AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: ... Jeu 26 Nov - 20:03

Résumé des épisodes précédents :
Spoiler:
 

"Dit, tu penses qu'il est bien en sécurité là-bas?"

"Mais oui, enfin sûrement... Oh et puis zut, si on bousille le gros, les autres devraient se disperser"
...
"Hé!"
Ako avait sans prévenir pris la place de Kotaro et commençaient déjà à renvoyer les pauvres bestioles qui mangeait tranquillement les restes de paysans dans la forêt...

"Je m'occupe des plus faible, garde tes forces pour après!"

Enfin même en disant cela, il y avait plusieurs dizaines voir centaines de monstres aux alentours...
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Sam 26 Déc - 18:45

Les blessures de Death se refermaient déjà. Le sang avait cessé de couler depuis longtemps.
Voler était si agréable. Le vent chatouillait son visage et faisait claquer ses cheveux comme une multitude de lianes argentées.
La déesse repensa à Elvir.
Même si il avait eu un passé horrible rien ne justifiait les actes qu'il commettait.
Combien d'hommes avaient souffert sous ses crocs et ceux de son loup?
Le duo venu d'ailleurs ne volaient pas bien haut. Aussi lorsque arraché à la contemplation des nuages le griffon reçut un projectile en pleine aile il ne pensa un instant qu'en repliant ses ailes ils allaient tombés.

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH! Hurla la déesse voyant le sol foncer à toute allure vers elle.
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH! Hurla à son tour le griffon qui se trouver exactement dans la même situation.

Ce dernier n'eut pas le temps de rouvrir ses larges ailes qu'ils s'écrasèrent au sol.
Un corps tout en muscle amorti la déesse un peu sonnée alors que le splendide griffon se réceptionna juste à coté.
Comment avait-il fait pour atterrir presque gracieusement sur ses pattes alors qu'il était tombé avant elle (puisqu'elle le montait)?
Soudain la chose sur laquelle elle tait tombée grogna mollement. La déesse baissa lentement les yeux avant de voir une sorte d'homme loup assommé.
Lentement elle tenta de se lever pour éviter de réveiller le monstre.
Autour d'eux personne ne semblait lui preter attention comme si elle n'était qu'un parasite de passage.
Elle était presque debout quand l'hybride grogna plus fort cette fois. Dans un nouvel hurlement elle se redressa d'un coup appuyant ses pieds joints sur le ventre du monstre qui cracha tout son air.
Voyant qu'il continuait de la regardait comme si il allait la manger toute crue elle hésita un moment avant de sauter une nouvelle fois quand elle aperçue les dents tranchantes.
Quand le monstre hurla de douleur une multitude de pairs d'yeux se tournèrent vers elle.
La déesse déglutie péniblement et le griffon lâcha un:

oups on a été repéré.
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH! (xD)

À la phrase du griffon une dizaine de monstres en tout genres avaient bondit vers elle la faisant une nouvelle fois hurler.
Complètement paniquée elle cavala les bras levés vers le ciel dans tout les sens esquivant une hache par ici, un croc par là.
Soudain elle se figea, le monstre qui la poursuivait eu un sourire malsain.
Une âme, une âme errait à la recherche d'une porte.
Ces créatures tuaient, elles faisaient des morts.
La gravité qui s'était emparée d'elle devant le massacre d'Elvir refit surface.
Dans un timing parfait la déesse matérialisa sa faux dans sa main droite et trancha net la gorge du monstre.
Le nuage refit son apparition. Il était arborait mille et une couleurs pour symboliser chaque âme. Celle des monstres mais aussi des paysans terrifiés qui se faisait attaquer.
La brume se rependit sur une large zone peuplée seulement de monstre. En un instant tous tombèrent au sol toussant, crachant leur poumon.
Mais c'était inutile. Le poison que la brume avait crée pénétrait dans leurs corps détruisant comme une toxine chaque cellule.
La brume disparue les laissant morts. Mais elle ne pouvait recommencer cette opération.
Pas temps que les paysans se trouvaient aux milieux des monstres.
Étonnement elle se trouvait soudainement moins vive. La fatigue ne l'avait jamais possédé mais la en deux jours ça faisait beaucoup!
Quelqu'un semblait se battre au milieux de tous ce fouillis. La déesse ouvrit ses larges ailes noires et soyeuses pour se poser près d'une autre jeune femme. Oui elle se battait contre les monstres.
Death plongea vers le sol balayant de sa faux un large cercle (a plus les mauvaises herbes \o/).
elle hurla pour couvrir le bruit environnant:

Vous savez ce que veulent toutes ces bestioles?

Pas le temps pour les présentations urgence oblige. D'un pas sur le coté elle évita un coup de griffe.
Si elle trouvait ce que voulaient ces monstres elle ou la jeune femme (qui se débrouillait bien) pourrait les empêcher d'attendre leur but.
À moins qu'ils ne veuillent rien de précis. Dans ce cas il faudrait en tuer ou en blesser un grande partie avant que les autres ne fuient.
Hors voilà, elle n'étaient que deux, trois en comptant le griffon qui lacérait de ses griffes visage, truffes ou ce qui sert de tête.
avatar


Nombre de messages : 42
Localisation : montagnes rocheuses
Race : Déesse emprisonnée dans un corps d'humain
Clan : Air
Perso principal : Kahéna
Date d'inscription : 14/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Jeu 31 Déc - 21:12

Le combat commençait à durer, ce n'est pas que Ako avait du mal mais plutôt qu'on en voyait toujours pas la fin.

