elendë se fit, tout comme Guijarro, docile et suivit sans rechigner :

- Dis m’en plus sur cet esprit. Dit Elendë avec apaisement.

- Si vous me promettez de ne le répéter à personne alors. S’inquiéta Théo.

Elendë hocha tranquillement la tête et aussitôt le garçonnet raconta son histoire à l’elfe. Son escalade, sa chute …et son sauvetage. Durant tout ce temps l’elfe avait écouté sans mot dire, sans se moquer et sans même sourire. Son aventure était bien étrange. Etait-il bien sur d’avoir affaire à un esprit ? En tant normal les hommes normaux ne pouvaient distinguer les être de l’au-delà. Certes le reflet de l‘eau ou une particularité du fantôme aurait pu faire que… Mais même dans ce cas les esprits ne pouvaient que très rarement toucher les individus directement :

- Je vois. Constata simplement l’elfe quand l’enfant eu terminé. Il n’a donc pas l’air d’être d’une grande dangerosité.

- Elle. Rectifia-t-il.

Sous le regard surprit de son accompagnateur il reprit :

- C’est « elle », pas « il ». Je suis sûr que c’est une fille.

Elendë sourit :

- Très bien dans ce cas…elle.

Après quelques minutes de marche en plus les deux personnes purent enfin distinguer les reflets d’argents de la rivière. La rivière…et les villageois. Elendë fronça les sourcils, lâcha la main du garçon qui se faisait de nouveau invisible et s’approcha :

- Bonjour messieurs. On m’a informé qu’un esprit aurait pris place dans les environs.

La grande majorité des regards se tournèrent vers lui :

- Et tu es ? Lança-t-on peu amène à l’idée de se voir voler la vedette.

- Je me nomme Elendë Mahal. Je suis un elfe et très souvent habitué à ce genre de situation.

Quelques rires amers fusèrent :

- Et comme le grand sauveur que tu es, tu vas utiliser tes grands pouvoirs et nous sauver grandement la vie.

Malgré les propos, l’elfe ne prit la peine de tiquer, mais il regarda avec surprise et amusement les lames d’argents dont les hommes s’étaient munies :

- Si toutes les croyances que l’on vous a racontées se révélaient verdicts. Commença impassiblement Elendë en pointant du menton les armes. Alors il y a des monstres dont il serait bien difficile de se débarrasser et d’autres qui n’existeraient plus depuis fort longtemps.

Un instant les villageois se regardèrent avec incompréhension. Le type à cape n’avait pas tort, mais en même temps ses propos étaient déjà réaliser…

- Je ne vous propose pas de vous sauver la vie. Je ne désire que guider cette pauvre âme vers sa lumière.

Soudainement, parmi les hommes une illumination fut :

- Quand vous dites Elendë Mahal. Vous parler de l’exorciste à qui aucun fantôme ne résiste ?

Derrière le petit garçon s’affola. L’esprit de la fille ne devait pas mourir :

- Je n’aime guère cette appellation. Répondit un Elendë serein. De même que l’ensemble des termes que vous employer pour me décrire. Mais d’une certaine façon je peux effectivement dire que la personne dont vous parlez et moi-même ne faisons qu’un.

Quelques murmurent s’élevèrent. Devait-on laissé cet énergumène s’en charger dans ce cas ? Il était un pro non ? Oui mais si on le laissait faire il allait empêcher certains d’entre eux de faire le fier après avoir tué le démon. En plus il allait falloir le payer. Voyant ces inquiétudes l’elfe y répondit :

- Je ne demanderais rien. Je propose mes services sans vos envies. Je n’imposerais donc pas de cout. En revanche sachez que très souvent les fantômes sont invisibles aux yeux humains..

Ce fut cette phrase qui l’emporta. Après quelques grommèlement mais vaincu par l’appréhension d’avoir à affronter un ennemi invisible les hommes acceptèrent la proposition de l’elfe d’affronter le danger à leur place. Ceux qui étaient rentrés dans l’eau en sortir donc leurs pieds et le petit groupe retourna en bavassant vers le village :

- On vous attendra. Lui lança-t-on.

De belles paroles auxquelles l’elfe répondit par un hochement de tête. Encore faudrait-il qu’il s’en souvienne le moment venu. Seul sur le bord du rivage il s’approcha de l’eau. Il y distinguait plusieurs âmes, mais aucune ne lui indiquaient par cette sensation si particulière qu’un esprit était dans les parages. Il s’accroupit près de l’eau et observa les petits poissons nageant paisiblement dans le courant. Il sourit en voyant ces animaux si petits et si faibles lutter malgré tout et contre tout pour ce qu’ils désiraient obtenir :

- Elle est gentille vous savez. Il ne faut pas la tuer. Implora presque le garçon.

L’elfe, tiré de se torpeur, redressa la tête :

- Je ne tue pas vraiment les esprits. Tu sais… Pour tout te dire ils sont déjà morts. Non je les aide à rejoindre ce monde qui est le leur et croit moi. Ils sont bien plus heureux là-bas qu’ici à se faire chasser perpétuellement par des habitants effrayés.

Le petit garçon fut légèrement rassénéré. Du moment que l’esprit de la fille n’était pas malheureuse…

- Je… vous croyez que je pourrais la voir ?

Elendë se tût quelques instants :

- Je l’ignore. Si tu l’as déjà vu une fois, pourquoi pas une deuxième ? Bien que normalement vous ne puissiez pas les apercevoir…

Le petit garçon eu un air déçut :

- Reste avec moi si tu les désires. Je ne pense pas que tu aies quelque chose à craindre de cet esprit.

L’elfe se redressa alors et sauta de caillou en caillou pour parvenir au milieu de la rivière. Sans souci il s’accroupit et trempa le bout de ses doigts dans l’eau. Une pâle lumière dorée en surgit alors sous les yeux émerveillés du garçon. Cette lumière ondula puis, prenant la forme d’une mince ficelle se balada comme un minuscule serpent dans l’eau laissant continuellement un lien entre son extrémité et les doigts d’Elendë.
La lumière était le guide.
Elle appelait l’âme à se présenter à Elendë.

HJ/ Je ne pensais pas faire si long >< ^^"
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Sam 19 Juin - 14:33

Elle aurait dû partir tout de suite. C'est ce que Lili avait regretté en voyant, apeurée, les villageois s'amasser sur les bords du bassin. Maintenant ? Trop tard. L'eau était si claire qu'ils ne manqueraient pas de la voir, si elle tentait maintenant de traverser jusqu'à la rivière : les rochers n'offraient pas assez de protection.

Elle était donc restée cachée derrière ceux-ci, observant de loin les hommes se préparer à... à quoi, d'ailleurs ? Rien de bon pour elle, elle en avait bien peur !
Comme le monde avait l'air de s'agiter, elle préféra replonger et s'éloigna de la surface. Dissimulée au milieu des rochers et des algues à une vingtaine de mètres de profondeur, elle tenta de trouver une solution.

