AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Ancienne version de ToE
 

Partagez| .

mirage (pv Saïma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: mirage (pv Saïma) Dim 26 Juin - 22:01

HJ/ bon ben puisque pas de nouvelles du côté des montagnes, je poste ici direct (non non, pas impatiente du tout...) ^^"




Marchant à grandes enjambées, Robin avançait bien plus vite qu'à l'aller. Vers où ? Il ne savait pas. Il commencerait par l'auberge. Il ne voulait pas réfléchir à la suite. Il réfléchissait déjà trop. C'était aussi pour cela qu'il marchait sans s'arrêter : en marchant, il ne pensait pas. Il attendait d'être épuisé en fin de journée pour enfin s'arrêter, manger un morceau, et s'endormir aussitôt. Dès qu'il se réveillait, il repartait. Pour ne pas avoir le temps de penser. S'il commencer à se poser des questions... alors il s'arrêtait, voulait faire demi-tour en se traitant de stupide ! Et puis il regrettait... Et l'inquiétude le rongeait à nouveau... Il faisait demi-tour une nouvelle fois, courrait en se maudissant d'avoir perdu du temps ! Et puis il se traitait à nouveau d'imbécile...
C'était pourquoi il avait décidé d'arrêter de penser.

Robin porta la gourde à ses lèvres puis essuya celles-ci, sans en perdre une goutte. La chaleur était étouffante, comme la plupart du temps dans les plaines de feu. L'air chaud semblait onduler, et même troubler l'horizon, y mélangeant le rouge des plaines avec le bleu du ciel. Seuls des orages aussi rares que violents permettaient à cette herbe si caractéristique de pousser. Mais mieux valait alors ne pas s'y trouver...
Robin leva les yeux vers le ciel tout en continuant d'avancer. Il était d'un bleu uniforme, sans un seul nuage. Au moins lui ne mourrait pas ce soir ! Et c'était tant mieux, car il n'en avait vraiment pas l'intention ! Le voleur passait une main dans ses cheveux, essuyant la sueur qui perlait sur son front, lorsque soudain, il sentit son pied s'enfoncer dans quelque chose de mou...

Il trébucha.

Et se retrouva le nez dans le sable.

Du sable ? Pourquoi diable y avait-il du sable au milieu des plaines de feu ?!
Mais le jeune homme corrigea bien vite son erreur en se redressant : non, il n'était plus dans les plaines de feu. Tout autour de lui s'étalait le désert, et ses dunes à perte de vue.

Normalement, lorsqu'on a fait un pas en avant, et que l'on fait un pas en arrière, on se retrouve à nouveau à l'endroit où on était deux pas précédents, non ? Pourtant, après avoir fait un pas en arrière, et même deux ou trois, Robin du bien se rendre à l'évidence : il se trouvait au milieu du désert !
Y avait-il un désert en Endora ? Il n'en savait rien. Le seul désert qu'il connaissait était celui qu'il avait découvert avec Saïma... Dans cet autre monde qui était le sien. Etait-il dans son monde ? Surement n'aurait-il pu rêver mieux... Mais comment était-ce possible ?!

Mais là n'était pas le bon moment pour y réfléchir : il était au milieu de désert, sans rien d'autre à l'horizon que des dunes, lorsque l'air brulant n'y mélangeait pas le jaune avec le bleu du ciel... Robin épousseta ses vêtements, avant de se remettre à marcher.




HJ/ tu fais une première réponse ou je le fais arriver à l'oasis direct ?
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Dim 26 Juin - 22:07

HJ : directement me va très bien ^^
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Dim 26 Juin - 23:58

Robin s'arrêta, et fouilla dans son sac. Mais il savait sa gourde terminée depuis un moment déjà. Le voleur sortit donc quelques derniers morceaux de galette, et se remit à marcher en les grignottant lentement.
Marcher dans le sable était beaucoup plus fatiguant que dans l'herbe d'ailleurs ! Alors sous cette chaleur... Le jeune homme avait vite pris la décision de retirer son haut pour en nouer les manches autour de sa tête : il doutait qu'en cas d'insolation quelqu'un ne le trouve assez tôt pour le secourir ! Sa peau claire avait de toute façon vite foncé lors de son court voyage hors de la ville, et claircit ses mèches blondes.
Mais, plus que la chaleur, c'était les nuits glaciales qui le tourmentaient, et souvent l'empêchaient de trouver le sommeil...
Il n'avait jamais aimé le froid.

Robin soupira, et entreprit de monter la dune face à lui pour en suivre la crête. Celle qui suivait était en tout point identique à la précédente. Sans fénec ou lézard géant, ce monde était d'un ennuit mortel... Robin eut un petit sourire et une pensée d'excuse pour Saïma : mais il fallait quand même le comprendre, non ?!

Soudain le voleur fronça les sourcils, et ralentit. Portant sa main en visière, il plissa les yeux : une oasis ? Pouvait-il espérer, ou était-ce encore une illusion ? Rien qu'à la pensée de boire, il sentait ses lèvres sèches se craqueler ! Robin accéléra le pas, craignant, chaque fois qu'elle sortait de champ de vision, de la voir disparaitre.
Mais non.

Il l'atteignit en début d'après midi.
Des arbres. Le soleil n'était plus au plus haut, mais tapait encore fort. Robin acceuillit la fraicheur de l'ombre comme une bénédiction. Il s'avança entre les palmiers, et se laissa tomber à genoux sur la berge du bassin qui lui faisait face. Il but de longues gorgées d'eau avec un plaisir et un soulagement évident, avant de retirer la chemise qui protégeait sa tête et sa nuque. Plongeant ses main dans l'or bleu, il les passa dans ses cheveux de paille pour s'en asperger avec délice, l'eau coulant sur ses épaules et dans son dos.
C'est seulement lorsqu'il releva la tête qu'il la vit.

Ouvrant des yeux un instant surpris, Robin resta immobile devant la femme nue dont il avait interrompu le bain. Puis, un petit sourire étira lentement ses lèvres :

"Eh bien, si ce monde a d'autres mirages aussi agréables que celui-ci, alors je ne dit pas non !"

Un mirage... vraiment ? Oh, arrête de t'amuser, voleur !
Le jeune homme, qui ne semblait pas mal à l'aise outre mesure, rabaissa tranquillement son regard sur ses mains en disant cependant d'une voix sincère :

"Je suis désolé si je vous dérange, permettez moi juste finir de m'abreuver avant de vous laisser tranquille..."

Il but à nouveau à grands traits et remplit sa gourde : pour l'instant, même une femme nue ne pouvait gagner contre une marche de plusieurs jours sous le soleil du désert !
Mais avec un sourire malicieux, il ajouta tout de même :

"Toute fois, si ma compagnie vous tente, je me verrai bien incapable de vous la refuser !"

C'est que, en plus, lui même ne dirait pas non à une petite baignade rafraichissante !




HJ/ ça te va ? ^^
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Lun 27 Juin - 11:59

HJ : yep ^^

Cela faisait déjà quelques jours que Saïma avait quitté le campement, et quelques jours que son peuple, le puits où ils se ravitaillaient en eau étant à sec, s'était déplacé en direction d'une oasis. Lysis, allongée sous un dattier, poussa un soupir de lassitude.
Karim, parti étudier les variations de terrain avec d'autres hommes, lui manquait. Saïma, qu'elle avait regardé partir avec une réticence plus marquée encore que d'habitude, lui manquait. Certains étant partis aux nouvelles, d'autres chasser, le campement était presque vide et Lysis s'ennuyait.
Alors que le soleil commençait à décliner, l'orientale se décida pour un bain dans l'oasis. Après un dernier coup d'oeil alentour elle enleva ses vêtements, les laissa en tas près d'un buisson de jasmin, puis plongea dans l'eau fraîche avec délice.
Lysis resta un instant sous l'eau, puis remonta et se laissa flotter sur le dos, ses yeux noirs fixés sur le ciel d'un bleu électrique. Puis elle se remit en position verticale et rejoignit le bord en quelques brasses. Avisant un buisson d'hibiscus, elle cueillit une des fleurs rouge vif et se la glissa dans les cheveux. Puis elle s'immergea les épaules et resta immobile, les yeux mi-clos.
C'est alors qu'elle entendit, plus qu'elle ne vit, l'inconnu arriver. Il fallait dire qu'il n'était pas très discret ! Il arriva près de l'oasis en trébuchant, se laissa tomber au bord de l'eau et but à grandes lampées, comme un animal assoiffé. C'est après s'être aspergé la tête qu'il remarqua la présence de Lysis. Un sourire étira alors ses lèvres, tandis que la jeune femme l'étudiait d'un air mi-curieux, mi-amusé.