#Dit, t'as pas entendu quelque chose?#

#Non, quoi?#

#Un sorte de cri, mais rien d'humain et rien ne ressemblant à celui des créatures de la forêt, ça faisait AAAA[...]H! et puis une sorte de bruit sourd#

Enfin elle n'avait pas le temps de parler plus, les monstres d'entassés autour d'elle. Quitte à devoir détruire les récoltes (qui le seront de toute façon)), elle sortit sa faux et concentra des sorts basiques d'eau dans la lame histoire de couper du monstre plus facilement.
Cependant c'est un fait, Ako finit elle aussi par entendre une sorte de hurlement venir d'un peu plus loin

"aaaaaaaaaaaaaaaAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH!"

Et voyant ensuite quelque chose se rapprocher d'eux, elle prépara un sort d'impact :

"Qu'ils essayent de m'attaquer de front pour voir..."

Elle retint finalement son coup en voyant que ce n'était "qu'une" jeune fille ailée qui se rapprochait d'eux.

"Vous savez ce que veulent toutes ces bestioles?"

À son arrivée, la jeune fille avait "désherber" les alentours.

#Elle me donne une drôle d'impression, je n'aime pas son odeur... Fait attention#

Elle semblait elle aussi combattre avec une faux, mais semblait légèrement entravée dans ses mouvements...
Les monstres continuaient d'arriver en masse, entre deux coups de faux, Ako répondit à la fille :

"Aucune idée, mais c'est plus cette brume étrange qui m'inquiète, car les monstres sont apparus avec cette dernière"

Pas le temps de réfléchir qu'elle esquiva un coup pour se prendre un coup de griffe dans l'omoplate droite..

"Hung!"

Rien de grave, mais cela signifiait qu'elle commençait à avoir du mal, malgré les dire de Kotaro, la venue de la jeune fille avait un assez bon timing finalement, elle vivra peut être plus longtemps...
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Sam 9 Jan - 16:22

Une brume étrange? Elle se concentra sur laurée de la foret pour analyser ce problème. En effet une brume légèrement opaque formait comme des files de tissu qui sortaient de la foret sans se soucier du carnage environnant.
D'un mouvement souple du poignet la déesse fit disparaître sa faux pour dégainer la splendide épée. La garde ornée de joyeux et d'or scintilla au soleil d'un éclat plus pur que la lumière du ciel. La lame effilé comme le vent trancha un corps difforme avec une rapidité et une précision étonnante.
La déesse se revit dans sa salle noire observer les mouvements des guerriers de chaque époques. Elle ne les égalés pas mais là ou les autres avaient eu une vie de pratique elle en avait eu des centaines de théories. Si elle ne maitrisait pas les mouvements elle en connaissait une quantité affolante.
Et l'avantage contre ces monstres était que si ils arrivaient en nombre, ils était loin d'avoir un puissance de combat élevée.
Lorsque la lame s'enfonça dans un corps avec un bruit spongieux la déesse rinvoqua sa brume cette fois arc-en-ciel. Il fallait faire la différence entre SA brume et LA Brume. L'une était à son service l'autre était venue avec les monstres. Le nuage arc-en-ciel se changea en une multitude de pieu qui foncèrent vers les assaillants.
Les yeux violets, mauves de Death scrutèrent le champs de bataille avant de se figer sur la foret dont le voile laiteux jaillissait lentement. Elle se tourna vers le fille qui venait de recevoir un coup dans l'omoplate. Un pieu vint transpercer le cœur du monstre en question. Sans un sourire ni rien elle s'adressa à la combattante dont elle ne connaissait pas le nom:

Il faut aller dans la foret. Si la brume et les monstres viennent du même endroit on pourra couper le problème à sa source.

Elle poussa un sifflement sonore et le griffon arriva à toute vitesse comprenant son appel. Le redoutable animal lacérait la chaire de ses griffes ou de son bec de rapace.
avatar


Nombre de messages : 42
Localisation : montagnes rocheuses
Race : Déesse emprisonnée dans un corps d'humain
Clan : Air
Perso principal : Kahéna
Date d'inscription : 14/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Mer 17 Fév - 20:48

Il faut avouer que la fille ne se débrouillait pas trop mal, ils ne serait pas trop de deux combattants pour en venir à bout.

"Il faut aller dans la foret. Si la brume et les monstres viennent du même endroit on pourra couper le problème à sa source."

Un griffon avait surgi à la commande de la jeune fille...

#Ah non! Pas moyen que je monte la dessus!#

#Laisse moi faire#

Et hop comme si l'interrupteur avait changé de position, Kotaro pris la place de Ako et s'adressa à la jeune fille.

"Hé toi! Le premier arrivé à cette source de problème s'en occupe, ok?"

Sur ces mots ils partis en courant en direction de la forêt éliminant au passage les quelques monstres essayant de lui barrer la route. Cependant la blessure à l'omoplate que c'était prise Ako était aussi pour Kotaro génant un peu ses mouvements sur la droite, mais cela ne le gênerait pas pour le menu fretins.
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Mer 17 Mar - 20:28

HJ/ Moi je dis :

Oscar au rp le plus étalé de toute l'histoire du fow !!