Soudain la jeune femme aperçu quelque chose à la surface. Un mouvement. Puis une lumière. Un fil de lumières. Dangereux ? Beau... Qu'est ce cela pouvait-être, pour briller ainsi ? Etait-ce vivant, ainsi ondulant ? Inquiète, Lili décida de remonter : la surface n'était de là que lumière, impossible de distinguer quelque chose de précis.
Vérifiant, étonnée, que les autres villageois étaient partis, et prenant garde à rester dissimulée de ce qu'elle croyait être la 'source' du fil, elle transperça tout doucement la limite entre les deux mondes.

Un homme. Un elfe. Les doigts dans l'eau. Il était donc bien à la source de cette lumière. Que faisait-il ? Qui était-il ? C'était un village humain, pouvait-il en faire partie ? Elle observa un instant son visage, son attitude immobile et patiente, et comme rien ne semblait arriver, hésita quand à ce qu'elle devait faire. Cela n'avait pas l'air dangereux, finalement, mais il était hors de question qu'elle ne s'approche sans rien savoir de plus !

"Tu es vraiment un esprit ?"

Lili se retourna d'un seul coup, la pierre heurta son dos alors que, coeur battant à tout rompre, elle regardait le petit garçon avec des yeux écarquillés. Quand s'était-il glissé derrière elle ?! Que faisait-il là, alors que tout le monde sauf cet elfe semblait être parti ? Elfe dont elle avait presque oublié la présence, soit dit en passant...
Hey ?! Mais ce garçon était celui qu'elle avait sorti de l'eau !

Le pauvre venanit d'avoir au moins aussi peur que Lili... Théo était tombé sur les fesses, stupéfié par le regard que lui lançait la jeune fille. Ils se regardèrent un moment avant que le garçon ne répète, les lèvres tremblantes :

"Tu... tu es vraiment un esprit ?"

Lili cligna des yeux, surprise. Un esprit ?! Pourquoi lui posait-il une telle question ?! Incapable de faire autre chose, Lili secoua négativement la tête, éberluée. Théo la regarda les yeux ronds.

"Non ?!"

Lili secoua de nouveau la tête, tout en calmant son coeur. Il n'était pas méchant, juste curieux. Et, ayant à peu près sept ans, il ne représentait pas une menace pour elle.
Cela ne l'empêcha pas de faire un mouvement en arrière lorsque Théo avança la main vers elle. Il sursauta à sa réaction, ramena rapidement son bras vers lui en rougissant.

"Je, heu... Si tu n'es pas un esprit, on peut te toucher, alors ?"

Ah ? Voilà donc ce qu'il avait voulu vérifier ? Si elle disait vrai ? Un mince sourire amusé apparu une fraction de seconde sur les lèvres de Lili. Elle s'enfonça un instant dans l'eau pour reprendre sa respiration, puis s'appuya sur le rocher où se trouvait le petit garçon pour soulever ses minces épaules au dessus de la surface. Elle tendit doucement la main vers lui.
Théo hésita devant la peau pale et brillante, au reflets bleus. Puis il avança de nouveau la main vers elle pour la poser en miroire sur celle de la jeune fille. Un large sourire naquit sur son visage. Il dit alors plus fort :

"Tu vois, je savais qu'elle n'était pas méchante ! Et on peu la toucher, sa peau et toute douce ! C'est pas un esprit, hein, Monsieur Mahal ?!"

Monsieur Mahal ?!
Nouveau sursaut, nouveau demi-tour sur place pour reprendre conscience de la présence de la deuxième personne qui la regardait. L'elfe ! Elle avait oublié l'elfe !! Lili s'était crispée, prête à plonger au moindre geste. La peur faisait briller ses yeux clairs.
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Sam 19 Juin - 23:00

Les yeux perdus dans le vague Elendë attendait patiemment que sa lumière fasse effet. A vrai dire si elle n’était pas (comme il en avait la forte impression après les dires qu’on lui avait contés) un esprit, alors il espérait attirer cet(te) inconnu(e) en titillant la curiosité résidant en chaque être.
Dire que rapide fut son effet serait mentir, dire qu’il faillit perdre sa constance à force de regarder les reflets de l’eau continuellement lisses, le serait tout autant.
De toute façon épuiser les trésors de patience résidant en l’elfe était une chose quasiment improbable, voir même, impossible.
Bizarrement ce ne fut pas lui qui remarque le premier l’être, mais le jeune garçon. Elendë observa le petit avec surprise puis attention. Cet enfant avait-il le même don que lui? C’est quand son regard se posa, enfin, sur « l’esprit » qu’il eut sa réponse.
Non.
Il y avait là, certes, un drôle d’énergumène, mais certainement pas une âme vagabonde. Tout en s’approchant de son éternel allure calme et posé, Elendë cherchait à comprendre la nouvelle venue sans s’approprier son intimité. Chose ma foi fort difficile lorsque l’on se retrouve face à une aussi étrange et peu commune personne.
Au moins elle semblait bien s’entendre avec le garçon. D’ailleurs quand ce dernier l’interpella il causa, mais pourquoi donc ? Une grande peur à l’être aquatique.
Pourquoi donc ?...
Peut être parce qu’il y a quelques minutes encore de parfaits étrangers s’étaient armés pour tenter de l’abattre…
La jeune fille avait donc toutes les raisons du monde de le craindre. Aussi mit-il ses mains fortement en évidence en un signe berçant de paix, un sourire calme et posé, emprunt de sincérité sur le visage et s'accroupit-il afin de se retrouver un peu plus à sa hauteur :

- Bonjour demoiselle. Navré de vous avoir effrayé cela n’était point mon but. Sachez que je ne vous ferais aucun mal.

Son regard se tourna alors vers le jeune garçon :

- Effectivement jeune homme. Cette charmante personne n’est pas un esprit mais une personne vivante tout comme nous.

L’âme que l’elfe distinguait ne pouvait en effet que l’enjoindre à appeler cette inconnue ‘charmante’ :

- Je me nomme Elendë, Elendë Mahal. Elfe quelque peu vagabond et musicien à ses heures perdues.

