AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

Tunrida, la Démone dérangée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Tunrida, la Démone dérangée. Ven 27 Jan - 15:24

Prénom: Tunrida
Age: 20 ans
Sexe: Souvent. Sinon, féminin
Race: Démon(e)



Description
Turinda est une Démone à la peau foncé marqué par des lignes de feu à quelque endroits sur sa peau, comme son bras gauche et son visage. Son corps aux formes plutôt généreuse et sa taille fine, dont elle se sert pour faire tomber les hommes ou les femmes sous son charmes. De taille moyenne, environ un mètre soixante dix ou quinze, et a de longue jambes très fine. Son visage est sombre, malgré les lignés de feu présente et fin. Son regard, aussi noir que les ténèbres ferai frémir n'importe qui. Elle a aussi deux piercing en forme d'anneau sur chaque narine. Sa longue chevelure bleu nuit et noir -où elle a deux magnifiques cornes recourbés vers l'arrière- lui arrive en dessous de son fessiers. Ses mains son dépourvu d'ongles. A la place il y a de grandes griffes, aussi affûté qu'un couteau de boucher. Voir encore mieux. Elle est très souvent nue, mais si elle croise quelqu'un elle sera vêtu d'un simple corset noir et une boxer. Rien d'autre.Et puis de toute façon, qui n'aimerai pas la voire nue?



Histoire

-Mais arrête! disait une voix de fille entre des rires

-Rêve! en répondit une voix d'homme.


Là, dans une plaine verte dû à l'herbe; se trouvait deux adolescents. Une jeune fille de dix sept ans et un homme plus vieux de deux ans. Lui était sur elle, la chatouillant jusqu'à en mourir de rire. Tout était parti sur une simple phrase qui avait vexé l'homme et donc avait voulu se venger de la meilleure façon qui soit. Enfin d'après lui.


-Allez Aethan! Fit la jeune fille.


L'homme en question secoua la tête avec un énorme sourire.


-Je t'ai dis que non. Tu crois que tu va te faire pardonner aussi facilement?


L'adolescente fit une moue enfantine suite à la réponse de son ami. Elle croisa alors ses petits bras sur sa poitrine. En voyant la faire, Aethan eut un petit rire et lui déposa un petit baiser sur la joue de la boudeuse. Cassialys, la jeune fille eut vite un grand sourire accroché à ses lèvres. Puis, il se redressa.


-Pfiou, j'aime pas quand tu me chatouille. C'est tellement.. Désagréable! ronchonna Cassialys.

-Arrête de râler! T'es jamais contente. lui fait remarquer Aethan

-Mais non, mais c'est de ta faute aussi, tu fait tout ce que j'aime pas.


Aethan lâcha un long soupir et se leva.


-Tu fait quoi?


Elle haussa un sourcil en le voyant faire, avant de s'asseoir sur l'herbe bien verte de la plaine.


-Et bien je vais te laisser, tranquille comme tu n'a pas l'air d'aimer ma façon de me comporter avec toi, alors que je ne fait rien de mal.

-Et tu va me laisser toute seule, dans cette plaine?

-Et bien pourquoi pas? fit-il avec un petit sourire.


Cassialys fit de grand yeux avant de se lever.

-Si tu pars, je te préviens que tu ne me verra plus!

-Cassi' tu dis ça à chaque fois. Pis si tu veux me voir, tu reviens à la même heure. Comme d'habitude quoi.


Puis Aethan tourna les talon et parti, laissant seule son amie Cassialys. Elle le regarda s'éloigner sans un mot. De toute façon il n'avait pas tord, elle sera là demain, à la même heure. Elle se rassit alors dans l'herbe, cherchant un truc à faire. Elle n'avait nul part où aller. Bien sur, elle aurai bien suivit son meilleur ami, mais disons que les parents d'Aethan ne l'aime particulièrement pas. Alors elle attendit tout simplement le lendemain en allant dormir sous un arbre, où elle était sur d'être à l'abris.