"Eh bien, si ce monde a d'autres mirages aussi agréables que celui-ci, alors je ne dit pas non ! Je suis désolé si je vous dérange, permettez moi juste finir de m'abreuver avant de vous laisser tranquille... Toute fois, si ma compagnie vous tente, je me verrai bien incapable de vous la refuser !"

Il employait des mots que Lysis avait parfois du mal à saisir... Celle-ci ne tarda d'ailleurs pas à comprendre d'où il venait ! Cheveux blonds, peau claire -disons, plus claire que la sienne-, langue qu'elle avait apprise mais ne connaissait pas encore parfaitement... Et arrivé comment, sinon d'un mirage ? D'ailleurs, il avait employé ce mot, bien que la phrase qui le contenait ne semblait pas vraiment signifier qu'il en avait été victime !
Lysis chercha un instant ses mots, se mordillant la lèvre. Puis, reposant ses yeux noirs sur le jeune homme, elle s'adressa à lui dans une langue d'Endora hésitante mais assez maîtrisée :

"Vous venez d'Endora ? Vous... ne devez pas rester ici. Attendez."

L'orientale se mit à nager vers l'endroit où elle avait laissé ses vêtements, dont elle se saisit. Puis, avisant les yeux de l'étranger toujours fixés sur elle, elle eut un sourire amusé et ordonna d'un ton préremptoire :

"Seneï Aman ! Tournez-vous !"

Lysis se rhabilla rapidement, puis fit le tour de l'oasis pour rejoindre le jeune homme. Alors, le tirant par la main, elle l'amena derrière un important groupe d'arbres et de buissons qui les cachait de la vue d'un éventuel occupant des lieux. Lysis s'assit, faisant face à l'étranger.

"Vous devez être perdu, ne pas savoir où vous vous trouvez... Vous avez -ah mince, comment on dit, déjà- vous avez... passé un mirage ?"
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Lun 27 Juin - 13:36

HJ/ rooooh, c'est pas drole si elle comprend même les compliments qu'il lui fait !.... mon robin, va falloire te démener ! xD




Attendez.
Robin laissa un léger sourire sur ses lèvres en attendant, comme elle le lui demandait, avec patience... et malice.

"Seneï Aman ! Tournez-vous !"

Ah, mince, privé d'un spectacle qui promettait d'être si beau ! Mais le sourire du voleur s'était élargi avant qu'il ne s'exécute : alors il était bien dans le monde Saïma...
Vêtue cette fois, la jeune inconnue le tira vers en endroit abrité des regards... Non, ce n'était pas le moment d'avoir des pensées mal placées, et elle le lui prouva rapidement :

"Vous devez être perdu, ne pas savoir où vous vous trouvez... Vous avez -ah mince, comment on dit, déjà- vous avez... passé un mirage ?"

Le jeune homme renfila sa chemise, sans toutefois la fermer, avant de s'assoir en face d'elle :

"Oui, un mirage, ce devait être ça. Je ne savais pas, je croyais que les mirages devaient être ouverts par quelqu'un... Ah mais, je ne sais pas où je me trouve, mais en savoir plus ne m'apporterait pas grand chose je le crains : la géographie de ce monde m'est totalement étrangère !"

Après une seconde de silence, il ajouta dans un chuchotement, sourire un peu rêveur et regard perdu :

"Sauf des montagnes lointaines, et peut être derrière l'océan, et même de l'autre côté, des forêts, ou des savanes..."

Quittant ses souvenirs pour revenir à la réalité, il détailla la jeune femme d'un regard curieux : peau sombre et cheveux de jai, épais, comme ceux de Saïma. Etait-ce le cas de tous les habitants de ce monde ? Elle était sans aucun doute jolie, un peu plus petite et menue, mais ne manquant largement pas de charme... Et même sans mots pour le dire, son regard traduisait tout seul ses pensées !
Détournant finalement celui-ci pour le porter autour de lui, Robin se releva et s'approcha d'un dattier :

"Je peux ?"

Il posa une main sur le tronc et regarda le sommet de l'arbre pendant quelques secondes, avant de finalement se tourner à nouveau vers la jeune femme, passant une main embrassée dans ses cheveux :

"Comment grimpe-t-on à cet arbre ?"

Ridicule ? La faim en avait bien vite raison : il avait vu les fruits sucrés le narguer depuis un petit moment déjà, et leur avait promis de venir les chercher ! Mais son expérience en matière d'escalade se limitait malheureusement aux murs de la ville...




HJ/ mon dieu que c'est nul... TT-TT
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Lun 27 Juin - 22:41

"Oui, un mirage, ce devait être ça. Je ne savais pas, je croyais que les mirages devaient être ouverts par quelqu'un... Ah mais, je ne sais pas où je me trouve, mais en savoir plus ne m'apporterait pas grand chose je le crains : la géographie de ce monde m'est totalement étrangère !"

Lysis se mit à rire.

"S'il vous plaît, parlez moins vite ! J'ai du mal à comprendre. Pour les mirages, on peut aussi passer par les mirages "naturels", créés par la chaleur et l'air. C'est comme ça que certains de votre monde se retrouvent ici par erreur."

"Sauf des montagnes lointaines, et peut être derrière l'océan, et même de l'autre côté, des forêts, ou des savanes..."

L'orientale, à ces paroles, fronça les sourcils.
Montagnes, océan, forêts ? Qui lui avait servi un discours similaire, déjà ?
Ah ! Saïma !
Décidément...

"Comment grimpe-t-on à cet arbre ?"

Avisant l'air déconfit du jeune homme, Lysis se mit à rire. Elle se saisit d'un petit couteau à sa ceinture, et, en quelques gestes aussi rapides qu'efficaces, se retrouva en haut du palmier-dattier, où elle sectionna une des grappes de dattes. Puis elle redescendit en sautant souplement, et tendit les fruits appétissants à l'étranger.

"Al Kher, je ne pourrai pas t'apprendre maintenant, j'ai mis... des années avant de savoir grimper ! Alors, autant demander à quelqu'un qui sait déjà."
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Mar 28 Juin - 0:09

Prenant note que la jeune femme ne semblait pas aussi à l'aise dans la langue d'Endora que Saïma, Robin s'appliqua par la suite à parler moins vite, et à bien détacher ses mots. Mais, lorsqu'elle grimpa à l'arbre et redescendit en quelques mouvements, il eut un instant le souffle coupé, avant d'emettre un long sifflement admiratif.
Il accepta les fruits qu'elle lui tendait avec un plaisir évident :

"Grand merci !"

Passant les fruits dans son autre main, il garda doucement celle de la jeune femme dans l'autre pour la monter à ses lèvres avec un sourire. Un salut un peu tape à l'oeil dans se contexte il est vrai, mais auquel il avait été éduqué dès son entrées dans la cour :

"Je me nomme Robin, enchanté !"

Puis il la libéra pour goutter une date avant de se délecter des suivantes. Robin repporta ensuite son regard vers le sommet de l'arbre, l'air pensif :

"Des années..."

Il recracha un noyau avant de sourire à nouveau et de donner le reste des fruits à la jeune femme :

"Autant commencer le plus tôt possible alors !"

Sitôt dit, sitôt fait, le voleur retira à nouveau sa chemise pour la poser à quelques pas, avant de s'approcher du tronc. Il regarda un instant celui, comme s'il jaugeait un adversaire, avant de s'assayer à son escalade...
Les premières minutes furent bien longues, sans qu'il ne parvienne à s'élever... Il avait l'impression d'être plus lourdau qu'un éléphant ! Puis, trouvant un truc, il parvint à faire quelques mettres... avant de rouler à nouveau dans le sable.
Se relevant souplement, Robin secoua la tête pour retirer le sable de ses cheveux blonds. Il riait :

"Des années !! Heureusement que ce n'est pas le temps qui me manque pour m'entrainer !"