Nouveau sourire :

- Je suis enchanté de vous renconter.
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Sam 19 Juin - 23:34

HJ/ j'ai un petit soucis... je viens de me rendre compte qu'elle ne peu parler à la surface lorsqu'elle est dans sa phase 'aquatique' ^^'
bon, on va se débrouiller xD
bon là je n'ai pas trop le temps de poster, mais je le fais ce soir ^^
(dans une semaine, les VACANCES !!!!!!! =DD)
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Sam 19 Juin - 23:41

HJ/ A zut effectivement ^^". Pourquoi elle peut pas parler? Elle peut pas dire ce qu'elle veut et reprendre sa respiration dans l'eau? Ça risque d'être quleques peu problématique alors ^^"
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Dim 20 Juin - 2:15

HJ/ce n'est pas vraiment une question de respiration... quoique :
juste que quand tu parles dans l'eau, ça fait des bulles. Maintenant imagine le contraire : quelqu'un qui parle en étant dans l'air alors qu'il respire de l'eau... bon, ça fait pas des bulles d'eau, mais... ^^"
et en plus on ne comprendrait rien x)
par contre, si quelqu'un met la tête sous l'eau, je pense qu'il pourrait comprendre =)
mais je vais me débrouiller
ou alors...
c'est vrai que c'est chiant comme perso >/
d'ailleurs, j'ai l'intention de la 'transformer' un petit peu, pour qu'elle puisse respirer dans l'eau et dans l'air quand elle veut, ou presque
mais je ne sais pas encore quand, ni vraiment comment xD




Lili regarda le dénomé Elende avec de grands yeux. Comment pouvait-on appeler 'charmante' une personne que l'on ne connaissait pas, et en plus telle que Lili ?! Et s'il ne lui voulait pas de mal, alors que lui voulait-il ? Quelle était cette lumière sortie de ses doigts ?
Néanmoins, il avait l'air sincère, et la jeune femme fut bien embêtée de ne pouvoir répondre : comme elle devait paraitre impolie ! Gênée, Lili détourna le regard.

"Moi, c'est Théo ! Comment tu t'apelles ?"

Elle se tourna vers le petit garçon d'un air désolé, puis, comme il attendait une réponse, elle secoua de nouveau le visage.

"Non ? Pourquoi ? Tu ne veux pas me dire ton nom ? Tu ne parles pas ?"

Cette fois, hochement lent mais affirmatif de Lili, montrant l'eau en dessous d'elle. Vive le langage des signes...
Théo la regardait d'un air à la fois craintif et émerveillé, tentant de comprendre cette étrange créature qui n'était pas un esprit, mais avait la peau aussi lisse que celle d'un dauphin -même s'il n'avait jamais vu de dauphin- et les cheveux comme de l'eau.

Lili avait reporté une attention discrète et effacée sur l'elfe. Calme et silencieux. Musicien ? Elle aimait la musique. Il avait l'air gentil. Mais il y avait aussi quelque chose d'étrange dans son regard. Lili se recroquevilla comme pour se protéger de quelque chose d'invisible. Qu'était-il donc en train de regarder ? Que pouvait-il voir ?

Un gros 'PLOUF' la fit de nouveau sursauter. Hey ?! Mais pourquoi Théo se trouvait-il de nouveau à l'eau ?! Elle plongea, juste assez pour l'attraper du bout du bras et le tirer vers elle. Elle lui lança un regard d'incompréhension. L'évènement précédent n'était-il donc pas une chute, ou cet enfant était-il à ce point maladroit ?!
Théo était rouge de honte, avant même que l'on ait eu l'occasion de le réprimender. Crachotant, il explica :

"Je voulais juste mettre la tête sous l'eau... enfin, une oreille et... j'ai glissé."

Lili se mordit la lèvre. Une oreille pour écouter dans le bassin, n'est ce pas ? Pour l'entendre parler ? Encore un peu, et il se noyait par sa faute !!
Lili posa ses mains autour des épaules de l'enfant, et lui fit signe de se boucher le nez. Sans réfléchir, il obéit. Alors, elle le poussa doucement à quelques centimètre sous l'eau.

Dans l'eau, sa voix basse et timide résonnait étrangement. Chaque son parait lointain, d'un autre monde, étranger dans un silence qui engloutit tout. C'est pourquoi elle murmura son nom directement à son oreille. Puis la jeune femme le retira aussitôt vers la surface, où il reprit une grande inspiration avant de grimper sur le rocher près d'Elende, un sourire béat sur les lèvres.

"Elle parle, je l'ai entendue !! Elle s'apelle Lili !!"

Il s'arrêta soudain, et marmona, penaud :

"Maman va me gronder, je suis encore tout mouillé."

Les sourires de Lili n'étaient pas très grands, mais oh combien charmants !
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Dim 20 Juin - 12:24

HJ/ Ah effectivement maintenant que tu le dis …^^’. En même temps on a juste besoin d’air pour parler, mais pas d’eau, donc a pas besoin d’en cracher quand on parle =). Brefounet bonne chance en tout cas pour te trouver une solution ça risque fort d’être compliqué^^.

Elendë réfléchissait sur le cas de la nouvelle inconnue. Au vue de ses actes elle ne pouvait donc pas leur parler. Ceci posait donc problème dans la mesure où la discussion ne pourrait pas aller bien loin… Et il n’y a pas à dire, son âme l’intriguait au plus au point. Ces derniers temps il avait la fâcheuse tendance de rencontrer des êtres assez exceptionnels, encore faudrait-il qu’il s’en souvienne.
Ce fut la gerbe d’eau, résultat de la chute du garçon, qui le tira brusquement de ses pensées. Il allait plonger à sa suite dans le but de le repêcher, lorsqu’il constata que la jeune fille était déjà partie à sa recherche. Il se rasséréna. L’être ne lui ferait pas de mal, il en était sûr, et mieux valait laisser aux gens les plus compétents ce qu’ils savaient faire. Ce fut un drôle de manège qui s’enchaina alors sous les yeux de l’elfe. De nouveau il vit le garçon plonger puis en ressortir un sourire ébouriffant sur les lèvres :

- Elle parle, je l'ai entendue !! Elle s'appelle Lili.

Elendë sourit de son sourire habituellement apaisant. Inclinant la tête à l’adresse de la jeune femme aux cheveux d’eau il dit :

- Enchanté de connaître votre nom dame Lili.

Cependant il ne put s’empêcher de rire en voyant l’air penaud de l’enfant :

- Tu n’es pas obliger de rentrer maintenant chez toi. Attends donc de sécher. Ne rien dire n’est en soi pas un mensonge.

Son regard se posa alors sur la jeune fille, l’eau, la jeune fille. La curiosité l’emportant il se décida à retirer ses principales affaires, laissant tomber au sol cape, chemise et pantalon. Rassurez vous il lui restait au moins ses sous-vêtements !

- Vous ne voyez pas d’inconvénient à ce que je vous rejoigne ? Demanda-t-il à Lili.

Soudainement un hennissement peu avenant retentit derrière l’elfe. Se retournant il y découvrit un Guijarro (HJ / je l’avais zappé celui-là ^^’) ayant cessé de brouter pour se ruer au galop droit vers son compagnon. Ce ne fut qu’arrivé à quelques mètres qu’il daigna repasser à un trot saccadé en tournant autour de lui, oreilles plaqués sur le crâne.
Non il n’irait pas. Non car c’était bien trop dangereux. Sa dissuasion fut bien peu efficace :

- Allons, allons partenaire. Je ne risque rien. Il n’y a là que de l’eau, un enfant et une jeune demoiselle. Que veux-tu qu’il m’arrive ? Dit Elendë en passant une main dans sa crinière.