______


Cassialys avait mal dormi cette nuit. Une fois elle avait eut chaut, puis une autre froid. Elle avait un mauvais pressentiment... Alors qu'elle se levait et allait au petit lac afin de se laver, Aethan l'attendait comme à son habitude dans la plaine. Il était assis dans l'herbe légèrement humide à cause de la rosée du matin. Il savait qu'il allait devoir attendre un certain moment avant de la voir.
En cette journée bien sombre à cause des gros nuage gris, on pourrait penser qu'il allait avoir une tempête. Enfin c'est ce que pensait Cassialys. Elle prenait un bain rapide dans l'eau du petit lac gelé. Elle en tremblait, mais elle préférait ça que de sentir le faune à dix kilomètre à la ronde. C'est seulement une quinzaine de minutes plus tard, qu'elle se dirigea d'un pas tranquille vers la plaine. Mais elle s'arrêta soudainement, en voyant la scène qui se déroulait devant elle.
Une .. Bête? Grande de au moins deux mettre avec une sorte de lumière autour de lui et poilu était en train d'attaquer Aethan. Elle laissa échapper un cri aigu, et la bête de retourna vers elle. un second cris se fit entendre. De face, la bête ressemblait vraiment au diable. Deux yeux rouge vif, fut la chose la plus voyante mais aussi ses dents et sa bouche où il y avait du sang. Horrifié, la jeune femme tenta de s'enfui, mais elle était incapable de bouger. Comme si quelque chose la retenait. Ou a moins qu'elle avait peur. Surement les deux. La bête, ou le diable s'approcha dangereusement d'elle. Pétrifiée de peur, Cassialys ne fit rien. Pas un geste. Pas loin d''elle le corps sans vie de son meilleur ami gisait sur le sol, une marre de sang à côté. Elle secoua vivement la tête, pensant tout simplement que c'était un cauchemars et quand elle se réveillera tout sera comme avant. Mais non, tout cale était bien réel. La chose poilu s'arrêta devant elle, avant de parler dans une langue bizarre qui lui était complètement inconnu. La bête la regardait dans les yeux, et elle fut comme hypnotisé, puis elle eut un soudain mal de crâne affreux. Elle criait tellement cela lui faisait mal. Elle avait l'impression de mourir. Seul des phrases défilaient dans sa tête, jusqu'à ce qu'elle comprenne que c'était les parole de cette chose .


"Tu es si jeune. Tu me semble parfaite. Oui voila. Tu est parfaite. Je sens que tu souffre, mais tu ne réagis pas. A croire que la souffrance ne te fait rien. Souffre avec moi. Deviens comme moi. Tu verra, c'est tellement plaisant. Faire souffrir. Tuer. De toute façon tu n'a pas le choix. Je t'ai choisi. Je suis sur que tu sera magnifique une fois que tu sera comme rien. tu à de la chance. J'aurai pu choisir de te tuer, mais comme je suis sur que tu sera parfaite, je te laisse une .. Seconde vie. tu oubliera tout de cet homme que je viens de tuer. Il n'aura jamais existé et toi, tu détestera les hommes. Mais tu aimera leurs tendre des pièges et les faire souffrir.. Allez, viens en enfer avec moi!"


Et à ce moment même, elle crû mourir. "Parfaite? Mais pour quoi? De quoi parle-il? Je.. Je vais mourir.." se dit-t-elle. Elle avait l'impression que son corps était en feu. Sous la douleur, elle s’effondra au sol même, et inconsciente. Le diable ou le démon continua à réciter des paroles. Il y avait comme une odeur de brûlait non loin d'eux et pour cause, c'tait le corps de Cassialys qui se consumait peu à peu. Trop inconsciente et surement morte, elle ne bougea pas. Elle ne sentait rien. Mais vraiment rien. Au bout de plusieurs longue minutes, la chose arrêta toutes incantations et regarda la jeune femme avec un sourire diabolique. Toute l'herbe sur laquelle était allongée la jeune femme n'existait plus. Il ne restait plus que de la terre, et un trou assez large pour y faire tomber le corps inconscient. La bête démoniaque donna un coup de pied et elle tomba. Au plus profond de la terre...