Loin de lui l'envie de se rejetter dans le désert avec une seule gourde d'eau, il se trouvait déjà bien chanceux d'être tombé sur cette oasis !!
Et son habitante...
Robin posa sur elle son regard enfantin :

"Le jour où je parviendrait à me hisser au sommet, je vous promets que vous serez la première à le voir !"

Laissant finalement sa chemise dans le sable, il regarda autour de lui... et soudain une question traversa son esprit :

"Ou est votre peuple ? Vit-il près d'ici ?"

A moins qu'elle ne soit une voyageuse solitaire ? Elle n'en avait pas l'air, car nullement chargée... Ou alors ses affaires étaient autre part dans l'oasis ? D'ailleurs, pourquoi l'avait-elle fait se cacher quelques minutes auparavant ? Et puis, aussi...
Saïma.
Mais il n'osait pas encore poser la question. Pas avant d'en savoir un peu plus... aussi agréable était l'accueil pour l'instant !
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Mar 28 Juin - 12:13

"Je me nomme Robin, enchanté !"

Lysis retira sa main en riant.

"Bas les pattes, c'est bien comme ça qu'on dit chez vous ? Je suis fiancée, je suis fidèle, et j'ai plutôt peu d'estime pour les séducteurs !"

Un court instant, la jeune femme redevint sérieuse et son regard se fit plus sombre.

"Shën Ghard, j'en ai connu plus d'une se faire avoir... Par ces Fenël Ion, ces, comment vous dites ? Bourreaux... des coeurs, je crois ?"

L'orientale adressa ensuite un sourire à l'étranger, sa nature joviale reprenant le dessus.

"Enfin, enchantée tout de même, Robin ! Moi, c'est Lysis. Enjhël."

Robin... Ce prénom lui disait quelque chose.
Rah ! Damnée soit sa mémoire de carpe du Nil !
Mais le temps n'était pas à la tourmente. Robin s'était mis en tête de grimper au dattier, et Lysis l'observa avec un fort amusement monter de quelques mètres avec succès, puis retomber lourdement.

"Des années !! Heureusement que ce n'est pas le temps qui me manque pour m'entrainer !Le jour où je parviendrait à me hisser au sommet, je vous promets que vous serez la première à le voir !"

Lysis rit de nouveau.

"Ça, ça m'étonnerait ! Il y a très peu de chances que vous reveniez ici par hasard, vous le savez ? Et encore moins de chances que je retombe sur vous..."

"Ou est votre peuple ? Vit-il près d'ici ?"

L'orientale désigna d'un signe de tête l'autre côté de l'oasis.

"Mon peuple est nomade, et voyage au gré des saisons, de ses envies... et de l'eau, aussi ! Nous nous sommes installés près de l'oasis car l'un des puits est à sec. Nous attendons la pluie, qui nous permettra d'affronter de nouveau le désert.
Si je vous ai emmené ici, c'est que nous sommes, en général, plutôt méfiants avec les étrangers, et peu avenants. Exceptés quelques personnes au caractère plus doux."


Comme elle, comme Saïma.
Saïma. Elle voyageait souvent en Endora. Et le jeune homme semblait assez peu surpris du paysage qui s'étendait devant ses yeux.
Saïma. Lysis se mordilla la lèvre, toute à ses réflexions. Se pourrait-il qu'ils se soient rencontrés auparavant ?

HJ : bon, je vais pas lui faire trop tourner les rouages non plus, j'attends qu'il lui parle de lui-même de Saïma =P
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Mar 28 Juin - 13:04

Fiancée ?! Et... fidèle en plus ?! Robin eut un regard déçu, avant de sourire à nouveau :

"Dans ce cas félicitations, je vous souhaite bien du bonheur avec l'heureux élu !"

Il n'était pas non plus du genre à obliger une femme à l'accepter dans son lit !...
Quoique...
Mais bon, elle était engagée, tout de même. Et elle n'aimait pas les... bourreaux des coeurs... A cette expression, Robin eu un petit sourire amusé, mais une pointe de tristesse passa dans son regard.
Et lui, combien de femmes avaient-elles 'payé' pour l'avoir dans son lit, pour 'jouer' avec lui ? Oh non, pas d'argent sonnant bien sûr, la noblesse est n'est tout de même pas une maison de prostitution ! Mais cela valait-il vraiment mieux ? Au moins ces dernières ne se voilaient-elles pas la face !

"Cela n'y changera sans doute rien, mais je peux vous assurer que je ne leur ai jamais menti."

Comme il ne lui cachait pas qu'il faisait très certainement partie de ces 'bourreaux'.

"Si je vous ai emmené ici, c'est que nous sommes, en général, plutôt méfiants avec les étrangers, et peu avenants..."

Zut... Car avec sa peau claire et ses cheveux blonds, il pourrait bien difficilement se faire passer pour autre chose qu'un étranger justement !

"Exceptés quelques personnes au caractère plus doux."

La lueur malicieuse revint dans le regard du voleur :

"Je ne doute pas une seule seconde que vous soyez très douce !"

Bien sûr, il ne parlait pas du caractère... Un peu osé peut être ? Changeons de sujet...

"Mais, vous ne me fuirez pas n'est ce pas ? Donc si un jour je vous cherche pour vous le montrer, je finirai bien par vous trouver non ?"

Robin piqua à nouveau quelques dattes, avant de se décider et de reprendre :

"D'ailleurs je cherche quelqu'un... Quelqu'un de votre monde. Elle s'appelle Saïma, cela vous dit-il quelque chose ?"

Si le peuple de Lysis n'était pas loin, peut être pourrait-il en profiter pour poursuivre ses recherches ? Se jeter à l'aveuglette dans le désert était sucidaire, mais Robin était prêt à risquer l'animosité de ces personnes pour la retrouver le plus vite possible !
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Mar 28 Juin - 19:51

Lysis reporta brusquement son attention sur Robin à l'annonce de la dernière phrase.

"Saïma ?"

Sa Saïma ? Mais de quelle autre pouvait-il s'agir ? Lysis eut un grand sourire.

"C'est mon amie la plus chère... et la princesse de mon clan !"

Alors son hypothèse était la bonne, Saïma et lui s'étaient rencontrés !
S'étaient rencontrés...
L'orientale se pencha soudain en avant et détailla le jeune homme de près.

"C'est comment votre prénom, déjà ?"

Robin... Robin !
Lysis se redressa.

"Ah ! Alors vous êtes..."

Elle se mordit la lèvre.

"Ah mince, lequel déjà ?"

Ses yeux noirs parcoururent le garçon de haut en bas, tirant des conclusions de ses observations à haute voix.

"Non, l'autre avait les yeux d'un bleu profond, et les cheveux presque blancs... Donc vous êtes... Robin !"

C'était clair à présent ! Lysis se mit à rire.

"Alors ça, si je m'attendais... Qu'on se tombe dessus, c'était impossible... Je voulais vous rencontrer !"

C'était lui ! C'était donc lui ! Un bourreau des coeurs... Lysis fronça les sourcils.

"Saïma est déjà repartie dans votre monde... Mais vous, je ne vous laisserai pas repartir ! Pas avant d'avoir obtenu certaines informations, d'avoir posé certaines questions... Bref !"

Voyant que Robin semblait perdu, elle esquissa un petit sourire.

"Elsën ! Pardon. C'est juste... Saïma m'a parlé de vous."

Et comment ! Ainsi, c'était lui... Le regard de Lysis se teinta d'inquiétude.
Saïma sous l'emprise d'un séducteur... Si jamais il la blessait...
La jeune femme serra le poing, le regard dur.
Si jamais il la blessait, où qu'il soit, elle le retrouverait. Coûte que coûte.
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Mar 28 Juin - 20:25

"Votre amie !"

Robin hésitait entre l'incrédulité et sauter de joie : sur tous les habitants de ce monde, il était tombé sur l'amie de Saïma ! Qui semblait d'ailleurs avoir entendu parlé de lui... Robin passa une main embarassée dans ses cheveux, avant de faire un geste de refus :

"Quoique que cela soit, je ne veux surtout pas savoir ce qu'elle a dit de moi !"