Il se retourna vers les deux autres. Certes Théo avait déjà dû voir Guijarro lorsqu’il était venu le chercher, mais il ne devait pas moins être impressionnant de voir un cheval de trait foncé au grand galop sur un individu. Toutefois, comme s’il ne s’était rien passé, Elendë reprit la parole :

- Je vous présente mon partenaire : Guijarro. Il n’est pas méchant, juste inquiet pour mon bien être.

Le gros étalon ponctua sa phrase par un renâclement agacé.
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Dim 20 Juin - 18:40

Lili eut un mouvement de recul lorsqu'Elende retira sa cape. Puis, l'instant de frayeur passé, resta stupéfaite : Aïï ! Pourquoi se déshabillait-il maintenant ?!

"Vous ne voyez pas d’inconvénient à ce que je vous rejoigne ?"

Gênée au plus haut point, la jeune femme détourna les yeux en secouant précipitement la tête. Pourquoi lui demandait-il cela, il ne fallait pas d'autorisation pour plonger dans ce bassin, encore moins de sa part !!

Mais l'étalon n'était pas du même avis ! Lili recula précipitement dans l'eau alors qu'il fonçait vers Elende. Il était impressionnant ! Alors qu'Elende calmait son ami Guijarro, elle se perdit dans ses pensées.
Ses rêves.
Des souvenirs.
Un étalon. Lourd, au galop régulier. Infatigable. Gris, Aux sabots blancs et aux yeux bleus. Infatigable. Au galop régulier. Lourd. Ses sabots blancs aussi gros que des assiettes frappaient le sol. Dans un galop régulier. Infatigable.
Infatigable.

Quand le regard de Lili quitta le vide, elle était déjà à quelques mètres sur la surface. Elle se laissa couler en fronçant les sourcils. D'où pouvaient bien venir ces images ? Et cet animal, l'avait-elle déjà vu ?
La pression n'avait aucun effet sur la jeune fille et, arrivée au fond du bassin, elle s'assit simplement sur les rocs, l'esprit envahit de ses réflexions sans queue ni tête.

A la surface, Théo avait regardé couler l'étrange créature. L'eau était très claire, mais lorsque Lili toucha le fond, elle n'était plus qu'une tache imprécise. Penché au dessus de l'eau, il se tourna vers Elendë :

"Que fait-elle ? Pourquoi ne remonte-t-elle pas ? Elle est malade ?"
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Dim 20 Juin - 20:24

L’elfe posa son regard noisette sur le jeune garçon tout en caressant la robe soyeuse de l’étalon :

- Je l’ignore jeune homme. Mais je doute qu’elle est un véritable problème, physique du moins.

A présent Elendë hésitait. Devait-il plonger et se rapprocher de Lili ou bien la laisser là et attendre patiemment qu’elle veuille remonter ? Ne serait-ce pas lui imposer sa présence que celle de plonger ? Il se pencha près du bord de l’eau. La tâche floue qu’il distinguait d’elle ne lui permettait pas de deviner si elle désirait, ou pas, de la compagnie.
Intrigué par l’attitude de son partenaire Guijarro s’avança près de l’eau et la renifla, oreilles pointées. Il souffla dessus en créant par la même occasion de minces ondes sur la surface :

- Je te déconseille de plonger partenaire. Commenta calmement Elendë en anticipant les désires du cheval. Ou bien je serais dans l’obligation de t’obliger à ressortir lorsque tu auras fini.

Cette idée parut déplaire à ce dernier et il recula prudemment de quelques pas. Toujours au bord de la rivière l’elfe ne savait pas encore quoi faire.
Finalement il se décida.
Attendre.
Voila ce qu’il allait faire.
Il ne s’imposerait pas à la jeune fille qui, si elle l’avait désiré, lui aurait fait signe de le rejoindre. Alors tranquillement il s’assit près de rebord et y trempa ses jambes. L’eau fraîche s’adaptait à ce nouvel obstacle et imperceptiblement elle le contournait comme elle l’aurait fait avec n’importe quel rocher pour poursuivre son cours.
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Dim 20 Juin - 21:44

L'elfe attendait patiement, et Théo tentait de faire de même sans quitter la silhouette des yeux. Plusieurs minutes plus tard, Lili se rapella enfin des personnes au dessus d'elle. Honteuse, elle remonta d'un mouvement souple et rapide vers la surface. Croisant le regard d'Elende, elle détourna le sien, cacha son visage derrière ses cheveux.

"Qu'est c'qui s'passe ? Qu'est ce que tu faisais, ça va pas ?"

Lili hocha la tête d'un mouvement rapide pour rassurer le garçon. Jetant de nouveau un oeil à Elende qui avait toujours les pieds dans l'eau, elle hésita. Pourquoi était-il toujours là, assis sur ce rocher, à attendre ?! Elle fronça les sourcils, puis, timide, attrapa le poigner de l'elfe pour le tirer doucement dans l'eau.

Voler dans le ciel pouvait-il ressembler à nager dans une eau limpide ? Flottant dans le monde bleu et silencieux, Lili se mordit la lèvre avant de demander :

"Que voulez-vous ? Et que voulaient les gens du village ?... Pourquoi êtes vous là ?"

Elle se tut, effrayée d'avoir été impolie, d'être allée trop loin, et eut un mouvement de recul.

"Je... pardon."

Sa voix resonna dans le silence.
Elle avait de nouveau baissé la tête. Ses cheveux ondulaient autour d'elle, se mêlant aux courrant au point qu'on ne puisse vraiment différencié ou se terminait sa cheveulure. L'eau glissait sur sa peau bleutée sans offrir aucune résitance. Elle faisait partie de ce monde, et on avait l'impression qu'elle aurait pu s'y fondre, disparaitre à tout instant.
Son monde.
Tellement naturel pour elle qu'elle ne pensa pas de suite qu'Elende n'en faisait pas partie. Et qu'il ne pourrait lui répondre en y restant.
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Dim 20 Juin - 23:27

Qu’il était doux de rester paisiblement assis, dans la nature, dans le calme, ne rien faire. Juste, être là, et attendre. L’eau clair lui apportant rafraichissement, le soleil réchauffant gentiment sa peau. Soudain Lili transperça sans un bruit la surface de l’eau, elle s’était décidée à revenir dans ce cas ?
L’elfe sourit à son retour et sourit de nouveau aux inquiétudes du garçon.
Point positif : durant ce temps de séparation l’elfe n’avait point oublié la demoiselle.
Il se trouvait donc en compagnie de deux charmantes personnes. Chacune soucieuse des autres plus que d’eux-mêmes.
C’est alors que la jeune fille le prit par la main et l’entraina dans l’eau. Sans un mot il s’y laissa glisser et entendit la voix timide de Lili :

- Que voulez-vous ? Et que voulaient les gens du village ?... Pourquoi êtes vous là ? Je... pardon.