_______



Un rire. un seul et unique rire se fit entendre. Diabolique et amusé. Il résonna dans toute la demeure qui ressemblait plus à un château qu'a une maison. Elle avait l'air d'être vide alors que pourtant il y avait bien des gens à l'intérieure. Trois pour être exact.
A nouveau ce rire. Un rire si froid et diabolique à la fois.
Un rire qu'on aurai pu reconnaître s'il n'était pas aussi cruel.
Ce rire, appartient à Cassialys. Enfin à l'ancienne Cassialys.
Maintenant elle avait changé, oh ça oui. Quatre ans était passé depuis sa "rencontre" avec le démon. Et depuis? Et bien depuis elle n'était plus du tout la même. Elle était devenu comme cette chose, mais sans les yeux rouges.. Et les poils. Elle avait la peau sombre, comme le ciel gris de sa ville, et des lignes de feu sur sa eau, comme l'enfer. Elle avait l'air d'aimer son nouveau elle.


-Aaaaaah! Par pitié arrêtez! supplia la voix d'un homme.


Le rire. Encore une fois. L'homme en question était accroché par des grosses chaine contre un mur de pierre froide. Il était nu. Comme elle d'ailleurs. Comme toujours, depuis qu'elle était devenu une Démone.


-S'il.. S'il vous plais.. Je.. Je ferai tout pour vous! Je serai.. Votre esclave si vous le voulez!

-Oh ferme-la tu me donne la migraine! De toute façon tu risque de ne pas vivre assez longtemps pour pourvoir être mon esclave. dit-elle en riant.


Elle regarda son prisonnier en souriant en coin. Qu'allait-elle lui faire à celui-ci? Le faire mourir de faim? Uhm, pas assez distrayant. Le laisser mourir de froid? Très ennuyant. L'achever à coup de hache. Beaucoup trop rapide. Elle voulait une mort lente et douloureuse. Elle sorti alors de ce ... Cachot? Enfin du moins cela y ressemblait; pour revenir cinq minutes plus tard avec des aiguilles, du fils, de la laine et un homme assez jeune, qui semblait être comme le domestique de la Démone.


-Je vais faire de toi ma poupée vaudou.

-Mais vous.. Vous êtes complètement folle ma parole! LACHEEEEEZ MOI!

Elle le regarda avec un grand sourire. Elle s'en foutais complétement de ce qu'il lui disait. Elle s'approcha de l'homme d'une démarche féline. Bien sur, l'homme ne quitta pas le corps de la Démone des yeux. Il était à la fois paniqué mais envoûté. De toute façon, il n'allait pas sortir d'ici en vie, alors autant bien se rincer l'oeil avant.
La Démone se mit juste en face de l'homme avec un sourire diabolique. Elle passa un long bout de fils dans l'aiguille qui était assez large comme une aiguille à tricoter, puis commença à coudre à vif l'homme. Juste pour s'amuser. Elle ajouta parfois de la laine blanche qui prit une teinte rouge à cause du sang.


-Et si je t'entend te plaindre ou gémir de douleur.. Tu aura à faire à moi. Démone Tunrida.


Et non Cassialys. C'était du passé. Rien qu'un vague souvenir d'un petit bout de sa vie. Un vide énorme. Cassialys était la jeune fille gentille et toute douce, et Turinda était la pire des personnes.
Alors qu'elle continuait à coudre l'homme, celui-ci sorti un gémissement de douleur. Elle s'arrêta alors, avant de planter l'aiguille au niveau de son coeur.


-Je t'avais prévenu idiot.


Elle rit et quitta la salle.


-Roshan, dès que l'homme sera mort, tu m'en débarrasse. avait-elle dit d'un ton sec.


Son domestique hocha la tête, puis elle quitta la demeure, sur son ami. Celui qui la comprenait dans ces actes cruels, celui qui avait était là lors de sa descente au enfer. Akers. Son pégase des ténèbres. Elle était inconsciente lorsque que le cheval l'avait retrouvé par terre, dans les Ténèbres. Akers avait alors tout de suite apprécié Turinda et l'avait toujours protégé. Personne ne pouvait l'approché quand elle était dans sa période de transformation s'il ne voulait pas être carbonisé par le cheval à la crinière enflammé. Une fois Démone, Turinda et Akers ne se quittait jamais.
Sur le dos de son cheval, la Démone parti à la recherche d'un nouveau souffre douleur.