Même lorsque la curiosité le tiraillait, il avait toujours pris garde à ne jamais se mêler des... discussions 'entre femmes' : elles ne lui apportaient jamais rien de bon ! Rien que le fait d'avoir compris que Saïma avait parlé de deux personnes, dont lui, des sentiments variés s'étaient réveillés, qu'il tenta de chasser aussitôt.

"Saïma est déjà repartie dans votre monde... Mais vous, je ne vous laisserai pas repartir ! Pas avant d'avoir obtenu certaines informations, d'avoir posé certaines questions... Bref !"

"Déjà repartie ?!"

Robin était subitement sorti de ses pensées : il arrivait dans ce monde, et elle était repartie en Endora ?! Le jeune homme s'était de nouveau approché de Lysis, plongeant un regard sincèrement inquiet dans le sien :

"Depuis quand ne l'avait vous pas vue ? A-t-elle donné des nouvelles ? Va-t-elle bien ?!"

Se rendant compte qu'il avait attrapé le poignet de la jeune femme et monté la voix, il la lâcha et recula d'un pas. Embêté, il reprit plus doucement :

"Ah, je suis désolé, c'est que... c'est... c'est stupide mais... je la cherche, parce que je suis inquiet, parce que..."

Il passa à nouveau la main dans ses cheveux, hésitant à dire cette raison qui soudain lui paraissait bien gênante !

"Vraiment stupide, vous allez surement rire mais... Bon, j'ai fait un rêve et..."

Robin rougit : un rêve ! Il était un idiot qui traversait la moitié d'Endora et même changeait de monde pour retrouver quelqu'un à cause d'un rêve !

"Enfin, bref, je voulais la voir... pour être sûr... que tout allait bien..."

Il se tut, incapable de rajouter une parole sans s'enfoncer encore plus. Mais une chose était certaine : il ne serait pas tranquille tant qu'il ne l'aurait pas vue !
Puis, après quelques secondes de silence, il demanda soudain en fronçant légèrement les sourcils... car un peu inquiet :

"Quelles questions voulez vous me poser ?"

avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Jeu 4 Aoû - 21:12

"Quoique que cela soit, je ne veux surtout pas savoir ce qu'elle a dit de moi !"

Lysis se redressa, véhémente.

"Eïlh ! Pour qui me prenez-vous ? Ce que m'a dit Saïma n'appartient qu'à moi !"

Mais le jeune homme était déjà passé à autre chose. Apprenant que Saïma était déjà repartie, il se pencha vers l'orientale, l'inquiétude baignant son regard.

"Depuis quand ne l'avez-vous pas vue ? A-t-elle donné des nouvelles ? Va-t-elle bien ?!"

Hola, que de questions ! Lysis eut un mouvement instinctif de recul, mais Robin se reprit rapidement, et, gêné, lui annonça la véritable raison de sa venue. Lysis fronça les sourcils.

"Un rêve ?"

C'était un rêve qui l'avait poussé à voler au secours de sa belle ? Lysis, subitement intéressée, se pencha vers le jeune homme.

"Quel genre de rêve ? Réaliste ? Visuel ? Prémonitoire ?"

L'orientale leva les yeux au ciel, réfléchissant tout haut.

"Saïma est une maîtresse des illusions. Peut-être l'une d'elles vous a-t-elle atteinte, volontairement ou non ? Les rêves font partie des illusions, n'est-ce pas ? Alors, si vos pensées étaient, même inconsciemment, dirigées vers Saïma, peut-être que celles-ci ont pris la forme d'une illusion née de Saïma elle-même ? Enfin, ce n'est pas très clair, ce que je dis... Mais, je ne trouve pas ça ridicule ! Et si cela vous a inquiété, cela m'inquiète aussi."

Lysis redirigea son regard sombre vers Robin, sérieuse.

"Cela fait déjà plusieurs jours qu'elle a quitté ce monde. Et non, comme à chaque fois qu'elle va à Endora, elle ne donne pas de nouvelles. Quant à votre troisième question..."

La jeune femme eut un soupir imperceptible.

"Non, Saïma ne va pas bien. A chaque fois qu'elle revient de votre monde, l'étincelle qui anime ses yeux se ternit peu à peu. Elle vacille. La gaieté de Saïma est une bougie face au vent. Je redoute le jour où elle s'éteindra."

Lysis se leva et commença à faire les cent pas, s'animant au fur et à mesure de ses paroles.

"Oh, je sais bien que son statut paraît enviable ! Fille du monarque, que rêver de mieux ? Mais non ! Les envieux sont aveugles. Nul connaissant Saïma n'ignore qu'elle est la moins libre de nous tous. Je ne sais de quelle funeste mission elle est chargée, mais j'en devine les conséquences chaque fois que je la revoie. Quelque chose se trame, quelque chose qui vise à l'effondrer sous le poids de... de quoi ? Ah, si seulement je le savais !"

L'orientale tourna ses yeux étincelants vers Robin, criant presque.

"Et c'est pourquoi je voulais te rencontrer ! C'est pourquoi je ne laisserai personne la toucher, personne la faire souffrir encore plus qu'elle ne souffre ! Qu'est-elle pour toi ? Une de tes conquêtes ? Si tu n'es pas sérieux, jamais je ne te laisserai Saïma !"

Le tutoiement avait été instinctif. Lysis, dressée devant le jeune homme, avait l'air d'une lionne prête au combat.
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Ven 5 Aoû - 2:32

Quel genre de rêve ? Robin eut un air perdu :

"Je ne sais pas, je n'en sais rien ! Juste un rêve mais..."

Assez fort pour le faire courir jusqu'ici.
Elle pleurait.
Mais il n'osa pas le dire.
Même si le fait que Lysis semblait le prendre au sérieux le rassurait un peu...
Non. Finalement, il aurait largement préféré qu'on se moque ouvertement de lui en riant, lui montrant Saïma au plus haut de sa forme et de son moral !
Et ce que son amie ajoutait à cette histoire eut vite fait de l'inquiéter encore plus !
Dans son esprit, les mots s'ajoutaient, plus dramatiques les uns que les autres, lui faisant imaginer toujours pire : inquiète, ternit, vacille, éteinte, funeste, conséquences, trame, effondrer, souffre... Le poids dans le coeur de Robin semblait s'alourdir à chaque phrase.
Pourtant... non, ce n'était pas possible ! Cela ne faisait pas si longtemps depuis que...
...
Un détail vint soudain le frapper :

"Attendez... Princesse ? Fille du monarque ?! Vous voulez dire... Saïma ?!"

Quel imbécile il faisait !

"Qu'est-elle pour toi ? Une de tes conquêtes ? Si tu n'es pas sérieux, jamais je ne te laisserai Saïma !"

Une conquête ? Saïma ? Ce qu'elle était pour lui ?
Pour le coup, Robin en fut réduit au silence.
Qu'était Saïma pour lui ?

"Saïma est..."

Le voleur ne répondit pas. Aucune plaisanterie ne lui vint même à l'esprit.
Un mirage.

Pourquoi était-il là ?
Il s'inquiétait.
Il ne l'avait connue qu'une journée !!
Et pourtant, il était là, au milieu du désert, à cause d'un rêve !
Lui qui ne connaissait rien de sa vie, de ses problèmes, de ses amis ou de ses tristesses...
Fille d'un monarque ! Princesse !
Lui un simple voleur...
La seule chose qu'il avait était le souvenir d'un baiser !
Un baiser qu'elle lui avait rendu. Il sentait encore la chaleur de ses lèvres sur les siennes...
Qu'espérait-il ? Comment aurait-il pu l'aider ? Il était fini, le temps où il chassait les dragons de la ville en volant des pommes !
Saïma...
Mais il était là.

Au bout d'un long silence, ne pouvant échapper au regard de Lysis, il tenta :

"Saïma est... Saïma."

Juste ça, et bien plus.
Stupide.
Mais il était sûr d'une chose :

"Je veux la voir... J'attendrai qu'elle revienne s'il le faut, même si c'est inutile, même si je dérange ! J'ai besoin de la voir !"

Son regard brulant planté dans celui de Lysis semblait suplier.
Et puis un sourire se dessina sur ses lèvres. Un sourire qui se voulait léger, mais ses yeux brillaient eux d'une lueur farouche et on ne peut plus sérieuse :

"Et ce même si vous voulez m'en empêcher, Lysis !"
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Jeu 11 Aoû - 21:09

"Attendez... Princesse ? Fille du monarque ?! Vous voulez dire... Saïma ?!"