Elendë resta un instant immobile, son sourire ne quittait toujours pas ses lèvres. Voir une telle personne en si belle harmonie avec son élément était beau, fascinant … et hypnotisant. Il mit quelques temps à comprendre qu’il ne pourrait guère lui répondre, lui, en restant dans l’eau pâle. Doucement il glissa ses doigts sous le menton de Lili et lui releva le visage tout en nageant vers le haut. En peu de brasses ils furent à l’air libre. Elendë inspira goulument l’air, mine de rien, ils étaient restés longtemps sous la surface.
Sa main s’accrocha à l’un des rochers du rivage. Ses cheveux auburn, trempés, avaient foncés et lui collait au visage :

- Nul besoin d’excuses. Vos questions sont normales. A vrai dire je ne désire pas grand-chose. Répondit-il. Je dois juste avouez que je suis curieux de vous. Votre âme est belle, belle comme il en est rare aujourd’hui et étrange aussi dois-je vous avouez. Quand aux gens du village…

Il marqua une courte pause en soupirant :

- Les hommes sont souvent effrayés des choses qu’ils ne connaissent pas. Or ils ne vous connaissent pas et ne savent pas ce que vous êtes. En toute sincérité je doute donc qu’ils ne vous voulaient que du bien… Mais ne vous inquiétez pas. Je les ai enjoins à partir. Je travaille principalement seul.
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Lun 21 Juin - 0:36

Lili se crispa au contact des doigts d'Elende sur son visage. Mais sans résister, elle le suivit vers la surface. Mais contrairement au jeune homme, elle prit une grande inspiration juste avant de passer la tête hors de l'eau.

Tout en écoutant sa réponse, elle ne put s'empêcher de se perdre de nouveau dans ses pensées. Quelle étrange personne il semblait être... Musicien, vagabond ? Il était grand, son visage était était calme. Lili passa un doigt sur son menton. Elende était doux, aussi. Ainsi, c'était la curiosité qui l'avait amené ici ? A voir comme il en parlait, il ne faisait pas partie du village. En ce qui concernait ses habitants, Lili avait l'habitude de ce genre de réaction, même si cela faisait toujours un peu mal...

Puis, un mot que l'elfe avait prononcé attira son attention : son... âme ? Que voulait-il dire par là ? Ne pouvant cacher son trouble, elle fronça les sourcils en baissant laissant la tête.
Théo dit alors fièrement :

"Monsieur Mahal est exorciste !"

Il répétait inocement ce qu'il avait entendu. Les adultes avait dit cela avec crainte et respect, un peu de frayeur aussi. De fait, le regard inquiet de Lili était rempli d'incompréhension. Exorciste ?! Elle ne savait pas exactement à quoi cela correspondait, en fait. Raison de plus d'être effrayée. Quel rapport tout cela avait-il avec elle ?!
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Lun 21 Juin - 12:38

HJ/ XD et vlan Théo arrive avec ses gros sabots \o/ Ahhh les gosses Rolling Eyes

La vive réaction de Théo désarçonna quelque peu Elendë, c’est que lui, il l’avait presque oublié. Un sourire indescriptible ou se mêlait patience, amusement mais aussi un léger agacement se teinta sur son visage :

- Oui et non. Répondit-il doucement. De la définition que l’on donne généralement à l’exorciste… Dans un certain sens j’en suis un, car il est vrai que je m’occupe d’amener les esprits à reposer en paix. Mais à la différence des autres il m’est vraiment donner la possibilité de les voir et je ne les chasse pas avec l’acharnement et la violence inefficace de ces derniers. C’est pour cette raison que je n ‘aime guère cette appellation. Nos activités concernent les mêmes êtres et pourtant sont totalement différentes.

Il perçut alors le regard d’incompréhension de la jeune fille pendant le temps qu’il parlait et se décida donc d’apporter quelques précisons :

- Au début les personnes habitants le village vous avait pris pour un fantôme, un esprit… enfin un être entrant dans cette catégorie et cela les a effrayé. D’un certain côté on peu dire que, par chance, je suis passé par ici et ait proposé mes services. A la fois pour éviter les problèmes chez eux s’ils avaient vraiment eu affaires à une âme vagabonde, mais surtout pour éviter à cette dernière la terreur qu’elle aurait eu alors face à eux. Les morts méritent tous le repos.
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Dim 27 Juin - 1:14

Lili écouta Elendë avec attention, sans le lâcher des yeux. Lorsqu'enfin il eut fini, elle passa la tête sous l'eau, juste le temps de reprendre une inspiration.

Ainsi, il voyait les esprits. Voilà qui expliquait la remarque sur son âme... même si elle n'en comprenait toujours pas le sens. Et les gens du village l'avaient prise pour un esprit ?! Un éclair de tristesse passa dans le regard de Lili. Oh ! Elle y était habituée, maintenant, mais cela faisait toujours un peu mal...

La jeune fille détourna le visage. Elle aurait surement dit quelque chose, se serait excusée, si elle avait osé attirer à nouveau l'elfe dans l'eau. Mais il avait déjà plongé à sa demande, et lui demander de le faire une nouvelle fois rien que pour l'écouter prononcer quelques mots lui semblait bien présomptueux ! Ah ! Les conversations ainsi étaient bien difficiles !

Le soleil atteind enfin l'horizon. Les cheveux de Lili prirent la teinte rosée du ciel. Une nuit. Elle ne connaissait pas du tout cette rivière, voyager dans le noir aurait été trop dangereux. Puis, damain, elle partirait. Elle aurait dû le faire dès qu'elle avait remarqué la zone habitée.

La douleur prit naissance dans sa poitrine, comme à son habitude. Cette fois-ci, Lili mit plus de temps à retrouver sa respiration. Pour l'instant, c'était suportable, et la jeune femme ressortit la tête de l'eau sans rien montrer.
Mais partir demain matin serait peut être plus compliqué que prévu.

avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Dim 27 Juin - 18:35

L’elfe la regarda replonger puis remonter à la surface. Ce ne fut que lorsqu’elle sortie la tête de l’eau qu’il se souvint qu’elle ne pouvait guère parler dans l’air.
Zut, devait-il entrer à nouveau dans l’eau pour l’écouter ? Peut être. Toujours est-il que le soleil teintant la chevelure de la jeune fille modifiait la perception que l’on en avait. L’elfe resta fasciné devant un changement si soudain. Des cheveux fins s’accordant avec le temps… C’était beau. Il sourit. Toujours doux, toujours calme.
Ses cheveux auburn foncés par le contact de l’eau et commençant à s’égoutter se revirent mouiller lorsque Elendë se retrouva encore une fois entièrement dans l’eau.
Il avançait vers le fond, sans qu’on lui ait demandé cette fois. Si la jeune fille voulait parler, qu’elle parle, dans le cas contraire les profondeurs bleutées étaient amplement suffisant à le satisfaire.