Nan c'est pas ça ?

*sors*
avatar


Nombre de messages : 48
Race : elfe
Clan : Terre
Date d'inscription : 29/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Mer 17 Mar - 20:36

HJ: si complètement 8D
Il faudrait que je me motive pour rep xD
J'essaye de le faire avant ce week
avatar


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 12/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Dim 21 Mar - 0:58

La déesse grimaça. Ça aurait été bien plus rapide que le jeune... eh la jaune femme bin non maintenant c'était bien un jeune homme. Elle haussa un sourcil surpris. De son miroir le monde lui paraissait bien plus simple, moins varié. C'était déconcertant. Le griffon s'élança à toute vitesse courant sur une courte distance pour prendre son élan et s'envoler à toute vitesse. Une idée folle traversa l'esprit de Death. Écarta ses ailes elle les agita follement pour égaler la vitesse du griffon. Le griffon avançait plus vite non pas parce que la jeune femme donné de la vitesse à leur duo mais que son poids ne ralentissait pas son unique compagnon de toujours. C'était simple il fallait trouver la source du problème. Enfin c'était simple sur le plan théorique. Un de ses êtres étranges, bien plus grands que les autres tendis sa main pour intercepter la griffon qui poussa un cris indigné à en briser les tympans avant d'esquiver agilement. La foret se dressa, immense et majestueuse. À partir de la le griffon ne pouvait plus avancer en volant. Avant même qu'il ne ralentisse elle bondit avec classe et ne prit même pas le temps de poser les deux pies à terre que déjà elle s'élançait. Focalisée sur son objectif elle ne vit pas le danger. Pas une hache, ni des griffes ou encore des crocs. Pas une épée non plus, ce fut un monstre qui lui fonça dedans comme un bélier la saisissant dans ses bras puissants. Il s'arrêta de courir pressant la jeune femme qui peinait à reprendre son souffle. Un autre monstre identique au premier s'approcha avec un air de convoitise. Le monstre qui la tenait se retourna presque boudeur. S'était clair il avait trouvé un nouveau doudou, il ne le lâcherait pas. Elle fixa avec effroi le visage de la bestiole puis le filet de bave qui descendait de sa mâchoire à la ravissante robe noire.

Yeark!


Elle pensait que ça ne pouvait pas être pire mais elle se trompait et sacrément. L'autre monstre attrapa un de ses bras et la tira violemment. Le poignet si fin paraissait plus fragile que de la porcelaine entre l'énorme main. Les deux bestiaux se tortillaient dans tout les sens pour attraper le jouet se grognant l'un sur l'autre. Elle était trop secouée pour réussir à visualiser la brume. Une idée germa dans son esprit. Elle n'avait qu'à devenir la brume. Le nuage noir se forma autour d'elle. L'idée lui paraissait simple diviser ses cellule en un millier d'atome afin de devenir l'air. Seulement elle n'était pas habituée à la douleur et elle ne s'attendait pas à cela. Son être se déchira, se brisa en un milier. Elle hurla à s'en déchirer les cordes vocales. Son dos s'arqua si violemment que le monstre la lâchèrent. Sa peau sembla se consumer disparaissant dans l'air. Elle hurlait, plus fort que n'importe quel monstre mais sa douleur l'empêchait de tout stopper. Son corps était pris de soubresauts plus sauvages que des convulsions. Sous les chocs ses os se brisaient ses yeux aveuglé par le sang qui coulait de ses yeux. Elle cracha, ses organes se déchirant de l'intérieur. C'était affreux, le genre de douleur que l'on oubli jamais. Puis plus rien, elle s'était évanouie dans l'air. Le vent semblait pleurer comme un échos aux hurlements qui le peuplaient plus tôt. La déesse volait, elle n'avait pas d'ailes mais elle se déplaçait dans l'air volant entre les monstre, se frottant au lame sans avoir mal. Enfin, la source. Comme une porte entre les mondes, une plaie béante d'où s'échappaient des monstre hurlant. Une porte sur les enfers, une porte sur ses enfers. Elle n'eut pas besoin de reprendre contenance pour la fermer et tout les monstres étaient partis. C'était son monde. Il existait donc des moyens de traverser les royaumes qu'elle dirigeait. Non loin un jeune homme gisait dans un cercle tracé sur le sol. Apparemment tout cela été sa faute et il en avait payé le prix. Un livre baignait dans le sang maintenant inutilisable. La jeune femme tenta de reprendre forme. Un nuage de poussière dessina sa silhouette qui devint de plus en plus dense. Ses os étaient en place mais elle restait blessée de l'intérieur. Sa robe était couverte de tout le sang qu'elle avait craché, des filets rouges dégoulinaient de son nez, et des coins de ses yeux. Quand à ce qui coulait de sa bouche ce n'était pas un filet, son menton en tait recouvert, dégoulinant le long de son coup. Elle était plus résistante que n'importe quel être mais s'en était trop. Elle se laissa glissée au sol vidée.