Lysis se rassit face à Robin, surprise.

"Saïma, oui. Tu n'en savais rien ? D'un côté, cela ne m'étonne pas. Saïma ne parle jamais de son statut. A quiconque."

Mais le jeune homme était déjà passé à autre chose. Les yeux dans le vague, il restait muet, troublé par une question que Lysis lui avait posé presque par inadvertance.
Qu'est-elle pour toi ?
Mais Lysis voulait savoir ! Qu'importe si la réponse n'était pas satisfaisante, qu'importe si Robin ne le savait pas lui-même. La jeune femme ne laisserait pas sa belle entre les mains de n'importe quel séducteur, possédant les femmes comme on possède un objet, puis les jetant sans pensée, sans histoire, sans remords, sans souci de leur réaction.
Mais Robin n'était pas n'importe quel séducteur. Sa réponse imprécise prouvait que lui-même ne comprenait pas sa réaction vis à vis de Saïma, ni pourquoi il se trouvait ici, dans un monde inconnu, hostile, par une chaleur étouffante, à la recherche du mirage de la jeune femme inaccessible et tout cela à cause d'un rêve, d'un rêve !
Non. S'il avait été n'importe quel séducteur, nul doute qu'il aurait déjà depuis longtemps renoncé. Et au contraire, c'est d'un regard empli d'une volonté farouche que Robin affirma :

"Je veux la voir... J'attendrai qu'elle revienne s'il le faut, même si c'est inutile, même si je dérange ! J'ai besoin de la voir ! Et ce même si vous voulez m'en empêcher, Lysis !"

La jeune femme resta un instant interdite, puis se prit la tête entre les mains.

"Mais c'est impossible ! Impossible ! Tu ne peux pas rester ici ! On te verra ! On te chassera, ou pire ! Ah, si seulement, si seulement je maîtrisais les illusions comme Saïma les maîtrise ! J'en jetterai une sur le clan, et puis... Et puis, même ! Nul ne sait quand Saïma reviendra, si elle revient, et on ne peut pas l'appeler, et je ne peux pas te mener vers elle, et, le temps qu'elle revienne, combien de temps resteras-tu dissimulé ici, avant qu'on ne te découvre ? Et alors, que feras-tu ? Crois-tu que cela l'aidera, crois-tu que cela aidera Saïma, si tu... Ah !"

Lysis s'était de nouveau levée, l'air furieux.

"Sanemal Aïmaden ! Sois maudit ! Si tu n'étais pas venu... Et puis non, tu es peut-être son seul, son seul... Non, je ne veux pas y penser, je ne veux pas le savoir ! Pourquoi a-t-il fallu que tu tombes sur elle ? Pourquoi a-t-il fallu que je tombe sur toi ?"

Ses éclats de voix la ramenèrent à la raison. Elle se rassit, inspira longuement, plus calme. Son regard noir se posa sur Robin, elle se passa une main sur son front et reprit, d'une voix plus posée :

"Tu as de la chance, beaucoup de chance, t'en rends-tu seulement compte ? Te retrouver ici, alors que tu cherchais Saïma, tomber sur moi, qui la connaît, et le clan presque vide, ce qui te donne une chance de pouvoir rester un petit moment sans attirer l'attention... Mais un problème se pose tout de même : personne ne sait où se trouve Saïma ! Et personne n'est capable de la retrouver, personne ! Il n'y a qu'elle, pour savoir retrouver une personne entre deux mondes avec ses mirages ! Mais elle, personne ne sait la trouver ! Personne ! Pers... Ah !"

Lysis s'était soudain redressée, bouche bée, comme frappée par une idée. Puis elle se leva d'un bond, les yeux brillants.

"Attends-moi ici !"

La jeune femme disparut entre les palmiers. Il s'écoula environ une dizaine de minutes avant qu'elle ne revienne. Mais elle n'était pas seule : sur son poing était posé un aigle magnifique, qui darda son regard perçant sur Robin.

"Heureusement que notre monarque n'est plus ce qu'il était, marmonna l'orientale en se rasseyant. Sinon, jamais il n'aurait accepté que j'emprunte son aigle pour une raison aussi futile que "je veux savoir si Saïma va bien." Ilah Deymar, j'ai eu de la chance ! Bon..."

Lysis se tourna vers le jeune homme, lui désignant l'aigle de la tête.

"Je t'ai induit en erreur, tout à l'heure. Un seul sait retrouver Saïma : c'est lui ! Et à une vitesse dépassant l'entendement. On va lui confier un message à son adresse, j'ai dérobé une plume, de l'encre et du parchemin en sortant de la tente royale. Alors..."

L'orientale se mordilla la lèvre, la plume en l'air. Puis elle leva la tête et se tourna de nouveau vers Robin, lui tendant plume, encrier et parchemin.

"Ah, mais il vaut mieux peut-être que ce soit toi qui lui écrive ? Tiens !"
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Lun 22 Aoû - 18:24

HJ/ Enfin fini cette réponse !! \o/
si vous trouvez que la police n'est pas assez lisible (juste une envie de ma part =P), je remettrai simplement en italique ^^







La jeune femme surprit un peu Robin en réagissant si fortement. Emportée par son élan, il ne trouva même pas le temps de l'interrompre !

"Pourquoi a-t-il fallu que tu tombes sur elle ? Pourquoi a-t-il fallu que je tombe sur toi ?"

Là, lui volant l'instant d'une respiration, il s'écria :

"Ne dites pas ça ! Si ce n'était Saïma, surement serais-je encore enfermée dans un de ces cachots humides, ou peut être même mort !"

Et, ne voulant finalement pas s'appesantir sur le sujet, il dévia avec son petit sourire :

"Quant à vous, je doute qu'on trouve nombreuses hôtesses d'accueil plus agréables !"

Vrai, à en juger par sa réaction, il aurait pu tomber plus mal, bien plus mal ! De la chance, oui, il en avait eu, et pas qu'un peu !! Mais n'était ce pas une grande part de la vie de voleur que d'avoir de la chance ? Son étoile ne lui avait fait défaut qu'une fois... mais il commençait à se dire qu'un mal était toujours compensé par un bien : aurait-il alors rencontré Saïma ?
Seul un oiseau doré assombrissait le tableau de ces pensées...

"Attends-moi ici !"

Dix minutes. Pour un aller-retour. Robin tenta, à l'allure de la jeune femme, d'en estimer la distance qui les séparer de leur campement : dangereusement proche...

Elle revint donc rapidement, un aigle majestueux posé sur son bras. Robin s'inclina brèvement devant la magnifique créature, avant de sourire : oui, lui pourrait la retrouver.
Mais Lysis ramena également autre chose, prenant un peu Robin au dépourvu !

Une plume. De l'encre. Et un parchemin. Robin regarda ce dernier avec consternation, avant de jeter un coup d'œil désolé à Lysis : écrire ?! Un mot pour Saïma ?! S'il avait beaucoup lu et était à l'aise dans les conversations, mettre sur papier ses pensées n'était certes pas son fort ! Il attrapa tout de même le matériel et s'installa du mieux qu'il put avant de perdre son regard dans le vide, pensif.

Lissant délicatement la plume entre ses doigts, il resta immobile longtemps : il ne se voyait certainement pas expliquer en une longue lettre le pourquoi de sa présence dans ce désert !
Quoique...
Il hésita de nombreuses secondes encore, avant de soudain se mettre à écrire avec fluidité, comme abandonnant finalement et avec ferveur ses pensées au parchemin. Les mots s'inscrivaient rapidement sous la pression hâtive de la plume.

Finissant, il relut les lettes élégantes : il s'agissait d'une chanson qu'il avait un jour entendue d'un ménestrel à Firewall. Ou juste une partie en tout cas, le jeune homme n'ayant pas retenu les nombreux couplets suivants. Mais les sentiments qu'elle portait semblaient refléter les siens. Alors il en avait juste modifié quelques vers.
Peut être Saïma la reconnaitrait-elle :

"Dans le désert je poursuis un mirage
De peur qu'il n'en reste qu'une ombre.
Dis-moi que tout va bien
Que tu vas bien.
Mais les songes attisent l'inquiétude
Et quelques mots ne sauraient l'apaiser
Envoie-moi un signe
Car j'attends.
Et si l'attente m'est trop sombre
Par delà les mondes j'accourrai jusqu'à toi
Je suivrai chacun de tes pas
Jusqu'à te retrouver
Et aide t'apporter
Ou le feu de mes inquiétudes noyer."