La surface se troubla. Guijarro avait approché son museau et ronfla une fois de plus sur la rivière qui lui enlevait son compagnon.
Soudainement ses oreilles pointèrent vers l’avant et il redressa la tête en direction du chemin qu’ils avaient emprunté pour l’aller.
Des hommes approchaient, inquiets de ne point voir revenir cet elfe qui s’était prétendu si bon exorciste.
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Dim 27 Juin - 20:31

Lili regarda, surprise, Elendë entrer de nouveau dans l'eau. Théo s'était éloigné, surement lassé de cette conversation dont il ne comprenait que peu de choses. La jeune fille s'enfonça à la suite de l'elfe et le rattrapa de quelques mouvements.

"Que faites-vous ?"

Ah ? Parce qu'il n'avait pas le droit de faire ce qu'il voulait ? Ou alors devait-il lui rendre des comptes ? Rouge de honte, Lili s'arrêta dans son mouvement. Finalement, elle continua de sa voix basse :

"Je suis désolée... Ne vous en faites pas, je pars demain."

Ainsi ne causerait-elle plus de problèmes au village, ni à ceux qui passaient par ici...

Elle apperçut alors les hommes à la surface. Son regard se teinta d'inquiétudes, et elle disparut brusquement au fond du bassin. Pourquoi revenaient-ils ? Qu'allaient-ils faire ?! Lili s'aggripa au rocher qui la cachait comme si cela pouvait la protéger. Elle se mordit la lèvre en sentant son coeur accélérer et la douleur augmenter.

Les hommes pointèrent le doigt sur l'étalon.

"Son cheval tu crois ?"

"Sans doute. Tient, des vêtements, là. Il a dû plonger... Théo ?! Que fais tu encore ici ? Rentre immédiatement à la maison !"

"Mais..."

"Pas de mais qui tienne, ce qui se passe ici n'est pas pour les enfants ! Alors tu rentres, maintenant !"


Le petit garçon capitula et retourna au village après un dernier regard à la surface. Deux hommes s'en étaient approchés, hésitant à se pencher au dessus du bassin.

"Je crois que je vois quelque chose... Il l'a tué, tu crois ? Moi je dis, ce n'est pas prudent de déranger les morts..."

"Oh toi ! Si tu as peur, pourquoi es-tu venu ?! Cette chose doit disparaitre, et je vais montrer à ces abrutis que je ne crains ni les vivants, ni les morts !"


Aussitôt, il retira sa chemise, son pantalon, tira sa dague d'argent de sa ceinture et plongea d'un rocher. Remonter le corps de l'imbécile d'exorciste, puis tuer la chose. Enfin quelque chose d'un peu excitant dans ce village paumé !

Le bruit lorsqu'il fendit la frontière des deux mondes résonna dans le silence. Lili sursauta, se recroquevilla, puis chercha Elendë du regard.
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Lun 28 Juin - 12:49

Lorsque Lili lui parla Elendë faillit lui répondre. Pourquoi faillit ? Ben… peut être parce qu’il était sous l’eau et qu’il ne pouvait pas. A la place il sourit paisiblement, ses yeux montrant bien assez qu’elle n’était nullement responsable d’une quelconque erreur, si erreur il y avait. Pourquoi s’excusait-elle après tout ? Sur ce point là Elendë avait du mal à la suivre.
C’est alors que la jeune fille s’enfuit derrière les rochers, apeurée, par quoi ?
Elendë tourna le regard vers la surface. Mine de rien, ils étaient assez profond et l’elfe n’était très certainement pas un être aquatique, aussi sa vue n’était-elle pas aussi bonne que Lili et ce ne fut que des ombres floues qu’il distingua.
Il haussa les épaules, il n’y avait ici nul être de l’ailleurs, pas besoin de s’inquiéter donc. Sur le coup il en oublia l’envie humaine de toujours trouver un responsable pour tout.
Il continua à faire quelque brasse avant de tomber en admiration devant quelques minerais marins, brillants, magnifiques.
Immobile, il ne vit pas et ne prêta pas attention à l’homme approchant derrière lui. Ce dernier pensait d’ailleurs probablement avoir affaire à son cadavre au vu de l’elfe sans mouvement se laissant porter par l’eau. Il approchait donc de la première étape : remonter le corps de l’imposteur. Enfin s’il ne vivait plus c’est qu’il y avait bel et bien quelque chose à craindre dans cette foutue rivière. Couteau prêt à l’usage, il jeta un bref regard aux alentours. Rien d’inquiétant pour l’instant.

Elendë se sentit brutalement tiré en arrière par les cheveux et l’étonnement lui fit relâcher quelques bulles d’air, il se retourna alors vivement pour faire face et se débarrasser de cette gêne. L’individu tout aussi surprit de voir resurgir parmi les vivants un être dont il était persuadé de la mort, sursauta. La tension accumulé à l’approche du corps se transforma alors en reflexe purement humain.
La peur.
Or la peut incite souvent à frapper ce que l’on ne peut fuir rapidement. Le couteau fusa dans l’eau en direction de la masse elfique.
Il ne visait pas un point précis, il ne cherchait pas forcément à être mortel. Il voulait juste que l’homme subitement devenu une chose s’éloigne.
Au niveau de l’épaule d’Elendë l’eau se teinta de rouge pâle, conséquence de la blessure infligée par l’homme. De grosses bulles d’air s’élevèrent vers la surface. Elles appartenaient aux deux hommes. Le couteau s’agitait encore trop dangereusement devant le nez de l’elfe pour que celui-ci tente de le calmer pacifiquement. Qui plus est l’air se raréfiait à présent dans ses poumons et l’eau n’était pas son domaine.
Il tendit sa main gauche devant lui, au niveau de la poitrine de l’inconnu. Une déflagration lumineuse surgit de sa main. L’homme fut alors envoyé en arrière sur plusieurs mètres.

Sur la rive Guijarro poussa un puissant hennissement et se cabra à la vue de la lumière illuminant soudainement la rivière.

Nulle blessure ne fut à déplorer car l’eau s’occupa toute seule de faire pression et de ralentir sa chute. Cette pseudo attaque permis aux deux individus de reprendre leur esprit chacun de leur côté et de remonté à la surface.
Mais si Elendë avait projeté l’inconnu vers le haut, le contre coup de son attaque l’avait envoyé vers le bas. Or il eut beau battre des jambes et nager comme il le put vers l’air. Additionner le temps qu’il avait déjà passé sous l’eau à la surprise occasionner par l’homme, la blessure qu’il lui avait infliger et la magie qu’il avait dû utiliser alors que l’air lui manquait déjà…
Elendë avait beau se tendre vers l’extérieur, sa vue se troublait irrémédiablement, ses poumons le brûlait avec intensité et ses forces le quittaient. Peu à peu Elendë abandonna la bataille et ne lutta plus pour remonter.
Ses yeux commencèrent à se refermer à demi et seuls ses mèches auburn voletaient encore autour de son visage...
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Lun 28 Juin - 16:07

Le goût du sang. Lili l'avait senti avant même de voir Elendë. Une lumière. Se battaient-ils à l'instant ? Pourquoi cet homme aurait-il attaqué l'elfe ? Elle ne comprenanit pas, elle ne comprenait plus ce qu'il se passait... Juste...