Caractère:
Tunrida est.. Comment dire? Non bien sur ce n'est pas quelqu'un de gentille et à qui ont pourrait se confier. Loin de là. Cette démone est particulièrement sadique et aime faire peur. Très peu sociable d'ailleurs. Elle tuerai même quelqu'un si elle n'aime tout simplement pas sa tête. En l’occurrence, Tunrida est une vraie démone. Toujours là quand il y a du sang, toujours là quand il faut faire mal, ou encore peur. Elle est manipulatrice et incarne parfaitement le Mal. Ce n'est vraiment pas la personne qui aura pitié de vous, et au contraire se moquera et pourquoi pas faire de vous un bon steak.

Monture: Akers; Un cheval des ténèbres, avec la crinière légèrement enflammé
Signe spécial : Les lignés de feu sur sa peau et est très souvent nue.

Clan: Ténèbres
Pouvoirs: Force surhumaine et maîtrise le feu.
Côté: Mal Twisted Evil
Classe: Uhm, assassin?

Code : validé
Ancien Endorien : Yep!
Où avez-vous connu le fow ? J'ai déjà un perso ici. Very Happy
avatar


Nombre de messages : 17
Age : 26
Race : Démone
Clan : Ténèbres
Perso principal : Iseult & Tunrida
Date d'inscription : 27/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tunrida, la Démone dérangée. Ven 27 Jan - 18:05

Je me répète hein, mais j'adooooooore.

Bisous <3<3<3
avatar


Nombre de messages : 74
Age : 25
Localisation : Woodan
Race : Elfe
Clan : Terre
Perso principal : Eïden
Date d'inscription : 13/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tunrida, la Démone dérangée. Ven 27 Jan - 18:38

j'adore l'avatar ! =D où l'as tu trouvé ?
(et re-bienvenue ^^)
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tunrida, la Démone dérangée. Ven 27 Jan - 19:53

Mdr, merci
Et l'avatar soit je l'ai trouvé sur deviantart ou google image. Je sais plus o:
avatar


Nombre de messages : 17
Age : 26
Race : Démone
Clan : Ténèbres
Perso principal : Iseult & Tunrida
Date d'inscription : 27/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tunrida, la Démone dérangée. Sam 28 Jan - 18:57

Re =)
J'adore, je suis fan (et le vava est magnifique ^^)
Par contre, si elle est du clan des ténèbres ça serait plus logique qu'elle maitrise les ténèbres non?
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tunrida, la Démone dérangée. Dim 29 Jan - 1:50

Merci.
Ouai ben dans les Ténèbres elle contrôle quoi en gros?
avatar


Nombre de messages : 17
Age : 26
Race : Démone
Clan : Ténèbres
Perso principal : Iseult & Tunrida
Date d'inscription : 27/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tunrida, la Démone dérangée. Dim 29 Jan - 2:09

Camouflage, ombres, ce genres de choses ;3
Mais elle peut connaître la magie du feu, ce n'est pas interdit ^^
avatar


Nombre de messages : 1528
Age : 26
Localisation : Firewall
Race : Mi-vampire/mi-elfe noir
Clan : Clan du Feu
Classe : Reine
Date d'inscription : 07/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ancienendora.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tunrida, la Démone dérangée. Dim 5 Fév - 17:26

J'voudrais juste savoir si ma fiche est validée comme les Ô grandes admins n'ont pas dit "Je valide ta fiche" :3
avatar


Nombre de messages : 17
Age : 26
Race : Démone
Clan : Ténèbres
Perso principal : Iseult & Tunrida
Date d'inscription : 27/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tunrida, la Démone dérangée. Lun 6 Fév - 15:16

Hé ben si si tu es validée Wink
C'est prouvé par le nom de ton clan affiché en dessous de ton nom Wink
Tu peux donc rp =p
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tunrida, la Démone dérangée. Lun 6 Fév - 20:04

Ah oui, en effet j'avais pas vue :3
Merci bien !
avatar


Nombre de messages : 86
Age : 24
Localisation : Nul part.
Race : Ange
Clan : Lumière
Perso principal : Iseult & Tunrida
Date d'inscription : 09/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tunrida, la Démone dérangée.

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Tunrida, la Démone dérangée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: BIENVENUE :: Fiches validées-