Il resta à nouveau immobile et silencieux quelques instants, perdu dans ses pensées.
Saïma.
Il ne voulait pas l'inquiéter, ou la presser. Mais il espérait que ses pensées lui parviendraient avec ces mots.
D'un geste plus lent, le voleur signa de son nom au bas de la feuille :

Robin.

Le jeune homme ne savait pas si Lysis avait l'intention de lire ce qu'il avait marqué, et ne savait pas non plus si elle-même voulait écrire quelque chose. Cela lui importait peu.
L'encre était à peine sèche lorsqu'il rendit le papier à la jeune femme.
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Lun 29 Aoû - 12:34

Lysis saisit précautionneusement le papier que lui tendait le jeune homme, avant de le rouler sans un coup d'oeil à l'intérieur. Elle ignorait ce que Robin avait écrit à Saïma, et elle souhaitait continuer d'ignorer.
Et puis, elle avait peur, aussi.
N'allait-elle pas faire plus de mal que de bien à sa belle, en lui envoyant cette missive ?
Ce que tu ignores ne peut te nuire.
Lysis se secoua et murmura un juron dans sa langue. Puis d'un air décidé, elle accrocha le parchemin à un lien que le rapace portait à sa patte. Puis elle lui effleura doucement les plumes.

"Nihar Solën. Va donc, toi seul sais où chercher."

Au moment de créer le mirage, l'orientale hésita. Certes, elle ne les maîtrisait pas comme Saïma les maîtrisait...
Mais, en concentrant toutes ses forces et ses pensées vers la personne qu'elle désirait atteindre, elle devrait bien arriver à quelque chose, non ?
Disons, pas trop loin du lieu où elle se trouvait...
Lysis ferma les yeux. Respira longuement.
Saïma.
L'air se brouilla. Le mirage apparut, lisse et opaque.
Lentement, majestueusement, l'aigle s'envola du poing de Lysis et franchit la porte. Puis celle-ci disparut, laissant les dunes s'étendre de nouveau à perte de vue devant leurs yeux.
Lysis eut un léger soupir.

"Maintenant, il faut attendre."

Reviens-nous vite, ma belle.


Hj : bon, je laisse comme ça au cas où tu voudrais ajouter quelque chose, et puis je continuerai Wink
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Lun 29 Aoû - 13:17

HJ/ je te laisse continuer alors, parce que je n'ai pas grand chose à ajouter... ^^"
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Mar 30 Aoû - 20:31

Mouvement vif du poignet. Une traînée de gouttes écarlates vint tacher le sol de calcaire immaculé du bord du ruisseau.
Saïma essuya son cimeterre dans l'herbe, puis, accroupie, contempla un instant son reflet avant de s'enfouir le visage dans ses mains.
Elle ne supportait plus cette vision. Elle ne comprenait plus. Elle n'arrivait pas à imaginer que celui qu'elle venait de tuer puisse représenter un potentiel danger pour son peuple.
Pourquoi continuait-elle ? A quoi cela rimait-il ? Ces questions la hantaient jour et nuit à présent, et même le souvenir de son père lui expliquant on rôle n'arrivait plus à la persuader de la justesse de ses actions.
Vois-tu, Rose des Dunes, notre peuple est un peuple fier, mais vulnérable. Ceux qui découvrent par hasard notre monde et ses habitants ne sont pas en faute. Mais ceux qui y voient un profit, ceux qui menacent, ceux qui insultent, doivent être punis. Nous ne pouvons prendre le risque qu'une âme noire nourrisse en son sein de mauvaises actions envers ce peuple qui est le mien, qui est le tien à présent, toi, fille du monarque. Mais n'aie crainte : je sais reconnaître les porteurs de telles pensées, et j'ai à mes côtés un homme de confiance à qui j'ai enseigné ce rôle. Accomplis le tien sans remords, Saïma : aie confiance en ma parole, ne doute pas de mes ordres, et la Justice toujours accompagnera tes gestes.
Saïma frappa rageusement le sol du poing.

"Mensonges ! hurla-t-elle, prenant le ciel à témoin. Mensonges, Père !! Où est la justice ? Où est le criminel ? Qui sont les coupables ? Ceux que je tue ? Ou moi ? Où êtes-vous..."

La jeune femme s'affaissa. Vrai, elle avait perdu sa mère. Mais à cet instant, c'était son père qui lui manquait le plus. Elle l'avait revu assez récemment, pourtant...
Mais ce n'était pas lui. Sur son âme, Saïma aurait pu jurer que ce n'était pas lui.
La flamme qui vacillait dans le regard noir de l'orientale s'était déjà éteinte dans les yeux de son père. Nulle vie. Nul sourire. Une voix absente, mécanique.
Comme si quelqu'un d'autre agissait à sa place.
Il y a erreur sur le coupable.

La jeune femme se coucha en chien de fusil au bord du ru. L'élément limpide lui renvoya son image. Saïma donna un coup dans l'eau pour l'effacer.
Son reflet la révulsait.

-------------------------------------

Bruissement d'ailes. Saïma, assise au pied d'un arbre, ne tourna même pas la tête.
Elle savait que ce n'était pas son faucon. Elle l'avait laissé, lui et Aïsha, au pays des Mirages pour un certain temps.

"Va au diable, messager funeste," articula-t-elle avec lassitude.

L'aigle, sans tenir compte d'un avertissement qu'il ne pouvait comprendre, se posa devant la jeune femme et lui tendit la patte en la fixant de ses yeux jaunes de rapace. L'orientale, par habitude, détacha le rouleau de parchemin qui y était acroché et lui ouvrit une porte pour que l'oiseau puisse repartir.
La missive en main, Saïma fut tentée de la brûler avant de l'avoir lue, comme à chaque fois depuis ce qui lui semblait être une éternité. Mais le tatouage quelle portait au cou l'enchaînait à la promesse qu'elle avait faite à son père. On ne pouvait se défaire d'une promesse. Même brisée, elle la poursuivrait. Et la priverait d'une des choses à laquelle elle tenait le plus : son peuple. Et avec lui, son père et Lysis.
Avec un profond soupir, l'orientale déroula le parchemin.
Ce n'était pas une mission.
Saïma lut ce qui ressemblait aux vers d'un poème en prose sans comprendre, jusqu'à ce que son regard se pose sur la signature.
Robin.
La jeune femme écarquilla les yeux, relut le mot plusieurs fois.
Pas d'erreur possible.
Mais qu'est-ce que cela signifiait ? L'aigle de son père, cet encre, ce parchemin, et pourtant, cette écriture qui ne pouvait être que la sienne ?
Qu'est-ce que ça veut dire ? Il est là-bas ? Pourquoi ? Comment ? Par quel miracle ?
Pourquoi...
"Dis-moi que tu vas bien."

La main de Saïma trembla légèrement. Ses doigts effleurèrent doucement ses lèvres.
Savez-vous que vous êtes très désirable lorsque vous dormez, fille du désert ?
La jeune femme se leva. Ferma les yeux. D'un geste, créa un mirage.
Le franchit, le regard insondable. Le parchemin était toujours serré dans sa paume.
Robin.
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Mar 30 Aoû - 23:02

Robin avait regardé l'oiseau disparaitre, un instant tenté de partir à sa suite. Au lieu de cela il attrapa une datte.
Combien de temps lui faudrait-il pour la retrouver ? Quelques minutes ? Quelques heures ? Quelques jours ? Plus ? Mais surtout, combien de temps supporterait-il d'attendre ? Le rapace venait de passer dans l'autre monde, et déjà il faisait les cent pas, tournait en rond comme un lion en cage !
Un gout amer se répendit soudain dans la bouche du voleur, et celui-ci se rendit compte qu'il était en train de croquer le noyau.
De le réduire en bouillie, même.

