AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

retrouvailles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: retrouvailles. Sam 5 Sep - 23:44

Illena marchait, son sac sur l’épaule. Ses jambes épuisées la portaient mécaniquement. Les arbres l’entouraient depuis plusieurs jours déjà, leurs couleurs du rouge profond à l’or filtrant la lumière du soleil.
Elle arriva finalement dans une petite clairière. La jeune femme regarda en l’air avec un sourire : Enfin un endroit où voir le ciel ! C’était décidé, elle s’arrêtait là !

Mais alors qu’elle posait ses affaires sur un tronc, un mouvement attira son attention à la lisière des arbres… Argh ! Quelqu’un ! Se cachant rapidement en haut d’un arbre, Illena regarda entrer le cavalier… Qui osait ainsi la priver de son repos mérité ?!
Hum… Un jeune homme sur un beau cheval alezan.
Illena eut un sourire en voyant l’étalon faire des caprices, se moquant ouvertement de son cavalier, celui-ci peinant à le maîtriser. Il arrivait parfois tout juste à se maintenir en selle !
Amusée, la jeune femme les détailla plus longuement tandis qu’ils approchaient. Alors ses yeux s’ouvrirent de stupéfaction, et elle manqua de tomber de l’arbre :

# Tan ! #

L’écart que fit la belle monture ne fut cette fois pas feint !

# Illena ! C’est toi ?! #

# Oui ! Oh, comme je suis heureuse de te revoir ! #

Elle retint son rire en voyant l’étalon caracoler, donnant peine à son cavalier complètement perdu par ses réactions !
Tan… C’était un des chevaux de son père. Un poulain qu’elle avait vu naître, qu’elle avait appris à connaître. Un des seuls animaux avec lequel elle était liée par la pensée. Un fier étalon aux beaux reflets rouges et au caractère bien trempé ! Il ne se laissait pas monter par n’importe qui… Et elle était une des seules qu’il acceptait réellement !

# Illena, où est tu ?! #

# Dans un arbre à ta gauche… Mon père s’est donc débarrassé de toi ? #

# Bien sûr : Toi partie, plus personne ne pouvait me monter ! #

Illena regarda son cavalier. Celui-ci ne parvenait plus à diriger l’étalon, qui déviait inlassablement vers la gauche…

# Lui y arrive… Il est plutôt doué ! #

# Oui… Et il m’était sympathique. Mais il a aussi ses limites. #

A peine les mots parvenus à l’esprit de la jeune femme, Tan plaça un merveilleux coup de cul suivit d’un saut de mouton. Le jeune homme valsa dans les airs. Deux secondes pour apprendre à voler ! Ah… Non, trop tard ! Tan bondissait dans clairière tel un poulain resté enfermé tout l’hiver à l’écurie.
Avec un sourire amusé mais compatissant, Illena regarda le pauvre homme abandonner et s’assoire sur un tronc –son tronc, d’ailleurs !

# Illena ! Laisse moi venir avec toi ! #

Ayant vu son maître jeter l’éponge, l’étalon s’était arrêté et broutait tranquillement non loin d’elle. Du haut de sa branche, la jeune femme pouvait voir son œil fixé sur elle.

# Qui te dis que je veux de toi ? Tu es impossible comme monture ! #

Tan secoua sa belle crinière avec impatience, ronflant des naseaux. Illena sourit. Oui, elle aurait aussi aimé l’avoir pour compagnon… Mais comment faire ?! ‘Bonjour, je viens vous prendre votre cheval !’ ? Certes non ! Quoique… Le plus simple est encore parfois le moins compliqué –remarque parfaitement inutile, entre nous !- …

# Bon, d’accord ! Viens sous les arbres. #

Tan s’approcha lentement de la lisière. Illena jeta un dernier coup d’œil au jeune homme toujours assit avant de descendre de l’arbre. Rapidement, silencieusement, elle s’approcha de l’étalon. Mais une fois près de lui, la voix du propriétaire retentit :

"Hé ! Vous, là !"

Zut ! Elle avait espéré que les arbres la cacherait un peu… au moins le temps de décrocher quelques affaires du dos de son ami. Mais tant pis pour lui !
Même si cela la gênait de laisser quelqu’un en pleine forêt sans rien –c’est vrai qu’il avait l’air plutôt sympathique- elle bondit sur le dos du grand cheval.

# Vas-y ! #

Inutile de lui dire, Tan partit comme une flèche à travers les bois, sous le regard stupéfait de son propriétaire ! Seul un lointain ‘Au voleur’ retentit encore aux oreilles de la jeune femme.

Tan ne ralentit que beaucoup plus loin, exprimant son bonheur par des allures exagérément relevées. Les deux amis se racontèrent en détail leurs aventures depuis leur séparation.
Lorsque Tan se moqua de son déguisement, Illena lança une tape sur son encolure :

# Ne me cherche pas, je suis plutôt de mauvaise humeur ! Je te signale que tu viens de me priver de ma sieste ! #

Tan fouailla de la queue, lançant d’un ton ironique :

# J’en suis réellement navré ! Mais… maintenant, où comptes-tu aller ? Où allons nous ? #

La jeune femme haussa les épaules.

# Je ne sais pas. Là où tes pas te conduisent, sauf sur les territoires du Clan de la Terre. Tout droit. #

Sans faire de remarque, le bel étalon continua tout droit. Enfin, autant qu’il le pouvait en slalomant entre les arbres.
avatar


Nombre de messages : 672
Localisation : dans la grande forêt avec Isas
Race : humaine
.
Clan : terre
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Loren, Max, Singart
.
Date d'inscription : 05/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

retrouvailles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: Clan du Feu-