HJ/ Et pan un roman Cool
Et je revendique le prix de celui qui a le plus bousillé son perso (à moins qu'il ne soit à Aïla) 8D
avatar


Nombre de messages : 42
Localisation : montagnes rocheuses
Race : Déesse emprisonnée dans un corps d'humain
Clan : Air
Perso principal : Kahéna
Date d'inscription : 14/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Mer 24 Mar - 10:49

Kotaro se rendit vite compte de sa bêtise, il avait beau être très rapide, les êtres ailés était bien plus rapide que lui, et sa blessure n'arrangeait pas les choses.
Tout en avançant vers le cœur de la forêt, les monstres étaient de plus en plus énormes. Et Kotaro commençait à avoir du mal à combattre. Il tomba à ce moment sur deux géant qui lui barrèrent la route, il allait être difficile de les envoyer voler d'un seul coup comme le menu fretin. C'est à ce moment qu'il entendit un cri perçant venant de plus loin dans la forêt. Ce petit moment d'inattention permis à ses deux adversaires de l'envoyer au tapis en l'écrasant d'un bon coup de poing bien senti.
Kotaro était en sang, Ako était toujours en léthargie à l'intérieur, la situation ne pouvait pas être pire... Pas pire? Et si, les deux géants "s'amusèrent" à se faire des passes au pied avec Kotaro qui était à moitié conscient... La chance semblait l'avoir abandonné quand soudain un coup de pied trop fort l'envoya loin, en s'envolant, il pu voir que ce coup de pied devait venir d'un réflexe du monstre face à la douleur qui le gagnait, en effet, il aperçu le monstre disparaître dans un hurlement de douleur. Il atterri proche du centre de la forêt.
Il se doutait bien que quelqu'un avait réglé tout ça, que c'était surement cette fille qu'il avait croisé. Mais quand il l'aperçut sur le sol couverte de blessure, il se dit qu'il aurait du la suivre et regretta son erreur. Il était lui même mal en point, très mal en point. C'était d'ailleurs un miracle qu'il soit toujours en vie et conscient. Il s'approcha d'elle, remarquant au passage un livre dans un bain de sang, ce devait être la chose qui avait permis aux monstres de venir ici. Il vit qu'elle était toujours vivante, il ne pouvait rien pour elle cependant et commençait à perdre connaissance.Dans un dernier effort pour détruire le livre, il tomba inconscient au côté de la fille.
es paysans ne mettront sans doute jamais les pieds dans cette forêt, vont ils mourir comme ça?

HJ : Je ne réussis pas la paraphrase me permettant d'écrire un roman ^^"
Donc c'est tout ce que je peux faire, la suite au prochain épisode^^"
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Mar 6 Avr - 11:26

HJ: Quelqu'un est-il volontaire pour leur filer un peu d'aide?
Parce que à eux deux ils vont pas s'en sortir 8D
HJ2: Trop classe le vava de Kota affraid lol!
avatar


Nombre de messages : 146
Race : Loin de ce que tu penses
Clan : Feu
Date d'inscription : 30/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Dim 9 Mai - 21:38

HJ/ Âme charitable me voilà !
Par contre, si on pouvait éviter de répondre tout les 6 mois, ça serait sympa ^^


Taron tenait dans ses bras le petit chat, qui venait de s'endormir. Le voyage des Terres Volcaniques jusqu'aux Terres Cultivées avait été long (environ trois journées), d'autant plus qu'il fallait laisser Lenwë se dégourdir les pattes de temps en temps. Ils avaient fait quelques rencontres d'animaux et de rares humains. Ces derniers avaient accueillis Taron comme d'habitude, aussi s'étaient-ils enfuis rapidement. Même avec leurs meilleurs chevaux, les hommes ne pouvaient rattraper le centaure. Celui-ci avait déjà voyagé dans ces zones là, il connaissait pas mal de détours, de cachettes ...

***

A leur arrivée, l'astre du jour venait de se lever. Lenwë se réveilla et commença à s'agiter. Taron le posa par terre. Aussitôt, il fusa comme une flèche vers deux choses qui gisaient sur le sol. Le centaure, méfiant, s'approcha et découvrit avec horreur deux personnes baignant dans leur sang.
Doucement, il écarta Lenwë puis commença à soigner les deux êtres avec quelques plantes qu'il avait trouvé il y a quelques temps déjà.
Attendant que la guérison commence, Taron resta aux côtés des jeunes personnes pour pouvoir les protéger d'éventuels ennemis.
avatar


Nombre de messages : 98
Race : Centaure
Clan : Terre
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 08/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Mer 12 Mai - 14:56

HJ: la flemme horrible de prendre le bon perso o/
HJ2: Oh âme charitable, que ton cœur clément soit loué! Hum je vais dormir après ça hein x)