Il le cracha avant de se rincer la bouche.
Et s'il n'y avait pas de réponse de Saïma ? Ou s'il lui était vraiment arrivé quelque chose, et que l'aigle ne la trouvait pas ? Que ferait-il ? Il partirait à sa recherche, sans aucun doute, mais quand ? Combien de temps pouvait-il attendre ici ?

Faisant à nouveau demi-tour, Robin alla chercher sa chemise toujours sur le sol. Mais au moment de l'enfiler, il changea d'avis et la reposa. Puis il reprit son escalade du datier, espérant se changer les idées.
Comme lorsqu'il ne pouvait s'arrêter de marcher en venant jusqu'ici, à chaque chute il se relevait aussitôt pour recommencer.
Pour s'empêcher de penser.
Même entamer une conversation avec Lysis lui faisait à présent peur !



La chaleur et la fatigue commençait à se faire sentir alors qu'il entamait l'escalade pour la énième fois. Lorsqu'il tombait, le sable se collait à sa peau couverte de sueur, et cela faisait un moment qu'il ne prenait plus la peine de le retirer.
Grimper.
Et il grimpait.
Et, finalement, il parvenait à présent bien plus haut que lors des premiers essais ! Ce qui, évidement, signifiait aussi que les chutes devenaient plus douloureuses !

Le jeune homme se sentit glisser, et banda ses muscles pour se maintenir à hauteur. Il fixa le sommet du regard. Les dattes le narguaient toujours ! Mais ce ne serait pas cette fois-ci qu'il les attraperait...
Puis il regarda le soleil, qui descendait doucement vers l'horizon. Le soir ? Déjà ? Le ciel prenait une teinte rouge. Comme le désert. Les dunes à perte de vue. Plus près, les arbres de l'oasis. La source. Et...

Une silhouette.

Robin écarquilla les yeux...
Et tomba.
Il roula dans le sable, se redressa aussitôt : cette silhouette... ce n'était pas Lysis. Le voleur se mit à courir.
Il ne s'arrêta que juste devant elle, et plongea son regard dans ses yeux noirs.

Le jeune homme prit doucement son visage entre ses mains. Comme s'il avait peur de la voir soudain disparaitre. Mais non, elle était bien là, devant lui. Ce n'était ni un mirage, ni un rêve. Elle était de retour.
Robin la prit soudainement dans ses bras.

"Saïma."

Murmurant son nom, il la serra un peu plus fort contre lui.




HJ/ ça te va ?
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Ven 2 Sep - 23:55

Les pieds de Saïma s'enfoncèrent dans le sable encore brûlant en cette début de soirée. Le soleil couchant teintait d'ocre les dunes, et allumait des reflets orangés dans les yeux sombres de l'orientale, qui mit sa main en visière pour tenter de distinguer où elle avait atterri. Car dans le désert, chaque nomade avait son repère, aussi infime soit-il.
Elle n'eut que le temps de distinguer une silhouette courir vers elle en trébuchant ; quelques secondes plus tard, elle se retrouvait dans les bras de Robin, qui la serrait comme s'il avait peur qu'elle disparaisse soudainement.
Par-dessus l'épaule du jeune homme, Saïma aperçut Lysis qui lui adressa un petit signe de la main avant de se fondre entre les arbres.
L'orientale se dégagea doucement de l'emprise du voleur. Sa main glissa sur la joue de Robin, alla se perdre dans ses cheveux blonds. Ses yeux noir plongés dans le regard clair du jeune homme, elle ne put que murmurer :

"Comment... Pourquoi... Es-tu venu ici ?"

HJ : tant d'attente pour ça... ose me dire que tu n'es pa déçue =P
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Sam 3 Sep - 0:32

HJ/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/
et j'avais bien deviné ! xD
je pensais effectivement que ça serait un peu plus long, mais je ne suis pas déçue ! =P
et puis comme ça je n'ai pas besoin non plus de faire très long xD
\o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/ \o/






Robin se saisit doucement de la main de Saïma et posa un léger baiser sur ses doigts. Il ne pouvait défaire son regard de son visage, de ses yeux noirs.

"Comment... Pourquoi... Es-tu venu ici ?"

Robin eut un sourire :

"Je te cherchais."

Comme si cela était la chose la plus naturelle du monde !

"Quant à savoir comment... tu t'y connais mieux que moi en mirages, je crois !"

Ses yeux brillaient du simple bonheur de la voir, d'une merveille d'enfant.
Mais son regard se fit plus sérieux, et plus perçant alors qu'il ajoutait à ses explications :

"Je te cherchais, parce que je m'inquiétais."

Mais ça, il lui avait déjà dit. Ecrit, plutôt. Quoique, cela ne ressemblait toujours pas à une explication convenable ! Mais en avait-il vraiment une ? A part ajouter, à nouveau, ce qu'il n'avait mis sous la plume qu'à demi-mots :

"Je m'inquiétais à cause d'un rêve."

Robin cacha son embarassement sous un sourire qui se moquait de lui même, avant de passer la main dans ses cheveux. Pas celle qui tenait toujours celle de Saïma...
Qu'allait-elle en penser ? Allait-elle le traiter d'imbécile ? Ou pouvait-il croire qu'elle était heureuse de le trouver là ? A vrai dire, lui n'avait jamais pensé la revoir un jour... Non, sans ce rêve, il n'aurait jamais osé chercher à la revoir.
Il serra doucement la main de la jeune femme toujours dans la sienne :

"Saïma, comment vas-tu ?"

Il ne pouvait nier que la voir en face de lui le rassurait déjà en grande partie. Il savait également que l'apparence n'étaient qu'une partie minime d'un être.





HJ/ bon j'ai fait rapide, ce n'est pas terrible, mais je l'attendais tellement T-T
...
ce que je viens d'écrire n'a aucun sens ^^"
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Mer 7 Sep - 23:18

Il la cherchait. Parce qu'il s'inquiétait. Il s'inquiétait à cause de...

"Un rêve ?"

S'il s'inquiétait pour elle à cause d'un rêve, c'était qu'elle y figurait, non ? Mais surtout...
Pour qu'il s'inquiète à cause d'un rêve, c'était que celui-ci devait être particulièrement convaincant, n'est-ce pas ?
Saïma baissa un instant les yeux sur la main que Robin tenait dans la sienne. puis son regard noir vint de nouveau se perdre dans celui du jeune homme.

"Qu'y avait-il... dans ce rêve ?"

Qu'y avait-il, au point que tu viennes te perdre dans un désert à ma recherche ?
Tiens-tu à ce point à moi ?
Tu ne devrais pas.


"Saïma, comment vas-tu ?"

L'orientale hésita un instant. Puis elle esquissa un léger sourire en détaillant Robin.

"Mieux.

Mieux, ça ne voulait pas dire qu'elle allait bien. Mieux, ça signifiait qu'elle allait moins mal.
Mieux, ça laissait entendre qu'il y avait peu de temps, elle n'allait pas bien. Mais ça ne le disait pas.
Mieux, ça lui évitait d'avouer que ses pensées étaient aussi noires que son regard.
Les yeux sombres de Saïma se déportèrent vers l'oasis.

"Tu as vu Lysis."

Qu'elle avait été la chance pour qu'il tombe sur elle ?
Tu possèdes un précieux ange gardien, Robin. Tâche de rester sous son aile le plus longtemps possible.
Ilah Deymar, faites qu'il le protège le plus longtemps possible.
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Jeu 8 Sep - 2:05

"Qu'y avait-il... dans ce rêve ?"

"Oh et bien nous étions à l'auberge de Firewall, et sommes montés dans une chambre, ensuite tu t'es déshabillée et... Ah, non, pas ce rêve là ?"

Robin avait un petit sourire taquin aux lèvres. Bien sûr, il savait duquel elle parlait. Quant à savoir s'il avait vraiment fait celui-là ou pas, ça serait à Saïma de deviner ! Reprenant un air plus sérieux, Robin haussa les épaules :

"Même à mon réveil, tout était déjà un peu flou... Il n'y avait pas grand chose : tout était noir. Noir..."

Il n'alla pas plus loin, perdu dans les traces des souvenirs. Non, il ne dirait pas le reste. Il ne savait pas comment le transcrire en mots, de toute façon. Tout n'était resté qu'en une impression de tristesse, de malheur et de désespoir. Une impression de vide. Et de noir.