Elendë coulait.

Lili se précipita. Inconsciente à présent des villageois au dessus d'eux, elle fut près de lui en deux mouvements souples, et le tirait vers le haut. Mais remonter un homme adulte est bien plus dur que faire de même avec un petit garçon ! La jeune femme utilisa toutes ses (maigres) forces pour atteindre la surface.

Son coeur allait-il exploser ? Elle en avait bien l'impression... Il battait trop rapidement, trop fort. Et à présent, c'était son souffle à elle qui manquait cruellement à son corps. Les aiguilles dans ses poumons, la douleur. Lili se mordait les lèvres pour la supporter.

Aussi ne fut-elle pas en mesure de réagir lorsqu'on l'attrapa brutalement par derrière. C'est à peine si la jeune femme se rendit compte que, surpris par son contact étrange, l'homme l'avait laissé glissée entre ses bras avec un sursaut.

Certains aidaient l'elfe à sortir de l'eau rapidement en pensant qu'elle tentait de le tuer. Mais le premier villageois à avoir plongé, à présent moins sonné, l'avait également apperçue. Un éclair de plaisir mauvais dans le regard, il replongea, lame en avant, dans sa direction.


HJ/ désolée, ce n'est pas terrible... T-T
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Lun 28 Juin - 18:52

L’elfe se sentit tirer, d’abord par de frêle bras puis par une force plus vigoureuse. Il n’avait pas vraiment conscience de qui, de quoi. Mais peu à peu, alors que l’inconscience s’approchait à grand pas, il sentait la surface proche de lui. Il aurait aimé aidé, battre des jambes ou des mains pour y aller plus vite encore, mais… il était enfoncé trop loin dans la brume pour y arriver.
Enfin sa tête jaillit hors de l’eau. Une force tout autre que celle de Lili le tira sur la rive. Il toussa, crachota, prit d’un violent haut le cœur il refit jaillir l’eau avalé accidentellement et le reflexe de l’inspiration pu enfin reprendre ses droits.
On parlait, on bougeait autour de lui. Des voix agitées, angoissées. Lorsqu’Elendë trouva la force de rouvrir les yeux il ne distinguait pas encore avec netteté les individus l’entourant mais il voyait des âmes perturbées, ne sachant que faire.

Le démon. Le démon de la rivière était apparu. Il avait entrainé l’elfe au fond du lac et l’exorciste ne devait la vie qu’au courage sans borne du villageois qui avait eu l’audace de plonger…et de replonger une nouvelle fois pour partir chasser l’échec du dit Elendë.
Cet être était tellement mauvais qu’il avait tenté jusqu’au bout de ramener dans le fond sa proie. Pourquoi faire ? Surement le dévorer par la suite !

Guijarro, non seulement parce qu’il était cheval mais aussi parce que sa masse imposante de cheval de trait lui facilitait la tache, s’imposa rapidement au groupe d’hommes. Ceux-ci comprirent vite que l’étalon désirait que l’on fasse de l’air à Elendë plutôt qu’on l’étouffe à se pencher sur lui. Penchant sa tête vers lui il servait bon gré, mal gré, d’accoudoir à l’elfe haletant reprenant ses esprits. La blessure à son épaule n’était pas douloureuse, elle saignait beaucoup mais se révélait superficielle. Elendë ne prit même pas le temps de la regarder, comme s’il l’avait déjà oublier. En revanche il gardait en mémoire l’homme à l’aura sombre qui l’avait blessé.
Il ne lui en tenait pas rigueur. Pourquoi faire ? Chacun avait été surprit par l’autre et les conséquences n’en étaient pas dramatiques. En revanche, ses yeux avaient beaux vagabonder sur ceux qui l’encerclaient il ne retrouvait pas cette même âme :

- Où ? Commença-t-il péniblement.

- Ah là, monsieur, vous avez eu de la chance qu’on soit arrivé à temps. On se disait bien que vous en mettiez du temps. Alors on est venu vous cherchez et celui qui vous a sauvé est partit finir votre boulot. Vous inquiété pas il est fort. Il s’en sortira. Ajouta-t-il en voyant le sursaut de l’elfe.

- Mais ce n’est qu’une femme ! S’exclama Elendë.

Il se leva, chancela sur quelques pas en bénéficiant du soutien de son camarade puis récupéra son équilibre :

- Vous ne devriez pas y retourner monsieur Mahal. Tenta-t-on de l’interrompre.

Peine perdu.
Elendë avait reprit son inspiration et plongé avant que les mains se précipitant vers lui ne puissent le saisir.
Son corps creva la surface en un millier de bulle. L’élégance et la grâce n’était plus son principal soucis. A présent sortir de cette mauvaise passe Lilinäo avait revêtis un gout de priorité. Le sang s’écoulant de son épaule se mélangea une fois de plus à l’eau pâle, heureusement qu’ils ne se trouvaient pas en pleine mer, où l’elfe en aurait bavé.
Ce dernier nagea rapidement vers le bal entamé des deux êtres pour tenter de maîtriser l’homme.
Le tuer ? Non, tuer ne se faisait pas aussi simplement. Il fallait juste l’empêcher de nuire. Des fils de lumière dorée sortir du bout de ses doigts et s’élancèrent vers l’individu. Ils l’encerclèrent doucement, sans qu’il ne s’en rende compte, trop obnubilé par le démon à porter de main. La magie l’ayant entouré se resserra alors d’un coup et prit une consistance solide. Le villageois fut surprit et tenta de se débattre, peine perdue. Elendë savait faire de la magie résistante. Il reçut par ailleurs un regard d’ébène droit de sa nouvelle prise. Regard meurtrier auquel il répondit par un mince sourire. Sourire qu’il agrémenta d’un clin d’œil quand il croisa le regard de la jeune Lili.
Saisissant alors les liens lumineux l’elfe poussa sur ses jambes et remonta à la surface. Les deux hommes reprirent leur respiration et ils remontèrent sur la rive :

- Merci partenaire. Dit Elendë à l’adresse de l’étalon l’aidant à sortir.

Mais sur les côtés les hommes observaient étrangement l’elfe ayant ligoté leur camarade. Ce dernier rentrant alors dans une colère noir :

- Hé vous ! Vous vous prenez pour qui bon sang ? Je l’avais sous ma main ! Je pouvais lui régler son compte sans problème !

L’elfe soupira :

- Et quel gloire aurait vous eu à tuer une simple humaine ?