Loin...
Tout ceux qui étudient les esprits des êtres pensants disent que l'on rêve forcément quand l'on dort.
Alors même paisible un sommeil vide est impossible.
Le rêve...
Une chose étrange sur laquelle on pourrait divaguer à des philosophies extravagantes.
Car en quelque mot un rêve peut être assimilé à divagations et extravagances.
Donc la déesse était censée rêver.
Mais non.
Ce n'était pas un rêve... plus un voyage.
Le monde des damnés... les enfers.
Quelque chose qu'elle dirigeait et n'était pas censé craindre mais ici elle ne controlait plus grand chose et même les Portes ne lui obéissaient plus corectement.
Mais trêve de digressions; le monde n'attend pas la fin de bavardages inutiles pour tourner.
Un centaure.
Uns espèce rare et fière.
Des êtres fascinants avec leur propre mode de fonctionnement.
La déesse avait toujours aimé les observer.
En parlant d'elle un œil mauve s'ouvrit lentement.
Elle n'était pas morte.
Un espoir secret lui avait soufflé que peut être son corps détruit, son âme retournerai de là où elle venait.
En se dressant elle remarqua que sa poitrine était bandée pour pouvoir soigner certaine plaie de la longue robe avait gênée et qu'une sorte d'onguent recouvrait hématomes et blessures.
En reniflant elle reconnue l'odeur des plantes mais il lui était impossible de les identifier.
Elle ne connaissait pas la pudeur. Se trimbaler nue en plein Firewall ne lui aurait même pas arraché un rougissement; les êtres naissent nus, pourquoi s'embarrasser de couche supplémentaires lorsqu'il ne fait pas froid?
La personne qui l'avait sauvée (si elle pouvait mourir) attendait simplement.
Le jeune homme qui avait été une jeune fille (ou pas) était aussi en vie.

Euh... bonjour. Merci... pour tout ça.

Du doigts elle désigna ses plaies.
Gênée?
Pas vraiment en fait.
C'est juste qu'elle ne savait pas comment se comporter avec les gens.
Alors se taire et observer tant qu'elle n'avait aucune objection ou aucune envie de bavarder était plus simple.
Mais politesse exige et cet homme l'avait secouru sans se poser de questions.

------------------------------------------

Une masse de plume grise filait comme le vent.
Death.
Elle ne pouvait pas avoir fait des kilomètres!
Mais vu que toute les directions de a foret était imaginable les fouilles prenaient du temps.
Piètre odorat que celui des oiseaux.
Cependant il suffit à localiser le sang de la déesse.
Comme un missile l'animal jaillit d'entre les arbres.
Une autre odeur.
Pas humaine.
Un danger donc.
Il n'en fallait pas plus au griffon qui poussa un cris strident et fonça droit sur le centaure qu'il pensait munit de mauvaises intentions.
Toutes griffes sorties il allait lui lacérer le visage quand un mur qui semblait fait de brume pourtant consistant le heurta de plein fouet.
Il poussa un hululement de surprise avant de reconnaître l'étrange magie.
Si Death était amochée, son pouvoir ne dépendait as de son corps.
Ou bien moins que les êtres normaux.
Les yeux mauves cherchèrent une excuse dans ceux de l'animal qui s'approcha plus rassuré que rancunier.
Les mots n'étaient pas nécessaires pour les deux partenaires.
Le noble animal s'inclina avec déférence devant sa maitresse qui le sera contre elle puis devant Taron.

C'est un ami. Je suis désolée de sa réaction mais il était soucieux.
avatar


Nombre de messages : 146
Race : Loin de ce que tu penses
Clan : Feu
Date d'inscription : 30/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Ven 14 Mai - 13:00

    Du brouillard. Tout était flou. Il n'était plus "là", il était de "l'autre côté". Sentiment étrange. Ako à ses côtés. Première fois. Ils ne s'étaient jamais croisés. Danger. Plusieurs choses vagues pénétraient son esprit. Souvenirs. Le passé. Ou alors autre chose. Toujours un sentiment désagréable. Impression de déjà vu. Ses souvenirs? Ako était silencieuse. Aucun mouvement. Nouveaux passages. Une forêt, du sang. Mémoire retrouvée. Il était mort? Doute. Battements de cœur. La vie. il était vivant. Sans bruit. Aucun son ne parvenait à ses oreilles. Crainte. Il était perdu dans cet univers. Réveil en sursaut. Un centaure, du sang, une fille et un griffon. Des bandages. L'avait on soigné? Silence. Ako? Maux de têtes. Des remerciements. Pas de conversation. Il été encore trop faible. Sommeil. il s'endormit. Un rêve. Une école. De la musique. Une voix, Ako. Ce n'était pas des souvenirs. Monde parallèle? La vrai forme de "l'autre côté", un monde entre la vie et la mort. Une autre personne. Son maître. Cet endroit mêlait réalité, souvenirs et songe. Un rêve. Le sien? Était il de "l'autre côté"? Une chanson. Toujours Ako. Il voulait se rapprocher. Immobile. Il n'était que spectateur. Il n'entendait que sa voix. Nouveau réveil. Peur? Il ne voulait plus y retourner. Regard vers les autres personnes.

    "Merci de vous être occupé de moi"

    Tentative. Il s'était levé. Mouvements difficiles. Il aurait du mourir. Sortir d'ici. Quitter "ici". Il avait survécu. Pour quelle raison s'était il battu? Le plaisir, la volonté de protéger? Idées floues. Ne pas penser, avancer.