"Saïma, comment vas-tu ?"

"Mieux."


Mieux. Robin n'était pas dupe. Et il sentit son coeur se serrer à ce simple mot qui aurait du le rassurer. Son regard plongé dans celui de Saïma, il ne put s'empêcher de la reprendre, plus doucement cette fois, dans ses bras. Passant une main tendre dans les cheveux noirs de l'orientale, il en respira lentement le parfum sauvage et si agréable. Puis, la frolant avec légèreté, il murmura à son oreille :

"Et comment pourrais-je vous aider à aller bien, fille du désert ? Dites-le moi."

Et si bien il n'en était capable, il se contenterait peut être de encore mieux, jusqu'à ce que celui-ci se transforme en bien...
S'écartant, il ajouta avec son sourire habituel -peut être un peu trop pour être naturel :

"En plus, je suis réputé pour être assez doué dans les dons des plaisirs... !"

Une 'réputation' qu'il évoquait à la rigolade en surface, mais qui cachait plus d'une blessure.

"Tu as vu Lysis."

Le sourire du voleur se fit plus franc, et ses yeux se remirent à briller doucement :

"Lysis, oui. Charmante, vraiment ! Tu as une merveilleuse amie..."

Etincelle enfantine :

"Elle m'a montré comment escalader les datiers."

Et même si pour l'instant tous ses essais se soldaient par une chute, il comptait bien y arriver un jour !
Puis Robin se tourna à nouveau vers Saïma. Surement voulait-elle parler Lysis ? Lysis elle-même devait mourir d'envie retrouver et de discuter avec son amie... Mais Robin ne parvenait à l'appercevoir depuis l'endroit où ils se trouvaient. Etait-elle rentrée ? Saïma devrait-elle aussi retourner dès maintenant au campement de son peuple ? Il la regarda en une question muette.
avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Dim 18 Sep - 20:41

Saïma laissa échapper un léger sourire lorsqu'il commença à raconter son soi-disant "rêve", mais elle sentit son visage devenir brûlant. Dans son peuple, elle savait que certains hommes la désiraient ou l'avaient désirée, mais jamais, au grand jamais, ils n'auraient osé le déclarer aussi ouvertement ! Ni avec tant de légèreté...
Redevenu sérieux, Robin tenta d'expliquer son rêve d'une phrase indistincte, mais l'orientale ne retint qu'un seul mot.
Noir.
Noirs ses cheveux, noirs ses yeux. Noires ses pensées, noire son âme.

"Al Kher, c'est plutôt un bon résumé," murmura Saïma d'une voix si basse qu'elle n'était pas certaine que le jeune homme ait entendu.

Robin l'enlaça de nouvau. L'orientale laissa sa tête reposer sur l'épaule du voleur et ferma les yeux.
Rester là, pour l'éternité.

"Et comment pourrais-je vous aider à aller bien, fille du désert ? Dites-le moi."

Saïma n'osait pas s'avouer qu'elle avait une réponse bien précise à lui fournir...
Impossible à réaliser. Une simple échappatoire, quelques secondes, quelques heures, avant un retour d'autant plus brutal à la réalité.

"Tu as vu Lysis."

Robin sourit.

"Lysis, oui. Charmante, vraiment ! Tu as une merveilleuse amie...
Elle m'a montré comment escalader les dattiers."


L'orientale eut un sourire en coin.

"Pas si aisé..."

Elle-même avait souvent chuté de ces arbres, lorsqu'elle était petite fille. C'était sa mère qui lui avait appris à grimper.
Saïma croisa le regard interrogateur de Robin, se dégagea de son étreinte. Elle lui effleura la joue de sa main.

"Attends-moi ici."

La jeune femme se dirigea d'un pas rapide vers l'oasis. Le temps lui manquait.
Elle retrouva Lysis. Les deux amies échangèrent quelques paroles, s'étreignirent brièvement. Puis Lysis repartit vers le campement de l'autre côté de l'oasis, tandis que Saïma rejoignait Robin qui l'attendait toujours, immobile au milieu des dunes.
L'orientale s'arrêta un instant, l'observant en silence. Un léger sourire joua sur ses lèvres.

"Al Kher, tu voulais savoir ce qui pourrait m'aider à aller bien..."

Saïma passa ses deux bras autour du cou du voleur, l'empêchant de se dérober. Son corps contre celui de Robin, son visage à quelques centimètres du sien, elle resta silencieuse un instant, ses yeux noirs plongés dans ceux du jeune homme comme si elle voulait l'hypnotiser. Puis son regard se déporta sur ses lèvres, avant que les siennes murmurent :

"Embrasse-moi."

Mais malgré ces paroles, elle n'attendit pas qu'il prenne l'initiative.

"Princesse Galijah Anh Deymar, je ne suis pas certain que votre père serait ravi d'apprendre vos fréquentations."

La voix était rude, et s'exprimait dans la langue du pays. Saïma s'écarta brusquement de Robin et se tourna vers l'individu, un éclair de fureur dans ses yeux noirs.
Elle reconnaissait celui qui l'avait apostrophé. C'était un homme d'une cinquantaine d'années, un réactionnaire qui passait son temps à épier les moindres faits et gestes de la nouvelle génération, celle à l'esprit plus ouvert et prête aux concessions comme Saïma, Lysis et quelques autres. L'orientale était à peine surprise de le retrouver face à elle à ce moment.

"Vous et votre ami dépravé allez me suivre, Princesse, vous..."

"Ysëhnir. Lehesva."

Les yeux de Saïma avaient viré au jaune d'or. Ceux de l'homme en face d'elle se firent absent.
L'orientale créa une porte. Puis, d'une légère poussée de la main, la fit franchir à Robin. Avant de le rejoindre de l'autre côté, elle fixa son regard noir sur l'homme toujours immobile et, d'une voix à peine inaudible, murmura :

"Désenvar.

Une fois dans le monde d'Endora, Saïma se dépêcha de refermer le miage. Ayant agi dans l'urgence, elle n'avait absolument pas réfléchi à la destination.
Elle espérait juste qu'elle et Robin ne soient pas tombés dans un endroit trop incongru...

-----------------------------------

De l'autre côté de la porte maintenant inexistante, le quincagénaire se secoua, semblant sortir d'une léthargie, avant de regarder autour de lui d'un air hébété.
Pourquoi diable s'était-il arrêté en plein milieu des dunes ?
Avec un haussement d'épaules, l'oriental fit demi-tour et retourna vers le campement. Rêverie, quand tu nous tiens...


HJ : désolée, vraiment désolée d'avoir répondu si tard !! Reprise des cours, donc... ^^"
Je te laisse choisir là où ils atterrissent, ça peut être n'importe où, dans une plaine déserte, dans une montagne, dans une auberge bondée ou même au milieu de la mer si ça te chante x) (enfin, évite peut-être au milieu de la mer =P)
avatar


Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 12/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma) Lun 19 Sep - 19:56


"Attends-moi ici."

Robin attendit. Et se sentit soudain seul au milieu du désert. Et puis Saïma revint. Elle l'observait. Il gravait son image dans son esprit. Chaque détail. Sa silhouette. Ses pas dans le sable. Son sourire. Le toucher de sa peau.

"Embrasse-moi."

Le voleur n'eut pas le temps de sourire avant de lui rendre son baiser. Un instant volé au paradis... bien trop vite intérompu !
Comme Saïma, Robin se tourna vivement vers l'homme qui se tenait non loin d'eux. Il n'avait pas compris ses paroles, mais le sentiment général était clair : non favorable ! Qui il était, il n'en savait rien non plus, mais Saïma l'envoya rapidement paitre en ouvrant une porte. Et en... l'ensorcellant étrangement... Quel était ce pouvoir ? Ses yeux avaient-ils réellement changé de couleur, où avait-il rêvé ? Mais déjà elle l'avait rejoint et fait disparaitre le mirage...

avatar


Nombre de messages : 496
Localisation : à Firewall avec Kiraÿ
Race : humain
.
Clan : feu
.
Perso principal : Aïla, Illena, Lilinaö, Robin, Max, Singart,
Loren
.
Date d'inscription : 21/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mirage (pv Saïma)

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

mirage (pv Saïma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ancien Endora :: Clan du Feu-