Un instant de stupeur passa sur son visage, puis un rictus mauvais s’y dessina :

- Les humains ne vivent pas sous l’eau.

Le regard peiné que lui jeta alors l’elfe l’empêcha de savoir s’il devait s’offusqué ou admettre une possible erreur :

- Nous ne sommes pas tous identiques vous savez. Elle est humaine… et elle ne l’est pas. Cela n’est en soi pas une tare. A trop vous effrayer de tout, vous ignorez la différence. Croyez moi, cette jeune fille ne ferait pas le moindre mal à une mouche…et je serais tenté de dire « à ses agresseurs ». Ce n’est d’ailleurs pas elle qui m’a infligé la seule blessure que je porte. Dit-il en désignant son épaule. Rentrez chez vous. Il n’y a plus rien à voir ici.

Les liens dorées tombèrent alors d’eux-mêmes et se mélangèrent en innombrables petites paillettes dans le vent. Les villageois se firent dubitatifs :

- Vous êtes sûr de ce que vous dites ? Elle n’est pas un esprit ? Alors comment expliquez-vous que l’on n’ait pu la saisir lorsqu’elle est remontée à la surface ?

A ceci Elendë n’avait guère de réponse. Comment expliquer en effet un tel phénomène ? Il est évident que dire la vérité l’aurait grandement aidé. L’elfe ne pouvait deviner qu’elle n’avait pas « traversé» les hommes, mais qu’elle avait été relâchée. Or l’homme oubli souvent les détails qui l’arrangent dans les situations fâcheuses :

- Il ment. Il faut tuer cette saloprie. Ces fantômes ridicules ne méritent pas de fouler Endora de toute façon. Ils ne sont rien d’autres que des imm…

- Je vous conseille fortement de garder ces propos pour vous monsieur. Interrompit Elendë d’un ton glacial. Je sais ce que je fais, vous ignorez de quoi vous parlez. Un jour peut être vous serez l’un de ces esprits. Ne dénigrez donc pas votre possible futur.

Le sang de l’homme ne fit qu’un tour et chercha à se ruer sur l’elfe quand de petites déflagrations au bruit mat retentissant au niveau de ses pieds le stoppèrent. Chacun regarda les aiguilles d’acier enfoncées profondément dans la terre. Puis leurs yeux s’arrêtèrent sur les doigts d’Elendë.
Ce n’était plus vraiment des doigts. Ils étaient plus raide et surtout complètement gris. A la limite entre les mêmes aiguilles plantées dans le sol et les doigts humains :

- Vous n’avez pas vu un quart de mes réelles capacités. Répondit paisiblement l’elfe. Et pourtant vous me provoquez sans cesse sur un terrain où vous êtes aveugle. Vous avez déjà entendu parler de moi non ? Ma réputation me fait-elle à ce point défauts ? Si je vous dis que vous pouvez partir et que vous n’avez plus rien à craindre. Alors c’est que cela est véritablement le cas. Mais si vous ne me croyez pas, et si vous continuez de dénigrer ces êtres innocents…Alors je me verrais dans l’obligation de vous faire comprendre par la force que votre place n’est pas ici.

Les yeux marron clairs du personnage brillaient d’une colère contenue. Il n’avait pas à porter de main son sabre aux doubles lames, mais ces capacités seules lui étaient amplement suffisantes. Ces deux dons pouvaient en effet se révéler redoutables même utilisés seuls.
Les villageois déglutirent, hésitèrent… puis prirent leur camarade par les épaules en faisant demi-tour. Ce type n’était pas net, mieux valait ne pas rester trop longtemps près de lui.
Une fois hors de vue l’elfe soupira et relâcha sa tension. Il s’assit au bord de l’eau et regarda avec surprise son bras rouge.
Ah oui, il était blessé…
Certes le sang avait été grandement dilué par l’eau, mais cela restait impressionnant. Aussi Elendë se trempa-t-il encore une fois (au point où il en était…) et commença à nettoyer sa blessure.
La jeune fille s’était-elle enfuie pendant sa conversation avec les hommes ? Peut être. Toujours est-il que l’elfe espérait qu’elle aille bien.


HJ/ J'ai pas fais mieux T.T
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Lun 28 Juin - 19:12

HJ/ OO tu rigoles ?! Mille fois mieux oui !
hmmm... je la fais sortir tout de suite ou pas ? cela serait surement plus facile ^^"
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Lun 28 Juin - 19:24

HJ/ Mieux? Oo on a lu le même texte? ^^"
Mais à la limite oui à mon avis ça serait plus simple si elle sortait =) Après tu fais comme tu le sens Wink
avatar


Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 13/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë Lun 28 Juin - 20:11

Lili évita la lame par pur réflexe, et celle-ci ne fit que l'effleurer. Mais si Elendë n'était pas intervenu, surement n'aurait-elle pu faire de même au deuxième assaut de l'humain. Mais pourquoi avait-il replongé, il était blessé ! Dans l'eau, le sang ne pouvait pas coaguler, il ne fallait pas qu'il replonge !!
L'elfe remonta rapidement avec le villageois, mais Lili retourna dans le fond pour s'y dissimuler.

Douleur.
Le problème des 'crises' n'était pas seulement qu'on ne savait pas quand elles surviendraient, mais également combien de temps la 'transition' prendrait. Demain matin ? Maintenant ? Parfois, cela se calmait avant de reprendre de plus bel. Parfois c'était tellement bref qu'elle avait à peine le temps de s'en rendre compte. Parfois la douleur se faisait sourde et restait plusieurs jours...

Lili resta de longues minutes au fond du bassin. Combien ? Cinq ? Dix ? Vingt ? Plus ? Roulée en boule, elle monta finalement une main à sa gorge, et se propulsa vers le haut. Vers le ciel. Vers cet autre monde. Plus haut, au dessus de la surface.

La jeune femme s'accrocha à un rocher pour s'y hisser en crachant. Elle toussa pour expulser l'eau de ses poumons, et enfin les remplir d'air.
Douleur.

A quatre pattes sur la rive, ses cheveux trempés cachant son visage, Lili respirait encore difficilement. Elle ferma les yeux. Etait-elle sortie trop tôt ? Elle n'en avait pourtant pas l'impression... Alors pourquoi la douleur ne diminuait-elle pas ? Ses inspirations trop rapides, comme les battements de son coeur. Incapable de sortir de cet essoufflement permanent.

Heureusement, il n'y avait plus de villageois sur les bords du bassin...
Elendë !?
Lili leva un regard inquiet autour d'elle.
avatar


Nombre de messages : 739
Localisation : sur les terres cultivées avec Elvir et Sakurae
Race : naïade, nymphe des eaux, ondine, ou autre équivalent x)
.

Clan : eau
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 15/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un esprit dans la rivière, pv Elendë

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Un esprit dans la rivière, pv Elendë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: Clan de la Terre-