    ***
    Prisonnière. Son destin la rattrapait. Incontrôlable. Elle ne pouvait sortir de ce monde. Différent. Ce n'était pas "l'autre côté". Un monde entre la vie et la mort. Des gens. Des ennemis? Kotaro? Introuvable. Inquiétude. Solitude. Des images, des gens. "L'extérieur". Elles s'éloignaient. Elle bougeait. Kotaro? Toujours rien. Sa voix ne parvenait pas à lui. Désespoir. Évanouissement. Ce n'était pourtant qu'un rêve. Une ville. Le passé. Une maison isolée. Une femme.. Rembobiner. retour à la case départ. Blanc. Un grand espace blanc. Un lit. Un miroir. Allongée sur le lit. Quelqu'un lui parlait. Une petite fille. Des mots. Kyuki? Une destinée. Debout. Regard au miroir. Une personne inconnue. Elle lui ressemblait mais ce n'était pas elle. Elle tente de parler mais aucun son ne sort de sa bouche. transformation. Noir. Elle est entourée de noir. Des lueurs bleues. De la magie. Une illusion? Chute. Un éclat. Une lumière pure, couleur Azur. L'"Azure" d'Ako. Une puissance enfouie. Explosion. Ako disparait. Tout retourne au néant.

    ***
    Une chute. Kotaro tombe. Il est allongé sur le sol. Entouré d'arbres. Toujours ce mal de tête. Des flammes Azur. La forêt brulait autour de lui. Souvenir. Crise. Lumière jaillissant de son corps. Disparition. Dans un rayon de quelques mètres autour de la position de Kotaro, plus rien. Une grande colonne de lumière Azur montait jusqu'au ciel. Kotaro, inconscient. Consistance réel dans ce monde. Ce monde, "l'autre côté". Sur Endora, aux milieu de la forêt rousse. Un corps. Dans le coma, Kotaro était prisonnier de "l'autre côté".


HJ : Voici donc le dernier post de Kotaro pour le moment. Je précise qu'il n'est pas mort. Il suffira de certaines circonstances pour qu'il se réveille. Dans un moment...
HJ2 : Ako a, elle, bel et bien disparue...

EDIT : Ouah >< Court pour un dernier post Crying or Very sad
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Ven 14 Mai - 17:35

Attendant patiemment que les deux personnes se réveillent, Taron faisait le guet. Il faudrait surement un moment avant que les plantes ne fassent leur effet.
Pourtant, très rapidement la jeune femme se réveilla

"Euh... bonjour. Merci... pour tout ça."

"Bonjour. Je vous en prie, inutile de me remercier. C'était tout naturel. Je n'aime pas voir les gens mourir."

Lenwë s'était rapproché, curieux, de la femme. Il se mit à lui tourner autour, à approcher son museau d'une de ses mains.

Les oreilles du centaure perçurent un . Un mouvement ?
Taron aperçut un griffon foncer sur lui. Aussitôt il se mit en position de défense, mais avant qu'il ai pu faire quoi que ce soit, un mur étrange se forma entre son attaquant et lui.
Le centaure tourna la tête et comprit alors. Le griffon connaissait la jeune femme.

"C'est un ami. Je suis désolée de sa réaction mais il était soucieux."

Taron eut un petit sourire.

"Il n'y a pas de mal à cela. J'attaquerais moi aussi pour protéger la petite boule de poil qui vous tourne autour depuis tout à l'heure."

"Je m'appelle Taron. Taron Rubens. Enchanté."

"Merci de vous être occupé de moi"

Taron allait répéter qu'il était inutile de le remercier quand une chose plus qu'étrange se produisit.
Une lumière aveuglante semblait émaner du jeune homme.
Lenwë feula, hérissa ses poils et alla se cacher au plus vite derrière celle qu'il observait depuis pas mal de temps.

Soudain, plus de lumière.
Le centaure osa un regard, mais ... plus rien. Le jeune homme n'était plus là.
Que c'était-il passé ?
Où pouvait-il être ?
Taron se cabra. La main en visière il cherchait à trouver cet humain.
Mais son odeur avait disparue elle aussi.
Le centaure reposa ses sabots au sol, puis se tourna vers la femme.

"Vous comprenez quelque chose à cela vous ?"

Il avait fait pas mal de voyages, parcouru surement plus de kilomètres que la majorité des humains. Il avait été dans des endroits plus improbables les uns que les autres, mais jamais au grand jamais il n'avait vu une chose comme ça.
Tellement étrange ...
avatar


Nombre de messages : 98
Race : Centaure
Clan : Terre
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 08/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Dim 16 Mai - 1:49

Une lumière.
Évaporé. Tout simplement.
La jeune femme n'avait même pas eu le temps d'activer l'œil du jugement que tout c'était déjà joué.
Les âmes. Elle en sentait bien deux non? Mais l'une d'entre elle s'effaçait. Il y avait une différence entre cette disparition et une mort ''normale'' mais la déesse n'avait pas eue le temps de comprendre quoi. Le griffon s'en fichait éperdument.
Son rôle n'était pas de conduire es âmes. Seulement de soutenir Death dans l'éternel solitude.
Les ailes de cette dernière frémirent à l'instar de son corps fragilisé.
''abimé'' aurait-elle dit. Comme un simple outil ou une machine encombrante.
Mais où était-Il passé? La déesse ignorait même le nom de ce jeune homme.
Il n'était pas dans un des trois monde qu'elle contrôlait; elle l'aurait sentie et favorisé son passage.

Non mais j'aimerai bien. Que croyez-vus qu'il lui soit arrivé?

Ses yeux mauves fouillèrent le ciel en quête d'une réponse ou quoi que ce soit. Cet idiot restait sourd à ses basses pensés de mortelle.
Une pointe inquiétude perçait sa voix. Ici, elle était capable de se rendre compte que certaines personnes ne méritaient pas de cesser de vivre.
Cette pensée ne l'avait jamais effleuré. Un instant ce changement la frustra comme si elle reprochait à ce fichue système nerveux et cette fichue planète de la perturber
Jugeant amèrement les blessure qui la couvrait elle se réjouit tout de même de savoir qu'elle guérirait vite. Bien plus vite que n'importe quel être ''normal''.
Mais par orgueil on se surestime.
La jeune femme voulue se lever inconsciente de son état de faiblesse.
Elle sentie tout simplement ses jambes se dérober sous elle.
OK. un peu plus de repos damoiselle?
avatar


Nombre de messages : 42
Localisation : montagnes rocheuses
Race : Déesse emprisonnée dans un corps d'humain
Clan : Air
Perso principal : Kahéna
Date d'inscription : 14/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Mar 18 Mai - 23:55

"Non mais j'aimerais bien. Que croyez-vous qu'il lui soit arrivé ?"

Apparemment ce phénomène n'avait jamais été expliqué. Peut-être ne s'était-il jamais produit auparavant ? Cela expliquerait le fait que personne ne puisse expliquer ce qui venait de se passer.
Taron prit le temps de réfléchir un peu avant de répondre.

"Hé bien, je n'en sais strictement rien. Peut-être fut-il envoyé dans une dimension parallèle ? Ou bien s'est-il juste téléporté dans un endroit où il pourrait mieux soigner ses blessures ?"

Après plusieurs minutes à réfléchir sur le pourquoi du comment de la disparition du jeune homme, Taron reporta son attention sur la jeune femme (?) qui visiblement voulait se remettre trop vite sur pieds.

"Attendez mademoiselle, vous savez, je n'ai pas fait grand chose. Il faudra beaucoup de votre volonté pour que vous puissiez guérir. J'ignore comment cet homme a réussi à se lever, mais en tout cas, vous ne devriez pas trop forcer. Ceci n'est bien sur qu'un conseil, libre à vous de le suivre ou non. Si vous avez peur, je pense pouvoir dire sans me tromper que votre griffon, noble compagnon d'ailleurs, assurera la garde. De plus, je veillerais moi aussi à ce que les ennemis (s'il y en a) ne s'approchent pas trop."

Le centaure marqua une pause, tourna son visage vers celui de la personne encore allongée.

"Cela vous satisfait-il ?"

Remarquant que Lenwë était sorti de sa cachette et recommençait à étudier la blessée, Taron rajouta :

"Si ce chaton vous ennuie, je peux l'écarter."

Joignant le geste à la parole, il poussa Lenwë un peu plus loin. Le chaton allait revenir à la charge quand il remarqua le vol insouciant d'un papillon, et décida de le suivre.
avatar


Nombre de messages : 98
Race : Centaure
Clan : Terre
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 08/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Sam 22 Mai - 0:27

Une autre dimension? Alors ce serait à un autre dieux de la mort de se charger de lui. Coincée sur Endora Death ne pouvait savoir si il avait quitté sa zone de contrôle ou pas. Ce qui était certain c'est qu'il n'était pas mort, sinon ça elle l'aurait senti. Et sa faiblesse la révoltait comme si elle se dégoutait. *Un tas de chair encombrant!*
Dans le cas de Death la magie nourrissait plus le corps que l'inverse. C'était la seule chose qui lui permettait de tenir. Le griffon se grandi légèrement et pris un œil fière devant le compliment du centaure. De toute évidence il aimait les compliments et ces derniers avaient le dont de faire ressortit sa vanité de paon. Oui aucun agresseur ne pourrait la toucher. Elle n'y avait pas vraiment songé en fait.

Ai-je vraiment la possibilité de choisir? Je ne peux que songer et vous faire confiance. Puis, elle ajouta plus pour elle même, que ce chaton est mignon.

L'amertume qui sonnait dan sa voix rivalisé avec sa fatigue. Death s'étendit à même le sol en se couvrant avec ses ailes à la manière d'un oiseau se lovant pour mieux résister au froid alors que lors du sommeil la température du corps chute.

L'âme se rie de sa douleur alors que e corps se meure et l'esprit soupire de ses oscillantes pensées.

Une phrase confuse crée par la fatigue et la fièvre dans un chuchotement pourtant parfaitement audible.
Mais c'était exactement le cas de Death. Son esprit qui dirigeait son corps souffrait avec ce dernier et se retrouvait confus. Son âme qui était son essence même gérait son pouvoir malmenait son esprit qui s'abaissait aux faiblesses de mortels.
Mais comment expliquer avec des mots ce que personne ne peut définir. Expliquer un phrase confuse avec des explication abstraite c'était envoyé une lettre avec le nom de a ville et le prénom du destinataire.
avatar


Nombre de messages : 42
Localisation : montagnes rocheuses
Race : Déesse emprisonnée dans un corps d'humain
Clan : Air
Perso principal : Kahéna
Date d'inscription : 14/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Jeu 27 Mai - 20:58

HJ/ Manque cruel d'inspi, désolée ><
Mais quand faut y aller, faut y aller ! Hop hop !



"Ais-je vraiment la possibilité de choisir? Je ne peux que songer et vous faire confiance."

Après ces paroles où l'on distinguait autant la fatigue que l'amertume, la jeune femme se laissa aller dans un sommeil qui serait surement réparateur.
Le centaure songea aux dernières paroles prononcées par cette femme. Tout du moins, il essaya de les comprendre. Il avait beau essayé de retourner la phrase dans tout les sens, il ne pouvait en saisir le sens.
Y en avait-il un d'ailleurs ?
Après de longs moments de réflexion, le centaure se redressa, tendu. Pourquoi ?
Il avait entendu un homme. Mais celui-ci était très éloigné, il ne pourrait pas les trouver. Taron se décontracta et jeta un coup d'œil vers Lenwë.
Celui-ci, après avoir examiner les ailes de l'étrange créature, était en train d'examiner le griffon.
Créature ?

#Un ange ?#

Pourquoi pas.
Taron retourna près de la jeune femme toujours étendue.
Il posa une main sur son front. Brulante.
Comment un ange pouvait-il se blesser ? Quel avait été le nombre d'ennemis, quel était leur genre, et surtout quel était leur nombre ?
Autant de questions u'il faudrait lui poser quand elle se réveillerait.
avatar


Nombre de messages : 98
Race : Centaure
Clan : Terre
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 08/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Sam 29 Mai - 2:57

La jeune femme dormit longtemps.
Plusieurs jours? Sans doutes. Toute notion du temps lui échappait. Elle apprit lors d'un des moments où elle était éveillée que son protecteur se nommait Taron.
La jeune femme n'eut pas besoin pour comprendre la façon d'être du centaure. Noble, fier, aimable et bon, ne recourant à la violence que très rarement. Sa patience devait être olympienne pour être restée à ses cotés si longtemps.
De nombreuses filles seraient devenues pivoines rien qu'à cette idée mais Death débarquait dans un univers qu'elle connaissait très bien sans jamais l'avoir arpenté et les sentiments lui étaient pour la plupart inconnus. Le dégout et la tendresse lui étaient plus familiers. Elle les éprouvait pour certaines personnes sortant du lot.
L'état de la jeune femme s'était améliorer et pour la première fois depuis ce qui lui semblait une éternité elle se sentie mieux. Fatiguée certes mais capable de remplir une journée ''normale''.
Taron somnolait à moitié quand la jeune femme s'assit et entreprit un grand nettoyage de ses ailes noires et lustrées qui s'étaient retrouvée affublée de feuilles mortes et poussières.
Une boule de poils rousse vint à la rencontre de la déesse sans la moindre crainte apparente. Le voir dormir des heures avaient du suffire à lui faire penser qu'elle n'était pas dangereuse. Sans les onguents ses plaies se serraient surement infectées.

Vous vous sentez bien?

Plus une formule de politesse qu'autre chose puisque celle qui allait mal c'était elle.
Elle ne le remercia pas une nouvelle fois; elle l'avait déjà dit 5 ou 6 fois et se répéter devait être bien plus lassant pour le centaure que pour elle.


HJ: je suis un cas irrécupérable x)
avatar


Nombre de messages : 42
Localisation : montagnes rocheuses
Race : Déesse emprisonnée dans un corps d'humain
Clan : Air
Perso principal : Kahéna
Date d'inscription : 14/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ... Mar 8 Juin - 22:52

HJ/ Je me suis enfin motivée pour répondre à tout mes rp, je vais commencer par celui-ci ^^


Les jours passaient et se ressemblaient. Le centaure restait tout de même auprès de la jeune femme blessée. Toujours inconsciente, elle donnait presque l'impression qu'elle était morte. Presque puisque sa poitrine se soulevait et s'abaisser au rythme de sa respiration.
Chaque jour, Taron allait recueillir de nouvelles herbes pour les administrer à la malade. Le griffon veillait sur sa maitresse pendant que Taron s'absentait.
Pendant ce même moment, Lenwë jouait avec le griffon. Il devint vite fan de cette grosse boule de poils sur pattes et griffes.
Puis, un jour enfin, la femme se réveilla. La question qu'elle posa alors fut pour le moins étrange, et Taron ne put s'empêcher de sourire avant de lui répondre.

"Madame, je me porte comme un charme, mais puis-je vous demander comment vous vous sentez vous ? Après plusieurs jours passés ainsi, vous devez être épuisée non ? Si jamais vous avez des vertiges n'hésitez pas à vous rasseoir d'accord ?"

Taron observa le soleil qui commençait à monter haut dans le ciel, puis posa son regard sur Lenwë. Le chaton tournait en rond autour du centaure.

"Et bien, vous n'avez plus besoin de moi désormais, alors je me permet de vous abandonner à ce stade. Lenwë commence à s'impatienter et je dois avouer que je meurs d'envie d'explorer le reste du pays moi aussi."

Le centaure se pencha pour attraper le chaton espiègle et le positionner sur son corps, puis il se pencha dans une sorte de révérence.

"En vous souhaitant un bon rétablissement je vous dit un au revoir qui, je l'espère, ne sera pas définitif."

Sur ces mots, le centaure tourna les sabots puis s'éloigna doucement vers une nouvelle destination.
avatar


Nombre de messages : 98
Race : Centaure
Clan : Terre
Perso principal : Shaara
Date d'inscription : 08/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: Clan de la Terre-